Forgot your password ? Free registration

Céline Unver's food guide

Last restaurant viewed

La Bergerie
La Bergerie
Stand de Gilamont
Stand de Gilamont
La Croix-Blanche
La Croix-Blanche
Lacustre
Lacustre
Auberge du Cheval Blanc
Auberge du Cheval Blanc

Wants

L'accent du sud
L'accent du sud
La Gare
La Gare
La Table de Mary
La Table de Mary
Le Cerf
Le Cerf
Auberge de Collex-Bossy
Auberge de Collex-Bossy

Newsfeed

Bam Bou (The Hotel)
Bam Bou (The Hotel)
18.11.2012, 17:10
Vendredi soir, lors d'une escapade à Lucerne, nous nous sommes retrouvés au Bam Bou. Coté déco : il est au sous-sol de l'hotel "The Hotel", la déco est assez "lounge" : assez épurée, idéogrammes chinois ou thaï le long des murs et lumière tamisée. Assez classe ! Niveau nourriture : Comme entrée, nous avions commandé les "Pearls of Bam Bou" qui constituait un échantillons des entrées présentes au menu. Nous avions donc : - Sushis et makis au thon et au saumon : très bon ! Et pourtant je suis la première à "rager" si ce n'est pas un vrai japonais qui les fait, mais là, rien à redire ! Une bonne tranche de poisson, aussi bien sur les makis que les sushis, ça change d'avoir ce bon goût en bouche, au lieu de plus sentir le riz. - Brochette de boeuf satay : là aussi, excellente viande ! J'ai plus l'habitude de déguster le poulet au satay mais là, c'est passé tout crème. - Soupe Thom Kha : (pardon pour l'orthographe ^^') une bonne petite tasse de soupe poulet lait de coco agrémenté de quelques champignons. C'était très bon également. - Ravioli vapeur crevettes : ah mais cette farce ! D'habitude lorsque j'ai des raviolis vapeur crevettes qui m'arrivent dans le plat, j'ai tendance à faire la grimace. Mais là, la farce était parfaite ! - Rouleau de printemps : alors là... Mais là !! Un rouleau de printemps au canard mes amis ! Avec des nouilles et des épices mais mmmmhh !! Vous pouvez vous en doutez, ce fut mon entrée préférée. En plat principal : Mon compagnon a prit le boeuf, coupé en tranche, cuit "saignant" comme désiré, la viande était excellente. Ce plat était accompagné d'une purée de pommes de terre et de quelques légumes parfaitement executés. Pour ma part, ce fut le poisson. De la morue cuisinée comme l'anguille "unagi", avec cette sauce soja sucrée qui caramélise sur le poisson. La chaire de la morue est un peu plus douce, mais la saveur est là ! Un poisson délicieux et excellente idée de l'agrémenté ainsi ! La seule mauvaise note fut... Pour le risotto qui accompagnait mon plat... Il n'était pas assez cuit ! Quel dommage, car là encore, le goût était délicieux ! Nous avons finis avec le dessert, chacun un fondant au chocolat. Le gâteau en soi était très bon, pas exceptionnel mais rien a redire. Accompagné de son sorbet fruit de la passion, mangue et estragon (si j'ai bien compris!). Les 2 font la pair, pourtant je ne suis pas trop preneuse du "chocolat fruit" mais là, ça se mariait fort bien. La touche fraiche et légèrement acidulée du sorbet comblait à merveilleux le sucré du chocolat. En gros, un très bon resto, à condition que le risotto soit mieux réussi la prochaine fois (et je suis persuadée que j'ai manqué de chance, vu la qualité de tout les mets servit)
0 Comments   3 Votes   Learn more
Chez Uchino
Chez Uchino
13.09.2012, 19:13
Ayant déjà lu certains Itasteur vanter les mérites de ce restaurant, je me permettrais de faire court, et de mentionner un des plats que je n'ai pas vu dans les précédentes évaluations. Nous avons choisis 1 entrée chacun 1 entrée à nous partager. Mon compagnon a pris les yakitoris, moi une petite salade wakamé et nous avions rajouté des sashimis de saumon à nous partager. Les yakitoris étaient très tendres et juteuses sans être grasses (sous entendus, sans "mauvais morceaux" de gras de poulet), également, elles n'étaient pas "noyées" dans la sauce. Salade wakamé, simple, fraiche, efficace ! Et les sashimis... Ah la la... Je ne sais pas comment ils font, mais leur poisson a un goût unique, si frais si bon ! Pour le plat de résistance nous avons pris chacun un Katsudon, et c'est ce plat dont j'aimerais faire l'apologie. Qu'est-ce que le Katsudon ? Imaginez-vous : on vous amène un bol, dans lequel trône de bons morceaux de porc pané, sur un lit de riz qui semble-t-il a cuit dans du bouillon, avec du chou, des œufs brouillés et des petits champignons. Prenez vos baguettes, mélangez un coup et... savourez ! On pourrait croire que la cuisine japonaise est assez fade, personnellement, pour ce plat il y a ce qu'il faut de saveur et cela se marie parfaitement. Je me permets également de souligner la difficulté à trouver ce plat (si vous avez d'autres adresses qui en préparent, je serais ravie de pouvoir comparer), il n'y a pas que les sushis dans la cuisine japonaise mais bien quantité de plats originaux qui sont malheureusement trop peu représentés dans nos contrées. Sans dessert, avec juste 2 vins de prune en apéritif et de l'eau, notre addition fut de 138.-. Je termine ma petite évaluation ici, en espérant qu'elle vous ait donné envie de vous aventurer dans de gourmandises inconnues
0 Comments   4 Votes   Learn more
Restaurant du Lac
Restaurant du Lac
09.06.2012, 16:54
Une adorable découverte ! Laissez moi vous décrire d'abord le ravissement d'arriver dans ce charmant village qu'est Le Pont : arrivant de Lausanne, après s'être promenés grâce au GPS de Cossonay à la Vallée de Joux, on arrive dans cet écrin niché dans la montagne ou trône le magnifique lac de Joux ! Passer l'émerveillement, il nous faut passer à table ! Un très joli petit resto, décoration basique, très "à la Suisse" selon moi, avec des boiseries et des tables simples. Jetons un oeil au menu : il y a une multitude de plat de poisson qui viennent de ce beau lac de Joux situé juste en face ! Le serveur nous annonce qu'il y a du brochet, notre choix est fait ! Nous choisissons donc le brochet meunière, poisson entier apprêté devant vous par Madame, servit avec une salade en entrée et pommes nature ou frites allumettes. Comme nous sommes gourmands, nous commandons également 6 escargots Mont d'Or au beurre maison comme seconde entrée Monsieur, qui s'occupe de la cuisine, n'est pas en reste, et vient saluer ses clients en salle. Première entrée : les escargots. Je dois admettre que ce n'est que la 2ème fois de ma vie que je mange des escargots. Eh bien cette 2ème fois fut un véritable ravissement ! Des escargots qui ne sont pas "noyés" sous le persils et avec un beurre qui a un goût... Ah mais ce goût ! Un bon petit goût d'ail qui reste en bouche juste ce qu'il faut, nous avons d'ailleurs fini par "saucer" le beurre avec le pain (nos poignées d'amour apprécieront). Deuxième entrée : la salade. Bonne et sauce faite maison avec des échalottes. Le plat : le brochet meunière Ah le voilà donc ce joli brocheton, qui nous arrive sortant du lac pour filer au four et que Madame s'empresse de nous apprêter. Le poisson est frais, et il est cuisiné simplement, pas de chichi, juste un peu de beurre et un bon assaisonnement. Et ça marche ! C'est simple et c'est bon, on se régale d'autant plus qu'il est servi en deux fois. Les frites allumettes sont croustillantes et pas lourdes du tout. Il nous reste de la place pour le dessert alors nous choisissons une crème brulée pour Monsieur et les tartelettes citron pour moi. Les desserts sont fait maison, et on le ressent très bien. Je suis repue mais je me fais un devoir gourmand de finir ces petits délices citronnés. En résumé : comme indiqué sur le panneau du restaurant, c'est une cuisine d'amour et l'amour est vraiment omniprésent dans ces plats. Nous avons vraiment eu un coup de cœur pour ce restaurant, tant pour leur cuisine que pour leur simplicité et leur sympathie. J'y retournerais avec plaisir et j'en profiterais pour faire une petite promenade digestive autour du lac.
0 Comments   2 Votes   Learn more
Château d'Ouchy
Château d'Ouchy
28.03.2012, 18:22
Nous nous y sommes rendus, mon compagnon et moi-même un vendredi. Nous avions réservé via Itaste, on est arrivé à 19h et... on découvre ! Jolie déco, élégante et sobre, avec pour vue, notre beau lac. Le menu arrive et nous passons commande. En entrée, nous avons pris : "Bol de salade fraicheur" - c'était bon, pas trop de sauce, ce qui peut plaire à certain mais moi qui adore saucer... Ma foi, tant mieux pour ma ligne ! "Crevettes grillées, écrasée de choux-fleur à la ricotta(...)" celle-là, c'était celle de mon compagnon, et j'ai du me faire violence pour ne pas lui piquer son assiette ! Les crevettes étaient très bien cuites, ni sèches, ni "caoutchouteuses" et les choux-fleurs... Hmmm un délice ! En plat principal : "Filets de Perches meunières" (j'ai demandé au préalable au serveur s'ils avaient eu une arrivée de perches, ce qui était le cas) : Le plat arrive... avec 6 perches dans l'assiette... Quel dommage ! Elles étaient de taille moyennes et avaient très bon goût... Vraiment dommage du peu ! Elles étaient servies avec des frites qui étaient bien cuites (trop selon au gout de mon ami - mais moi je les aime ainsi) et une petite sauce tartare. "Pavé de Brochet, garniture d'un minestrone" : le poisson était excellent, mais mon compagnon fut déçu, car il tomba sur plusieurs arrêtes. La garniture était bonne mais assez simple. En dessert : 2x "Moelleux au chocolat" : Servi tiède et bien coulant mmmmmh ! Avec un crumble/caramel tout aussi gourmand. En résumé : c'était bon, mais pour le prix et l'endroit, on en attendait un peu plus....
0 Comments   8 Votes   Learn more
Au Vieux Navire
Au Vieux Navire
01.08.2011, 14:14
Ah le Vieux Navire... Presque comme dit sur le site, je m'y étais rendue la première fois il y a très longtemps en compagnie de ma grand-maman. On arrive tôt, il fait encore bon, il nous est proposé de prendre l'apéritif sur la terasse, ce que nous acceptons avec joie, il y a une si jolie vue. L'apéritif consommé, nous passons dans la salle, qui n'est pas très décorée mais bon, moi lorsque je vais au restaurant, ce qui m'importe avant tout, c'est ce qu'il y a dans l'assiete. Nous avons choisi les filets de perches : une fois "A la mode Vieux-Navire" avec 2 services, et une fois en "Farandole" avec une salade verte en entrée. Entrées : la salade était bonne, j'aime beaucoup leur sauce "secrète" mais j'aurais apprécié avoir de larges feuilles, là elle était coupée très fine. Plats : Les filets de perches au beurre noisette, accompagnés de frites, étaient très bons. Mais j'ai presque eu un coup de coeur, lorsque j'ai pu gouter ceux "du Jardin" qui faisaient partie de la "Farandole" que mon compagnon avait pris. Ceux là étaient délicieux et je n'avais jamais gouté autrement les filets de perches que cuisiné type meunière ou au beurre, une très bonne découverte. Les frites étaient bonnes mais pas exceptionnelles. Le dessert : nous avons testés les crèpes suzettes et hmmm bien qu'au début je sentais un peu trop l'alcool, elles avaient un goût uniques et là aussi une très bonne découverte. En résumé, ce restaurant m'a rappelé de bons souvenirs et m'a réjoui les papilles, à noter que nous avons eu un serveur très sympa avec beaucoup d'humour tout en restant très correct, il a contribué à cette soirée réussie.
3 Comments   3 Votes   Learn more

Last comments

Vendredi soir, lors d'une escapade à Lucerne, nous nous sommes retrouvés au Bam Bou. Coté déco : il est au sous-sol de l'hotel "The Hotel", la déco est assez "lounge" : assez épurée, idéogrammes chinois ou thaï le long des murs et lumière tamisée. Assez classe ! Niveau nourriture : Comme entrée, nous avions commandé les "Pearls of Bam Bou" qui constituait un échantillons des entrées présentes au menu. Nous avions donc : - Sushis et makis au thon et au saumon : très bon ! Et pourtant je suis la première à "rager" si ce n'est pas un vrai japonais qui les fait, mais là, rien à redire ! Une bonne tranche de poisson, aussi bien sur les makis que les sushis, ça change d'avoir ce bon goût en bouche, au lieu de plus sentir le riz. - Brochette de boeuf satay : là aussi, excellente viande ! J'ai plus l'habitude de déguster le poulet au satay mais là, c'est passé tout crème. - Soupe Thom Kha : (pardon pour l'orthographe ^^') une bonne petite tasse de soupe poulet lait de coco agrémenté de quelques champignons. C'était très bon également. - Ravioli vapeur crevettes : ah mais cette farce ! D'habitude lorsque j'ai des raviolis vapeur crevettes qui m'arrivent dans le plat, j'ai tendance à faire la grimace. Mais là, la farce était parfaite ! - Rouleau de printemps : alors là... Mais là !! Un rouleau de printemps au canard mes amis ! Avec des nouilles et des épices mais mmmmhh !! Vous pouvez vous en doutez, ce fut mon entrée préférée. En plat principal : Mon compagnon a prit le boeuf, coupé en tranche, cuit "saignant" comme désiré, la viande était excellente. Ce plat était accompagné d'une purée de pommes de terre et de quelques légumes parfaitement executés. Pour ma part, ce fut le poisson. De la morue cuisinée comme l'anguille "unagi", avec cette sauce soja sucrée qui caramélise sur le poisson. La chaire de la morue est un peu plus douce, mais la saveur est là ! Un poisson délicieux et excellente idée de l'agrémenté ainsi ! La seule mauvaise note fut... Pour le risotto qui accompagnait mon plat... Il n'était pas assez cuit ! Quel dommage, car là encore, le goût était délicieux ! Nous avons finis avec le dessert, chacun un fondant au chocolat. Le gâteau en soi était très bon, pas exceptionnel mais rien a redire. Accompagné de son sorbet fruit de la passion, mangue et estragon (si j'ai bien compris!). Les 2 font la pair, pourtant je ne suis pas trop preneuse du "chocolat fruit" mais là, ça se mariait fort bien. La touche fraiche et légèrement acidulée du sorbet comblait à merveilleux le sucré du chocolat. En gros, un très bon resto, à condition que le risotto soit mieux réussi la prochaine fois (et je suis persuadée que j'ai manqué de chance, vu la qualité de tout les mets servit)
On a eu un peu d'attente, nous n'étions pas pressés mais pas sûr que tout le monde soit patient.
0 Comments   3 Votes   Learn more
Ayant déjà lu certains Itasteur vanter les mérites de ce restaurant, je me permettrais de faire court, et de mentionner un des plats que je n'ai pas vu dans les précédentes évaluations. Nous avons choisis 1 entrée chacun 1 entrée à nous partager. Mon compagnon a pris les yakitoris, moi une petite salade wakamé et nous avions rajouté des sashimis de saumon à nous partager. Les yakitoris étaient très tendres et juteuses sans être grasses (sous entendus, sans "mauvais morceaux" de gras de poulet), également, elles n'étaient pas "noyées" dans la sauce. Salade wakamé, simple, fraiche, efficace ! Et les sashimis... Ah la la... Je ne sais pas comment ils font, mais leur poisson a un goût unique, si frais si bon ! Pour le plat de résistance nous avons pris chacun un Katsudon, et c'est ce plat dont j'aimerais faire l'apologie. Qu'est-ce que le Katsudon ? Imaginez-vous : on vous amène un bol, dans lequel trône de bons morceaux de porc pané, sur un lit de riz qui semble-t-il a cuit dans du bouillon, avec du chou, des œufs brouillés et des petits champignons. Prenez vos baguettes, mélangez un coup et... savourez ! On pourrait croire que la cuisine japonaise est assez fade, personnellement, pour ce plat il y a ce qu'il faut de saveur et cela se marie parfaitement. Je me permets également de souligner la difficulté à trouver ce plat (si vous avez d'autres adresses qui en préparent, je serais ravie de pouvoir comparer), il n'y a pas que les sushis dans la cuisine japonaise mais bien quantité de plats originaux qui sont malheureusement trop peu représentés dans nos contrées. Sans dessert, avec juste 2 vins de prune en apéritif et de l'eau, notre addition fut de 138.-. Je termine ma petite évaluation ici, en espérant qu'elle vous ait donné envie de vous aventurer dans de gourmandises inconnues

0 Comments   4 Votes   Learn more
Une adorable découverte ! Laissez moi vous décrire d'abord le ravissement d'arriver dans ce charmant village qu'est Le Pont : arrivant de Lausanne, après s'être promenés grâce au GPS de Cossonay à la Vallée de Joux, on arrive dans cet écrin niché dans la montagne ou trône le magnifique lac de Joux ! Passer l'émerveillement, il nous faut passer à table ! Un très joli petit resto, décoration basique, très "à la Suisse" selon moi, avec des boiseries et des tables simples. Jetons un oeil au menu : il y a une multitude de plat de poisson qui viennent de ce beau lac de Joux situé juste en face ! Le serveur nous annonce qu'il y a du brochet, notre choix est fait ! Nous choisissons donc le brochet meunière, poisson entier apprêté devant vous par Madame, servit avec une salade en entrée et pommes nature ou frites allumettes. Comme nous sommes gourmands, nous commandons également 6 escargots Mont d'Or au beurre maison comme seconde entrée Monsieur, qui s'occupe de la cuisine, n'est pas en reste, et vient saluer ses clients en salle. Première entrée : les escargots. Je dois admettre que ce n'est que la 2ème fois de ma vie que je mange des escargots. Eh bien cette 2ème fois fut un véritable ravissement ! Des escargots qui ne sont pas "noyés" sous le persils et avec un beurre qui a un goût... Ah mais ce goût ! Un bon petit goût d'ail qui reste en bouche juste ce qu'il faut, nous avons d'ailleurs fini par "saucer" le beurre avec le pain (nos poignées d'amour apprécieront). Deuxième entrée : la salade. Bonne et sauce faite maison avec des échalottes. Le plat : le brochet meunière Ah le voilà donc ce joli brocheton, qui nous arrive sortant du lac pour filer au four et que Madame s'empresse de nous apprêter. Le poisson est frais, et il est cuisiné simplement, pas de chichi, juste un peu de beurre et un bon assaisonnement. Et ça marche ! C'est simple et c'est bon, on se régale d'autant plus qu'il est servi en deux fois. Les frites allumettes sont croustillantes et pas lourdes du tout. Il nous reste de la place pour le dessert alors nous choisissons une crème brulée pour Monsieur et les tartelettes citron pour moi. Les desserts sont fait maison, et on le ressent très bien. Je suis repue mais je me fais un devoir gourmand de finir ces petits délices citronnés. En résumé : comme indiqué sur le panneau du restaurant, c'est une cuisine d'amour et l'amour est vraiment omniprésent dans ces plats. Nous avons vraiment eu un coup de cœur pour ce restaurant, tant pour leur cuisine que pour leur simplicité et leur sympathie. J'y retournerais avec plaisir et j'en profiterais pour faire une petite promenade digestive autour du lac.

0 Comments   2 Votes   Learn more
Nous nous y sommes rendus, mon compagnon et moi-même un vendredi. Nous avions réservé via Itaste, on est arrivé à 19h et... on découvre ! Jolie déco, élégante et sobre, avec pour vue, notre beau lac. Le menu arrive et nous passons commande. En entrée, nous avons pris : "Bol de salade fraicheur" - c'était bon, pas trop de sauce, ce qui peut plaire à certain mais moi qui adore saucer... Ma foi, tant mieux pour ma ligne ! "Crevettes grillées, écrasée de choux-fleur à la ricotta(...)" celle-là, c'était celle de mon compagnon, et j'ai du me faire violence pour ne pas lui piquer son assiette ! Les crevettes étaient très bien cuites, ni sèches, ni "caoutchouteuses" et les choux-fleurs... Hmmm un délice ! En plat principal : "Filets de Perches meunières" (j'ai demandé au préalable au serveur s'ils avaient eu une arrivée de perches, ce qui était le cas) : Le plat arrive... avec 6 perches dans l'assiette... Quel dommage ! Elles étaient de taille moyennes et avaient très bon goût... Vraiment dommage du peu ! Elles étaient servies avec des frites qui étaient bien cuites (trop selon au gout de mon ami - mais moi je les aime ainsi) et une petite sauce tartare. "Pavé de Brochet, garniture d'un minestrone" : le poisson était excellent, mais mon compagnon fut déçu, car il tomba sur plusieurs arrêtes. La garniture était bonne mais assez simple. En dessert : 2x "Moelleux au chocolat" : Servi tiède et bien coulant mmmmmh ! Avec un crumble/caramel tout aussi gourmand. En résumé : c'était bon, mais pour le prix et l'endroit, on en attendait un peu plus....
- Quantité des perches
0 Comments   8 Votes   Learn more
Ah le Vieux Navire... Presque comme dit sur le site, je m'y étais rendue la première fois il y a très longtemps en compagnie de ma grand-maman. On arrive tôt, il fait encore bon, il nous est proposé de prendre l'apéritif sur la terasse, ce que nous acceptons avec joie, il y a une si jolie vue. L'apéritif consommé, nous passons dans la salle, qui n'est pas très décorée mais bon, moi lorsque je vais au restaurant, ce qui m'importe avant tout, c'est ce qu'il y a dans l'assiete. Nous avons choisi les filets de perches : une fois "A la mode Vieux-Navire" avec 2 services, et une fois en "Farandole" avec une salade verte en entrée. Entrées : la salade était bonne, j'aime beaucoup leur sauce "secrète" mais j'aurais apprécié avoir de larges feuilles, là elle était coupée très fine. Plats : Les filets de perches au beurre noisette, accompagnés de frites, étaient très bons. Mais j'ai presque eu un coup de coeur, lorsque j'ai pu gouter ceux "du Jardin" qui faisaient partie de la "Farandole" que mon compagnon avait pris. Ceux là étaient délicieux et je n'avais jamais gouté autrement les filets de perches que cuisiné type meunière ou au beurre, une très bonne découverte. Les frites étaient bonnes mais pas exceptionnelles. Le dessert : nous avons testés les crèpes suzettes et hmmm bien qu'au début je sentais un peu trop l'alcool, elles avaient un goût uniques et là aussi une très bonne découverte. En résumé, ce restaurant m'a rappelé de bons souvenirs et m'a réjoui les papilles, à noter que nous avons eu un serveur très sympa avec beaucoup d'humour tout en restant très correct, il a contribué à cette soirée réussie.

3 Comments   3 Votes   Learn more
Alors la cuisine africaine je ne connaissais pas du tout et j'avais peur que ce soit un peu fade... Étonnée... En bien ! Nous avons pris le menu dégustation, composée de samosas en entrée, de divers plats sur une galette et d'un dessert. Entrée : les samosas à la viande hachée étaient excellentes et faites maison, accompagnées d'une petite sauce composée d'oignons très fraiche. Relevé ce qu'il faut, un régal ! Plat principaux : Une grande galette avec dessus, du tartare de boeuf, du boeuf sauté minute et du boeuf haché au curry, ainsi que du chou, des pois-chiche, des épinards, des courgettes et un peu de salade. (Ze repas complet !). Les viandes étaient délicieuses, le tartare bien piquant, le boeuf sauté minute mmmmh et le top pour moi, c'était la viande hachée avec un genre de curry qui était très goutue. Pour les légumes, rien à dire. Limite, si un jour j'ai des enfants, c'est comme ça que je tenterais de le leur faire apprécier ^^. Le chou était fondant, les courgettes aussi, les épinards pas fades pour un sou. Et un boooon dessert avec une baklava maison avec crème chantilly et glace pistache :)) Nous avons également pris le Tegi en apéritif (sorte d'hydromel, très frais et original) et du thé traditionnel pour le repas (plein d'épices, cannelle, clou de gyrofle, gingembre, etc... qui se mariait très bien avec le plat). ~100.- pour deux et le menu est à volonté, donc rapport qualité/prix très bon ! C'était une première pour moi et, comme vous pouvez le lire, j'ai été conquise.

0 Comments   5 Votes   Learn more
Je connaissais déjà ce restaurant mais j'en ai profité pour le faire découvrir à une amie (qui n'avait jamais mangé thaï ! hérésie !!). Nous avons pris des raviolis wa-tan comme entrée, ils étaient croustillants et franchement pas trop gras. Ensuite mon amie a testé le boeuf curry panang et j'ai pris les crevettes curry rouge, les 2 accompagnés de nouilles sautées. Boeuf curry panang : le curry était épicé sans être trop relevé, et la viande était très tendre. Crevette curry rouge : c'était un poil fort mais juste ce qu'il fallait. Nouilles sautées : bonnes mais sans plus. Pour ma part, l'autre point fort de ce resto, au dela de la cuisine qui y est très bien, c'est leur déco : tout en boiseries avec de jolis motifs, et la table à coté de nous avait pris des sushi, la présentation était à couper le souffle ! Le service est également souriant et sympathique.
Nous y étions le soir, et avons dû attendre un peu plus que d'habitude entre les plats.
0 Comments   2 Votes   Learn more
On ne dirait pas vu de l'extérieur, mais ce restaurant un peu caché est un trésor de saveur ! La déco est cosy, mais l'important, c'est ce qu'il y a dans l'assiette. De l'entrée au dessert, on s'est régalé ! En entrée : Carpaccio de boeuf à l'huile de truffe (hmmm fondant et ce petit gout de truffe !) Brick au chèvre et miel : sucré-salé et pas gras pour un sou (j'ai l'habitude que les bricks soient frites et là c'était léger et délicieux) En plat principal : - Pavé de boeuf aux cèpes : la viande fondante, la sauce parfaite, accompagné de petits légumes cuits vapeur mais croquant et un gratin dauphinois crémeux - Papardelle au safran et gambas : un dé-lice ! pour des pâtes, je ne m'attendais pas a tant de plaisir et de gout. Et il y a un double service pour ce plat. En dessert : - Le moelleux au chocolat : ... y'a pas de mot pour décrire, et pourtant on est des partisans, partout où nous allons, nous le testons. Mais celui-ci était vraiment, vraiment bon ! - La tarte au citron : légèrement crémeuse sans être écœurante, le dessert parfait pour digérer un tel repas J'y retournerais avec plaisir
Mieux vaut réserver, car difficile de trouver des places.
0 Comments   6 Votes   Learn more

Difficile à trouver... Nous avons pris en entrée : - Les aiguillettes de canard, qui étaient très bonnes - Les noix de st-jaques fumées, dont le lard a été oublié puis apporté après En plat principal : - La cuisse de lapin : la viande était bonne mais je n'ai pas eu le plaisir de réellement sentir la moutarde - Le pavé de boeuf : servi sur les tomates séchées froide, ce qui rendait la pièce de boeuf tiède, avec la baked potatoe dont la sauce au cresson était... pas super ! Déçus... Je trouve très dommage car la carte avait l'air alléchante et j'avais lu pas mal de critiques positives. La serveuse était souriante, mais malgré que nous soyons arrivés à 19h30, nous étions seuls... Il y a eu un petit groupe qui est arrivé par après vers 20h-20h30. J'espère que j'aurais l'occasion de les évaluer mieux que cela... Et bien entendu, cela n'est que mon avis ;)
0 Comments   2 Votes   Learn more

With friends

dongpo
dongpo
16.07.2014, 16:53
C'est une agréable surprise que j'ai eu, ce 24 juin 2014 au soir, en me rendant avec un ami dans l'un des nombreux restaurants chinois de la scène lausannoise : le Dongpo. Situé rue Maupas, à l'orée du centre-ville lausannois, le Dongpo a tout d'un petit resto de quartier sans prétention, dans des rues essentiellement résidentielles ; petit bistro où l'on prendra son café le matin, son demi l'après-midi et son repas le soir. Le Dongpo fait partie de ces restaurants chinois moyenne gamme, qui ne paient pas de mine, ni de l'extérieur, ni de l'intérieur. Une carte à rallonge, certes, proposant des mets que l'on peut trouver un peu partout ailleurs, certes, mais contenant également quelques inédits à la carte, incluant des ingrédients plus rares (comme les jarrets, les pieds de porc) ou plus « chic » (homard, loup frais, St-Jacques, sur commande pour l'essentiel) et enfin quelques incursions de mets de saison. On notera la présence, également, de mets « thaï », une catégorie de mets qui ne m'ont jamais donné plus envie que cela sinon dans un restaurant thaï. C'est avec un ami, profitant du Passeport Gourmand, que nous avons choisi de nous y frotter. L'extérieur présente une petite terrasse toute simple et l'intérieur est d'une grande sobriété. Des tables dressées au minimum (sans baguettes, sans doute l'influence de la clientèle), des rideaux de fils rose, un aquarium et un ou deux bibelots. Au fond, un grand écran de TV. Nous sommes accueillis par un personnel sympathique qui nous installe et nous porte la carte. En apéritif, 2dl de Mont-sur-Rolle commandé par mon ami, pour ma part je passe directement au thé. On consulte la carte, on se consulte entre nous. Armés d'une grosse faim, nous nous partagerons trois plats. Nous avons commencé par un assortiment de raviolis, proposant quatre pièces de trois préparations différentes cuites vapeur : au porc, à la crevette, et porc-crevette. A chaque fois les farces révèles des saveurs fraîches et les pâtes sont toutes différentes. Quelques irrégularités de façonnage ainsi que les goûts nous signalent qu'il s'agit assez clairement de préparations maison, plutôt réussies et agréables. Suite à cela, nous avons donc choisi trois plats, tous bien servis. Un « canard à l'orange » : l'habituel canard laqué semblable à un peu partout a conservé du moelleux et est de bonne saveur. Il sera nappé d'une sauce épaisse et sirupeuse, avec néanmoins une petite acidité. L'assiette est bonne, un poil écoeurante pour moi, mais qui réjouira grandement mon compère. Ce dernier est absolument fan du boeuf croustillant. Je ne pouvais le lui refuser. C'est un grand habituel mais qui demande d'être bien réussi, pas trop sucré, pas trop croquant, pas trop mou. Là, il était parfait dans sa catégorie, parsemé de petits légumes amenant un peu de fraîcheur. La troisième assiette, appartenant aux « spécialités » du lieu, est celle qui m'a le plus plu. C'est un poulet cuit à sec aux piments. Si cela ne tenait qu'à moi, j'aurais demandé de charger en piment. Nous avons demandé de limiter le dosage pour mon ami. En résulte un plat étonnamment gourmand et parfumé de poulet sauté aux petits légumes et champignons, dans une sauce sombre tendant sur l'épice et le doux mais contrebalancé avec une agréable acidité. Trois bol de riz pour faire passer tout cela ainsi qu'une grande bouteille d'eau, le tout pour le montant de 57.25 avec le PG (sans, cela aurait été 94.-) Le service est agréable, géré par une à deux personnes au français très correct et qui font preuve de beaucoup d'attention. C'est un coin vraiment agréable, tout à fait recommandable, où je retournerai pour tester un peu plus de ces spécialités moins communes que l'on trouve dans cette maison.
0 Comments   8 Votes   Learn more
Hotel de la Place
Hotel de la Place "Chez Francine"
13.07.2014, 21:39
Que j'en ai entendu parler, de ce Café de la Place à Corsier ; un coin qui semble faire l'unanimité dans la région pour sa simplicité, sa tradition et sa qualité constante. C'était une belle occasion que de s'y accorder une soirée amicale, ce 7 juin 2014. On rejoint très simplement ce village sis un peu au-dessus de Vevey, soit à pied, soit en bus. La commune est d'une surface assez étendue et si ses abords se mêlent aux quartiers entourant la gare de Vevey, la promenade vers le Corsier profond est agréable et on arrivera sans peine au milieu de l'archétype du centre de village : son église, sa poste, sa banque et son café. Un café qui d'ailleurs est l'un des deux bâtiments classés comme bien culturel d'importance nationale de la commune (avec le Manoir de Ban), en tant que représentant le l'architecture bernoise en Pays de Vaud : une belle grande bâtisse précédée d'une jolie terrasse couverte de vigne, un intérieur traditionnel un rien vieillot (mais on aime cela), où l'on dîne sous l'oeil de Charlie Chaplin, la bâtisse fait restaurant et hôtel. La foule qui s'y massera durant la soirée ne fera que prouver davantage son succès. Note à part, juste pour rire, il est amusant de remarquer que dans un coin à tel point pétri de traditionalisme, la quasi totalité du staff (du moins celui rencontré ce jour-là, tant en salle qu'en cuisine) était manifestement originaire du sous-contient indien. Ce sont des petits riens qui me font sourire. Un staff qui au demeurant est très professionnel, efficace et agréable. Nous sommes donc installés sur la terrasse, la soirée est douce, autant en profiter. On nous propose un apéritif (décliné, on avait pris de l'avance sur le sujet) et nous voilà alors face à une carte jolie, assez réduite, combinant terroir, tradition et saison. Les grandes spécialités du lieu sont les tartares déclinés à toutes les saveurs, l'entrecôte servie au beurre maison ou encore les moules ou les crevettes à nouveau aux goûts divers et variés. On pourra également y déguster diverses salades, petite restauration ou encore la fameuse « désossée du Léman », une manière particulière de préparer la perche, à laquelle on n’enlèvera que les arêtes dorsales et des côtés mais dont on préservera l'arête centrale. Le choix des vins est plutôt attrayant. On sélectionnera trois dl d'un rouge local, un Yvorne Grand Cru 2012 « La Bastide », assemblage de Pinot noir, Gamay et Garanoir riche en bouche, plutôt fruité, avec des tanins bien soutenus. On nous porte une corbeille de pain frais, une baguette toute simple mais bien réalisée, le genre de pains avec lequel on apprécie saucer. Comme entrée, nous avons tous deux choisi la fraîcheur et la légèreté d'une salade mêlée. Une jolie assiette composée de jeunes feuilles de salades diverses, de la carotte, du concombre, du maïs, de la tomate, le tout généreusement nappée d'une de ces sauce à salade à l'ancienne, des goûts rappelant la salade de grand-maman, c'est réconfortant et agréable. Ma convive prendra, comme plat, le « Tartare cristal » garni de tapenade, champignons et parmesan. Une jolie présentation, un tartare emportepiécé couronné d'un oeuf de caille, un tronçon de concombre recelant du cognac, une quenelle de tapenade de bonne qualité et un petit tas de morceaux de parmesan. On a encore quelques étoiles de carambole, peu intéressantes dans l'assiette mais on soulignera l'effort esthétique. Servi avec des toasts, ma convive s'en est délecté et en est sortie comblée. Pour ma part, les crevettes à l'ail m'ont fait de l'oeil. Servie avec sa bavette et son rince doigt, voici une généreuse portion de crevettes très bien cuites, issues de production durable certifiées et de belle qualité, sont présentées dans leur plat de cuisson baignant dans une sauce à l'ail ma foi assez grasse mais franchement bonne. Servi avec un mélange de riz blanc et riz sauvage, c'est typiquement le genre de plats d'une grande simplicité mais qui offrent beaucoup de plaisir. Autant dire que les portions sont généreuses et ne laissent que peu de place au dessert. Ceux-ci sont réduits au nombre de cinq et sont à l'image du reste, d'une grande simplicité. Je me laisserai tenter par la poire au Servagnin et sa glace vanille ; bel hommage à l'histoire que l'emploi de cette variété de Pinot noir cultivé depuis le Moyen-Age dans nos régions et qui a risqué de disparaître. L'ensemble est simple et bon, léger et agréable après un tel repas. L'addition se montera à environ 120 francs. Le Café de la Place a tenu ses promesse. On n'y va pas pour être émerveillé, surpris, étonné mais pour trouver le plaisir d'une cuisine de grand-mère, de la simplicité, de l’authenticité et un cadre qui, tout de même, vaut le coup. J'y retournerai sans doute en saison froide pour y déguster le moules dont j'ai entendu le plus grand bien.
0 Comments   11 Votes   Learn more
Tham Nak Thaï
Tham Nak Thaï
10.07.2014, 18:44
la Grappe d'Or
la Grappe d'Or
10.07.2014, 18:41
Impérial Choisy
Impérial Choisy
10.07.2014, 18:32

My profile

Céline Unver
 Gold member
Restaurant City: Lausanne

I like:

I don't like:

15
Friends
399
Reputation Points

Friends

Manuel Martinez de Tejada
 Gold member
847 Friends
40956 Reputation Points
Isabelle Ruiz
 Gold member
137 Friends
4494 Reputation Points
Tien Chung
 Gold member
17 Friends
622 Reputation Points
© 2008 - 2014 iTaste SA