Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Le Guide gastronomique de Isabelle Grenier

Dernières consultations

Le Village
Le Village
La Tute 2
La Tute 2
Baroche
Baroche
L'Abri des Barges
L'Abri des Barges
Le comptoir des gouts et des saveurs
Le comptoir des gouts et des saveurs

Envies

Guilo Guilo
Guilo Guilo
Colorova
Colorova
Auberge Flora
Auberge Flora
Le Preum's
Le Preum's
Clasico Argentino Marais
Clasico Argentino Marais

Actualité iTaste

LE RELAIS DE LA BUTTE
LE RELAIS DE LA BUTTE
19.08.2013, 18:50
Ce restaurant n'a d'intérêt que pour sa grande terrasse, exceptionnellement bien située à Montmartre, près du Bateau-Lavoir, avec vue sur Paris. La cuisine est classique, avec de grandes salades et quelques plats, mais pas franchement d'intérêt gastronomique. Mais pour y boire un verre au soleil, pourquoi pas.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
La Mère Michèle
La Mère Michèle
19.08.2013, 16:54
La patronne a été plutôt accueillante, mais n’a pas accédé à notre demande pour nous asseoir à l’intérieur, nous convainquant que nous serions dans la véranda, isolée uniquement par de grands pans de plastique. Or il y avait ce jour-là un vent à décorner les boeufs, et nous n’avions vraiment pas chaud. Les crêpes sont tout justes correctes, pas assez dorées. Je vous conseille plutôt de marcher quelques dizaines de mètres plus loin et d’aller à la crêperie “Les Embruns” !
0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus
L'Abri des Barges
L'Abri des Barges
19.08.2013, 16:04
Une très belle adresse, sur le site de l'ancien moulin à marées du Carpont, juste au bord de l'eau. Certes, c'est un peu loin de tout, mais cela vaut vraiment le détour. L'endroit est magnifique, l’accueil est chaleureux, et la cuisine... divine ! Tout est frais et très bien préparé. Je vous recommande spécialement le poisson : sa cuisson est absolument parfaite, j'y ai goûté un turbot extraordinaire. A tester aussi, les acras, les beignets d’huîtres, et les délicieux desserts, comme la crème brûlée à la fève tonka.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Le Paradis du Fruit
Le Paradis du Fruit
01.09.2012, 15:22
Le Paradis du Fruit s'est installé tout près de la place de Clichy, et je m'en réjouissais, car cela manquait au quartier. Hélas, grosse déception ! Nous y avons déjeuné à 5. Tout d'abord, impossible, de s'entendre : la musique était insupportable, digne d'une de boîte de nuit, du style marteau-piqueur, qui empêche de déjeuner tranquillement et de parler avec les autres convives. Le plus étrange est qu'elle ne colle pas du tout avec le concept "nature" du resto, à la déco claire et agréable, avec plein de jolies photos plutôt zen de fruits qui défilent dans de grands cadres. Heureusement les serveurs ont été sympas et ont accepté de baisser le son. Ils nous ont dit d'un air désolé qu'ils ne la choisissaient pas. Par ailleurs, par je ne sais quel concept aberrant, les 2 serveurs sont obligés de sortir du restaurant pour aller chercher le moindre plat ou jus de fruit à la cuisine située un peu plus loin sur le même trottoir. Pour leur compliquer la tâche, la porte s'ouvre en la tirant, ce qui est quasiment impossible quand on a les bras chargés de plusieurs assiettes. Et puis, que feront-ils quand il pleuvra à verse ou qu'il neigera ? Cela arrive dans nos contrées ! D'où une attente inacceptable : 1h15 pour seulement un plat et une boisson... les 2 charmants serveurs faisaient ce qu'ils pouvaient mais n'étaient pas en nombre suffisant. Inacceptable, de plus, parce que la plupart des ingrédients ne sont pas des plats cuisinés à la minute, mais plutot de type mezze. Les brochettes de poulet étaient sèches, les falafels bourratifs, le tzatziki en quantité très limitée... Seule la salade de saison, bien fraîche, a su tirer son épingle du jeu. Et bien sûr les jus de fruits frais, point fort de la maison. Un conseil, cantonnez-vous à leur seule consommation, pour le reste, évitez ! Une mention "spécial ridicule" pour le lavabo.... distance entre le robinet et le lavabo : environ 5 cm. Bien difficile de se laver les mains dans ces conditions, sauf si on a des mains minuscules ! En revanche le sèche-mains Dyson est vraiment le meilleur de tous. Dommage, le concept était séduisant, avec une jolie carte proposant des plats légers pour les soucieux de leur ligne. Mais à trop vouloir se starckiser, ils ont perdu leur âme...
0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus
Fric-Frac
Fric-Frac
14.08.2012, 07:30
Fric Frac Déjeuner convivial dans ce bistrot situé dans une rue tranquille du 11e. La formule entrée/plat ou plat/dessert est à 15 €, avec un dessert en plus il vous en coûtera 18 €. Un bon rapport qualité/prix pour un repas ma foi très correct. J'ai pris un millefeuille boudin et pommes, très bon, même si ce n'était pas vraiment un millefeuille : la pomme était seulement coupée en 3 grosses tranches. Puis j'ai opté pour une salade thaï au poulet vraiment délicieuse, fraîche et parfumée, et de plus bien copieuse. Les autres convives ont choisi un risotto aux gambas, des fritures d'éperlan, apparemment très bien aussi. Ma voisine était moins convaincue par le fish & chips chantilly aux herbes Le plus : on peut choisir de les prendre certains plats en entrée ou en plat. Ils sont bien sûr moins chers en entrée.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus

Derniers commentaires

Ce restaurant n'a d'intérêt que pour sa grande terrasse, exceptionnellement bien située à Montmartre, près du Bateau-Lavoir, avec vue sur Paris. La cuisine est classique, avec de grandes salades et quelques plats, mais pas franchement d'intérêt gastronomique. Mais pour y boire un verre au soleil, pourquoi pas.

0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
La patronne a été plutôt accueillante, mais n’a pas accédé à notre demande pour nous asseoir à l’intérieur, nous convainquant que nous serions dans la véranda, isolée uniquement par de grands pans de plastique. Or il y avait ce jour-là un vent à décorner les boeufs, et nous n’avions vraiment pas chaud. Les crêpes sont tout justes correctes, pas assez dorées. Je vous conseille plutôt de marcher quelques dizaines de mètres plus loin et d’aller à la crêperie “Les Embruns” !
Le service est vraiment trop désinvolte, surtout de la part de la serveuse. Il y avait très peu de monde lorsque nous avons mangé nos crêpes, et nous avons cependant dû attendre longtemps avant qu’elle daigne nous apporter l’addition : elle était trop occupée à mettre le couvert...
0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus
Une très belle adresse, sur le site de l'ancien moulin à marées du Carpont, juste au bord de l'eau. Certes, c'est un peu loin de tout, mais cela vaut vraiment le détour. L'endroit est magnifique, l’accueil est chaleureux, et la cuisine... divine ! Tout est frais et très bien préparé. Je vous recommande spécialement le poisson : sa cuisson est absolument parfaite, j'y ai goûté un turbot extraordinaire. A tester aussi, les acras, les beignets d’huîtres, et les délicieux desserts, comme la crème brûlée à la fève tonka.
Difficile à atteindre sans voiture (ou bateau !)
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Le Paradis du Fruit s'est installé tout près de la place de Clichy, et je m'en réjouissais, car cela manquait au quartier. Hélas, grosse déception ! Nous y avons déjeuné à 5. Tout d'abord, impossible, de s'entendre : la musique était insupportable, digne d'une de boîte de nuit, du style marteau-piqueur, qui empêche de déjeuner tranquillement et de parler avec les autres convives. Le plus étrange est qu'elle ne colle pas du tout avec le concept "nature" du resto, à la déco claire et agréable, avec plein de jolies photos plutôt zen de fruits qui défilent dans de grands cadres. Heureusement les serveurs ont été sympas et ont accepté de baisser le son. Ils nous ont dit d'un air désolé qu'ils ne la choisissaient pas. Par ailleurs, par je ne sais quel concept aberrant, les 2 serveurs sont obligés de sortir du restaurant pour aller chercher le moindre plat ou jus de fruit à la cuisine située un peu plus loin sur le même trottoir. Pour leur compliquer la tâche, la porte s'ouvre en la tirant, ce qui est quasiment impossible quand on a les bras chargés de plusieurs assiettes. Et puis, que feront-ils quand il pleuvra à verse ou qu'il neigera ? Cela arrive dans nos contrées ! D'où une attente inacceptable : 1h15 pour seulement un plat et une boisson... les 2 charmants serveurs faisaient ce qu'ils pouvaient mais n'étaient pas en nombre suffisant. Inacceptable, de plus, parce que la plupart des ingrédients ne sont pas des plats cuisinés à la minute, mais plutot de type mezze. Les brochettes de poulet étaient sèches, les falafels bourratifs, le tzatziki en quantité très limitée... Seule la salade de saison, bien fraîche, a su tirer son épingle du jeu. Et bien sûr les jus de fruits frais, point fort de la maison. Un conseil, cantonnez-vous à leur seule consommation, pour le reste, évitez ! Une mention "spécial ridicule" pour le lavabo.... distance entre le robinet et le lavabo : environ 5 cm. Bien difficile de se laver les mains dans ces conditions, sauf si on a des mains minuscules ! En revanche le sèche-mains Dyson est vraiment le meilleur de tous. Dommage, le concept était séduisant, avec une jolie carte proposant des plats légers pour les soucieux de leur ligne. Mais à trop vouloir se starckiser, ils ont perdu leur âme...
cf commentaire général
0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus
Fric Frac Déjeuner convivial dans ce bistrot situé dans une rue tranquille du 11e. La formule entrée/plat ou plat/dessert est à 15 €, avec un dessert en plus il vous en coûtera 18 €. Un bon rapport qualité/prix pour un repas ma foi très correct. J'ai pris un millefeuille boudin et pommes, très bon, même si ce n'était pas vraiment un millefeuille : la pomme était seulement coupée en 3 grosses tranches. Puis j'ai opté pour une salade thaï au poulet vraiment délicieuse, fraîche et parfumée, et de plus bien copieuse. Les autres convives ont choisi un risotto aux gambas, des fritures d'éperlan, apparemment très bien aussi. Ma voisine était moins convaincue par le fish & chips chantilly aux herbes Le plus : on peut choisir de les prendre certains plats en entrée ou en plat. Ils sont bien sûr moins chers en entrée.
Ambiance un peu tristounette. Etait-ce à cause du mauvais temps ? J'ai trouvé l'éclairage insuffisant.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Dîner fort sympathique au Clasico Argentino. On y mange à la bonne franquette de délicieuses empañadas, accompagnées d'une généreuse salade de roquette et d'un bon vin argentin. On termine avec de très bonnes glaces aux parfums originaux (même si celle au chèvre a été supprimée de la carte...). Le lieu est mené tambour battant par une Argentine toute menue et très charmante.

0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Des copines m'ont emmenée dans ce charmant petit restaurant situé juste à côté du Sacré Cœur (mais du côté pas envahi par les touristes). Bien qu’on y serve une cuisine sino-vietnamienne, il ne ressemble pas du tout à un resto asiatique traditionnel. D'emblée, la déco m'a plu, un mix chaleureux de meubles et d'objets chinés à droite et à gauche. On voit une espèce d'assemblage de grosses bougies fondues devant la vitrine. Le plafond est recouvert d’emballages de bouteilles de vin, genre boîtes à œufs. Il y a aussi un gros chien, 2 chats qui occupent clairement le territoire. On se sent bien, comme chez de vieux copains, impression renforcée par l'accueil (plus qu’aimable : affectueux) du patron, un magnifique vieux Chinois à longue queue de cheval : c’est tout juste s’il ne nous a pas fait la bise en partant ! Bon choix de la musique, discrète juste comme il faut. Il y a des tables rondes ou ovales ; moi j’aime les tables rondes, c’est beaucoup plus convivial :-) Beaucoup d'habitués, visiblement. Et la serveuse n’est pas du tout asiatique. En résumé, c'est un resto asiatique parfaitement atypique ! La carte propose un menu vraiment abordable, surtout pour le quartier : menu entrée/plat/dessert à 18 €. Elle est assez courte pour ne pas soupçonner un congélateur plein, et propose des plats plus originaux que dans nombre de restos asiatiques : pavés de navet, poulet au fenouil... Beaucoup de plats sont cuits vapeur. Et dans l’assiette ? Pour être honnête, ça va, c’est bon, mais pas extraordinaire non plus. On l’aura compris, ce restaurant ne relève pas de la haute gastronomie, mais est parfait pour un dîner chaleureux entre amis. On s’y trouve tellement bien qu’on traîne pour partir, surtout qu’on n’est pas poussé dehors (une de mes amies y est restée l’autre jour jusqu’à 3h du matin !) C'est aussi une bonne alternative pour les visiteurs du quartier, qui ne tiennent pas à se faire avoir par les brasseries de la place du Tertre !

0 Commentaires   4 Votes   En savoir plus
Cela faisait un moment que je voulais essayer le Pantruche, attirée par les rumeurs fort flatteuses qui courent à son sujet. Ce vendredi midi, la salle est comble, il semble que le Pantruche soit déjà dans tous les guides étrangers, et spécialement japonais... Un bon point : à la réservation, on m'a bien signalé que la seule table disponible était située à côté de la porte d'entrée (mais isolée par un épais rideau). Je l'ai prise tout de même et je ne l'ai pas regretté. Quelle finesse et inventivité dans cette cuisine ! Nous avons choisi la formule entrée/plat ou plat/dessert à 19 €, et opté pour : Huîtres en tartare, bouillon de cresson, soja au wasabi : un régal iodé, relevé juste ce qu'il faut... Filet de dorade, compote d'oignons à la bière : bien mais pas au même niveau que l'entrée. Soufflé au Grand Marnier sauce caramel au beurre salé, tout en délicatesse et légèreté, avec la touche plus gourmande du caramel, une pure merveille ! J'ai accompagné le tout d'un verre d'un excellent Sauvignon.
Formule déjeuner certes intéressante, mais proposant un seul plat du jour. On est littéralement collé à la table voisine, et il faut de véritables contorsions pour arriver à se glisser à sa place. Le service est bipolaire : autant le serveur est charmant et souriant, autant la serveuse est fort peu aimable et n'aide même pas à l'installation délicate demandant un déplacement de table. Un gros effort à faire de ce côté-là !
1 Commentaires   4 Votes   En savoir plus
Pottoka est un charmant petit restaurant basque, niché discrètement dans une rue du 7e. Il propose de nombreuses spécialités basques, des charcuteries, une jolie sélection des vins à prix raisonnable. A midi, une formule d'un bon rapport qualité-prix : il vous en coûtera 17 € pour entrée/plat ou plat/dessert et 22 € pour entrée/plat/dessert Nous avons attaqué avec un velouté de lentilles avec brochette de petite saucisse basque et cubes de foie gras. Pour suivre, des joues de porcelet braisées à l'ananas. Et enfin, un gâteau de noix, glace cacahuète. C'est bon, c'est même délicieux. L'accueil est très chaleureux, on se sent bien dans cet endroit. Bref, une jolie découverte, merci à l'amie qui m'y a emmenée !
Attention à équilibrer les propositions du jour : l'entrée et le plat du jour étant chacun assez gras, la combinaison des deux était vraiment trop riche. Quant au dessert, je n'ai pu le terminer. Mais certains appétits féroces y trouveront certainement leur compte !
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Une déco un peu hétéroclite, mais pleine de charme, des objets chinés un peu partout. On pourrait se croire dans une salle à manger amie, en province... Bref, ce bistrot a une âme ! Nous étions assis autour d'une grande table très conviviale, genre table de ferme. Ambiance plus intime dans d'autres coins de la salle, avec une lumière douce. Le service est efficace et souriant, et l'assiette d'un excellent rapport qualité prix : Formule à midi à 14 € pour entrée/plat ou plat/dessert, au choix parmi deux entrées, deux plats et deux desserts. Certains d'entre nous ont choisi les harengs pomme à l'huile en entrée, pour ma part, j'ai opté pour une caille au nid (sur un paillasson de pomme de terre). Plutôt tradition, donc, mais très bien exécuté. Et en dessert, l'éternel moelleux au chocolat, mais avec un coulis fruit de la passion, ça change tout ! J'y reviendrai certainement, peut-être pour tenter un brunch ?
Mon plat n'était pas très copieux - bien peu de légumes pour accompagner la caille - heureusement le dessert a comblé la petite faim qui me restait.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus

Entre amis

Le Bambou d'Asie
Le Bambou d'Asie
19.11.2014, 11:31
Joli restaurant chinois, une bonne surprise, et la cuisine est bonne, conforme à ce que l'on peut attendre. Le cadre est également dépaysant, plutôt frais pour ce type d'établissement. Les prix sont fort raisonnables.
0 Commentaires   0 Votes   En savoir plus
Le Tipaza
Le Tipaza
23.07.2014, 13:49
Restaurant de qualité, accueil parfait, prix très raisonnable, décoration dépaysante.
0 Commentaires   0 Votes   En savoir plus
Saint Etienne Insens
Saint Etienne Insens
18.06.2014, 12:15
Une émulsion de Fourme pleine de caractère pour commencer, encore vivifiée par le vin blanc; des volailles bien tendres en plat principal, avec un rouge léger bien choisi, et un petit choix de fromages agréable pour conclure: quoi de mieux? Cela, sans compter les amuse-bouche et petites friandises qui ponctuent le repas. J'ai vraiment apprécié ma soirée dans ce restaurant. Deux points positifs encore: un service adorable et attentif, et des prix franchement doux pour un tel niveau de cuisine: c'est inventif, riche en découvertes, et reste raisonnable.
0 Commentaires   0 Votes   En savoir plus
Les saveurs de djerba
Les saveurs de djerba
07.06.2014, 11:27
couscous dans une ambiance familiale
0 Commentaires   0 Votes   En savoir plus
David Toutain
David Toutain
04.06.2014, 01:10
Je reprends la plume après plusieurs mois, plusieurs années de silence car je considère que cette soirée passée chez David Toutain ne pouvait être passée sous silence. Après M Veyrat, A Passard et Mugaritz (3 de mes références gastronomiques absolues), et avec une presse absolument, résolument, admirative, il m'était devenu impossible de ne pas visiter mon voisin de la rue Surcouf. Des amuses-bouches elliptiques autour d'une "bouche de carpaccio, crumble de noisettes, croquant de légume" puis d'une "biscotte de légumes, consommé de petits pois" d'une fraîcheur et d'une puissance à l'invitation gourmande nous accueillent avec une belle énergie. Puis s'enchaine les assiettes du menu "long" du soir : 5 assiettes à tonalité marine et légumière où l'apparente simplicité des produits est confrontée à l'excellence de la maitrise de l'assiette du jeune prodige : "maquereau, cerise, amandes fraiches" qui déchire (comme disent mes enfants) ou "maquereau, rhubarbe, petits pois, févettes' ; deux assiettes qui allient la simplicité des couleurs, des textures et des saveurs. L'accord "mets/vins" est mené de main de maitre par Alejandro dont l'origine colombienne confère à la composition du soir des allures de symphonie bien réglée. Découvertes sur la Bourgogne, surprise sur le languedocien après une première bouche plus classique chez Albert Mann. Un détour sur le ris de veau (remarquable pied de nez aux macaronés zélés des tables parisiennes) puis un "cochon rosé, chou pointu, sésame" à damner un infidèle ! Desserts superbes de simplicité et de saveurs explosives pour assurément une des plus grandes tables parisiennes du moment ! A visiter d'urgence !
0 Commentaires   7 Votes   En savoir plus

Mon profil

Isabelle Grenier
 Membre Gold
Ville de l'établissement: Paris 18ème

J'aime: L'originalité, le raffinement, des produits frais, une carte courte et souvent renouvelée. Un accueil aimable sans être obséquieux.

Je n'aime pas: Un service désagréable. Une attente trop longue. Au contraire, l'impression d'être expédié. La "grosse bouffe" sans raffinement. Une portion trop congrue. Des tables trop rapprochées.

89
Amis
5950
pts de réputation

Amis

Véronique Darcon Cazes
4 Amis
40 pts de réputation
Ludivine Cesbron
 Membre Gold
81 Amis
10156 pts de réputation
michele vainguer
 Membre Gold
10 Amis
444 pts de réputation
© 2008 - 2014 iTaste SA