Passwort vergessen? Einfache Anmeldung

Nahrungsmittelführer von Francois Jolles

Last restaurant viewed

Le Relais de l'Aérodrome
Le Relais de l'Aérodrome
Silver Spoon
Silver Spoon
45 (Hôtel Suisse-Majestic)
45 (Hôtel Suisse-Majestic)
Auberge communale de Belmont
Auberge communale de Belmont
Auberge Communale à l'Union
Auberge Communale à l'Union

Wants

Twist by Pierre Gagnaire
Twist by Pierre Gagnaire
Café de Peney
Café de Peney
Aladin
Aladin

iTaste News

Buffet de la Gare
Buffet de la Gare
01.05.2015, 09:58
Tout nouveau bâtiment, la salle est claire bien qu'un peu bruyante. Service rapide et agréable. Bons menus 3 plats à de très bons prix pour le lunch. Parking souterrain pas très facile d'accès.
0 Kommentare   0 Votes   En savoir plus
Burgschänke
Burgschänke
07.04.2015, 09:44
Fantastique expérience. Tout en haut du village de Neuleiningen, proche de l'autoroute Saarbrücken-Mannheim, se perche un vieux fort datant de 996 dans lequel est installé ce restaurant. La vue depuis l'extérieur est magnifique sur la plaine du Rhin et le décor à l'intérieur rappelle une salle de chevaliers du moyen âge. Il y as égelament une petite salle à l'étage dans le donjon, plus calme et très bien décorée, on mange dans l'épaisseur du mur au niveau des fenêtres. Le service est chaleureux, attentionné et efficace. Les portions sont gigantesques et je recommande la côte de boeuf grillée avec salade, tendre à souhait, énorme (min 900g) et cuite comme il faut. Le steak fermier (rumpsteack) avec chèvre chaud est également superbe avec des roestis maisons ou les "pommes du château", pommes rissolées entières. En dessert nous avons pris la coupe de glace maison (pour au moins 5 personnes) avec toute de sorte de parfums et recouverte de fruits et baies de saison. Réserver à l'avance car très plein et arriver relativement tôt car les locaux dinnent vers 18h-18h30 et le parking est vite complet.
0 Kommentare   2 Votes   En savoir plus
Leonardo
Leonardo
06.03.2015, 12:30
Situé un peu à part mais dans le bâtiment de l'hotel Hofbalzers, ce restaurant offre de très bons plats d'inspiration italienne. Accueil très sympathique, service efficace et aimable. Une carte très riche de bons plats. Nous y avons dégusté une bonne soupe de haricots et pâtes, très bonnes lasagne, excellent saltimbocca, un bon osso buco et un succulent Frito Misto di Mare. Très bonne carte de vins. Un bon choix de plats pour enfants également. Deux salles agréables complètent une bonne expérience. Résident à l'hôtel (à recommander également), nous avons diné 2 fois dans ce restaurant.
0 Kommentare   1 Votes   En savoir plus
Auberge communale de Belmont
Auberge communale de Belmont
06.03.2015, 12:30
Beau restaurant proche de l'église. Facile à garer. Accueil souriant et salle moderne mais pas trop froide. Service rapide et efficace. Je commande une aumonière de veau, on m'avertit que celà peut prendre 20 minutes. Très bien servie avec une purée mousseline maison. La portion n'est pas énorme, juste suffisante. Mon collègue prends le plat du jour, émincé de poulet au curry, plus copieux et très bon également. Une bonne découverte.
0 Kommentare   0 Votes   En savoir plus
Auberge Communale à l'Union
Auberge Communale à l'Union
05.03.2015, 15:44
Très joli restaurant un peu en dehors des routes principales. Nous étions au restaurant pour déjeuner, mais il y a également une salle de café. Etant en hiver, nous n'avons pas pu profiter de la terrasse. Parking aisé, accueil très cordial, service parfait et cordial. Nous avons pris les morceaux de boeuf qui sont arrivés bien préparés avec de bonnes garnitures de légumes et riz. La salade verte avant était fraîche avec une excellente sauce. Le moelleux au chocolat du dessert m'a un peu déçu, pas tout à fait assez cuit à mon goût et un peu trop de caramel et pas assez de goût de chocolat. Une bonne adresse à retenir dans la région.
0 Kommentare   0 Votes   En savoir plus

Last comments

Tout nouveau bâtiment, la salle est claire bien qu'un peu bruyante. Service rapide et agréable. Bons menus 3 plats à de très bons prix pour le lunch. Parking souterrain pas très facile d'accès.

0 Kommentare   0 Votes   En savoir plus
Fantastique expérience. Tout en haut du village de Neuleiningen, proche de l'autoroute Saarbrücken-Mannheim, se perche un vieux fort datant de 996 dans lequel est installé ce restaurant. La vue depuis l'extérieur est magnifique sur la plaine du Rhin et le décor à l'intérieur rappelle une salle de chevaliers du moyen âge. Il y as égelament une petite salle à l'étage dans le donjon, plus calme et très bien décorée, on mange dans l'épaisseur du mur au niveau des fenêtres. Le service est chaleureux, attentionné et efficace. Les portions sont gigantesques et je recommande la côte de boeuf grillée avec salade, tendre à souhait, énorme (min 900g) et cuite comme il faut. Le steak fermier (rumpsteack) avec chèvre chaud est également superbe avec des roestis maisons ou les "pommes du château", pommes rissolées entières. En dessert nous avons pris la coupe de glace maison (pour au moins 5 personnes) avec toute de sorte de parfums et recouverte de fruits et baies de saison. Réserver à l'avance car très plein et arriver relativement tôt car les locaux dinnent vers 18h-18h30 et le parking est vite complet.
Pas remarqué lors de ma visite de points spécifiques.
0 Kommentare   2 Votes   En savoir plus
Situé un peu à part mais dans le bâtiment de l'hotel Hofbalzers, ce restaurant offre de très bons plats d'inspiration italienne. Accueil très sympathique, service efficace et aimable. Une carte très riche de bons plats. Nous y avons dégusté une bonne soupe de haricots et pâtes, très bonnes lasagne, excellent saltimbocca, un bon osso buco et un succulent Frito Misto di Mare. Très bonne carte de vins. Un bon choix de plats pour enfants également. Deux salles agréables complètent une bonne expérience. Résident à l'hôtel (à recommander également), nous avons diné 2 fois dans ce restaurant.
Vins un peu chers, même au verre...
0 Kommentare   1 Votes   En savoir plus
Beau restaurant proche de l'église. Facile à garer. Accueil souriant et salle moderne mais pas trop froide. Service rapide et efficace. Je commande une aumonière de veau, on m'avertit que celà peut prendre 20 minutes. Très bien servie avec une purée mousseline maison. La portion n'est pas énorme, juste suffisante. Mon collègue prends le plat du jour, émincé de poulet au curry, plus copieux et très bon également. Une bonne découverte.
Portion peut-être un peu plus grande pour certains plats.
0 Kommentare   0 Votes   En savoir plus
Très joli restaurant un peu en dehors des routes principales. Nous étions au restaurant pour déjeuner, mais il y a également une salle de café. Etant en hiver, nous n'avons pas pu profiter de la terrasse. Parking aisé, accueil très cordial, service parfait et cordial. Nous avons pris les morceaux de boeuf qui sont arrivés bien préparés avec de bonnes garnitures de légumes et riz. La salade verte avant était fraîche avec une excellente sauce. Le moelleux au chocolat du dessert m'a un peu déçu, pas tout à fait assez cuit à mon goût et un peu trop de caramel et pas assez de goût de chocolat. Une bonne adresse à retenir dans la région.
Aucun.
0 Kommentare   0 Votes   En savoir plus
Situé proche du centre de Karen, une banlieue un peu chic de Nairobi, ce restaurant au style ressemblant à une hacienda mexicaine propose une petite carte mais sert des plats de qualité et assez créatifs, mêlant des ingrédients locaux à des cuisines plus exotiques. Très bonne soupe de fruits de mer à la noix de coco suivi d'un Tiluria dans une concoction de Broccoli et pommes de terre rissolées. Service efficace et souriant (comme très souvent à Nairobi). Entrée très sécurisée et réception chaleureuse.
Sièges assez incomfortables.
2 Kommentare   0 Votes   En savoir plus
Un peu caché dans la rue principale à l'entrée du village de Saint Légier on trouve ce charmant restaurant chinois qui sert de très bons plats dans une ambiance chaleureuse, avec un service efficace et souriant. Les plats sont copieux et très bons, spécialement les rouleaux de printemps et les nems. Les currys rouges ou verts sont également gouteux, sans être trop brûlants. Une adresse à recommander également pour prendre des plats à domicile.
Pas toujours facile à garer tout proche.
0 Kommentare   1 Votes   En savoir plus
Au terminal des ferries de Manly se trouve cet excellent endroit pour déguster de la bonne viande cuite au barbie à l'australienne. Service efficace et rapide, salle un peu bruyante. Fantastique pork ribs avec de la viande fondante qui tombe des os.
Très connu, difficile d'y aller sans réservations.
0 Kommentare   1 Votes   En savoir plus
Dans le quartier de Embassy Row se trouve ce bon restaurant americo-italien, pas trop américain quand même. Très bon menu et plats du jour, j'ai pris un steak de thon sur lit de rucolla. Très bien cuit (grillé dehors, cru dedans) et bien parfumé. Service efficace et attentionné, salle agréable mais un peu bruyante.
Salle bruyante.
0 Kommentare   1 Votes   En savoir plus
Dans le quartier Embassy Row se trouve se restaurant fusionel de diverses cuisines asiatiques. Menu très intéressant avec mélange de Bento, Sushis et plats chinois. Pas beaucoup de tables si la terrasse est fermée, il faut arriver tôt. J'ai mangé un très bon plateau Bento avec mélanges de différents mets grillés et salades, saumon, boeuf, crevettes tempuras, etc... Mon invitée a pris des nouilles indonésiennes style Nasi-Goreng, un peu salée, mais bonne. Service attentionné et efficace comme toujours aux USA. Salle très bruyante à cause du décor plutôt fait pour réverbérer les sons que des les amortir. Bonne adresse pas encore trop chère pour le quartier.
Salle un peu petite et très bruyante.
0 Kommentare   1 Votes   En savoir plus

Unter Freunden

Pachacamac
Pachacamac
01.05.2015, 10:21
Des plats typiques et goûteux, une cuisine légère, jolie carte des vins avec quelques pépites. Décor élégant et accueil sympathique. Un vrai dépaysement.
0 Kommentare   1 Votes   En savoir plus
Le Bistrot Laz'Nillo
Le Bistrot Laz'Nillo
30.04.2015, 15:46
http://hedofoodia.blogspot.fr/2015/04/le-bistrot-laz-nillo-geneve.html J’avais noté dans un coin que ma prochaine escapade gourmande serait dans le quartier des Acacias. Certes pas le coin de Genève le plus excitant et animé car c’est plutôt une partie de la ville où se trouvent un certain nombre de bureaux administratifs et les établissements sont souvent fermés le soir. Le « Laz Nillo » existait déjà à une époque mais a été récemment repris sous gestion par une autre personne qui n’a que rebaptisé l’endroit en « Le Bistrot Laz Nillo ». Ne me demandez-pas ce que signifie le nom…je n’en sais rien. Ce qui m’a fait « sauter » de bonheur c’est qu’en parcourant le site internet plutôt bien fait, j’ai tout de suite remarqué la mise en avant d’un produit absolument fantastique…les asperges ! Oui mais pas n’importe lesquelles… Celles du Domaine de Roques Hautes de Sylvain Erhardt. C’est vite vu…selon moi probablement les meilleurs asperges qui existent et je pèse mes mots… Elles se vendent à un unique endroit à Genève…et pour vous donner une idée...des 22 mm, les « type bistrot » (il y a aussi des séries « Gastronomiques ») sont à 28 CHF le kg, selon le prix que j’ai obtenu (caisse de 5 kg). Bref une table qui propose un tel produit (évidement tous les 3* se les procurent…comme d’ailleurs Crissier en Suisse), ne peut qu’éveiller fortement mon intérêt. C’est donc dans la rue des Acacias que cet établissement qui se qualifie de « bistronomique » se trouve. Et vous serez plutôt surpris de découvrir coincé entre fast-food et autres commerces de restauration rapide un très joli endroit. On entre dans une première salle joliment décorée dans des tons choisis allant du gris-taupe, rouge, blanc et noir. Sur les murs des photos noir et blanc au concept plutôt intéressant et innovant ! Il s’agit des producteurs locaux ; boucher, vigneron, agriculteurs. Les tables sont dressées comme dans …un bistrot… Sur le comptoir quelques objets choisis comme des balances de commerce et sur l’une des parois, les plats du jour inscrits sur un grand miroir. Puis une deux salles plus en longueur séparées par une alcôve qui nous permettra de rejoindre la terrasse. La décoration est en totale harmonie avec la première section de l’établissement. La carte est vraiment très bien construite et les plats font preuve d’originalité déjà dans le choix des ingrédients. Je me répète probablement mais pas tout le monde ne propose des produits choisis comme ces asperges ou des légumes frais de saison comme des artichauts poivrade, des salades à l’huile de pistache, du maquereau frais comme exemples. Le gérant nous accueille sympathiquement et comme l’un d’entre nous est déjà récemment venu, nous voici offert en dégustation un excellent Carpaccio de tête de veau avec condiments et sucrine. Un plat traditionnel qui est une préparation particulière de la tête souvent servie avec une sauce gribiche. Ici en fines lamelles et servie avec cette sauce si je ne me trompe pas... et la salade croquante. Une belle entrée si on le souhaite. Nous prendrons évidemment les asperges vertes du Domaines de Roques-Haute, lamelle de Colonnata. Probablement l’une des plus belles associations qui existe. Les asperges sont parfaitement cuites, aucune amertume et aucunement filandreuses. Et ici encore on félicitera le chef sur le choix du lard qui n’a pas d’égal. En met principal il y aura un risotto Carnaroli et calamars sautés « minute » au piment doux. Indéniablement la meilleure qualité de riz pour un risotto ici avec les fruits de mer justes sautés, quelques herbes. Une très belle assiette selon le convive. J’ai choisi le ris de veau poêlé glacé au jus, pommes pompadour au foin. Une assiette très bien garnie ce qui n’est pas toujours le cas avec le ris, mais s’il y a une critique à faire, c’est qu’il n’a pas été suffisamment bien été nettoyé ; il y a encore trop de membrane. La Pompadour est une variété plutôt fondante qui selon l’énoncé semble avoir été cuites dans du foin. Sur le dessus du ris poêlé au beurre, quelques jeunes fanes d’oignons pour la touche végétale. Troisième assiette plus classique et dans la vague fusion asiatique, une cocotte de légumes printaniers, nouille soba, bouillon à la coriandre. Ce sont des pâtes japonaises faites à base de farine de sarrasin qui se retrouvent mélangées avec divers légumes frais sautés comme artichaut, tomates, radis, pois mangetout, un peu de menthe et le bouillon qui aurait pu être un peu plus épicé. Une carte du « Passeur de Vin » avec des vins choisis, et sur la recommandation un rouge avec une étiquette plutôt particulière, la Syrah de Carmen et Manolo 2013 de la Maison du Moulin près de Morges. Surement un excellent vin mais pas tout à fait « mon style »… Eh bien voici un établissement qui se donne vraiment la peine d’offrir autre chose à sa clientèle. Des produits de qualité, des assiettes parfois roboratives mais aussi allégées selon ses envies, une ambiance décontractée et tout ceci dans un joli décor. Bonne nouvelle, l’établissement qui n’ouvrait jusqu’à présent qu’à midi est aussi ouvert le jeudi et vendredi soir ! Espérons que la clientèle se déplacera le soir aux Acacias car il n’y a aucune raison de bouder ce quartier lorsque l’on propose une si jolie carte à Genève!
0 Kommentare   4 Votes   En savoir plus
Le bistrot Laz Nillo
Le bistrot Laz Nillo
01.05.2015, 09:57
http://hedofoodia.blogspot.fr/2015/04/le-bistrot-laz-nillo-geneve.html J’avais noté dans un coin que ma prochaine escapade gourmande serait dans le quartier des Acacias. Certes pas le coin de Genève le plus excitant et animé car c’est plutôt une partie de la ville où se trouvent un certain nombre de bureaux administratifs et les établissements sont souvent fermés le soir. Le « Laz Nillo » existait déjà à une époque mais a été récemment repris sous gestion par une autre personne qui n’a que rebaptisé l’endroit en « Le Bistrot Laz Nillo ». Ne me demandez-pas ce que signifie le nom…je n’en sais rien. Ce qui m’a fait « sauter » de bonheur c’est qu’en parcourant le site internet plutôt bien fait, j’ai tout de suite remarqué la mise en avant d’un produit absolument fantastique…les asperges ! Oui mais pas n’importe lesquelles… Celles du Domaine de Roques Hautes de Sylvain Erhardt. C’est vite vu…selon moi probablement les meilleurs asperges qui existent et je pèse mes mots… Elles se vendent à un unique endroit à Genève…et pour vous donner une idée...des 22 mm, les « type bistrot » (il y a aussi des séries « Gastronomiques ») sont à 28 CHF le kg, selon le prix que j’ai obtenu (caisse de 5 kg). Bref une table qui propose un tel produit (évidement tous les 3* se les procurent…comme d’ailleurs Crissier en Suisse), ne peut qu’éveiller fortement mon intérêt. C’est donc dans la rue des Acacias que cet établissement qui se qualifie de « bistronomique » se trouve. Et vous serez plutôt surpris de découvrir coincé entre fast-food et autres commerces de restauration rapide un très joli endroit. On entre dans une première salle joliment décorée dans des tons choisis allant du gris-taupe, rouge, blanc et noir. Sur les murs des photos noir et blanc au concept plutôt intéressant et innovant ! Il s’agit des producteurs locaux ; boucher, vigneron, agriculteurs. Les tables sont dressées comme dans …un bistrot… Sur le comptoir quelques objets choisis comme des balances de commerce et sur l’une des parois, les plats du jour inscrits sur un grand miroir. Puis une deux salles plus en longueur séparées par une alcôve qui nous permettra de rejoindre la terrasse. La décoration est en totale harmonie avec la première section de l’établissement. La carte est vraiment très bien construite et les plats font preuve d’originalité déjà dans le choix des ingrédients. Je me répète probablement mais pas tout le monde ne propose des produits choisis comme ces asperges ou des légumes frais de saison comme des artichauts poivrade, des salades à l’huile de pistache, du maquereau frais comme exemples. Le gérant nous accueille sympathiquement et comme l’un d’entre nous est déjà récemment venu, nous voici offert en dégustation un excellent Carpaccio de tête de veau avec condiments et sucrine. Un plat traditionnel qui est une préparation particulière de la tête souvent servie avec une sauce gribiche. Ici en fines lamelles et servie avec cette sauce si je ne me trompe pas... et la salade croquante. Une belle entrée si on le souhaite. Nous prendrons évidemment les asperges vertes du Domaines de Roques-Haute, lamelle de Colonnata. Probablement l’une des plus belles associations qui existe. Les asperges sont parfaitement cuites, aucune amertume et aucunement filandreuses. Et ici encore on félicitera le chef sur le choix du lard qui n’a pas d’égal. En met principal il y aura un risotto Carnaroli et calamars sautés « minute » au piment doux. Indéniablement la meilleure qualité de riz pour un risotto ici avec les fruits de mer justes sautés, quelques herbes. Une très belle assiette selon le convive. J’ai choisi le ris de veau poêlé glacé au jus, pommes pompadour au foin. Une assiette très bien garnie ce qui n’est pas toujours le cas avec le ris, mais s’il y a une critique à faire, c’est qu’il n’a pas été suffisamment bien été nettoyé ; il y a encore trop de membrane. La Pompadour est une variété plutôt fondante qui selon l’énoncé semble avoir été cuites dans du foin. Sur le dessus du ris poêlé au beurre, quelques jeunes fanes d’oignons pour la touche végétale. Troisième assiette plus classique et dans la vague fusion asiatique, une cocotte de légumes printaniers, nouille soba, bouillon à la coriandre. Ce sont des pâtes japonaises faites à base de farine de sarrasin qui se retrouvent mélangées avec divers légumes frais sautés comme artichaut, tomates, radis, pois mangetout, un peu de menthe et le bouillon qui aurait pu être un peu plus épicé. Une carte du « Passeur de Vin » avec des vins choisis, et sur la recommandation un rouge avec une étiquette plutôt particulière, la Syrah de Carmen et Manolo 2013 de la Maison du Moulin près de Morges. Surement un excellent vin mais pas tout à fait « mon style »… Eh bien voici un établissement qui se donne vraiment la peine d’offrir autre chose à sa clientèle. Des produits de qualité, des assiettes parfois roboratives mais aussi allégées selon ses envies, une ambiance décontractée et tout ceci dans un joli décor. Bonne nouvelle, l’établissement qui n’ouvrait jusqu’à présent qu’à midi est aussi ouvert le jeudi et vendredi soir ! Espérons que la clientèle se déplacera le soir aux Acacias car il n’y a aucune raison de bouder ce quartier lorsque l’on propose une si jolie carte à Genève!
0 Kommentare   1 Votes   En savoir plus
Côteaux & Fourchettes
Côteaux & Fourchettes
28.04.2015, 15:37
http://hedofoodia.blogspot.fr/2015/04/coteaux-et-fourchettes-cairanne.html J’avais repéré il y a quelque temps une table probablement intéressante qui avait été promue récemment par le guide Gault-Millau dans la région viticole de Cairanne. « Côteaux et Fourchettes » avec son chef Cyril Glémot "jeune chef de talent 2015" de la région PACA, se trouve en plein milieux du vignoble au carrefour de deux routes. Difficile de rater le panneau qui indique clairement le lieu qui se partage entre un caveau et un restaurant. Une bâtisse actuelle qui ressemble plus à un entrepôt qu’un restaurant, avec un grand parking sur le devant et qui ne laisse pas vraiment présager ce que l’on y trouvera à l’intérieur. En fait, une partie de ce bâtiment est un caveau et sur un autre côté la table. L’intérieur est plutôt agréable, moderne, débute avec un petit hall qui donne l’accès sur une assez grande salle à manger. Mais le plus agréable sera sans aucun doute la très jolie terrasse presqu’aménagée comme un jardin japonais avec ses « decks » entre lesquels se trouvent des allées de petits cailloux, ses petites kiosques en bois, petits oliviers et des massifs de buis ci et là. Endroit assurément parfais pour de belles journées bien chaudes et si possible sans vent, ce qui n’est malheureusement pas le cas aujourd’hui. C’est donc dans la salle intérieure que nous dînerons, salle assez agréable avec comme couleurs thématiques peu courantes, le violet-mauve et le vert pomme. Les tables sont bien espacées, la vue sur la terrasse est plaisante. Ce qui surprend également, c’est le nombre de couverts car l’on doit bien atteindre 80 si complet ; ce dimanche on estimera que l’établissement n’est pas complet mais au deux tiers. Observation intéressante que je développerai plus loin. Première observation, les menus sont plutôt sagement tarifés ; le « Coteaux » à 39 Euros ou 32 sans le fromage, et le « Fourchettes » à 51 Euros ou 44 sans le fromage. Il existe également un menu « Découverte » concocté par le chef suivant le marché et son inspiration. Quelques grignotages pour commencer avec des olives noires, des feuilletés salés et des petits blinis avec une préparation à base de saumon. Puis un amuse-gueule, une agréable espuma de pommes de terre vitelottes légèrement violacé et chips au parmesan. Quelques jolis petits pains nous serons apportés dont un à l’abricot sec. Nous choisirons deux entrées différentes avec tour d’abord, le Duo de Foie gras de canard cuit au sel, chutney d’ananas au gingembre confit façon croque-monsieur, réduction de vin doux naturel Rasteau. Entre deux tranches de pain grillé, la version poêlée et sur le dessus celui en terrine. Le chutney se trouve entre les tranches et la réduction est plus un essai artistique visuel qu’autre chose. Une branche de cerfeuil, une tige de ciboulette. La qualité des foies est bonne mais cela reste très classique dans le genre. J’ai choisi le Feuilleté aux premières asperges vertes du pays et aux dernières truffes Mélanosporum, œuf poché sur une duxelle de champignons. Quelques asperges vertes en éventail de qualité standard, un feuilleté très léger et la duxelle qui est goûteuse. L’œuf est posé avec sa forme circulaire parfaite sur les asperges accompagnées d’une sauce crémeuse. Je n’ai par contre pas trop senti le goût des copeaux de la truffe. Une entrée tout aussi classique que l’autre, presqu’un peu scolaire selon moi. En plat principal nous prendrons le Parmentier d’agneau aux panais, carré d’agneau fumé au thym, carottes fanes glacées, jus réduit à la tapenade. L’agneau est présenté comme un petit gâteau surmonté de la purée de panais ; le fond de sauce est bien parfumé, les légumes légèrement surcuits. En accompagnement une délicieuse côtelette simplement rôtie. Un plat parfaitement réalisé et sans surprise. Un seul assortiment de fromages affinés par Josiane Déal (M.O.F.) http://www.loucanesteou.fr/loucanesteou.htm présenté sur une assiette longue. En dessert, probablement le met le plus créatif, appelé Sur l’idée d’un fraisier avec un riz au lait aux olives noires confites. Le riz est entouré de tranchettes de fraises, à l’intérieur des olives noires sucrées amenant une saveur intéressante en bouche et une tuile caramélisée sur le dessus avec une glace à la fraise. Comme nous sommes également dans un caveau avec un choix magnifiques de vins locaux, nous avons évidemment sélectionné des vins de Cairanne. Il faut savoir que vous pourrez demander à ne pas finir vos flacons et vous pourrez évidement repartir avec vos bouteilles entamées. Pratique que l’on devrait plus souvent proposer à la clientèle dans les établissements. Magnifique Cairanne Oratoire St Martin Haut-Coustias de chez Fréderic et François Alary qui est l'une des plus belles de l'appellation en blanc. Un vin fin et élégant avec une belle persistance. Et ensuite en rouge, un très beau Cairanne 2012 l’Exigence du Domaine Boisson, avec une bouche puissante et une belle vivacité. Des arômes d’épices, de cacao et fruits confits. Pour le nombre de couverts, il nous a semblé que le service était en sous-effectif, courait un peu dans tous les sens mais il faut noter que nous n’avons jamais attendu ni eu de problème dans la température des assiettes. Simplement ce fut un peu assuré sans émotion et sans vraiment se préoccuper des clients qui devaient se resservir de vin en permanence. Alors que dire… Tout dépend de ce que l’on apprécie… C’est une cuisine plutôt convenue, sans surprise mais parfaitement réalisée et qui risque de plaire à la majorité de la clientèle. Si l’on recherche des assiettes plus actuelles ou surprenantes, de l’émotion dans les associations de saveurs et un contact plus personnalisé, cela ne sera pas le cas. Un très bon rapport qualité-prix indéniable avec un chef qui semble avoir trouvé une approche rentable puisque l’établissement semble avoir du succès.
0 Kommentare   5 Votes   En savoir plus
Rodondo
Rodondo
27.04.2015, 10:05
http://hedofoodia.blogspot.fr/2015/04/redondo-tamariu.html Tamariu est encore un autre de ces très jolis petits villages que je ne peux m’empêcher de visiter à chaque venue. Comme Llafranc, c’est un village qui se trouve sur la côte de Palafrugell. Auparavant, les deux villages étaient des villages de pêcheurs mais sont actuellement devenus deux villages touristiques de première importance qui n’ont pas altéré le charme traditionnel du début. On y viendra peut-être de préférence la journée et y manger au soleil sur l’une des terrasses est toujours très agréable. Non pas des tables innovantes mais plutôt des établissements qui proposent de la cuisine locale préparée à partir des produits de la pèche locale. Le nombre de restaurants est assez conséquent et tous n’ont évidemment pas la même réputation. Il sera préférable de bien se renseigner au préalable pour trouver une table de qualité. Souhaitant découvrir un autre lieu, notre choix cette fois-ci pour un repas en soirée chez « Rodondo » qui se trouve en fin de quai avec son accès direct à la plage. Un établissement qui propose comme tous les autres une terrasse dans une véranda, donc à l’abri du vent et de la température fraiche pour la saison. Pas de décoration particulière ; on vient ici avant tout pour se régaler de poissons et de fruits de mer. D’ailleurs les spécialités et la pêche du jour sont inscrites sur un panneau blanc avant de passer dans le restaurant proprement dit. Traditionnel démarrage de repas avec le pain à la tomate, ici plutôt sans grand intérêt car la qualité du pain n’est pas là. Le poulpe à la galicienne est excellent car tendre et pas trop huileux comme cela peut être le cas. Les pommes de terre en fines tranches et très peu d’huile. Les petits calamars sautés à la plancha sont un vrais bonheur, un peu d’ail, de persil, l’huile d’olive…voila…parfait. Très jolie découverte avec les anchois frits qui à une chair très fine et goûteuse, loin du goût des filets salés et qui en plus n’ont pas d'écailles. Juste passé dans la farine et frits…Délicieux. Et comme met principal un riz noir à la casserole, ici vraiment très bien préparé car le riz est vraiment dans de l’encre de seiche, bien noir, ce qui n’est pas partout le cas. Avec des moules, crevettes et poulpe, l’assaisonnement est parfait comme la cuisson du riz. Comme dessert, la classique crème catalane tout à fait correcte. Une adresse tout à fait recommandable et authentique avec des produits très frais et des préparations sans reproches.
0 Kommentare   5 Votes   En savoir plus

Mein Profil

Francois Jolles
 Mitglied
Stadt des Restaurants: Saint-Légier-La Chiésaz

Gefällt mir: Atmosphere Service efficace et amical Qualité des ingrédients Choix du menu Possibilité de parking

Ich mag nicht: Mauvais service Pas d'atmosphere Cuisine industrielle

67
Freunde
2975
Rating-Punkte

Freunde

Yannick Messiaux
 Mitglied
53 Freunde
1411 Rating-Punkte
Valérie Lavier
 Mitglied
28 Freunde
367 Rating-Punkte
Ana.D Glayre
 Mitglied
27 Freunde
664 Rating-Punkte
© 2008 - 2015 iTaste SA