Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Le Guide gastronomique de Michelangelo Mosena

Dernières consultations

Mama Africa
Mama Africa
Cafe du Simplon
Cafe du Simplon
Fleur de Lys
Fleur de Lys
Rosso
Rosso
Aux Reflets des Isles
Aux Reflets des Isles

Envies

Restaurant du Chasseur
Restaurant du Chasseur

Actualité iTaste

Rosso
Rosso
19.09.2012, 23:14
très bonne table pour les pizzas ce n'est pas facile à trouver mais cela en vaut la peine, même le café était excellent. le décor de cet ancien dépôt de gaz est vraiment sympa comme l'est le personnel qui malgré que c'était plein est très attentif Il faut absolument réserver !
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Les Curiades
Les Curiades
25.03.2011, 16:13
Ce repas fut une bonne surprise. J'ai pris le menu Terroir et ce fut une réussite, tant au niveau de la qualité que de la quantité.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Double Z
Double Z
25.03.2011, 16:17
Accueil et service très chaleureux. Décoration originale. Avons pris le menu du jour qui était délicieux.
0 Commentaires   0 Votes   En savoir plus
Café de la Poste
Café de la Poste
19.03.2011, 12:53
Accueil sympathique dans un cadre de pinte villageoise. La qualité et la cuisson des viandes étaient excellentes. Une touche d'originalité avec un mélange de fleurs pour le goût et la présentation des plats. En plus de la carte, la cheffe nous a proposé ses suggestions.
1 Commentaires   2 Votes   En savoir plus

Derniers commentaires

très bonne table pour les pizzas ce n'est pas facile à trouver mais cela en vaut la peine, même le café était excellent. le décor de cet ancien dépôt de gaz est vraiment sympa comme l'est le personnel qui malgré que c'était plein est très attentif Il faut absolument réserver !

0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Ce repas fut une bonne surprise. J'ai pris le menu Terroir et ce fut une réussite, tant au niveau de la qualité que de la quantité.

0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Accueil et service très chaleureux. Décoration originale. Avons pris le menu du jour qui était délicieux.
La carte des vins, mais ils sont en cours de renouvellement.
0 Commentaires   0 Votes   En savoir plus
Accueil sympathique dans un cadre de pinte villageoise. La qualité et la cuisson des viandes étaient excellentes. Une touche d'originalité avec un mélange de fleurs pour le goût et la présentation des plats. En plus de la carte, la cheffe nous a proposé ses suggestions.
La carte des vins est un peu courte.
1 Commentaires   2 Votes   En savoir plus

Entre amis

Aladin
Aladin
20.03.2015, 23:05
Encore une fois la cuisine ne nous a pas déçu. Le couscous royal est un délice, la tajine kofte (boulettes de viande) bien épicée sans trop de piment et le chawarma était aussi très bon. Les glaces sont servies généreusement et les pâtisseries aux amandes sont délicieuses.
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Maestro
Maestro
17.03.2015, 14:45
Le MAESTRO, av. du Général-Guisan 4, Pully. Toute une histoire... Qui eût pensé que dans cet établissement, devant lequel je passe en voiture depuis des années, se niche maintenant l'une des plus intéressantes tables entre Lausanne et Pully? Le Maestro, ancien Crocus, recèle des trésors des Mille et une papilles. Après avoir enchanté longtemps les hôtes du Ritz, le cuisinier, plus tout jeune, s'épanouirait dans ce petit restaurant de quartier, tenu par une famille de Kurdes, bosseurs et passionnés. Et qui gèrent d'autres enseignes dans la région. Des menus à midi et la carte attirent en semaine tous les étudiants du Gymnase de Chamblandes et je ne m'y risquerais pas sans réserver. Depuis longtemps, un ami nous vante sa tanière favorite, et il nous a conviés à la découvrir. Nous sommes donc cinq complices, ce dimanche 8 mars 2015, attablés en ces lieux modernes et conviviaux. J'ai déjà salivé devant l'ardoise qui longe toute la terrasse. Et qui promet d'alléchantes soirées à thème. Le lundi, la fondue chinoise à gogo pour 27 francs! Le mardi, la bourguignonne pour 29 francs. Le mercredi, les gambas à gogo à 29 francs. Le jeudi, l'entrecôte de bœuf sur ardoise (300 gr.!!!!!!!) pour 33 fr. 90 Les samedis et dimanches, toutes les pizzas sur place ou à emporter sont à 12 francs!!!!!!!!! C'est le Walt Disney de la restauration, cet endroit! Hier soir, j'ai retrouvé une autre excellente table du canton, La Croix Fédérale à Esserts-sur-Oron. Chinoise à volonté, salade mêlée, frites aussi à volonté (30 francs) et dessert. Léger, ce midi. J'opte pour la Pizza végétarienne (bien garnie, avec des rondelles de courgettes moelleuses comme en Italie, des champignons de Paris frais, et une belle couche de fromage à pâte filée mêlée à la tomate). Un ami craque pour l'Americana (tomate-mozzarella, jambon et... FRITES!), une amie pour la Marguerite (avec frites aussi, demande-t-elle. Aucun problème ni museau chafouin), et notre Italo-Suisse et notre pote restaurateur lui aussi choisissent la Sicilienne. Des carciofis, dix beaux filets d'anchois, des beaux morceaux d'olive, un magnifique fromage coulant et de la tomate parfumée. De beaux souvenirs de Palerme ou de Cafalù reviennent avec cette merveille... Nous commandons une désirée de rouge à capsule, parfait. Et des bières. Rien à dire, le prix des boissons aussi est attractif. Nos pizzas ne tardent pas à arriver, vraiment appétissantes. Pour le prix, on eût pu craindre une garniture chiche et clairsemée, or il n'en est rien... La pâte, MAISON relevons-le, est parfaite. Fine et bien cuite, et pas ces grands bords qui trahissent une lamentable pingrerie. Un mot préféré, GENEROSITE, me vient à l'esprit. Cuisses de grenouille, filets de perche, carpaccio de bœuf ou de saumon, rosbif, salades, crevettes en entrée, pâtes, viandes ou poissons dans les plats principaux offrent à chacun un choix alléchant. Et dans les desserts, une crème brûlée à la fleur d'oranger (7 fr.) ou le tiramisù (6 fr.) ne perdent rien pour attendre! Le jeune homme au service est aimable, à son affaire, rapide et discret. Parfait. A l'image du patron et de l'équipe, paraît-il. La clientèle du dimanche, conviviale, participe au plaisir de l'instant. Et tous les chiens présents ce jour-là, très sages, semblent ravis, eux aussi. On nous offre les cafés! Petit geste appréciable, merci! Mais même sans cela, je mets le MAESTRO dans mes favoris, et compte bien tester toute la carte. Merci Cher Luc pour cette belle adresse!
0 Commentaires   8 Votes   En savoir plus
Maestro
Maestro
17.03.2015, 14:14
Le MAESTRO, av. du Général-Guisan 4, Pully. Toute une histoire... Qui eût pensé que dans cet établissement, devant lequel je passe en voiture depuis des années, se niche maintenant l'une des plus intéressantes tables entre Lausanne et Pully? Le Maestro, ancien Crocus, recèle des trésors des Mille et une papilles. Après avoir enchanté longtemps les hôtes du Ritz, le cuisinier, plus tout jeune, s'épanouirait dans ce petit restaurant de quartier, tenu par une famille de Kurdes, bosseurs et passionnés. Et qui gèrent d'autres enseignes dans la région. Des menus à midi et la carte attirent en semaine tous les étudiants du Gymnase de Chamblandes et je ne m'y risquerais pas sans réserver. Depuis longtemps, un ami nous vante sa tanière favorite, et il nous a conviés à la découvrir. Nous sommes donc cinq complices, ce dimanche 8 mars 2015, attablés en ces lieux modernes et conviviaux. J'ai déjà salivé devant l'ardoise qui longe toute la terrasse. Et qui promet d'alléchantes soirées à thème. Le lundi, la fondue chinoise à gogo pour 27 francs! Le mardi, la bourguignonne pour 29 francs. Le mercredi, les gambas à gogo à 29 francs. Le jeudi, l'entrecôte de bœuf sur ardoise (300 gr.!!!!!!!) pour 33 fr. 90 Les samedis et dimanches, toutes les pizzas sur place ou à emporter sont à 12 francs!!!!!!!!! C'est le Walt Disney de la restauration, cet endroit! Hier soir, j'ai retrouvé une autre excellente table du canton, La Croix Fédérale à Esserts-sur-Oron. Chinoise à volonté, salade mêlée, frites aussi à volonté (30 francs) et dessert. Léger, ce midi. J'opte pour la Pizza végétarienne (bien garnie, avec des rondelles de courgettes moelleuses comme en Italie, des champignons de Paris frais, et une belle couche de fromage à pâte filée mêlée à la tomate). Un ami craque pour l'Americana (tomate-mozzarella, jambon et... FRITES!), une amie pour la Marguerite (avec frites aussi, demande-t-elle. Aucun problème ni museau chafouin), et notre Italo-Suisse et notre pote restaurateur lui aussi choisissent la Sicilienne. Des carciofis, dix beaux filets d'anchois, des beaux morceaux d'olive, un magnifique fromage coulant et de la tomate parfumée. De beaux souvenirs de Palerme ou de Cafalù reviennent avec cette merveille... Nous commandons une désirée de rouge à capsule, parfait. Et des bières. Rien à dire, le prix des boissons aussi est attractif. Nos pizzas ne tardent pas à arriver, vraiment appétissantes. Pour le prix, on eût pu craindre une garniture chiche et clairsemée, or il n'en est rien... La pâte, MAISON relevons-le, est parfaite. Fine et bien cuite, et pas ces grands bords qui trahissent une lamentable pingrerie. Un mot préféré, GENEROSITE, me vient à l'esprit. Cuisses de grenouille, filets de perche, carpaccio de bœuf ou de saumon, rosbif, salades, crevettes en entrée, pâtes, viandes ou poissons dans les plats principaux offrent à chacun un choix alléchant. Et dans les desserts, une crème brûlée à la fleur d'oranger (7 fr.) ou le tiramisù (6 fr.) ne perdent rien pour attendre! Le jeune homme au service est aimable, à son affaire, rapide et discret. Parfait. A l'image du patron et de l'équipe, paraît-il. La clientèle du dimanche, conviviale, participe au plaisir de l'instant. Et tous les chiens présents ce jour-là, très sages, semblent ravis, eux aussi. On nous offre les cafés! Petit geste appréciable, merci! Mais même sans cela, je mets le MAESTRO dans mes favoris, et compte bien tester toute la carte. Merci Cher Luc pour cette belle adresse! .
0 Commentaires   0 Votes   En savoir plus
Café de la Poste
Café de la Poste
01.03.2015, 18:16
Il est un endroit très cher à mon cœur, où vivait un Ogre goulu de vin, de filles et de vie... Jacques Chessex repose en paix dans le petit cimetière, où ses amis et ses fidèles lecteurs passent parfois lui rendre un hommage mérité. Il y a aussi une galerie-salle de concert nommée L'Estrée, où se retrouvent les mélomanes et les férus de Beaux-Arts... Et les gourmets, aussi. La Passion imprègne les murs du Restaurant de La Poste ou de la Fondation, où s'activait Alain Gilliéron en cuisine ou dans ses expositions dans leur écrin unique... Je suis souvent allée au pays des Brigands (du Jorat) rien que pour déguster la cuisine magnifique d'Alain, héritée de sa maman... En famille ou entre amis, les "menus du dimanche" me laissent des étoiles dans les yeux et sur les papilles. Et après une balade dans la campagne vaudoise, une croûte au fromage, une fondue, des pâtes, côte de porc, filets de saumon ou de cheval, steaks, entrecôtes, omelettes, salades diverses et menu du jour ou végétarien font parfaitement l'affaire. Ce dimanche 1er mars 2015, pas refroidie par les congères et la nappe de brouillard du Chalet-à-Gobet, je retrouve donc avec bonheur le chaleureux petit Café de la Poste... Et quelle belle surprise! Alain Gilliéron en a remis les clés à "Monsieur La Carte", son fidèle sommelier pendant vingt ans, et sa charmante épouse. Monsieur La Carte parce que Nezir Gashi énumérait avec humour et talent les spécialités du jour et de l'humeur du patron. Il était, avec le maître de céans, l'âme de la pinte mythique... Et voilà un endroit qui reste dans la tradition des auberges de campagne, avec des valeurs sûres et des prix corrects. Ce dimanche, donc, Potage aux légumes moulinés comme pour les bébés, qui me rappelle mes grands-mamans. Avec une arabesque crémeuse du plus bel effet. Petite mise en bouche, ensuite, avec deux asperges vertes, un demi-œuf, une lichette de jambon cru et une demi-tomate cerise pour la couleur. Puis une belle salade mêlée au parfum d'huile d'olive et de vinaigre de framboise, avec ce qui participe au charme de l'endroit, une rondelle de pomme et une flûte dressée et croquante. Le sens du beau et du détail, toujours... Puis, lovées dans une moitié de fenouil cuite al dente, deux tranches de filet mignon, quelques champignons dans une réduction de sauce, une pomme de terre en tranches, dorée et moelleuse, une tranche de concombre et une tomate cerise, le tout parsemé de persil. On pense à notre pression, ici. Chacun rajoute (ou pas) du sel... Un magnifique vin français (45 francs) participe à la magie de l'instant. Et pour le dessert, une coupe de glace vanille-raisins-purée de pomme rapicolante. Tout cela pour... 32 francs!!!!! Avec les sourires de Monsieur et Madame Gashi. Et celui d'Alain, qui se plaît toujours dans sa belle tanière tout en bois, qui accueille ce jour Olivier Charles et ses amis artistes aux noms connus ici (Voïta, Abplanalp, Estoppey, Oyex). La pinte n'est pas grande, et une complicité s'établit rapidement entre les heureux élus qui prisent aussi ces lieux, en face de la petite église chou comme tout... Une belle clientèle amoureuse du Jorat, de sa cuisine goûteuse, de ses artistes, ses musiciens... Un avant-goût de paradis. L'une de mes adresses favorites, à un quart d'heure du bord du lac à Lausanne.
0 Commentaires   10 Votes   En savoir plus
Brasserie des Abattoirs
Brasserie des Abattoirs
01.11.2014, 23:29
Vous êtes petit mangeur? Top model? Végétarien? Ne lisez pas ce qui suit... Ce samedi 1er novembre 2014, jour de la Toussaint, j'ai réservé une table dans l'une des plus belles adresses des amateurs de viandes, LA BRASSERIE DES ABATTOIRS, avenue du Chablais à Lausanne. Cet établissement proche de Malley Lumière rappelle une époque révolue où tant d'animaux de boucherie ont passé de vie à trépas (sous contrôle du vétérinaire cantonal, pour ma bonne conscience). C'est là aussi, tout près, que j'ai accompagné, jeune fille, les dépouilles de nos chiens et de nos chats bien-aimés. Les Abattoirs... A l'époque du végane et du tout-tofu, je m'interroge toujours sur ce nom qui doit rebuter les consciences et les palais délicats. José Matos, le charmant et futé patron, Portugais, m'assure que si l'on ne changerait pour rien au monde l'enseigne du mythique Café des Bouchers voisin, on ne touche pas à la "Brasserie des Abattoirs", à l'histoire étroitement associée à Lausanne. Dont acte. Descendante de carnivores, c'est là que j'honore la mémoire de mes ancêtres en dégustant la plus belle FONDUE BOURGUIGNONNE qui soit. A VOLONTE POUR 38 FRANCS, sauces, frites et salade mêlée comprises. Auparavant, c'est Chez Michou, une amie, que je satisfaisais à mes penchants prisés dans les Carpates. Sa bourgui n'était pas À VOLONTE, et j'ai souvent dû me faire un sandwich XXL après. Là, ce n'est que du BONHEUR. Les habitués ne s'y trompent pas, qui viennent en équipe ou pas et apprécient ces lieux hors des modes et du temps. Entre l'immense café et la petite salle à manger, ça ne chôme pas. La viande de bœuf ou de cheval, l'un ou l'autre ou les deux, de José sont incomparables. Le maître des lieux me précise qu'il choisit sa marchandise chez un ami, à l'avenue d'Echallens. Pas rassise (je déteste la barbaque à la couleur et à la consistance douteuses), elle n'est pas fraîche et pleine d'eau comme à la Migros. Vraiment EXCEPTIONNELLE! L'huile ne paraît pas avoir été resservie quinze fois, les sauces sont légères (cocktail, curry, tartare, etc., olives noires, cornichons, et sauce piquante sur demande). En savourant ma salade mêlée (verte, Trévise, concombre, maïs, carotte, très fraîche avec une bonne sauce), je vois passer des plats de GAMBAS, À VOLONTE EGALEMENT. Des fondues au fromage odorantes, des entrecôtes généreuses avec une pleine assiette de belles frites, des croûtes au fromage de belle dimension, A midi, un choix remarquable d'assiettes ou de menus du jour à prix très attractif (16 fr., 18 fr.) rappelle qu'on ne la fait pas à certains travailleurs et ouvriers avisés qui aiment ce qui est bon ET copieux. Moi aussi! Chic et "panosse", j'ai toujours aimé autant les cinq-étoiles que les relais routiers. Dans les deux cas, on y sait vivre... Plein de bonnes choses sur assiette ou sur plat, de pâtes, des pizzas, des spécialités d'ici ou d'ailleurs. Le sympathique patron me propose de l'eau pour mes chiennes (suis toujours sensible à cette attention, même si elles vivent au bord du lac). Discrètes, à leur affaire, efficaces et concentrées, ses serveuses galopent. La dernière fois, j'ai eu droit à une jeune, aimable et efficiente jeune personne. Ce soir, il y a du monde partout. Et malgré tout le service est assez rapide. Vous l'aurez compris, il vaut mieux réserver en fin de semaine (fermé le dimanche) José Matos conseille un Monte Mayor d'Alentejano, un vin portugais aux caractéristiques qui rappellent mon Mythique du Pays d'Oc. Légère pointe de clou de girofle. Moi j'aime bien. A... 30 francs... Là encore, le rapport qualité-prix est excellent. La dernière fois, j'avais dû engloutir 500 g. de beaux morceaux de bœuf, et une seconde assiette de frites. Ce soir, boeuf et cheval... Aussi parfaits l'un que l'autre... Et des frites chaudes pas mal du tout. Et pas de museaux renfrognés quand on redemande une tournée de frites ou de bidoche. Le maître mot de ces lieux bénis, c'est GENEROSITE. José Matos a fêté ses 6 ans aux Abattoirs le 1er octobre dernier. Les vraies bonnes adresses se font rares, et je mets son établissement dans mes favoris. La viande, pas tous les jours, on est d'accord. Mais de qualité.
0 Commentaires   9 Votes   En savoir plus

Mon profil

Ville de l'établissement: Prilly

J'aime:

Je n'aime pas:

8
Amis
93
pts de réputation

Amis

Dominique Locher
 Membre Gold
156 Amis
1801 pts de réputation
Christel Stadel
 Membre Silver
8 Amis
371 pts de réputation
Charlotte Pichon
 Membre Gold
3808 Amis
24119 pts de réputation
© 2008 - 2015 iTaste SA