Passwort vergessen? Einfache Anmeldung

Nahrungsmittelführer von Patrik Kohli

Last restaurant viewed

Roc d'Orsay
Roc d'Orsay
boulangerie confiserie Tailens
boulangerie confiserie Tailens
Cobalt Project
Cobalt Project
Hôtel-Restaurant Chez Mantisi
Hôtel-Restaurant Chez Mantisi
BeAR Bar (Chalet Royalp & SPA)
BeAR Bar (Chalet Royalp & SPA)

Wants

Taillens SA
Taillens SA
Cobalt Project
Cobalt Project
Passe-Moi le Sel
Passe-Moi le Sel

iTaste News

la Tour
la Tour
07.02.2014, 17:45
Nous nous y sommes rendu à 3. décoration typique bistrot des années 80. Belle salle à manger mais nous sommes resté du côté bistrot. Accueil sympathique. pour le repas tortellinis à la crème, bons et deux steak de bœuf café de Paris demandé "bleu" avec 1x frites et 1x rœsti. le tout bon mais un était plutôt saignant que bleu. bon mais rien d'exceptionnel. la viande n'était pas particulièrement tendre malgré le prix de 29.- par contre le menu du jour est à un prix plus que correcte CHF 14.- 16.- complet. aujourd'hui c'était crème de brocoli, choucroute et meringue chantilly. nous avons bu 3dl de rouge et deux boules de glaces vanille et deux cafés.
0 Kommentare   1 Votes   En savoir plus
Pizzeria St-Laurent
Pizzeria St-Laurent
07.02.2014, 21:20
Nous y sommes retourner ce soir manger les filets de perche juste EXCELLENTS et le service aussi! C'est pourquoi je donne une nouvelle note.
0 Kommentare   3 Votes   En savoir plus
Relais de Vuargny
Relais de Vuargny
07.12.2013, 00:58
Accueil très sympathique dans un cadre chaleureux. En entrée tartare de chevreuil avec copaux de foie gras, puis filet de boeuf highland et foie gras poëlé (je sais çà fait beaucoup de foie gras mais c'es tellement bon!) et pour finir brownies tiède avec sa boule de glace vanille. Pour le vin, nous avons choisi un syrah et un verre de Mombazillac pour accompagner le dessert. Je dois dire que nos papilles gustatives ont étés comblées et nos yeux éblouis par une belle présentation. J'y retournerai!
0 Kommentare   5 Votes   En savoir plus
Le Deck (Hotel Baron Tavernier)
Le Deck (Hotel Baron Tavernier)
11.09.2013, 00:05
Nous y avons été pour boire l'apéro. Le cadre et l'endroit sont magnifiques, le panorama sur les vignes et le lac à vous couper le souffle. Par contre le service de cet endroit magique n'est pas du tout à la hauteur, en arrivant, le personnel était en train de parler ensemble, quand je me suis adressé à l'une d'elle on m'a demandé si je parle anglais !!! on nous dirige vers une table, l'endroit est presque vide et plusieurs tables ne sont pas débarrassées, la notre aussi! après environs 30 minutes on vient nous demander en anglais si nous pouvons payer car la personne termine son service !!! J'y retournerai sûrement avec des amis pour monter le coup d'oeil mais surent pas pour manger, les prix sont abusifs: CHF 5.- le café... on se croirait à Londres !
0 Kommentare   5 Votes   En savoir plus
Hotel de la Place
Hotel de la Place "Chez Francine"
10.09.2013, 23:44
Si nous n'avions pas été avec une amie qui connaissait le lieu, je ne pense pas que nous y serions allé ! en effet, depuis l'extérieur cet hôtel restaurant ne paie pas de mine par contre nous y avons mangé admirablement bien avec en plus un accueil très chaleureux. Je me suis laissé tenté par l'entrecôte de bœuf qui est servie à peine passée à la poêle, sur un plat en inox entourée de beurre maison sur un réchaud à fondue. le principe est de laisser cuire sa viande pré-coupée pendant que le beurre fond sur le plat. Accompagnée de frites allumettes et d'une salade mêlée pour un rapport qualité prix en dessous de la moyenne. c'était excellent. Mon fils s'est laissé tenter par les filets de perches qui étaient délicieux. le restaurant a une belle terrasse ombragée mais ce mardi il ne faisait malheureusement pas assez chaud ni beau pour rester dehors. je recommande vivement cet endroit mais il faut réserver, ce soir, c'était complet eh oui, même un mardi !
0 Kommentare   6 Votes   En savoir plus

Last comments

Nous nous y sommes rendu à 3. décoration typique bistrot des années 80. Belle salle à manger mais nous sommes resté du côté bistrot. Accueil sympathique. pour le repas tortellinis à la crème, bons et deux steak de bœuf café de Paris demandé "bleu" avec 1x frites et 1x rœsti. le tout bon mais un était plutôt saignant que bleu. bon mais rien d'exceptionnel. la viande n'était pas particulièrement tendre malgré le prix de 29.- par contre le menu du jour est à un prix plus que correcte CHF 14.- 16.- complet. aujourd'hui c'était crème de brocoli, choucroute et meringue chantilly. nous avons bu 3dl de rouge et deux boules de glaces vanille et deux cafés.

0 Kommentare   1 Votes   En savoir plus
Nous y sommes retourner ce soir manger les filets de perche juste EXCELLENTS et le service aussi! C'est pourquoi je donne une nouvelle note.

0 Kommentare   3 Votes   En savoir plus
Accueil très sympathique dans un cadre chaleureux. En entrée tartare de chevreuil avec copaux de foie gras, puis filet de boeuf highland et foie gras poëlé (je sais çà fait beaucoup de foie gras mais c'es tellement bon!) et pour finir brownies tiède avec sa boule de glace vanille. Pour le vin, nous avons choisi un syrah et un verre de Mombazillac pour accompagner le dessert. Je dois dire que nos papilles gustatives ont étés comblées et nos yeux éblouis par une belle présentation. J'y retournerai!

0 Kommentare   5 Votes   En savoir plus
Nous y avons été pour boire l'apéro. Le cadre et l'endroit sont magnifiques, le panorama sur les vignes et le lac à vous couper le souffle. Par contre le service de cet endroit magique n'est pas du tout à la hauteur, en arrivant, le personnel était en train de parler ensemble, quand je me suis adressé à l'une d'elle on m'a demandé si je parle anglais !!! on nous dirige vers une table, l'endroit est presque vide et plusieurs tables ne sont pas débarrassées, la notre aussi! après environs 30 minutes on vient nous demander en anglais si nous pouvons payer car la personne termine son service !!! J'y retournerai sûrement avec des amis pour monter le coup d'oeil mais surent pas pour manger, les prix sont abusifs: CHF 5.- le café... on se croirait à Londres !
Professionnalisme du service et parler français bon sang, on est en suisse romande !
0 Kommentare   5 Votes   En savoir plus
Si nous n'avions pas été avec une amie qui connaissait le lieu, je ne pense pas que nous y serions allé ! en effet, depuis l'extérieur cet hôtel restaurant ne paie pas de mine par contre nous y avons mangé admirablement bien avec en plus un accueil très chaleureux. Je me suis laissé tenté par l'entrecôte de bœuf qui est servie à peine passée à la poêle, sur un plat en inox entourée de beurre maison sur un réchaud à fondue. le principe est de laisser cuire sa viande pré-coupée pendant que le beurre fond sur le plat. Accompagnée de frites allumettes et d'une salade mêlée pour un rapport qualité prix en dessous de la moyenne. c'était excellent. Mon fils s'est laissé tenter par les filets de perches qui étaient délicieux. le restaurant a une belle terrasse ombragée mais ce mardi il ne faisait malheureusement pas assez chaud ni beau pour rester dehors. je recommande vivement cet endroit mais il faut réserver, ce soir, c'était complet eh oui, même un mardi !
peut-être un coup de rafraîchissement sur le bâtiment a l'extérieur attirerait mieux le monde. Mais est-ce nécessaire, c'était plein ce mardi !
0 Kommentare   6 Votes   En savoir plus
Nous nous y sommes rendus à 13 personnes. Après avoir réservé par téléphone à 19h.00 nous avons pu avoir une table pour 21:40. Un accueil chaleureux au téléphone, puis nous avons "débarqué" avec deux personnes de plus que prévu; cela n'a pas posé de problème majeur, on nous a mis une table supplémentaire. Nous avons tous pris les filets de perches, certains avec frites et d'autres avec du riz, c'était excellent. l'accueil était chaleureux et convivial. Il est à noté que nous avons pu manger à passé 22h. ce qui n'est pas toujours possible de nos jours. J'y retournerai.

2 Kommentare   6 Votes   En savoir plus
Nous nous y sommes rendus à 5 personnes. Un accueil très chaleureux, un personnel très efficace et appréciable. Une décoration des brasserie comme on en trouve malheureusement plus beaucoup. je me suis laissé tenté par une salade frisée avec lardons et œuf poché comme entrée, un foie de veau rosé délicieux accompagné de légumes et frites maison. pour dessert, la spécialité de la maison du moment: le mille-feuilles, j'y ai décelé une petite touche de rhum dans la crème pâtissière, excellent.
Le problème dans ces lieux d'époque (surtout en France) les toilettes laissent à désirer... un investissement pour une rénovation devrait être entrepris.
0 Kommentare   2 Votes   En savoir plus
Depuis le mois de mars 2013 le buffet de la Gare a été repris par la famille Barros. D'importants travaux de rénovation ont été entrepris. Nous nous y sommes rendu ce samedi en début de soirée (19h.00) en famille. Nous avons découvert un restaurant entièrement réaménagé, le mobilier entièrement neuf et une décoration agréable. Nous avons été impressionné par la carte: Spécialités Portugaise, Cuisine Française, Italienne, un vaste choix de crêpes. Les vins ne sont pas en reste, entre autres productions du pays, des vins Portugais Italiens et Français. Une petite particularité, chacun comporte un petit descriptif avec son(es) cépage(s) et sa(es) particularité(s). Nous avons pris une pizza funghi, ravioli sauce tomate (demi portion) Spaghetti carbonara, une crêpe confiture de fraise et boule de glace vanille, une crème brûlée. c'était très bon, nous y retournerons. En plus le rapport qualité prix est impressionnant!
Nous avons constaté que nos habits sentaient la cuisine... alors, peut-être que la ventilation doit être ajustée. Il est vrai que le bâtiment est encore en travaux, à suivre...
0 Kommentare   6 Votes   En savoir plus
Cela fait plusieurs fois que j'y retourne et je tiens à mettre une nouvelle évaluation. La viande de boeuf est exceptionnellement bonne et tendre. Je vous recommande également les tagliatelles aux gambas et la tarte à la crème pour le dessert, il faut juste la commander au début du repas.

2 Kommentare   2 Votes   En savoir plus
Mon épouse a choisi une pizza aux champignons, la mozzarella avait un goût de vacherin Fribougeois ! c'était moyennement bon. Pour ma part je me suis laissé tenté par une pizza Nordique après avoir demandé confirmation que le saumon fumé ne soit pas cuit avec la pizza; c'était tout de même trop salé à mon goût. Notre fils à choisi les filets de perche qui étaient excellents. En résumé, la cuisine est bonne mais rien d'exceptionnel. accueil sympathique mais le service est beaucoup trop lent , une personne au service pour 3 tables en début de soirée... La terrasse est belle mais malheureusement il faisait trop froid ! eh oui, ce sont les Saints de glaces du mois de mai!
La rapidité du service, nous avons du nous lever pour recommander des boissons et une autre fois pour l'addition!
1 Kommentare   1 Votes   En savoir plus

Unter Freunden

La Dolce
La Dolce
25.10.2014, 02:44
http://hedofoodia.blogspot.fr/2014/10/la-dolce-san-jose-del-cabo.html Il faut bien reconnaitre que la plupart du temps la cuisine mexicaine dans la majorité des établissements standards n’est pas trop originale et quelque peu lassante. Comme les tables de « San Jose del Cabo » sont la plupart encore fermées en raison des dégâts occasionnés par l’ouragan de force 4 « Odile », nous nous sommes « rabattus » sur un Italien pour cette soirée. Cela ne m’arrive quasiment jamais de manger Italien au Mexique… mais la….le choix était trop restreint. A vrais dire nous étions passés plusieurs fois devant « La Dolce » et l’extérieur du bâtiment était plutôt engageant, l’intérieur plutôt assez fréquenté. Une belle demeure mexicaine joliment restaurée avec les murs extérieurs couleur brique et un éclairage mettant en valeur le bâtiment. Un hall d’entrée assez élégant avec un lustre de fer forgé au plafond et peintures sur les murs qui vous amène directement dans les cuisines et par la suite vers quelques escaliers qui aboutissent dans un très joli patio où se trouvent un certain nombre de tables. Dans un coin de ce patio, un four à bois où évidement l’on cuit pizzas et autres mets. La cuisine que l’on traverse est plutôt joliment décorée et inhabituelle avec ses lustres de verres rouges qui confèrent une ambiance assez intime. La salle intérieure elle aussi est très agréable et est accessible par le hall ou se trouvent quelques peintures. Un bar devant lequel se trouve quelques tables ; des murs de briques apparentes ; il y a quelque chose de quand même très mexicain et de bon goût dans cette décoration. Mais la température agréable de cette soirée nous dirige vers l’agréable terrasse du patio. Nous choisirons pour accompagner le repas une bouteille de Malbec argentin «Omilen » en 2012 qui s’avère être un vin de la maison « Freixenet » plutôt connue pour ses « Cavas» que l’on trouve un peu partout. Il s'agit d'un jeune, vin équilibré avec une bonne longueur et persistance en bouche. La teneur en alcool de 14%. Comme l’on peut s’en douter la carte est italienne mais on fera tout pour identifier quelque chose qui pourrait nous rapprocher du Mexique… C’est donc avec une pizza « Diavola » que nous démarrons à base de saucisson pimenté, champignons, oignons et piments « Serrano ». La pâte est de bonne épaisseur et croustillante, le goût du feu bois est très plaisant et les composantes sur le dessus de qualité avec un petit goût mexicain lié aux piments utilisés. Une très bonne pizza. Une salade mixte pour accompagner la pizza qui s’est avéré être fraiche et bien assaisonnée. Des spaghettis al Cartoccio, des pâtes aux fruits de mer et sauce tomate. Le genre de plat qui peut-être quelconque ou délicieux ! Ici servi étonnement dans un papier aluminium en forme de cygne et qui ensuite est ouvert par le garçon à table. Une très belle assiette de pâtes avec des fruits de mer de première fraicheur abondamment servis et une sauce tomate tout aussi goûteuse. Les pâtes seront cuites « al dente » ! Je prendrai la suggestion du jour qui est des raviolis farcis aux champignons et fromage servis avec une sauce au piment « poblano » frais. Je suis agréablement surpris par la qualité des pâtes, la finesse de la farce et surtout la délicieuse sauce crémée au parfum si délicat de ce piment. En réalité au Mexique, tout s’appelle piment mais souvent les saveurs sont plus proches du poivron que de ce que l’on considère en Europe comme étant toujours fort. Voici une agréable expérience dans un lieu très agréable ou la cuisine italienne est fidèle a ce que propose une bonne trattoria. On peut y trouver quelques plats qui lorgnent vers le Mexique si l’on ne veut pas totalement manger Italien ; le service est efficace et jovial. Une bonne adresse lorsque l’on veut changer de type de cuisine.
0 Kommentare   1 Votes   En savoir plus
Solomon's Landing
Solomon's Landing
24.10.2014, 10:54
http://hedofoodia.blogspot.fr/2014/10/solomons-landing-cabo-san-lucas.html Deuxième essais dans la « marina » de « Los cabos » avec l’une de ces terrasses qui offrent une jolie vue sur les bateaux. Cette fois-ci c’est sous une autre « palap », toit de paille que nous nous arrêterons à notre retour de plongée. « Solomon’s Landing» a priori semble être un peu moins la proie que son voici mais cela ne nous garantit pas grand-chose. Comme un peu partout un bar central et des dizaines de tables disposées tout autour. Un décor peut-être un peu moins américanisé et moins tape à l’œil mais toujours aussi agréable lorsque l’on mange en plein air. Pour ne pas perdre ses habitudes, une « margarita » qui ne m’a pas semblé être différente de beaucoup d’autres établissements. Généralement elles sont bien réalisées et ce que je qualifie « d’exceptionnel » se trouve plutôt dans les tables de haut niveau. Ce midi, nous resterons dans le « classique tex-mex » avec pour moi un « Hambuguesa Mexicana » qui lui est confectionné avec du « guacamole », haricots noirs et chorizo. Je dois reconnaitre que ce « burger » est plutôt bon et bien meilleur que dans beaucoup d’endroits. Sur une moitié de pain le « guacamole » , la viande fraiche bien cuite, fromage fondu, oignons rouges et le saucisson finement rissolé. Sur l’autre moitié, salade, tomate et cornichons. Les pommes de terre sont croustillantes et correctes. Pour l’autre convive, un choix de « quesadillas » avec poulet, crevettes, bœuf et poisson. Accompagné de « guacamole » et de « pico de gallo », ce mélange de tomates, oignons, coriandre et piments verts. Les « quesadillas » sont recouvertes d’un peu de chou blanc râpé pour apporter une touche croquante. C’est plutôt bien fait mais ne laissera pas un souvenir impérissable non plus. Une boisson désaltérante pour conclure ; un « jamaica tea » qui est cette infusion de fleur d’hibiscus que l’on trouve un peu partout. Une adresse recommandable et simple dans la « marina » de « Los Cabos ».
0 Kommentare   1 Votes   En savoir plus
Casa Don Rodrigo - Dvur
Casa Don Rodrigo - Dvur
23.10.2014, 15:09
http://hedofoodia.blogspot.fr/2014/10/casa-don-rodrigo-dvur-san-jose-del-cabo.html S’il y a une table à découvrir à « San Jose del Cabo » et même dans la région du sud, cela sera sans aucun doute ce « Casa don Rodrigo-SVUR » dont je garderai un impérissable souvenir. Situé dans la vieille ville dans une maison historique, voici un lieu tout à fait remarquable pour maintes raisons. Cette demeure appartenait à Monsieur Aragon, le grand-père et depuis novembre 2013 est devenu un remarquable restaurant. Ce qui surprendra immédiatement c’est la décoration intérieure car tout a été fait avec énormément de goût. La structure intérieure de cette maison mexicaine du début du siècle a été conservée mais rénovée pour en faire un lieu de plaisir, un lieu épicurien. On entre soit par le bar où l’on peut observer un joli choix de Tequila sur le bar ainsi qu’une série de bouteilles ou crus au verre conservé dans une mini cave à vin ; ce qui est rapidement signe de raffinement de l’endroit. Ce qui est très beau sont ces photos d’un autre siècle car le patron, Jesus Aragon a souhaité honorer sa famille en décorant son établissement de vieilles photos brunes ou noir et blanc de « San Jose del Cabo » du siècle passé. A gauche du bar, ses grands-parents se trouvent là comme les gardiens de l’établissement… Le barman nous sourit, un personnage qui se présente avec humilité comme l’un des derniers indiens de la Basse Californie car avant l’arrivée des Espagnols, certaines ethnies indiennes régnaient sur la région, puis ce fut pirate et espagnol qui envahirent l’état. Jesus Aragon, le petit fils est un remarquable personnage, plein d’humour, d’émotion et surtout de gentillesse qui prendra le temps de vous expliquer l’histoire de sa famille, de cette maison et qui pourra également vous expliquer si intérêt chacune des très belles photos murales. Des photos d’ailleurs assez surprenantes où l’on voit tout le monde « endimanché » avec costume, cravate et chapeau ! Toutes les pièces de cette maison ont une histoire et chacune sera illuminée avec douceur afin de créer une atmosphère unique. Un peu plus loin une seconde pièce ou plutôt patio où la charmante femme de Jesus sera la comme une hôtesse de maison prête à recevoir ses convives. Dans le mur une niche avec une croix et sur les côtés, de jolis porte-bouteilles, ce qui laisse présager que le vin a une certaine importance dans cet établissement. Quelques tables agréablement dressées qui sont réalisés de vieux morceaux de bois recouverts d’un plateau de verre. Le hall d’entrée sur la gauche ressemblerait plus à une galerie d’art et permet d’accéder au patio par un autre endroit. Une très belle salle privative pour une dizaine de couverts peut être réservée pour diverses réceptions. Grande table blanche magnifiquement décorée avec chandelier et vaisselle choisie ; toujours un admirable jeu de lumières ; structures boisées brutes conférant au tout un charme certain. Dans la bibliothèque, un certain nombre d’objets choisis ; livres, disques, vieil appareil de photo et objets divers. Cette table dressée qui attend ses hôtes a quelque chose de grandiose, d’une autre époque… Jesus se fera également un plaisir de vous présenter sa cave a vin réfrigérée qui propose une magnifique sélection de vins d’Amérique du sud dont même des vins mexicains. Une fois à table, Jesus qui est presque en quelques minutes devenu un ami, nous parle de sa ferme dans les hauteurs de « San Jose del Cabo » où sa famille vit et où il possède un élevage bovin. C’est là qu’il produit lui-même son fromage qu’il propose immédiatement en dégustation en deux variations : 3 mois et 6 mois. A la question « à quoi ressemble son fromage mexicain ?», il nous répond que cela serait un peu comparable à du parmesan. Un fromage réalisé chaque semaine par sa famille et lui-même depuis plusieurs générations. Mais pour commencer, nous ne pourrons pas manquer les fabuleuses « margaritas » proposées ici. Une première au « Jamaica ». Quelques mots sur ce « Jamaica » que l’on trouve assez souvent dans la région. Il s’agit en fait de fleurs d’hibiscus comme l’on trouve en Egypte sous le nom de « karkade ». Ces fleurs séchées sont ensuite réhydratées comme des feuilles de thé et colorent l’eau d’un rouge très profond. On sucre la boisson que l’on peut simplement servir froide ou alors utiliser une décoction du jus pour réaliser, sauces, cocktails et mais aussi un chutney. Le goût est plutôt citronné et très rafraichissant. Cette « margarita » est tout simplement exceptionnelle ! Ma « margarita » qui elle est classique sera également un modèle du genre. Le bon dosage de sucre, la qualité de la Tequila, l’ajout de Cointreau et la magie du barman… La cuisine que l’on trouvera ici peut être qualifiée de « nouvelle cuisine mexicaine » à savoir l’utilisation d’ingrédients locaux, de produits frais et bios, ainsi que des recettes repensées ou remaniées. Cela sera donc avec le plateau de fromage que nous commencerons le repas. Je ne sais pas si ces pâtes dures sont vraiment semblables à du parmesan mais toujours est-il que les yeux fermés, l’on aurait pu identifier ceci à un vieux Cantal. C’est quand même un exploit que de produire un tel produit dans un tel endroit ! Les deux fromages ont des textures assez différentes, le premier étant plus friable et le second plus ferme. Quelques petites noix de pécan pour accompagner. Autre entrée avec des piments « jalapeño » farçis avec du fromage manchego et servis avec une sauce maison. Le « jalapeño » est long de 5 à 6 cm, d'un vert variant de moyen à foncé, mais virant au rouge lorsqu'il est mûr. Celui-ci est relativement doux, mais peut parfois créer quelques surprises. Ici ils sont frits dans une pâte à beignet très fine et remplis d’un fromage blanc assez goûteux. J’imagine qu’il s’agit d’une version mexicaine du célèbre fromage espagnol. C’est léger, parfumé, délicat et la sauce à base de coriandre se marie à la perfection. Des « banderilla » de crevettes avec un chutney au « Jamaica ». Normalement le menu affiche un chutney à la mangue mais en raison de l’ouragan « Odile », les mangues ont simplement disparus…probablement toute tombées… Donc…les crevettes sont entourées d’une panure de noix de coco ; elles sont ensuite frites et on les trempe dans ce chutney. C’est une entrée délicieuse avec des crevettes tendres et croustillantes sans être surcuites, accompagnées de cette petite sauce acidulée. Le « ceviche » de poisson aux pommes. Comme l’autre plat, celui-ci aurait dû être à la mangue mais celles-ci furent remplacées par des pommes pour les mêmes raisons évoquées ci-dessus. J’ai eu l’occasion d’en manger depuis des jours des « ceviche », mais celui-ci est une perfection. Le poisson est encore cru en son centre, la sauce est subtilement parfumée probablement à l’orange et pas trop astringente. Les « tostaditas » ont été préparées sur place, ce qui fait aussi la différence. Une entrée certes classique mais ô combien réussie ! En met principal, un délicieux poulpe rôti à l’ail servi avec sur le côté avec du riz et une sélection de légumes de la ferme. Dans un « tamales » (feuille de maïs), on trouvera du riz et celui-ci sera recouvert d’un poulpe très tendre subtilement aillé. Ceux qui le souhaitent peuvent associer un pain grillé à ces morceaux de poulpes comme des « tapas » ; c’est selon son choix. Pour moi, un thon pané au piment, dans une sauce « poblano » et un « tamales » aux champignons « huitlacoche ». Le thon est cuit à la perfection car encore cru à l’intérieur, le côté est subtilement parfumé avec ces piments doux broyés. La sauce « poblano » réalisée avec ce piment relativement doux, d'un vert foncé tirant sur le rouge foncé, qui se nomme d’ailleurs « poblano » lorsqu'il est consommé vert, c'est-à-dire frais et jeune. Il faut toutefois le faire griller pour enlever la peau avant de le cuisiner et de réaliser la sauce. Le «huitlacoche » aussi appelé « charbon du maïs » est une maladie de la plante qui produit alors un champignon. Ce parasite est très recherché est un ingrédient de la gastronomie mexicaine est transformé en une fine sauce brune. Quelques légumes frais de la ferme tels que carotte, asperges et un riz pour accompagner. Un magnifique poisson avec une recette très inspirée. Les « maragaritas » étant tellement fameuse, je prendrai celle considérée comme le « secret » du barman à base du piment « jalapeño ». Impressionnante de justesse car le goût du piment est juste là pour donner le goût mais ne pas emporter la bouche. « Casa don Rodrigo-DVUR » est une table où l’on passe un magnifique moment avec un patron passionné par son métier, d’une extrême gentillesse. Rien n’est fait de manière improvisée car l’on sent immédiatement qu’ici l’on veut faire la différence ! Le lieu est magnifique, l’ambiance musicale entre Louis Armstrong et Frank Sinatra apporte une touche un peu rétro à l’ensemble, la cuisine traditionnelle est revisitée et l’on y passe un moment vraiment épicurien. A ne pas manquer à « San Jose del Cabo » !
0 Kommentare   3 Votes   En savoir plus
Captain Tony's
Captain Tony's
22.10.2014, 17:57
http://hedofoodia.blogspot.fr/2014/10/captain-tonys-cabo-san-lucas.html Retour dans la « marina » de « Cabo San Lucas » en début d’après-midi après un séjour en mer et une petite faim se manifeste. N’ayant rien planifié au préalable, c’est en longeant le quai de cette « marina » que regard est attiré par un lieu appelé « Captain Tony’s ». L’endroit ferait plus penser à l’un de ces bars que l’on trouve en Floride ou même en Californie, mais la carte semble est un mélange mexicano/tex-mex… Sous une « palapa », toit de paille, un bar central et un ensemble de tables tout autour qui donne une vue plongeante sur les bateaux. Décoration typique « Key West » avec plancher, panneaux de bois usés, plaques minéralogiques, musiciens passant toutes les 10 minutes pour vous chanter quelques sérénades locales… L’ambiance est enjouée avec une clientèle majoritairement provenant des bateaux-croisières qui s’arrêtent pour la journée. Sur l’un des murs, une série de photos de retour de pêche avec les marlins suspendus à côté de leur « propriétaire »… Soit l’on s’installe au bar avec son ambiance « bière-margarita », soit à l’une de tables pour grignoter quelque chose. Et pour commencer, Margarita de rigueur…classique…correcte. Comme nous ne sommes là que pour un repas rapide, nous nous concentrerons sur les entrées. Le « Guacamole » est réalisé à table avec des oignons, tomates, coriandre, ail, huile d’olive, accompagné de « tostaditas ». Arrive un serveur avec un « Molcajete », le mortier de pierre dans lequel il écrase l’ail avec un peu d’huile. Il ne me semble pas que cela soit une approche classique que de mettre de l’huile, mais voilà...c’est comme cela. L’avocat est ensuite écrasé dans le mortier sans trop le réduire en purée et se mélange avec la préparation précédente. Ajout d’un mélange de tomates, oignons et coriandre au tout. C’est plutôt très réussi et bien assaisonné. Si je devais donner une palme de l’étrangeté pour un plat en 2014, cela serait sans aucun doute ces « Curricanes ». Sur la carte, on décrit cela comme du crabe mariné dans une sauce orange et coriandre, enveloppé dans du poisson frais. A priori cela semble être plutôt intéressant, mais la réalité est tout autre et je n’en reviens pas encore de cette recette… Il s’agit de filaments de « surimi » qui ont peut-être marinés et qui se retrouvent recouvert d’un peu de mayonnaise…d’une lamelle d’avocat. Un poisson blanc entoure le tout qui est saupoudré d’un peu de sésame noir et d’œufs de poisson. Une sauce à base d’huile de sésame qui se mélange avec une autre sauce crémeuse à base de coriandre. Au centre du wasabi et du gingembre japonais. Le résultat est…. « ni bon…ni franchement mauvais »…juste absurde. Les « quesadillas » sont elles « sans histoire »…au fromage et servie avec un guacamole moins bon que celui préparé devant nous. Un lieu banal, pratique, parfait pour un cocktail ou une bière en regardant les gens passer… Question nourriture, il faut soit n’y accorder aucune importance, soit se cantonner dans des mets de « sports bar ». Je ne me prononcerai pas sur les plats principaux qui ne m’ont pas franchement séduit.
0 Kommentare   4 Votes   En savoir plus
Le Flacon
Le Flacon
22.10.2014, 17:12
Merci à mon amie qui m'a fait découvrir ce restaurant. J'y suis passé de nombreuses fois devant sans y prêter attention. Nous avons eu la chance d'avoir la table à l'entrée qui donne directement sur les cuisines ce qui nous permet de voir à l'œuvre durant le coup de feu. Ce qui m'a particulièrement impressionné c'est la présentation des plats, parfaites, j'ai vu beaucoup de plats passer devant moi et tous avaient l'air très appétissant. D'ailleurs mon dilemme, lorsque je vais y retourner que vais-je prendre... Nous avons partagé une entrée à savoir le ceviche d'espadon. après nous avons pris respectivement le ris de veau, pulpe de coing, trompette de la mort et oxalis accompagné d'une purée de pdt très légère, l'autre plat était les noix de st-jacques et moules de bouchot, patate douce et coing. Nous avons également après partagé une ardoise de fromage. J'ai bu un verre de bourgogne 2011. Il me tarde déjà d'y retourner.
0 Kommentare   10 Votes   En savoir plus

Mein Profil

Patrik Kohli
 Mitglied
Stadt des Restaurants: Ollon

Gefällt mir:

Ich mag nicht:

41
Freunde
1089
Rating-Punkte

Freunde

Martine ROTHACKER
 Mitglied
296 Freunde
19496 Rating-Punkte
Florence Barillon
1 Freunde
15 Rating-Punkte
Sofiane Cissé
1 Freunde
10 Rating-Punkte
© 2008 - 2014 iTaste SA