Forgot your password ? Free registration

CATHERINE MOESCHING's food guide

Last restaurant viewed

Yoshino
Yoshino
Al Bosco (Hotel Riffelalp)
Al Bosco (Hotel Riffelalp)
Chambres d'Hôtes le Léman
Chambres d'Hôtes le Léman
Chalet-Restaurant La Breguettaz
Chalet-Restaurant La Breguettaz
Metropolis
Metropolis

Wants

Hotel de la Place
Hotel de la Place "Chez Francine"
Passing Cologny
Passing Cologny
La Ciboulette
La Ciboulette
Au Cheval Blanc
Au Cheval Blanc
Le Rectiligne
Le Rectiligne

Newsfeed

Café du Port
Café du Port
15.08.2013, 14:09
Nous nous sommes décidés à aller déjeuner au Café du port à Rolle à midi. A notre arrivée il ne restait plus qu'une table ... à partager... de libre... donc grand succès pour cet établissement par un vendredi ensoleillé et venteux. Nous sommes rapidement installés et commande est prise pour deux filets de perche et une désirée de vin blanc du patron; le blanc de perche du Château St Vincent à Gilly. Le bol de salade qui accompagne les filets de perche nous est servi. Salade croustillante et bien assaisonnée. Les filets de perche accompagnés de frites nous sont servis en deux services.... Grosse grosse déception ! On ne nous a pas suggéré d'autre accompagnement que des frites. Les filets de perches étaient mous... et les frites... molles ! A Frs. 46.-- les filets de perche... c'est terriblement décevant ! La patronne accoudée à son comptoir (nous étions à la table à coté du comptoir) ne nous a jamais demandé si tout ce passait bien... elle est venue encaisser et ne nous a non plus pas demandé si tout c'était bien passé. Quand nous sommes partis ... pas au revoir... pas ... merci ! ... en plus... nous avons voulu saler un peu nos mets... et la salière était... petzante... comme on dit dans le canton de Vaud.... collante quoi ! Mais bon sang qu'est ce qui fait que cet établissement aie tant de succès ? ... sans être médisante... je pense que les gens ne doivent pas savoir qu'il y a d'autres établissements qui font aussi des bons filets de perche ! ou peut être avaient ils le souvenir des filets de perche excellents qui ont fait la réputation de cet établissement il y a 20 ans....
0 Comments   6 Votes   Learn more
Le Cap Breton
Le Cap Breton
01.05.2013, 14:01
Après avoir lu de nombreuses évaluations élogieuses sur cet endroit après les récentes transformations j'ai voulu me refaire une nouvelle opinion sur cet établissement qui m'avait tant déçue il y a un an . A l'entrée, une ardoise vous annonce différents poissons alléchants... mais en fait il n'y a qu'une chose de disponible... les moules, en plus des galettes à la carte. Nous commandons des moules avec leurs frites coupées au couteau (c'est ainsi que c'est libellé sur la carte) l'attente est très longue jusqu'à ce que nous soyons servis ! Le point qui est amélioré est que maintenant la cuisine est fermée par une porte donc on est plus enfumés par les préparations, par ailleurs les rénovations sont charmantes et l'endroit semble plus soigné et propre. Quand enfin les moules arrivent, présentées dans une marmite, elles sentent bon et sont préparées à la crème et aux petits légumes. Les frites qui les accompagnent.... sont gigantesques, molles et franchement .... pas bonnes ;-( dommage ! Ces moules étaient des moules du sud d'après la patronne ! donc pas les petites bouchot, mais elles étaient délicieuses.
1 Comments   2 Votes   Learn more
Auberge Communale de Luins
Auberge Communale de Luins
01.04.2013, 18:00
Toujours aussi sympathique de se rendre dans ce café afin d'y apprécier leurs fameux malakoffs (les meilleurs loin à la ronde à mes yeux, car pas gras et légers). La salade servie en accompagnement est délicieuse. Le service efficace.
0 Comments   11 Votes   Learn more
Hôtel la Clef d'Or
Hôtel la Clef d'Or
14.03.2013, 20:51
Avons pu apprécier le menu du jour composé d'une salade aux cœurs de volaille,( je ne suis pas une adepte des abats mais je dois reconnaître que cette salade était magistralement préparée...) pour suivre un rôti de filet de porc ( tranche finement coupées epaisseur 2 mm) aux pruneaux et son risotto de boulgour aux petits légumes. En dessert une crème de quinoa et son coulis exotique.... Fameux L'accueil est toujours aussi chaleureux! ... Que c'est appréciable. Nous avons été très bien conseillés pour un vin rouge de Reverolle... Un pinot noir excellent ... C'est chaque fois un réel plaisir de se rendre dans cet établissement.
0 Comments   7 Votes   Learn more
L'Atelier Gourmand
L'Atelier Gourmand
01.03.2013, 20:09
Très sympathique brasserie où il fait bon s'arrêter ! Avons commencé par un verre de blanc, muscat valaisan, peut être servi un peu trop frais et cela anesthésie le goût du vin avons reçu un amuse bouche sympa ... sans plus ( queue de bœuf confite.. faut aimer pour apprécier ) avons mange comme entrée, l'un le risotto aux St. Jaques délicieux l'autre un tartare de homard délicieux aussi pour suivre un pigeon cuit à merveille et pour l'autre une bourride de poissons d'eau douce tout ce repas fut accompagné d'une Syrah a Clavien... excellent ! un seul dessert, les sorbets maisons savoureux, cerise, vanille, pistache et petit Suisse... service efficace et attentionné
0 Comments   5 Votes   Learn more

Last comments

Nous nous sommes décidés à aller déjeuner au Café du port à Rolle à midi. A notre arrivée il ne restait plus qu'une table ... à partager... de libre... donc grand succès pour cet établissement par un vendredi ensoleillé et venteux. Nous sommes rapidement installés et commande est prise pour deux filets de perche et une désirée de vin blanc du patron; le blanc de perche du Château St Vincent à Gilly. Le bol de salade qui accompagne les filets de perche nous est servi. Salade croustillante et bien assaisonnée. Les filets de perche accompagnés de frites nous sont servis en deux services.... Grosse grosse déception ! On ne nous a pas suggéré d'autre accompagnement que des frites. Les filets de perches étaient mous... et les frites... molles ! A Frs. 46.-- les filets de perche... c'est terriblement décevant ! La patronne accoudée à son comptoir (nous étions à la table à coté du comptoir) ne nous a jamais demandé si tout ce passait bien... elle est venue encaisser et ne nous a non plus pas demandé si tout c'était bien passé. Quand nous sommes partis ... pas au revoir... pas ... merci ! ... en plus... nous avons voulu saler un peu nos mets... et la salière était... petzante... comme on dit dans le canton de Vaud.... collante quoi ! Mais bon sang qu'est ce qui fait que cet établissement aie tant de succès ? ... sans être médisante... je pense que les gens ne doivent pas savoir qu'il y a d'autres établissements qui font aussi des bons filets de perche ! ou peut être avaient ils le souvenir des filets de perche excellents qui ont fait la réputation de cet établissement il y a 20 ans....

0 Comments   6 Votes   Learn more
Après avoir lu de nombreuses évaluations élogieuses sur cet endroit après les récentes transformations j'ai voulu me refaire une nouvelle opinion sur cet établissement qui m'avait tant déçue il y a un an . A l'entrée, une ardoise vous annonce différents poissons alléchants... mais en fait il n'y a qu'une chose de disponible... les moules, en plus des galettes à la carte. Nous commandons des moules avec leurs frites coupées au couteau (c'est ainsi que c'est libellé sur la carte) l'attente est très longue jusqu'à ce que nous soyons servis ! Le point qui est amélioré est que maintenant la cuisine est fermée par une porte donc on est plus enfumés par les préparations, par ailleurs les rénovations sont charmantes et l'endroit semble plus soigné et propre. Quand enfin les moules arrivent, présentées dans une marmite, elles sentent bon et sont préparées à la crème et aux petits légumes. Les frites qui les accompagnent.... sont gigantesques, molles et franchement .... pas bonnes ;-( dommage ! Ces moules étaient des moules du sud d'après la patronne ! donc pas les petites bouchot, mais elles étaient délicieuses.
le service, beaucoup trop long ! deux personnes pour servir une trentaine de clients... et en fin de repas ... nombreux étaient les clients à désespérément appeler le serveur pour régler ou avoir un café !....
1 Comments   2 Votes   Learn more
Toujours aussi sympathique de se rendre dans ce café afin d'y apprécier leurs fameux malakoffs (les meilleurs loin à la ronde à mes yeux, car pas gras et légers). La salade servie en accompagnement est délicieuse. Le service efficace.

0 Comments   11 Votes   Learn more
Avons pu apprécier le menu du jour composé d'une salade aux cœurs de volaille,( je ne suis pas une adepte des abats mais je dois reconnaître que cette salade était magistralement préparée...) pour suivre un rôti de filet de porc ( tranche finement coupées epaisseur 2 mm) aux pruneaux et son risotto de boulgour aux petits légumes. En dessert une crème de quinoa et son coulis exotique.... Fameux L'accueil est toujours aussi chaleureux! ... Que c'est appréciable. Nous avons été très bien conseillés pour un vin rouge de Reverolle... Un pinot noir excellent ... C'est chaque fois un réel plaisir de se rendre dans cet établissement.
Pour cette fois peut être un peu trop de céréales sur un seul repas...
0 Comments   7 Votes   Learn more
Très sympathique brasserie où il fait bon s'arrêter ! Avons commencé par un verre de blanc, muscat valaisan, peut être servi un peu trop frais et cela anesthésie le goût du vin avons reçu un amuse bouche sympa ... sans plus ( queue de bœuf confite.. faut aimer pour apprécier ) avons mange comme entrée, l'un le risotto aux St. Jaques délicieux l'autre un tartare de homard délicieux aussi pour suivre un pigeon cuit à merveille et pour l'autre une bourride de poissons d'eau douce tout ce repas fut accompagné d'une Syrah a Clavien... excellent ! un seul dessert, les sorbets maisons savoureux, cerise, vanille, pistache et petit Suisse... service efficace et attentionné
les tables à deux sont un peu étroites quand il y a les verres, les bouteilles, le pain, les assiettes et annexes ....
0 Comments   5 Votes   Learn more
Restaurant avec une arrière salle un peu sombre fréquenté par beaucoup d'habitués. Y sommes allés un midi. Deux plats du jour à choix. À la carte grand choix de pâtes maison, pizzas, viandes. Avons mangé des pâtes. L'un les gnochettis sardis agli scampi e gamberi. les gnochettis biens cuits ressemblent trop aux scampis cuits et gamberi mais il m'a semblé que la quantité de fruits de mer était très très maigre ! néanmoins bon ! L'autre a mangé les tagliatelles con spugnoli gamberoni e zafferano. Ce plat est composé de nouilles aux morilles, gambas et crème safranée ... dommage d'y avoir ajouté des câpres ce qui couvre complètement la saveur des autres ingrédients composant ce plat. Prix payé pour les deux plats, en plus une minérale, 3dl de rouge ouvert et les cafés .
le service ! avons eu à faire à 3 serveurs différents à notre arrivée ... prise de commande après 15 minutes seulement ! un peu long pour un midi!
0 Comments   4 Votes   Learn more
Voici bien 10 ans que nous n'étions plus retournés dans cet établissement. Marie Jo est toujours là à accueillir ses clients avec autant de chaleur humaine et son beau sourire qui la caractérise et ce depuis 26 ans ! Même après dix ans Marie Jo reconnaît encore ses fidèles clients ;-) C'est au café que nous avons choisi de nous installer. L'endroit est toujours aussi cosy. Pour faire notre choix de repas, une grande ardoise nous est mise à disposition. Cette ardoise est fort bien achalandée d'environ 6 ou 7 entrées et 6 ou 7 plats principaux. Nous avons débuté le repas avec l'un une salade mêlée et l'autre une cassolette de champignons. Délicieux, goûteux. Puis nous avons pris le panier thaï de St Jacques et crevettes et les filets de perches. Les perches fraîches sont tout petits, joliment dorés au beurre nappés d'une sauce au citron et accompagnés de pommes allumettes. Le panier Thaï est cuit à la vapeur dans un panier bambou sur une feuille de bananier ( je crois) avec un fond de spaghettis de courgettes et carottes avec par dessus les crevettes et St Jacques cuits à la perfection... ni trop ni trop peu ! ceci accompagné d'une sauce Thaï et d'un riz parfumé au citron. Le prix du repas inclus 5dl de vin rosé du coin et les cafés .
Rien!
0 Comments   4 Votes   Learn more
Très bel endroit offrant une sympathique alternative de choix de repas. Il n'y a pas de carte des mets, le menu est surprise pour tous les convives de l'établissement . Ils travaillent principalement des produits du terroir. Les seuls choix qui sont à faire, sont, les boissons et ...de décider au fur et à mesure du repas, combien d'entrées puis combien de plats principaux puis le fromage puis combien de desserts. À chaque fois que la sommelière dessert l'assiette et demande si on souhaite continuer. On entre au rez de chaussée où se trouve le bar et la cuisine se trouvant derrière une baie vitrée permettant de bien voir ce qui s'y passe. C'est au premier étage que nous découvrons la salle de restaurant boisée et décorée de manière très sobre avec des tables en bois sans nappage mais très élégantes. Avec l'apéritif est servi un amuse bouche présenté sur un morceau de pierre du Gornergrat ( montagne surplombant Zermatt / voir photo ) Ensuite le pain maison est apporté et présenté de manière très originale, tout ceci accompagné de deux mousses de fromage frais très légères l'une aromatisée au citron et l'autre aux noisettes. Nous avons dégusté trois entrées la première composée de sot l'y laisse et sauce au concombre la seconde, filet de sandre aux agrumes le troisième, un morceau de lard croustillant à souhait et de l'ail brûlé .... à se relever la nuit... Puis nous avons poursuivi avec le plat principal, qui a commencé par une marmite odorante et non comestible déposée sur la table et qui nous a enivrés de senteurs du sud... ( mélange d'épices provençales et azote liquide ) déposée sur un mini tronc de mélèze et 1 minute après est arrivé le plat principal compose de filet mignon de veau et sa déclinaison de tomates et courgettes ... Nous avons succombé à la tentation du fromage local absolument fabuleux, 8 mini portions de fromages à pâtes molles, dures, persillés tout ceci accompagné d'un pain aux fruits maison et de miels aromatisés et chutney . Et pour terminer un dessert au fromage blanc et chocolat blanc très original. Une mignardise de sorbet citron est servie avec le café. Ce repas fut un réel feu d'artifice de saveurs qui nous laisse vraiment un souvenir merveilleux et savoureux. Le chef autrichien venant de Salzbourg est venu nous saluer en fin de repas, tout en simplicité et à l'image de son talent ... il mérite vraiment son étoile au Michelin!!!!

0 Comments   8 Votes   Learn more
C'est le jour de mon anniversaire que nous avons décidé d'aller déjeuner dans cet endroit qui nous avait charmés les années précédentes. Les plats du jour dégustés étaient toujorus raffinés, bons, inovants et avec un rapport qualité prix sans reproches. A notre arrivée, sans réservation puisque nous allions pour le déjeuner, la salle était vide à 12h30. Soit ! les gens skient... Nous avons compris durant le lunch la raison du peu de personne dans ce restaurant. Nous sommes accueillis par une serveuse. Elle nous suggère un apéritif ! et mon mari de répondre... que souhaites tu pour ton anniversaire ? et le sommelière.... répond: une carafe d'eau ? (en français....donc elle comprends le français !). j'éclate de rire et lui dit que bien que l'eau soit très bonne, je préférerais autre chose ! Nous n'avons pas commandé de plat du jour car il semble qu'il n'y en avait pas... dommage... Nous avons commandé la salade de poulpes en entrée et pour suivre j'ai pris le club sandwich végétarien et mon mari une entrecôte. quelle déception en tous points ! la salade de poulpe.... beaucoup trop cuite, sans gout ! mon club sandwich, minable avec des légumes pas très frais. quant à l’entrecôte, il semble qu'elle soit meilleure à la maison !!! la sommelière qui nous avait accueillis à notre arrivée à disparu au bout de 10 minutes ! et nous avons été confiés aux bons soins de Elke, gentil serveur dont je tairai le nom de famille....qui n'avait plus du passer sous la douche depuis quelques temps vu l'état de ses cheveux gras et de ses ongles ! quelle immense déception pour cet endroit qui nous avait habitués à des plats bien plus raffinés et goûteux ! nous n'y retournerons plus jamais tant le déception fut grande en tous points ! quel dommage car cet endroit est idéalement placé et sa terrasse est la halte idéale en été ou en fin de saison d'hiver quand la température le permet !
le service, le contact à la clientèle, la qualité des plats
0 Comments   2 Votes   Learn more
Très sympathique endroit chaleureux et professionnel. Avons eu le privilège de manger juste devant le grill Patrons adorables ... Lui aide même son chef au grill lors du coup de feu... Avons admire les poulets, poissons, agneau, bœuf, mmhhh on aurait eu envie de tout déguster. Avons mange la brochette gitan servie avec du gratin et des légumes vapeur... Parfaits Mon mari a pris les scampis parfaitement cuits. Excellente gestion du service malgré ... Que c'était complet. Avons été vite et bien servis !!!
Rien
0 Comments   3 Votes   Learn more

With friends

Domaine de Châteauvieux
Domaine de Châteauvieux
09.12.2014, 15:33
vendredi 28 nov 2014, midi, table d'hôte à 3. Ayant eu le privilège de tester un menu gibier découverte dans ce lieu mythique, en compagnie d'un chasseur de volaille, le menu gibier découverte, les sauces, la présentation, l'ambiance étaient juste parfaite et à l'hauteur de notre attentes. Je me passerai des détails des sauces...voici le programme: en entrée, trilogie de terrine de perdrix et foie gras, atriaux de gibier, mousse truffée; suivit d'un pigeon ramier, d'une tourte de faisan vénéré, d'une grouse avec crème d'abats, un canard sauvage, une aluette, un consommé de cuisses de grouse et du chamois pour finir. Bien entendu nous avions droit au chariot de fromage avec ses 50 sortes différentes et deux desserts succulents. Ce fût un régal, c'était ma deuxième table d'hôte et cette atmosphère culinaire et ambiante, le bruit de fonds (des casseroles et des commandes), le langage, l'organisation, le va et vient, vraiment impressionnant. Une expérience hors du commun. A vivre au moins une fois dans une vie et surtout dans un endroit aussi chaleureux. Les vins nous ont fait voyager d'un Nebbiolo genevois, de la famille Serex, en passant par un Châteauneuf du Pape du Domaine Charvin et finir avec un Duoro Reserva la Rosa portugais. Le Chef PC est omniprésent et toujours au taquet! Après un repas bien garni et arrosé, nous avons terminé l'après midi 5 heures après autour d'un bon cigare et un whisky japonais Yamasaki sans âge dans le fumoir annexé. On n'a pas 54 ans tous les jours! J'ai rajouté quelques photos!, si cela a marché!
0 Comments   10 Votes   Learn more
Le P'tit Lausannois
Le P'tit Lausannois
27.11.2014, 21:23
http://labobouffe.blogspot.com/2014/11/le-ptit-lausannois-lausanne.html Ce lundi 17 novembre 2014 eut lieu la rencontre entre quatre bloggers qui se lisent, se parlent, ont appris à se connaître et s'apprécient : Guérilla Gourmande, Foodaholic, La semaine d'une Gourmette et votre serviteur. Sinon pour le simple plaisir de nous voir, nous nous sommes réunis en vue de découvrir un tout nouveau restaurant lausannois, entamant tout juste son troisième mois. En effet, c'est ce premier septembre que le chef Stéphane Jonin, ayant notamment travaillé au Lausanne-Moudon et à la Bavaria, accompagné en salle de Natacha Bassière forte d'une riche expérience entre autres aux Alliées, ont décidé de se mettre à leur compte en ouvrant le P'tit Lausannois. Rue du Tunnel, dans des locaux qui ont vu se succéder bon nombre de propriétaires qui n'ont pas su se faire une clientèle, le pari est solide : une trentaine de couverts, une cuisine française classique subtilement modernisée et joliment soignée, une petite carte, des produits frais, de saison et un choix de vin intelligent, telle est la recette des propriétaires. Pari prometteur qui ne manque pas d'attirer des gourmands curieux. Accueillante et souriante, Natacha nous installe dans sa salle agréable, composée de petites tables carrées et chaises à haut dossier, tout de noir. Dressage à mi-chemin entre bistrot (set de table papier) et resto chic (vaisselle élégante), toute la salle est lumineuse, dans des tons noir-blanc-rouge, simple, épurée mais avec son originalité. Six à table, nous commencerons par un apéritif (décrit plus bas) tout en consultant la petite carte composée de 5 à 6 entrées (également disponible en plat), même nombre de plats et de desserts. Ça sent le frais, la générosité et le travail. La viande a globalement la part belle quoique tout le monde pourrait trouver son plaisir entre plat de poisson et végétarien. Nous choisissons les composantes de notre repas, verdict, nous n'avons pas épargné le chef en prenant bon nombre de préparations différentes. Commençons donc par les entrées. Une fois « Foie gras de canard poêlé et mesclun à l'huile de noix ». Deux belles escalopes apparemment bien grillées, parfaitement exécutée, juste une pincée de fleur de sel et arrosé d'huile de noix, accompagnées de salade fraîche, endives, tomates et pousses d'oignons bien assaisonnée, l'ensemble a plu. Deux convives ont sélectionné la « Salade de ris de veau au balsamico brun », présentée de la même manière et visiblement délicieuse. Les trois derniers dîneurs ont choisi l' « Aumônière de chou frisé au chèvre frais et lardons rôtis ». Accompagnée d'une salade semblable, l'aumônière est très appétissante, dodue. La préparation de chèvre est peut-être un peu riche en lardons à mon goût car j'aurais préféré une plus riche fraîcheur du chèvre. Néanmoins, c'est une préparation gourmande et savoureuse qui a plu a l'ensemble de l'assemblée. En plat, deux convives prendront le « Filet de boeuf sauce béarnaise, pommes sautées et légume ». Une belle pièce de viande de belle qualité, respectée, reposant sur un lit de béarnaise épaisse, de belle exécution. En accompagnement, des bâtonnets de courgette juste sautés, une purée de butternut délicieuse et des dès de pommes de terre poêlés. Un autre convive choisira la salade de ris de veau en plat. Après consultation avec l'intéressé, elle sera servie comme le plat précédent, avec la béarnaise et les accompagnements. Pour ma part, cela sera les « Suprêmes de caille poêlés au vin rouge, pommes sautées et légume », une jolie portion de suprêmes de ce volatile délicat (8 suprêmes), richement arrosé d'une sauce au vin rouge et jus de viande succulent, accompagnements semblables. Le « Filet de loup de mer et son beurre blanc, riz basmati et légume » était à nouveau d'une grande simplicité, fort bien apprêté. Cuisson juste, bel arôme du beurre blanc. Le riz semble avoir plu et les légumes, toujours semblables, fonctionnent également avec ce plat. Enfin, l'un de nous aura joué la carte de la saison avec le « Filet mignon de cerf au cassis et curry rouge, garnitures maison ». Ici, les accompagnements changent : les spätzli étaient naturellement de mis. Avec cela, purée de butternutt, chou rouge, marrons et poire à la confiture, tout y était pour que l'intéressé apprécie son plat, d'autant que la viande était bonne, aux saveurs peut-être un peu légères, un excellent jus. Un bon pain a accompagné ce repas, de farine plutôt foncée augmenté de quelques graines, fort bien. Notons qu'en plus, Natacha s'enquière si nous désirons des accompagnements en plus, ce qui vaudra du rab de purée de butternutt. Peu d'entre-nous prendront un dessert autre qu'une boule de glace (3 boules caramel beurre salé artisanales qui ont beaucoup plu ont été servies). L'un de nous prendra « Le duo de mousse au chocolat » : deux quenelles, l'une d'un blanc virginal promettant la douceur, l'autre sombre et promettant l'amertume, les mousses sont bonnes et bien réalisées, accompagnée de crème fouettée. Les deux derniers prendront « Le clafoutis maison ». Un clafoutis, c'est tellement bon et tellement rare de le trouver à la carte d'un restaurant ! Impossible de résister. Le fruit utilisé change régulièrement dans ce restaurant (d'où le manque de précision). Ce soir, ce sera aux pruneaux. Fort bien réalisé, simple, gourmand, réconfortant, c'était tout ce qu'il fallait. Question abreuvoir, à l'apéro, à part une bière blanche Paulaner en bouteille et un jus de tomate, un kir (qui n'était pas à la crème de cassis mais j'avoue avoir oublié le détail), deux verres de Petite Arvine, Grand Métral, Provins, Valais (2012) et un d'Epesses, Sainte-Catherine, Patrick Fonjallaz, Lavaux (2012). Pendant le repas, pour donner du goût aux 4 bouteilles d'eau, il a fallu au moins deux bouteilles de Crozes-Hermitage, Cave de Tain, Côtes-du-Rhône (2010) qui a été un bon compromis pour l'ensemble du repas, offrant un joli rapport prix/plaisir. Le tout nous est revenu à 562.90.- Nous avons unanimement passé un bon moment au P'tit Lausannois. On n'y va pas pour être étonné, épaté, dérouté, mais pour vivre un moment agréable dans un cadre élégant, avec un service très professionnel, charmant et sympathique augmenté d'une cuisine traditionnelle très bien réalisée à partir de bons produits. Je souhaite tout de bon à cette jeune équipe et les remercie pour ce bon moment passé en leur compagnie !
0 Comments   10 Votes   Learn more
le Cintra
le Cintra
26.11.2014, 12:19
Changement récent de propriétaire (extrêmement sympathique). Nouveau cuisinier talentueux. Accueil adorable. Menu de chasse pour un groupe de 7 personnes avec vins choisis spécialement à un prix raisonnable. Super qualité. Excellente soirée. Restaurant à découvrir absolument.
0 Comments   5 Votes   Learn more
Chez Jeff Café Vaudois
Chez Jeff Café Vaudois
27.10.2014, 22:10
dernier dîner Chez Jeff, qui fermera ses portes demain. une grande perte pour Rolle en lui souhaitants beaucoup de succès pour la suite. on viendra le trouver ...
0 Comments   0 Votes   Learn more
Ficcin
Ficcin
25.10.2014, 14:40
http://labobouffe.blogspot.ch/2014/10/fccn-istanbul.html Un séjour à Istanbul est toujours trop bref. Ce premier octobre 2014, voici déjà venue notre dernière soirée dans cette fascinante cité. Un dernier repas qui se fera à Beyoğlu, district d'Istanbul de loin le plus intéressant du point de vue culinaire, très vivant et en perpétuel mouvement. Après une ultime balade sur l'animée Istiklal et ses rues perpendiculaires, nous aboutissons dans une petite allée nommée Kallavi Sokak, en vue de déjeuner au Fıccın. Il ne sera d'ailleurs pas difficile à trouver en cette voie resserrée car ce qui n'était à l'origine qu'une enseigne s'étend aujourd'hui à pas moins de 4 ou 5 établissements dans la rue. Autre témoignage de son succès, la clientèle stambouliote en tout genre, familles, travailleurs, amis, qui s'y presse de même que les touristes qui les singent. Ces 5 enseignes sont en réalité 5 salles ; la cuisine est centralisée en un lieu et les plats se baladent le long de la rue pour être présentés aux clients. Rassurez-vous, les distances sont courtes et les plats arrivent à bon port chauds et bien faits. Les différentes salles sont généralement d'une grande simplicité : des tables resserrées, habillées de blanc, tout juste dressées, de-ci de-là quelques décorations murales sobres, c'est simple, propre, relativement nu mais cela donne un sentiment d'espace au milieu de la foule qui s'y agglutine. Le service est serviable et chaleureux et malgré la masse de travail, saura toujours être attentif aux besoins des clients. La carte du Fıccın est courte et sobre, proposant une cuisine traditionnelle qui pourrait sembler ne pas se différencier des autres restaurants : soupes en entrée, salades et mezzés, quelques plats de viandes grillées, poissons grillés ou frits mais également quelques spécialités caucasiennes qui font la célébrité et la personnalité de Fıccın. Mais au-delà du choix, ce qui différencie les restaurants traditionnels les un des autres, c'est ce petit quelque chose dans l'assiette qui fera passer le repas de la qualité « standard » à la qualité « bonne » à « exceptionnelle ». Comme dans la plupart de ces restaurants, nous sommes très vite pris en charge. Nous sont présentés sur plateau un assortiment de mezzés froids. Tous sont des plus appétissants. Il nous faut toutefois bien nous décider. Nous nous partagerons trois mezzés que nous consommerons avec un pain mi-blanc simple et de bonne facture. D'abord une spécialité caucasienne de poulet émietté augmenté de noix et d'ail. Il s'agit d'une pâte assez massive, bien parfumée de piment concassé, une pointe de sumac et autres, riche en saveur et de texture crémeuse et épaisse. C'est vraiment excellent. Puis une préparation d'aubergine frite au yaourt et à la tomate : à nouveau énormément de saveur ! Malgré le fait que l'aubergine soit frite, il n'y a pas de sensation de gras. La texture est extrêmement agréable et l'ensemble est d'une grande gourmandise. Enfin un « Haydari », une salade d'herbes au yogourt. Le yogourt est excellent et très frais, riche en herbes avec des saveurs d'aneth, de menthe, relevé d'ail et de poivre, rafraîchi d'un jus de citron, simplicité parfaite ! L'essentiel de la table a cédé à l'une des spécialités de la maison, les raviolis caucasiens à la viande en sauce au yaourt. Généralement on trouvera dans les restaurants turcs les « mantı », qui sont de toutes petites bourses de la taille d'une phalange, farcis de viande à la sauce au yaourt. J'en raffole et n'en ai que mangé rarement au restaurant. Ici les raviolis sont plus gros, la pâte un peu plus épaisse offrant plus de mâche et la farce plus généreuse. Cette dernière est tout à fait savoureuse, de viande de boeuf augmentée d'oignon, d'ail et herbes, très gourmande. La sauce au yaourt est d'une grande simplicité mais excellente, arrosée d'une huile d'olive légèrement piquante. Nous est donné à côté un assortiment de petits condiments, du sumac, du piment concassé et du thym sauvage séché. C'était un grand bonheur, qui a tout de la « confort food » et on aime cela. L'un des convives a aimé son plat au point d'en demander du rab. Le quatrième convive préférera le loup grillé, servi comme le veut la tradition tout en simplicité avec son quartier de citron, sa rondelle d'oignon et sa salade d'herbes aromatiques, un peu piquante qui pourrait en saveur être une variété de roquette mais avec beaucoup plus de profondeur gustative que notre habituelle herbette. Durant ce repas, nous avons consommé de l'eau, ainsi qu'un vin rouge plutôt bon, « Yakut » Kavaklidere, d'Ankara, qui était plutôt bien charpenté, déployant plutôt des saveurs de bois et d'épices. Gourmands que nous sommes, nous nous sommes partagés les trois desserts de la carte : Une pâtisserie à la banane et au biscuit qui fut une préparation de banane écrasée et parfumée enrobée de biscuit en poudre était probablement le moins intéressant : c'était certes bon mais j'ai toujours trouvé la saveur de la banane très lourde en dessert. Le pudding garni de kadayif et parfumé à la noix était d'une grande gourmandise, de texture fondante, frais et riche en saveur, c'était un grand plaisir et probablement le dessert le plus plaisant. Enfin, la semoule aux graines de pavot était surprenante déjà de par sa teinte verdâtre pâle mais surtout de par sa texture très aqueuse qui fond dans la bouche. C'est très doux et gourmand. Le service en salle est à l'image des lieux, simple, sobre mais accueillant. L'ambiance des lieux est joyeuse et ce fut un plaisir de passer notre dernier repas de ce séjour au Fıccın. Notons qui plus est l’addition des plus douce qui s'est montée à 150 TL pour ce repas de titan. Verdict : réservez votre place, sinon il est peu probable que vous trouviez la possibilité de vous sustenter en ce lieu très agréable !
0 Comments   6 Votes   Learn more

My profile

CATHERINE MOESCHING
 Gold member
Restaurant City: Dully

I like: l'accueil, le cadre, le professionnalisme du personnel, l'étonnement et le raffinement dans l'assiette, la table joliment dressée, la propreté

I don't like: l'attente, la saleté, le manque de fraicheur, bref l'oposé de ce que j'aime !

37
Friends
1685
Reputation Points

Friends

Tanner Markus
 Gold member
132 Friends
7787 Reputation Points
Philippe Labouchère
 Gold member
37 Friends
1021 Reputation Points
Gérard Boisdron
 Gold member
136 Friends
20962 Reputation Points
© 2008 - 2014 iTaste SA