Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Le Guide gastronomique de Christophe Marbacher

Dernières consultations

Stand de Gilamont
Stand de Gilamont
L'Empire du Dragon
L'Empire du Dragon
Hotel de la Lande
Hotel de la Lande
Jolibar
Jolibar
La Table de Vallotton
La Table de Vallotton

Envies

Auberge de Morcles
Auberge de Morcles
L'Empire du Dragon
L'Empire du Dragon
La Croix-Blanche
La Croix-Blanche

Actualité iTaste

Café de l'Avenir
Café de l'Avenir
13.07.2014, 17:46
Accueil chaleureux, cuisine correcte
0 Commentaires   0 Votes   En savoir plus
La Palmeraie (Alpha-Palmiers)
La Palmeraie (Alpha-Palmiers)
12.08.2011, 00:15
Plats trop salés de manière générale, service laissant à désirer. Plats dégustés: risotto au poisson Haddock et lait de coco, noix de Saint-Jacques aux pointes d'asperge et pommes de terres vapeur et une assiette burger (poulet) Alpha. En dessert, crème brûlée à la lavande, café gourmand et tarte tatin.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
L'Union Chez Guedes
L'Union Chez Guedes
14.06.2011, 12:47
Fondue Japonaise - morceaux de boeuf frais, bouillon de légumes, le tout accompagné d'un Pinot noire de Sierre.
0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus
L'Union Chez Guedes
L'Union Chez Guedes
11.02.2011, 14:59
Service impeccable (avec le sourire), calme, quantités largement suffisantes, fraîcheur des produits, préparation du tartare à table
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Green Club
Green Club
24.01.2011, 10:22
Service rapide, pratique car au sein du centre sportif, choix limité de plats, participe à la "fourchette verte", prix relativement bas. Vue sur les courts de tennis.
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus

Derniers commentaires

Accueil chaleureux, cuisine correcte

0 Commentaires   0 Votes   En savoir plus
Plats trop salés de manière générale, service laissant à désirer. Plats dégustés: risotto au poisson Haddock et lait de coco, noix de Saint-Jacques aux pointes d'asperge et pommes de terres vapeur et une assiette burger (poulet) Alpha. En dessert, crème brûlée à la lavande, café gourmand et tarte tatin.
Qualité de l'accueil, attente entre la commande et les plats. Pas de petite entrée "pour patienter". Café gourmand = 1 café 3 macarons 1 Läkerli emballage industriel - pas terrible. Un sourire de la part des serveurs aurait été la bienvenue.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Fondue Japonaise - morceaux de boeuf frais, bouillon de légumes, le tout accompagné d'un Pinot noire de Sierre.

0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus
Service impeccable (avec le sourire), calme, quantités largement suffisantes, fraîcheur des produits, préparation du tartare à table
carte limitée (en particulier pour les plats principaux)
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Service rapide, pratique car au sein du centre sportif, choix limité de plats, participe à la "fourchette verte", prix relativement bas. Vue sur les courts de tennis.
Portions relativement maigres, plats relativement mal cuisinés (riz trop cuit par exemple), par le passé la propreté laissait à désirer. Changements fréquents de patron.
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
service (trop) rapide, très sympathique et convivial, fondue pas chère, jolie décoration de table
disposition des tables (pas très joyeux de les disposer en rang), desserts un peu chers (9.- le "mini" flan au caramel)
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Service impeccable, cuisine excellente, rapidité, choix des plats
proposer des plats en entrée à des prix plus abordables, ajouter plus de menus (il n'y en a que 3 proposés)
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Bon rapport qualité / prix, service assez rapide. Repas de midi: par ces temps frais, une bonne fondue au fromage avec un 1/2 de blanc. :-) Convient parfaitement pour bien manger à midi. Attention tout de même à réserver car le restaurant est souvent plein.
Faire attention lors de la réservation à préciser si on veut être en salle (à l'arrière) ou du côté brasserie (à lavant). Les plats servis (disponibles) ne sont pas les mêmes.
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Rien de spécial, le cadre ne correspond pas du tout (briques rouges, ancien bar), les aliments sont tous mélangés à une sauce, aucune finesse. Les recettes d'un fastfood appliquées à un restaurant. Le service du restaurant rentre en conflit avec le service à l'emporter.
Odeurs de cuisine, évier rempli de vaisselle sale, service lent, propreté à revoir. Poisson "pangasus" au curry à éviter, tout beigne dans une sauce industrielle. Pas beaucoup de choix de vin. La carte manque d'originalités.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Cadre, vue sur le lac, place de parc
quantité tout juste suffisante
1 Commentaires   3 Votes   En savoir plus

Entre amis

Café de l'Avenir
Café de l'Avenir
14.07.2014, 10:55
Bonne fondue à la tomate. Il y a une très belle terrasse ombragée. Service rapide
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Cucina e Libri
Cucina e Libri
07.11.2012, 22:25
Im Cucina e Libri gibt es sicher sehr feine Cucina (Küche), und Libri (Bücher), mit denen mat feine Cucina kochen kann. Beim 3. Versuch hat es endlich mit einer Resevierung geklappt, und wir haben einen Tisch bekommen. Das Restaurant ist nicht nur klein (nur 6-7 Tische) aber auch begehrt. Und zurecht, denn als wir ankamen war es bis zu 2 Tische voll. Wir durften in die Bücher Ecke – unsere Gespräche wurden beim Ablesen der verschiedenen Titel ganz geschmacksvoll, den viele waren Kochbücher. Es sah fast so aus, als ob wir einfach uns von irgend einem Buch ein Rezept aussuchen, und es gleich bestellen konnten. So wie wenn man bei Freunde auf Besuch ist (da ich persönlich nicht so viele Bücher habe). Eine kleine aber feinen Menükarte. Jeder findet bestimmt was. Dass das Angebot nicht riesig ist kann nur bedeuten, dass alles frisch vorbereitet wird. Wir hatten hausgemachte Ravioli Nonna Maria als Vorspeise, und mal den Brasato und mal den Seeteufel als Hauptspeise. Das Dessert haben wir dann geteilt. Wir dachten, dass wir an unserer Hochzeit vor 2 Monate die besten Brasato-Ravioli der Welt hatten. Dies dürfte weiterhin stimmen aber die Ravioli vom Cucina e Libri waren ebenso traumhaft fein. Der Teig einfach perfekt: schmackhaft, fein und auch richtig gekocht. Die Fleischfüllung war zart und saftig. Und dazu gab es auch einen leichte Jus. Der anschliessende Brasato war ebenfalls perfekt. Wir reden wieder von zartem Fleisch, und die Brasato/Wenisauce weder zu kräftig, noch zu fad. Dazu gab es Bratkartoffeln und frische Zucchine und Erbse. Meinen Seeteufel war der Hammer. Das letzte mal, als ich einen Fisch so gelobt hatte war es in Norvegen, als wir den frisch gefangenen Kabeljau assen. Der Seeteufel war ähnlich saftig/zartig und geschmacksvoll gekocht. Wie bei den Raviolis gab es hier einen feinen Jus (anstatt einer schweren Sauce). Die Grösse der Portionen waren in beiden Fällen genügend/grosszügig ohne, dass es zusammen mit einer Vorspiese zu viel wird. Als Dessert teilten wir uns die Zitronentorte: lauwarm, mit einem leichten Zabaione und Mandelsplitter. Zusammen mit einem Limoncello war es der perfekte Abschluss eines perfekten Abends. Wir hatten den eizigen Roten Wein im Offenauschank: einem Castel del Monte Riserva. Passte! Was der Abend sonst noch gelungen machte ist, dass die Bedienung sehr freundlich war. Am Schluss kam Herr Bernasconi selber noch bei uns vorbei. Er fragte mich, ob meine Fotos scharf waren – die Serviertochter muss ihm ausgerichtet haben, dass eine Kundin alles aufnimmt. Ob ich etwa als Journalistin unterwegs sei hat er mich ebenfalls gefragt. Das tönt sich ja fast als Kompliment an ☺ ------------- Dans le Cucina e Libri il y a sans doutes un très bonne Cucina (la cuisine), et de Libri (livres) avec lesquels on peut préparer une bonne cuisine. À la troisième tentative on a enfi réussi à obtenir une table. Le restaurant n’est pas seulement petit (6-7 tables), mais aussi très prisé. Quand nous sommes arrivés il ne restait que deux tables libres. Nous avons pu nous installer dans le coin des livres – notre conversation pentand le repas a été enrichie par les sujets gourmands issus des titres que nous pouvions lire, car il y avait beaucoup de livre de cuisine. On aurait presque pu croire que l’on aurait pu choisir n’importe quelle recette et passer commande. Une carte réduite mais riche à la fois. Il y avait de quoi satisfaire tout un chacun. Le fait que l’offre ne soit pas énorme indique que tout y est fraîchement prepare. Nous avons opté pour les Ravioli Nonna Maria comme entrée, puis une fois le brasato et une fois le loup de mer. Nous avons partagé le dessert. Il y a deux mois, lors de notre marriage, nous avions ce que pensions être les meilleurs ravioli du monde. Notre opinion reste inchangée quoique les ravioli du Cucina e Libri étaient un rêve à part égale. La pâte tout simplement parfait: savoureuse, fine et aussi parfaitement cuisinée. La farce (viande) étaite tender et juteuse. Les ravioli baignaient dans un petit jus. Le brasato qui a suisi était aussi parfait. Nous parlons à nouveau de viande tender et le brasato/sauce au vin était ni trop forte, ni trop fade. Le tout était accompagné de pommes de terre au four et courgettes fraîches et petits pois. Mon loup de mer était extraordinaire. La dernière fois que j’ai chanté les louanges d’un poisson c’était en Norvège – quand nous avons mangé le merlan pêché le matin-même. Le loup de mer était tout aussi tendre et juteux et savoureux. Comme avec les raviolis, il y avait un petit jus légér (et pas une lourde sauce à la crème). Les portions étaient, dans les deux cas, assez/généreuses sans que, avec l’entrée, on ait trop mange. Nous avons partagé le dessert, la tartelette au citron: tiède, avec un petit zabaione tout légér et des morceaux d’amandes. Avec un limoncello, la façon parfaite de clore une soirée parfaite. Nous avons pris le seul vin rouge ouvert disponible: un Castel del Monte riserva. Très satisfaisant. Ce qui a aussi contribute à la réussite de la soirée est que le service a été agreeable et attentionné au long de la soirée. À la fin, c’est M. Bernasconi en personne qui est venu nous dire bonsoir. Il m’a demandé si mes photos étaient nettes (la serveuse a dû lui dire qu’une cliente prenait tout en photo). Il m’a aussi demandé si j’étais une journaliste, ce que j’ai pris comme un compliment ☺
0 Commentaires   14 Votes   En savoir plus
Kafi Dihei
Kafi Dihei
08.10.2012, 16:30
Hier im Kafi Dihei ist es wie Dihei. Die Einrichtung ist ganz nett. So wie in einer Stube mit vielen witzigen Details. Z’Morge mit Kater à CHF 19.50… mit 2 Spiegeleier, Speck, Ahornwürstli, Zwiebelmarmelade und hausgemachter Brot. Es tönt nach vielem aber es ist noch mehr. Denn die Pilze und das Hash-Brown-Potatoes Plätzchen sind nirgends erwähnt aber dabei. Wir hatten auch etwas Schinken bestellt aber hatten Mühe, diesen aufzuessen. Das Pancake mit Kürbis, Zimt und Crumble bleibt unvergesslich. Frisch gekocht. Ähnlich wie ein English-Breakfast. Mit dem besten Brot. Tee und Kaffee bestellt man zusätzlich (Kanne à CHF 5 …where else in Zürich?) und freundlich, obwohl es bumsvoll war. Reservieren ist ein Muss! Und obwohl immer wieder neue Gäste angestanden sind hatten wir nie das Gefühl, dass wir schneller den Tisch frei machen müssten. Ein junges Paar hat sich dann doch an unserem Tisch hingesetzt. Weil es eben noch Platz hatte. Und weil es so wirklich wie Dihei ist. ----- Dans le Kafi Dihei (Café Chez-Soi) c’est comme chez-soi. Le mobilier est sympa. Un peu comme dans le salon de grand-mère. Avec plein de détails sympas. Z’Morge mit Kater (petit déj avec la gueule de bois) à CHF 19.50… avec 2 œufs au plat, lard, saucisse, confiture d’oignons et pain fait maison. Cela avait l’air de beaucoup et s’est avéré être encore plus. Car ni les champignons ni la tartelette de rösti y étaient mentionnés mais faisaient leur belle figure dans l’assiette. Nous avions aussi commandé du jambon mais eu de la peine à le terminer. Le pancake à la courge, cannelle et crubmle est inoubliable. Tout fraîchement cuisiné, un peu comme un English-Breakfast. Avec le meilleur pain. The et café sont en sus (teière à CHF 5…where else à Zürich ?). Très cordial même si le resto était plein à craquer. Il faut absolument réserver ! Même si d’autres hôtes se pointaient tout le temps nous n’avons jamais eu l’impression de devoir libérer la table rapidement. Un jeune couple s’est assis à notre table. Car il y avait encore de la place. Et parce que ainsi c’est vraiment comme chez soi.
0 Commentaires   11 Votes   En savoir plus
Clouds (Prime Tower)
Clouds (Prime Tower)
08.10.2012, 16:16
Endlich im Clouds… endlich im „The Place to be“… ja, aber…. Zuerst mal das positive an der ganze Geschichte. Und zwar, dass die Sicht auch am Abend einzigartig ist. Dass das Ambiente ganz gemütlich ist (ganz anders als am Tag). Dass Tische in der 2., 3. oder 4. Reihe ebenso nett sind, wie die am Fenster. Wir fanden aber, dass das Essen nicht ausserordentlich fein war. Es war fein, hier besteht keinen Zweifel. Wir haben uns für je ein 4-Gang Menü entschieden. Als Vorspeise bekamen wir eine Kürbis-Variation. Kürbis-Mousse, Kürbis-Schaum und nochmals Kürbis. Kürbis mal anders. Die Erklärung dazu habe ich nicht wirklich gut verstanden. Der Kellner war im Schuss und hat es wirklich schnell aufgesagt. Anschliessend hatte ich einen Brasato-Raviolo der eben nichts Spezielles war. Die Füllung war „mampfig“ und war eher salzig, entfernt von einem Brasato. Die Konsistenz der Füllung war eigentlich fast wie die Fleischfüllung bei den Tortellini von Giovanni Rana (ich weiss, das war es auch nicht, aber so als Beispiel). Der Teig war mir auch etwas zu dick. Bei der hausgemachten Pasta finde ich es immer am besten, wenn der Teig auch ganz sanft und schmackhaft ist. Hier war es etwas auf der härten Seite (mehr als Al Dente) und fad. Meine Begleitung hatte ein Stuck Adlerfisch. Ich habe es nicht probiert aber die Aussage war: Fein aber nichts Spezielles. Weder den Fisch, noch die Sherry-Schaumsauce. Es war aber nett präsentiert. Das schon. Als Hauptgang hatten wir beide das Entrecôte vom Iberico Schwein und geschmorte Bäggli. Hier waren wir beide nun auf ein Mal sehr zufrieden und glücklich. Zart, saftig und schmackhaft. Beide Stücke stimmten. Ich hatte mich für Käse entschieden: wurde auch gefragt, was ich am liebsten hätte und bekam zwei verschiedene Blaukäse. Das Dessert, Zwetschge, Quark und Milchschokolade waren sehr befriedigend. Die Kleinigkeiten die dann folgten waren noch besser! Der Blauburgunder von Wegelin hat uns noch nie enttäuscht. Auch nicht an diesem Abend. ------- Enfin au Clouds. Enfin au „The Place to be“… oui, mais…. Tout d’abord les aspects positifs de la chose. Soit la vue qui est extraordinaire aussi le soir. L’ambiance est cozy (très différente que en plein jour). Même en 2ème, 3ème ou 4ème rangée les tables sont agréables, autant que près de la fenêtre. Mais nous avons trouvé notre repas bon sans être extraordinaire. Mais c’était bon, cela ne se discute pas. Nous avons choisi un menu 4-plats. Comme entrée nous avons reçu une variation autour de la courge. Mousse à la courge, mousse à la courge (façon mousse de bain cette fois-ci), et encore de la courge. La courge autrement quoi. Les explications m’ont échappé car le serveur (pressé ?) a énoncé les plats trop rapidement. En suite, pour moi, un raviolo au brasato pas spécial du tout. La farce était un peu « pâteuse » et plutôt salée, loin d’un brasato. La consistence de la farce me rappelait plutôt celle des tortellini de Giovanni Rana (je sais, loin de là mais juste pour donner l’idée). La pâte était trop épaisse. J’aime bien quand dans les pâtes maison la pâte est tendre et savoureuse. Ici elle était plutôt dure (plus que al dente) et fade. Je n’ai pas goûté au poisson de « mon voisin d’en face » mais son commentaire fût : bon mais rien de spécial. Ni le poisson, ni la mousse au sherry qui l’accompagnait. Mais c’était joliment présenté. Ça oui. Comme plat principal nous avons eu l‘entrecôte de Porc Iberico avec une joue braisée. Et du coup nous étions les deux très satisfaits et heureux. Tendre, juteuse et savoureuse. Les deux morceaux étaient parfaits. J’ai opté pour le fromage: après avoir été interpellée j’ai reçu un choix de deux fromages bleus. Le dessert, prunes, quark (seré) et chocholat au lait étaient très satisfaisants. Les mignardises qui ont suivi encore plus. Le blauburgunder (pinot noir) de Wegelin ne nous a jamais déçus. Ce soir non plus.
0 Commentaires   11 Votes   En savoir plus
EquiTable
EquiTable
08.10.2012, 13:35

Mon profil

Christophe Marbacher
 Membre Silver
Ville de l'établissement: Poliez-Pittet

J'aime: Qualité, service, ambiance, vue

Je n'aime pas: Attendre, la porte des toilettes, être dans le passage, fumée

10
Amis
217
pts de réputation

Amis

Alexandra Marbacher
4 Amis
17 pts de réputation
Nina ZANETTI MARTIN
 Membre Gold
317 Amis
24059 pts de réputation
Jessica Guija
5 Amis
44 pts de réputation
© 2008 - 2014 iTaste SA