Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Le Guide gastronomique de yves jordan

Dernières consultations

Cohiba Café
Cohiba Café
SouvlakiFan
SouvlakiFan
Nabuchodonosor
Nabuchodonosor
Emilios
Emilios
Le Thermomètre
Le Thermomètre

Envies

Kakinuma
Kakinuma
La Cantine des Commerçants
La Cantine des Commerçants
Le Rectiligne
Le Rectiligne
Les Terrasses de La Tour Rose
Les Terrasses de La Tour Rose

Actualité iTaste

Sawasdee
Sawasdee
24.11.2014, 18:51
Dimanche soir, accueil parfait, entrées variées, diner un poisson grillé et en sauce , riz nature, bonne bouteille de vin rouge, 2 pers addition 180 CHF avec une glace tiramisu et amareto…
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Brasserie Lipp
Brasserie Lipp
24.11.2014, 18:44
Une visite cette après midi 4 verre de Santeney et 12 huîtres N°2 vin à 9.20 le dl et huîtres à 7.20 la pièce. belle accueil, service rapide et agréable, huître merveilleuse et vin excellent.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Le Cottage
Le Cottage
18.03.2013, 09:32
Cuisine des grillades avec des sauces morilles, sauce cottage, et une sauce à la moutarde de grains légèrement sucrée une nouveauté pour les rognons, un jeune chef au fourneaux qui est méticuleux, une cuisine qui monte en puissance. Une vrai bonne adresse à redécouvrir avec sa nouvelle brigade.
0 Commentaires   4 Votes   En savoir plus
Patara (Hotel Beau-Rivage)
Patara (Hotel Beau-Rivage)
03.06.2012, 19:22
Cookfriendly Café UGS
Cookfriendly Café UGS
19.05.2012, 01:03
Musique de Frank Sinatra, normale sans trop d'excès, le patron d'origine Bernoise, vous a écouté M. Stephane J. Vos remarques ont été entendues, une jolie réhabilitation des lieux, avec sur un mur, une vidéo du film des temps moderne avec Charlie Chaplin, cuisine très goûteuse, les vins bio-dynamiques ( en fait dans le respect de la bio-diversité), le service à revoir un peu, le patron est charmant, son serveur se donne de la peine, l'identité mériterais un changement d'enseigne pour une version au temps moderne par exemple. Une enseigne mieux définie exemple projection sur le trottoir d’une enseigne du type hologramme. Il faut savoir que ce lieu qui est classé au patrimoine de genève est une première création d’un plafond en béton armé de 1903. Architecte Léon Bovy.
0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus

Derniers commentaires

Dimanche soir, accueil parfait, entrées variées, diner un poisson grillé et en sauce , riz nature, bonne bouteille de vin rouge, 2 pers addition 180 CHF avec une glace tiramisu et amareto…

0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Une visite cette après midi 4 verre de Santeney et 12 huîtres N°2 vin à 9.20 le dl et huîtres à 7.20 la pièce. belle accueil, service rapide et agréable, huître merveilleuse et vin excellent.

0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Cuisine des grillades avec des sauces morilles, sauce cottage, et une sauce à la moutarde de grains légèrement sucrée une nouveauté pour les rognons, un jeune chef au fourneaux qui est méticuleux, une cuisine qui monte en puissance. Une vrai bonne adresse à redécouvrir avec sa nouvelle brigade.

0 Commentaires   4 Votes   En savoir plus
Musique de Frank Sinatra, normale sans trop d'excès, le patron d'origine Bernoise, vous a écouté M. Stephane J. Vos remarques ont été entendues, une jolie réhabilitation des lieux, avec sur un mur, une vidéo du film des temps moderne avec Charlie Chaplin, cuisine très goûteuse, les vins bio-dynamiques ( en fait dans le respect de la bio-diversité), le service à revoir un peu, le patron est charmant, son serveur se donne de la peine, l'identité mériterais un changement d'enseigne pour une version au temps moderne par exemple. Une enseigne mieux définie exemple projection sur le trottoir d’une enseigne du type hologramme. Il faut savoir que ce lieu qui est classé au patrimoine de genève est une première création d’un plafond en béton armé de 1903. Architecte Léon Bovy.
Le service
0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus
Situation historique de cet établissement ouvert par la famille Jordan Brasserie International, puis café Victoria, après Ethno, nous avons pris en apéritif du Champagne Deutz Brut, un tartare de thon rouge et mangue et deux ravioli de Loup, et pour finir deux moelleux chocolat. Pour un diner découverte de ce lieu, nous avons choisi des mets de hautes qualités et tout au Champagne deux coupes en apéritif, plus une Bte à 95 CHF. Les cuisiniers du Richemond nous montrent leurs cuisines... En terrasse sait Top à midi, malgré la circulation.
L'insonorisation...à l'intérieur
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
En apéritif une Hoogarden bière blanche Belge de la brasserie LEFFE, un plat du jour correct, une entrecôte et du Gravlax, un croustillant comme dessert de bonne confection cet cuisine est correct. Les exploitants de ce restaurant au service, nous reçoivent avec tous leurs amabilités, ils se donnent à fond dans leur commerce.
Il est dommage d'avoir une identité historique de ferme rénovée, qui n'est malheureusement pas mise en valeur dans le gros œuvre de cet établissement. Le bar séparé par le service de bain à une salle avec un agencement moderne contemporain, une façade qui manque de cachet, sur une terrasse qui mériterait bien mieux....
0 Commentaires   7 Votes   En savoir plus
L’air du temps ce restaurant à la rue Jean-Violette 14 à Carouge, promotion du terroir genevois avec une petite entreprise de fabrication genevoise de Mozzarella, de Burrata, de Ricotta la Casa Mozzarella : Fabrication artisanale à la rue Dizerens 1 , (http://www.casamozzarella.com/ 076 595 86 54), à Plainpalais. Au lait de vache et de chèvre, ses produits sont de grandes qualités et frais du jour. La tomate cœur de Bœuf, accompagnée de Mozzalella fraîche, du basilic et une saladine assaisonnée d’une vinaigrette italienne au balsamique, d’une brochette de légumes croquants et mariné en cuisson aigre doux, cette Tomate Mozzalella à 17 CHF proposée est en accord parfait sur un événement prochainement : La semaine du goût du 13 au 23 septembre 2012. Voilà une façon de réussir une belle recette. Vins proposés de Sébastien Dupraz de Soral.

0 Commentaires   7 Votes   En savoir plus
Enfin un endroit à Genève où l'on peut déguster des Burgers de qualité du terroir genevois, je félicite ses concepteurs pour leur commerce, le bison, je le demande nature en raison que à part une bonne tomate et de l'oignon cette viande est délicate, il ne faut pas l'assaisonner avec des sauces trop parfumées et épicées. Ma note est basée sur l'approche de la promotion du terroir Genevois
Avec le temps et nos commentaires l'offre sera sûrement revisité dans la qualité des exhausteurs de goût naturellement ainsi créés!
0 Commentaires   10 Votes   En savoir plus
Cuisine de qualité, service professionnel, accueil et ambiance très italienne et moderne, bravo, nous nous sommes restauré un soir le lundi parfait, le tartare de thon rouge de haute définition, la burrata et la mozzarella parfaite, des mets servis avec raffinements.

0 Commentaires   4 Votes   En savoir plus

Entre amis

Restaurant du Golf Club de Genève
Restaurant du Golf Club de Genève
04.12.2014, 09:05
Cela fait des années que je souhaitais venir manger au Golf de Cologny qui est un club privé. L'accès est impossible si l'on ne se fait pas inviter. Chose faite mardi passé en compagnie d'une dizaine de personnes. L'arrivée est magistrale dans un superbe parc. Les bâtiments somptueux. Nous passons d'abord par le bar pour prendre l'apéritif puis dans une autre très grande salle pour le repas. Les espaces sont très grands, notre diner en hiver ne nous a pas permis de voir la terrasse et le golf, mais je suis certain qu'en été cela doit être splendide. Concernant le menu qui a été choisi par la personne qui nous a invité : salade de haricots, parmesan et viande séchée, plat simple mais très bon. Bar avec pdt et légumes avec une sauce citronnée, cuisson réussie. Pour finir nous avons pu profiter du chariot de desserts. En boissons, un blanc Fixin pour commencer pour terminer par un Clos d'Estournel. Service rapide et efficace. je ne connais pas parfaitement le prix, mais je l'estime avec les apéritifs, les plats et les vins à chf 130 p.pers.
0 Commentaires   4 Votes   En savoir plus
Le P'tit Lausannois
Le P'tit Lausannois
27.11.2014, 21:23
http://labobouffe.blogspot.com/2014/11/le-ptit-lausannois-lausanne.html Ce lundi 17 novembre 2014 eut lieu la rencontre entre quatre bloggers qui se lisent, se parlent, ont appris à se connaître et s'apprécient : Guérilla Gourmande, Foodaholic, La semaine d'une Gourmette et votre serviteur. Sinon pour le simple plaisir de nous voir, nous nous sommes réunis en vue de découvrir un tout nouveau restaurant lausannois, entamant tout juste son troisième mois. En effet, c'est ce premier septembre que le chef Stéphane Jonin, ayant notamment travaillé au Lausanne-Moudon et à la Bavaria, accompagné en salle de Natacha Bassière forte d'une riche expérience entre autres aux Alliées, ont décidé de se mettre à leur compte en ouvrant le P'tit Lausannois. Rue du Tunnel, dans des locaux qui ont vu se succéder bon nombre de propriétaires qui n'ont pas su se faire une clientèle, le pari est solide : une trentaine de couverts, une cuisine française classique subtilement modernisée et joliment soignée, une petite carte, des produits frais, de saison et un choix de vin intelligent, telle est la recette des propriétaires. Pari prometteur qui ne manque pas d'attirer des gourmands curieux. Accueillante et souriante, Natacha nous installe dans sa salle agréable, composée de petites tables carrées et chaises à haut dossier, tout de noir. Dressage à mi-chemin entre bistrot (set de table papier) et resto chic (vaisselle élégante), toute la salle est lumineuse, dans des tons noir-blanc-rouge, simple, épurée mais avec son originalité. Six à table, nous commencerons par un apéritif (décrit plus bas) tout en consultant la petite carte composée de 5 à 6 entrées (également disponible en plat), même nombre de plats et de desserts. Ça sent le frais, la générosité et le travail. La viande a globalement la part belle quoique tout le monde pourrait trouver son plaisir entre plat de poisson et végétarien. Nous choisissons les composantes de notre repas, verdict, nous n'avons pas épargné le chef en prenant bon nombre de préparations différentes. Commençons donc par les entrées. Une fois « Foie gras de canard poêlé et mesclun à l'huile de noix ». Deux belles escalopes apparemment bien grillées, parfaitement exécutée, juste une pincée de fleur de sel et arrosé d'huile de noix, accompagnées de salade fraîche, endives, tomates et pousses d'oignons bien assaisonnée, l'ensemble a plu. Deux convives ont sélectionné la « Salade de ris de veau au balsamico brun », présentée de la même manière et visiblement délicieuse. Les trois derniers dîneurs ont choisi l' « Aumônière de chou frisé au chèvre frais et lardons rôtis ». Accompagnée d'une salade semblable, l'aumônière est très appétissante, dodue. La préparation de chèvre est peut-être un peu riche en lardons à mon goût car j'aurais préféré une plus riche fraîcheur du chèvre. Néanmoins, c'est une préparation gourmande et savoureuse qui a plu a l'ensemble de l'assemblée. En plat, deux convives prendront le « Filet de boeuf sauce béarnaise, pommes sautées et légume ». Une belle pièce de viande de belle qualité, respectée, reposant sur un lit de béarnaise épaisse, de belle exécution. En accompagnement, des bâtonnets de courgette juste sautés, une purée de butternut délicieuse et des dès de pommes de terre poêlés. Un autre convive choisira la salade de ris de veau en plat. Après consultation avec l'intéressé, elle sera servie comme le plat précédent, avec la béarnaise et les accompagnements. Pour ma part, cela sera les « Suprêmes de caille poêlés au vin rouge, pommes sautées et légume », une jolie portion de suprêmes de ce volatile délicat (8 suprêmes), richement arrosé d'une sauce au vin rouge et jus de viande succulent, accompagnements semblables. Le « Filet de loup de mer et son beurre blanc, riz basmati et légume » était à nouveau d'une grande simplicité, fort bien apprêté. Cuisson juste, bel arôme du beurre blanc. Le riz semble avoir plu et les légumes, toujours semblables, fonctionnent également avec ce plat. Enfin, l'un de nous aura joué la carte de la saison avec le « Filet mignon de cerf au cassis et curry rouge, garnitures maison ». Ici, les accompagnements changent : les spätzli étaient naturellement de mis. Avec cela, purée de butternutt, chou rouge, marrons et poire à la confiture, tout y était pour que l'intéressé apprécie son plat, d'autant que la viande était bonne, aux saveurs peut-être un peu légères, un excellent jus. Un bon pain a accompagné ce repas, de farine plutôt foncée augmenté de quelques graines, fort bien. Notons qu'en plus, Natacha s'enquière si nous désirons des accompagnements en plus, ce qui vaudra du rab de purée de butternutt. Peu d'entre-nous prendront un dessert autre qu'une boule de glace (3 boules caramel beurre salé artisanales qui ont beaucoup plu ont été servies). L'un de nous prendra « Le duo de mousse au chocolat » : deux quenelles, l'une d'un blanc virginal promettant la douceur, l'autre sombre et promettant l'amertume, les mousses sont bonnes et bien réalisées, accompagnée de crème fouettée. Les deux derniers prendront « Le clafoutis maison ». Un clafoutis, c'est tellement bon et tellement rare de le trouver à la carte d'un restaurant ! Impossible de résister. Le fruit utilisé change régulièrement dans ce restaurant (d'où le manque de précision). Ce soir, ce sera aux pruneaux. Fort bien réalisé, simple, gourmand, réconfortant, c'était tout ce qu'il fallait. Question abreuvoir, à l'apéro, à part une bière blanche Paulaner en bouteille et un jus de tomate, un kir (qui n'était pas à la crème de cassis mais j'avoue avoir oublié le détail), deux verres de Petite Arvine, Grand Métral, Provins, Valais (2012) et un d'Epesses, Sainte-Catherine, Patrick Fonjallaz, Lavaux (2012). Pendant le repas, pour donner du goût aux 4 bouteilles d'eau, il a fallu au moins deux bouteilles de Crozes-Hermitage, Cave de Tain, Côtes-du-Rhône (2010) qui a été un bon compromis pour l'ensemble du repas, offrant un joli rapport prix/plaisir. Le tout nous est revenu à 562.90.- Nous avons unanimement passé un bon moment au P'tit Lausannois. On n'y va pas pour être étonné, épaté, dérouté, mais pour vivre un moment agréable dans un cadre élégant, avec un service très professionnel, charmant et sympathique augmenté d'une cuisine traditionnelle très bien réalisée à partir de bons produits. Je souhaite tout de bon à cette jeune équipe et les remercie pour ce bon moment passé en leur compagnie !
0 Commentaires   10 Votes   En savoir plus
Belle Rive
Belle Rive
24.11.2014, 11:39
Nous avions réservé pour ce samedi soir à notre retour de Lyon, j'aime bien cette étape en deux temps. En effet, je cherche plutôt à limiter le trajet jusqu'au domicile lorsque je vais dans un restaurant. Nous prenons à l'apéritif 3 verre de chablis 1er cru et un verre de pinot gris du bugey. Deux d'entre nous prennent le menu Quénie avec en entrée la tartelette à la compotée d'oignons et champignons (entrée très copieuse) puis après on plat principal la quenelle de brochet sauce Nantua et écrevisses) et en dessert le café gourmand. Menu à euro 20... Deux autres personnes prennent que le poulet de bresse à la crème et vin jaune servi avec purée de pdt et légumes. La sauce était excellente. En vin nous avons bu une bouteille de St-Joseph à eur 29. Lieu très agréable, en journée ou en été pensez à réserver au bord avec vue sur le lac.
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Aux Trois Cochons
Aux Trois Cochons
24.11.2014, 11:32
Deuxième passage en 1 mois. L'ambiance très sympa, patrons aussi. On nous offre la bouteille de Beaujolais nouveau ainsi que des amuses bouches. Nous prenons le menu à euro 19, excellent rapport qualité/prix, nous prenons respectivement le saladier lyonnais composés de lentilles, pieds de porc et museau de bœuf, vraiment excellent, d'autres choisissent le parfait de foies de de volaille. En plat principal, le boudin noir aux deux pommes et le parmentier de queue de bœuf, j'ai été un peu déçu du parmentier, je l'ai trouvé un peu sec. En dessert, fromage blanc pour certains ou café gourmand pour d'autres. Vraiment très sympa, je ne peux que recommander ce lieu.
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
À l'Union
À l'Union
21.11.2014, 09:15
Changement de propriétaire qui est intervenu sauf erreur au début novembre. Maria est partie et c'est le propriétaire du Cercle du Salève qui a repris ce restaurant. premier test dans ce bistrot qui a été rénové, l'intérieur est agréable. Deux serveuses énergiques sont là pour nous servir. Nous faisons l'impasse sur l'apéritif. Nous étions quatre personnes, nous choisissons respectivement le pavé de saumon accompagné de pdt nature et de légumes, quant à moi j'ai pris la fricassée accompagnée de frites et légumes. la cuisson du saumon était bonne, la fricassée correcte, en revanche, énorme bémol sur les accompagnements. les frites n'étaient pas bonnes du tout, j'en ai gouté 2 puis j'ai abandonné, quant aux pdt qui étaient servies avec le saumon, elles avaient été réchauffées. les légumes qui accompagnaient, devaient aussi avoir été réchauffé, (sans trop m'avancer je pense que c'était des sachets)., j'ai gouté j'ai laissé. Quant aux desserts, la crème brulée était bonne, le tiramisu beaucoup trop liquide. Nous avons bu une bouteille de Clémence et pris 2 cafés.
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus

Mon profil

yves jordan
 Membre Gold
Ville de l'établissement: Genève

J'aime: la cuisine, le service, le cadre

Je n'aime pas: la médiocrité culinaire dans un cadre merveilleux

49
Amis
1100
pts de réputation

Amis

Rafael Carillat
 Membre Gold
137 Amis
5599 pts de réputation
Anais Hayoz
 Membre Gold
8 Amis
215 pts de réputation
Laura Solleroz
19 Amis
83 pts de réputation
© 2008 - 2014 iTaste SA