Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Le Guide gastronomique de Arzenton Luca

Dernières consultations

Le Cherche Midi
Le Cherche Midi
Le Duo
Le Duo
la Baraka
la Baraka
L'Indécis
L'Indécis
Le Rialto
Le Rialto

Envies

Nougatine
Nougatine
Le Jardin Thaï (Alpha-Palmiers)
Le Jardin Thaï (Alpha-Palmiers)
Il Ghiotto
Il Ghiotto
Chez Jacky
Chez Jacky
CHEZ GERARD
CHEZ GERARD

Actualité iTaste

Le Petit Chêne
Le Petit Chêne
12.10.2011, 14:26
Le restaurant du petit chêne à vraiment rencontré un renouveau depuis 2010, le changement de propriétaire à vraiment marqué un tournant pour cette brasserie qui perdait en réputation. Nouvelle décoration originale et moderne, nouvelle carte recherchée et ouvert a toutes les bourses, nouvelle ambiance agréable et accueillante et bien sûr nouveau gérant attentif aux moindre désir de ces convives. Je m'y suis rendus plusieurs fois à midi et je dois avouer que je n'est jamais été déçu, étant pourtant de nature très critique, les plats du chef m'ont toujours repus et totalement satisfait. Le rapport qualité prix et vraiment correct et l'on peut même combiner son repas avec un ticket de cinéma situé en face du restaurant, à deux minutes à pied. En plus du menu du jour et de quelques suggestions, la carte de mets, servie à midi et le soir, est aussi proposée non-stop le week end. Le soir l'ambiance est lounge et jazzy, ou l'on va volontiers boire une bouteille de vin tirée d'une cave très variée et rigoureusement sélectionnée par le gérant, livré, entre autres par la maison Vini e Vini à Lausanne. En sommes, je pense que le restaurant du petit-chêne est une très bonne adresse sur Lausanne et j'y retournerai assurément, que ce soit pour déguster un verre de vin ou pour retoucher ce fabuleux filet de boeuf Rossini.
0 Commentaires   7 Votes   En savoir plus
Double Z
Double Z
09.06.2011, 02:59
Le double Z, après tous les échos positifs sur ce restaurant je me devais de m'y rendre au moins une fois, donc je réserve via itaste et étonnamment le restaurant n'est ouvert que le midi, enfin bref je réserve tout de même et me retrouve, accompagné d'un ami, attablé dans cette charmante petite salle qu'est celle du double Z. Décor épuré et branché vraiment très harmonieux. La carte est petite, simple et regorge de produits de saison. Je choisis des raviolis aux asperges et salade verte accompagné de ces fameuses sauces à salades maison et mon ami un filet de lieu garni de blé façon "risotto" et légumes divers. Pour ma part les raviolis et la salade étaient très bons et les sauce maison à tomber. Par contre mon ami, n'a pas apprécié son plat : il est vrai que le blé étais fade et ne ressemblait en rien a du risotto, le poisson n'avait pas de goût et les légumes manquait d'assaisonnement. Le service par contre était très sympathique et accueillant. En sois une bonne adresse mais dommage qu'il soient fermé le soir.
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
L'Esquisse
L'Esquisse
09.06.2011, 02:24
Après avoir tournerun bon quart d'heure dans Sauvabelin et environ et trouvé un parking assez proches nous sommes finalement arrivé à l'esquisse (qui n'est pas si évident à trouver). Réserver via Itaste, pour déjeuner, la salle est calme et pas vraiment pleine, le serveur nous amène a notre table (2pers.) et nous amène les cartes après nous avoir proposer un apéritif et expliquer l'assiette du jour qui s'avera être des brochettes de poulets Tandooris sur lit de salade. Nous prenons en entrée un tartare de filet de boeuf et a suivre filets de turbo, polenta blanche et un mélange de légumes froids (asperges vertes, fèves et tomates). Le tartare était vraiment incroyable, bien assaisonné et très agréable en bouche. Le turbo était aussi très bon moelleux et parfaitement cuit, La polenta onctueuse, par contre les légumes manquait d'assaisonnement et certain n'étais pas assez cuit . Malheureusement, plus de place pour un dessert nous nous sommes donc contenté d'un ristretto offert par la maison et demandé l'addition. En sois c'étais un déjeuner très plaisant, les serveurs étais sympathique sans trop de familiarité, le cadre est agréable sans être à tombé et la carte est sympa quoiqu'un peu compliquée pour ce style d'établissement. j'y retournerai , assurément.
0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus
Café des Amis
Café des Amis
05.05.2011, 15:26
Petit restaurant de village, assez discret mais très connu dans la région. la décoration colle parfaitement au style du bâtiment. L'accueil de la patronne à l'entrée est chaleureux et convivial nous nous installons côté café et commandons un châteaubriant chacun (3 personnes) avec une petite salade verte en entrée, service rapide et attentionné. Les produits sont bien préparé et frais , la viande est tendre et juteuse le vin est excellent et une très bonne ambiance en salle , franchement que demander de plus ? Une très belle adresse pour les amoureux de la cuisine classique et traditionnelle.
0 Commentaires   4 Votes   En savoir plus
Holy Cow! Terreaux
Holy Cow! Terreaux
05.05.2011, 15:10
Etant un grand fan du premier Holy Cow , je me suis quand même dis qu'il falllait que j'essaie cette nouvelle succursale pleine de promesse. Nous sommes arriver sur les coups de midi et demi et je decouvris une salle bondée décorée très simplement mais un respectant totalement le style holy cow. Mon ami se charge de réserver deux places et je m'occupe d'aller commander. Là je me retrouve devant en immense choix de burger , finalement mon choix ce porte sur le classic cheese burger, avec laitue tomate et compotée d'oignons. je passe la commande, prend les boissons, je me retourne pour aller rejoindre mon ami et au moment ou j'arrive notre commande arrive en même temps. Très surpris et très content à la fois nous dégustons nos burgers. La viande étais bonne, juste saignante. Le pain artisanale au top, les frites chaudes et croustillantes et le thé froid maison divin. Nous sommes repartis repus et conquis par ce holy cow 2 avec uneaddition de 38.- ce qui est un peu cher mais la qualité des produits suisse utilisé nous le fait oublié.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus

Derniers commentaires

Le restaurant du petit chêne à vraiment rencontré un renouveau depuis 2010, le changement de propriétaire à vraiment marqué un tournant pour cette brasserie qui perdait en réputation. Nouvelle décoration originale et moderne, nouvelle carte recherchée et ouvert a toutes les bourses, nouvelle ambiance agréable et accueillante et bien sûr nouveau gérant attentif aux moindre désir de ces convives. Je m'y suis rendus plusieurs fois à midi et je dois avouer que je n'est jamais été déçu, étant pourtant de nature très critique, les plats du chef m'ont toujours repus et totalement satisfait. Le rapport qualité prix et vraiment correct et l'on peut même combiner son repas avec un ticket de cinéma situé en face du restaurant, à deux minutes à pied. En plus du menu du jour et de quelques suggestions, la carte de mets, servie à midi et le soir, est aussi proposée non-stop le week end. Le soir l'ambiance est lounge et jazzy, ou l'on va volontiers boire une bouteille de vin tirée d'une cave très variée et rigoureusement sélectionnée par le gérant, livré, entre autres par la maison Vini e Vini à Lausanne. En sommes, je pense que le restaurant du petit-chêne est une très bonne adresse sur Lausanne et j'y retournerai assurément, que ce soit pour déguster un verre de vin ou pour retoucher ce fabuleux filet de boeuf Rossini.
Pas facile d'accés en voiture, vu que sur une rue piétonne et parking payant à quelque minutes de marche. Parfois un peu d'attente entre la commande et l'arrivée des plats mais compréhensible vu le nombre croissant de couvert.
0 Commentaires   7 Votes   En savoir plus
Le double Z, après tous les échos positifs sur ce restaurant je me devais de m'y rendre au moins une fois, donc je réserve via itaste et étonnamment le restaurant n'est ouvert que le midi, enfin bref je réserve tout de même et me retrouve, accompagné d'un ami, attablé dans cette charmante petite salle qu'est celle du double Z. Décor épuré et branché vraiment très harmonieux. La carte est petite, simple et regorge de produits de saison. Je choisis des raviolis aux asperges et salade verte accompagné de ces fameuses sauces à salades maison et mon ami un filet de lieu garni de blé façon "risotto" et légumes divers. Pour ma part les raviolis et la salade étaient très bons et les sauce maison à tomber. Par contre mon ami, n'a pas apprécié son plat : il est vrai que le blé étais fade et ne ressemblait en rien a du risotto, le poisson n'avait pas de goût et les légumes manquait d'assaisonnement. Le service par contre était très sympathique et accueillant. En sois une bonne adresse mais dommage qu'il soient fermé le soir.

0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Après avoir tournerun bon quart d'heure dans Sauvabelin et environ et trouvé un parking assez proches nous sommes finalement arrivé à l'esquisse (qui n'est pas si évident à trouver). Réserver via Itaste, pour déjeuner, la salle est calme et pas vraiment pleine, le serveur nous amène a notre table (2pers.) et nous amène les cartes après nous avoir proposer un apéritif et expliquer l'assiette du jour qui s'avera être des brochettes de poulets Tandooris sur lit de salade. Nous prenons en entrée un tartare de filet de boeuf et a suivre filets de turbo, polenta blanche et un mélange de légumes froids (asperges vertes, fèves et tomates). Le tartare était vraiment incroyable, bien assaisonné et très agréable en bouche. Le turbo était aussi très bon moelleux et parfaitement cuit, La polenta onctueuse, par contre les légumes manquait d'assaisonnement et certain n'étais pas assez cuit . Malheureusement, plus de place pour un dessert nous nous sommes donc contenté d'un ristretto offert par la maison et demandé l'addition. En sois c'étais un déjeuner très plaisant, les serveurs étais sympathique sans trop de familiarité, le cadre est agréable sans être à tombé et la carte est sympa quoiqu'un peu compliquée pour ce style d'établissement. j'y retournerai , assurément.

0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus
Petit restaurant de village, assez discret mais très connu dans la région. la décoration colle parfaitement au style du bâtiment. L'accueil de la patronne à l'entrée est chaleureux et convivial nous nous installons côté café et commandons un châteaubriant chacun (3 personnes) avec une petite salade verte en entrée, service rapide et attentionné. Les produits sont bien préparé et frais , la viande est tendre et juteuse le vin est excellent et une très bonne ambiance en salle , franchement que demander de plus ? Une très belle adresse pour les amoureux de la cuisine classique et traditionnelle.

0 Commentaires   4 Votes   En savoir plus
Etant un grand fan du premier Holy Cow , je me suis quand même dis qu'il falllait que j'essaie cette nouvelle succursale pleine de promesse. Nous sommes arriver sur les coups de midi et demi et je decouvris une salle bondée décorée très simplement mais un respectant totalement le style holy cow. Mon ami se charge de réserver deux places et je m'occupe d'aller commander. Là je me retrouve devant en immense choix de burger , finalement mon choix ce porte sur le classic cheese burger, avec laitue tomate et compotée d'oignons. je passe la commande, prend les boissons, je me retourne pour aller rejoindre mon ami et au moment ou j'arrive notre commande arrive en même temps. Très surpris et très content à la fois nous dégustons nos burgers. La viande étais bonne, juste saignante. Le pain artisanale au top, les frites chaudes et croustillantes et le thé froid maison divin. Nous sommes repartis repus et conquis par ce holy cow 2 avec uneaddition de 38.- ce qui est un peu cher mais la qualité des produits suisse utilisé nous le fait oublié.

0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Un ami a insisté pour aller manger ce midi dans ce restaurant chino-vietnamien. N'étant pas friand de ce genre d'établissement je ne me réjouissais vraiment pas à cette idée , le restaurant est telle une caverne sous les arcades sombre de la riponne et dispose d'une terrasse de 40-50 places. On demande une table pour deux, le serveur nous indique notre place, mais ne nous accompagne pas. Une serveuse nouspose en tas au centre de la table deux carte et une petite carte supplémentaire de "tapas" Chinois. On prend le menu du jour à 18.- ce qui n'est vraiment pas cher pour une entrée, un plat et un dessert. Nous avons le choix entre deux entrée (soupe épicée ou salade et raviolis frits) et deux plats ( poulet curry ou crevettes sautées et champignons). On demande au serveur, qui ne parle que très peu français voir pas du tout,de quelle curry il s'agit avec le poulet ? - Il n'en sais rien. On lui demande des rouleaux de printemps aux crevettes en plus et il ne sais pas ce que sais non plus . Je me suis tout de suite dis ça commence bien ... Finalement les entrées arrivent... qui porte bien leurs nom d'ailleur deux malheureux raviolis frits et une poignée de salade , un plat vraiment médiocre en même temps pour 18.- ... enfin bref ensuite le plat une belle surprise bien garni et bien présenté, chaud, bon, simple. le dessert une salade de fruit et fraîche et généreuse aussi. Puis les cafés et l'addition, un peu plus de 50.- pour deux ce qui est correct pour ce qu on a mangé. Je n'y retournerai pas tous les jours certes on peut reconnaître que les petits prix peuvent être attrayant pour un repas de midi enfin pour ma pars je n 'y retournerais pas tous les jours .

0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus
J'aime l'atmosphère du restaurant, le service est souriant et efficace. La carte est originale et les plats sont bien présenté. La cuisine est toute a fait correct tout comme les prix. Les petits sont délicieuses, en somme un bel endroit pour démarrer, comme pour finir la soirée.
Le Vacarne produit par la discothèque peut être parfois dérangeant dépend de l'heue ou vous y allez. Les pizzas:c'est quittes ou doubles soit on aime soit on déteste perso j'adore !
6 Commentaires   7 Votes   En savoir plus
Très belle endroit moderne et épuré, service décontracté et rapide, la carte est originale avec de grand classique comme la tomate mozzarella. les produits sont frais et gouteux, les prix sont abordable. une vue magnifique et une atmosphère vraiment agréable. je recommande la Burrata aux futurs Itasteurs :-)

0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Nous avons pris le menu dégustation, 8 plats, le service étais agréable et avenant. les produits étais de qualité exceptionnelle et bien préparé. Une très bonne adresse, a deux pas du dôme et de ces commerces.

0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus
Le Temple des Carnassiers , un hymne au carnivore. Un endroit incontournable de cette mégapole, l'entrée donnant sur la chambre froide avec la viande a rassir est impressionnante, l'ambiance dans la salle est calme tout en étant bondée, on nous amène a notre table très rapidement, les serveurs sont sympathique,souriant et de bon conseil. La carte (évidemment) est spécialisé dans la viande et les accompagnements sont nombreux. la viande( T-Bone Steack) est tendre et juteuse et les accompagnements vraiment bien servi . En somme une belle soirée d'ou l'on ressors gavé et les yeux plein d'étoiles...

0 Commentaires   4 Votes   En savoir plus

Entre amis

Güney Restaurant
Güney Restaurant
19.10.2014, 00:41
http://labobouffe.blogspot.com/2014/10/guney-istanbul.html Deuxième jour à Istanbul, et deuxième jour, malheureusement, où je n'ai pu réserver de resto en avance (heureusement, c'est le dernier du séjour dans ce cas). Ce 27 septembre 2014, même scénario que la veille : pluie battante, bons restos tous complets, connexion internet un peu pourrie, du coup, on consulte les derniers restos pas sélectionnés lors de ma revue dans le Lonely Planet, au p'tit bonheur la chance. Du coup, pour au moins passer une soirée dans un cadre joli, ce fut dans un resto au pied de la tour Galata, le Galata Güney Restaurant, que nous nous sommes retrouvés. Charmant coin très bien placé sur la place entourant l'imposante tour, le restaurant est précédé d'une terrasse parfaitement chauffée sur laquelle nous dînerons. L'intérieur est joli, lumières tamisées, papier-peint imitant la pierre, quelques tableaux, cuisine ouverte, le lieu est d’apparence agréable. Il est surpeuplé. On entend parler certes turques, mais également anglais, espagnol, chinois, français et bien d'autres. La carte que l'on nous apporte confirme les doutes que l'on pouvait avoir, on est sur de la cuisine internationale trendy d'jeuns qui balance la tradition aux oubliettes pour faire du burger, des wraps, des pâtes, des pizza... L'honneur est sauf, il y a un peu de turc dans tout cela. Le lieu répond sans doute aux désirs d'une clientèle jeune qui veut changer un peu de ses habitudes sans avoir à foncer au McDo. On prie pour qu'au moins il y ait du boulot en cuisine. Notons que le lieu semble fort fréquenter pour boire un verre : beaucoup de cocktails à la carte, alcools et vins semblent attirer du monde dans le coin. Accompagnera d'ailleurs notre repas une bouteille de vin de la maison Doluca, DLC Cabernet Sauvignon – Merlot 2012, un vin correct, plutôt fruité et de prime abord agréable mais avec un vague retour un peu amer qui ne m'a pas transcendé mais dont la petite soeur sera demandée. Avec cela, eau plate, gazeuse et coca zéro (...). Je suis le seul à avoir pris une entrée. J'ai testé les « sarma », les feuilles de vignes farcies. Celles-ci étaient tout en simplicité, farcies de riz rond, oignons, persil plat et menthe séchée. Le goût était bon quoique le riz était un peu pâteux car trop cuit. Côté plats, deux personnes ont pris une préparation un peu particulière qui, dans la conception, m'a sensiblement rappeler les « crevettes watkins » que j'avais mangé au Zhiwei. Sur un lit de frites allumettes arrosées de sauce mayo-yaourt (hum), un filet d'agneau grillé puis émincé trône entouré de quelques poivrons grillé. Si à coup sûr, les frites molasses, les convives ont trouvé la viande bonne et bien assaisonnées. Une personne a pris... ... ... une pizza. Et quelle pizza ! Tomate, mozzarella, sucuk (prononcer « soudjouk », une sorte de saucisse turque), maïs, olives, poivrons. Elle a plu, c'est l'essentiel. Je pense pour ma part avoir limité les dégâts avec le loup grillé, servi simplement avec roquette, oignon, rondelles de tomates et quartier de citron. Si l'aspect de la peau carbonisée du loup m'a un peu fait redouter le pire, la chair n'était pas sèche et avait gardé de son moelleux. Au final, c'était bien. J'avais envie de finir sur des fruits du coup commande un plateau. Sachant la qualité des fruits en Turquie, quelle tristesse de trouver dans mon assiette : pomme, poire, pêche, kiwi, orange, joliment et finement tranchées qui auraient sans doute été délicieux si tant est qu'ils soient juste mur : tout était dur et acide, sauf le raisin qui était bon et mûr. On finit le repas avec deux cafés et un Sahlep, une boisson à base de farine d'orchis (sorte d'orchidée), lait et cannelle qui est très bonne. Pour tout cela, nous en avons eu pour environ 350 TL. Le personnel est plutôt sympathique, rapide et pro. Le lieu est joli et sympa, mais assurément j'y viendrai plus volontiers boire un cocktail que manger. Heureusement dans ces cas-là que l'on est bien accompagné:-) et que l'on sait que les jours prochains, on ira dans des restos réputés et réservés !
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Zeytinli Restauran
Zeytinli Restauran
18.10.2014, 23:11
http://labobouffe.blogspot.com/2014/10/zeytinli-istanbul.html Istanbul est une cité fascinante que j'ai découverte quelques heures il y a de cela deux ans. Depuis l'année passée, je m'y rends une semaine par année et compte bien renouveler le pèlerinage pour les années prochaines, en veillant bien à découvrir d'autres contrées turques. Si je suis habitué à voyager seul, cette année, je serai accompagné de trois personnes. Arrivés en fin d'après-midi, la faim s'est rapidement fait sentir, ce 26 septembre 2014. Par manque de temps et d'organisation, je n'ai pu réserver dans des restaurants qui m'intéressaient réellement depuis la Suisse pour ces deux premiers jours. Évidemment, sur place, ces tables étaient complètes. Nous nous sommes donc dirigés par un soir pluvieux dans les rues de Beyoğlu , dans l'espoir de trouver une table sympathique pour y faire un repas agréable. Le temps toutefois peu favorable a une balade gourmande, nous a poussé, après une série de refus, à nous rabattre au Zeytinli Restauran, dans la rue Asmalimescit qui regroupe bon nombre de meyhane (tavernes) généralement agréables et vivantes, bien que certaines soient davantage fréquentées par les touristes que par les locaux. Zeytinli fait partie de celles-ci. Comment remarquer cela ? La carte est en 5 langues, richement illustrée... Rien de plus. Mais cela ne veut pas forcément dire que l'on y mangera mal. On traverse une petite terrasse pour arriver dans une salle agréable, pleine de tables nappées de blanc, les murs blancs sinon une paroi prune, décorés de tableaux et vieilles publicités. Nous sommes chaleureusement accueillis et conduits à une table. Immédiatement, comme il est de coutume dans les meyhane, nous recevons avec la carte de l'eau en bouteille. La carte est assez riche, proposant bon nombre de mezzés froids et chauds et, côté plats chauds, essentiellement de la viande grillée sous toutes formes et quelques poissons. Nous est porté sur un plateau les mezzés froids de manière à ce que l'on fasse notre choix. Ils sont globalement intéressants et nous en commanderons cinq, que nous consommerons avec du pain mi-blanc correct et un pain un peu feuilleté passablement gras. Pour commencer, la traditionnelle salade d'aubergine. Fraîche et de texture agréable, elle avait un fort goût de fumé, plus fort qu'à l'habituel. Si elle était plutôt bonne, ce fumé trop présent brisait un peu la finesse de cette salade qui devrait rester plus fraîche que fumée. Le hummus était plutôt décevant : il avait tout d'une pâte industrielle très épaisse, au goût trop fort de sésame, sur laquelle on aurait versé un peu d'huile. Les petits filets de maquereaux fumés étaient quant à eux agréables, assez moelleux et pas trop fort en goût. Nous avons encore commandé une salade de poivrons toute simple, qui n'avait rien de transcendant mais qui était néanmoins bonne. Et enfin, probablement le plus intéressant, des aubergines séchées farcies de fruits de mer et de boulghour, plutôt délicates en saveurs. Côté plats, trois viandes grillées différentes, du poulet, de l'agneau et un steak de boeuf, globalement bons et agréablement assaisonnés aux dires des convives, tous servis avec une quenelle de purée épicée bonne mais un peu tiède, une timbale de boulgour pilaf plutôt bon, des poivrons grillés, des pickles et un quartier de tomate. Pour ma part, j'ai pris les anchois grillés, bien exécutés et servis selon l'habitude turque avec une rondelle d'oignon, un quartier de citron et des feuilles de salade piquante, un type de roquette que j'apprécie beaucoup. Pour le repas, nous avons commandé un vin rouge du pays, un Kayra Terra 2011 à partir d'un cépage indigène (öküzgözü) qui, après une attaque franche et agréable, laissait un arrière-goût de fruit pourri. Je ne me souviens plus du tout du montant de l'addition qui devait être d'environ 230 TL. Le personnel est agréable et serviable et le lieu est correct pour un repas simple, mais ne mérite pas pour autant le détour, surtout pas jour de pluie !
0 Commentaires   5 Votes   En savoir plus
El Caballero
El Caballero
18.10.2014, 10:01
http://hedofoodia.blogspot.mx/2014/10/el-caballero-cabo-pulmo.html « Cabo Pulmo » se trouve sur la côte est de la Basse Californie a environ 2 heures et demi de route de La Paz. Une traversée presque d’un désert tout de même verdoyant avant d’arriver le long de la côte sablonneuse de la mer de Cortez. Quelques collines, des cactus qui poussent ci et là… et au loin la mer turquoise. C’est donc dans un petit village qui se trouve après une vingtaine de kilomètres de routes de sable et de pierres que vous arriverez. Pourquoi vient-on ici ? Eh bien pour maintes raisons. La tranquillité et la beauté du site ; l’authenticité des gens et bien entendu la réserve naturelle aquatique. Paradis pour les plongeurs et « snorkleurs », havre de paix pour personnes à la recherche de détente. Ici aucun hôtel de luxe, de complexes touristiques sur des hectares, mais un certain nombre de jolies demeures que l’on peut louer au jour, à la semaine ou plus longtemps. Certaines d’entre-elles sont d’ailleurs des modèles du genre dans leur décoration mexicaine, assez proche de ce que l’on pourrait qualifier de « boutique hôtel ». La plupart étant la propriété de personnes résidant aux Etats-Unis qui louent certaines parties de leur maison, voire des maisons indépendantes. Evidemment, l’ouragan « Odile » n’a pas totalement préservé le coin mais on dira qu’on s’en est mieux sorti ici qu’ailleurs que dans le bas de la Basse Californie. Avec tous ces déboires, certains petits établissements faisant de la restauration n’ont pas ré-ouvert et ne risquent peut-être ne jamais ré-ouvrir… Malgré tout, le point de ralliement le soir en ce moment à « Cabo Pulmo », c’est « El Caballeros ». Un panneau indiquant l’entrée du lieu ; un parking juste devant pour les SUV… Une « palapa » qui est le toit local réalisé avec des feuilles de palmier et sur le dessous une petite terrasse avec quelques tables dépareillées. Sur chacune, un bougeoir en guise d’éclairage. La maison propose une autre terrasse à l’arrière avec LE bar, son écran de TV avec ce soir du football…« Mexique-Honduras » ! Il semblerait également que l’on puisse s’approvisionner de quelques ingrédients de base puisqu’à l’intérieur se trouve des étagères avec des produits de base. Il faut se rappeler que nous sommes plutôt loin de tout. La terrasse à l’entrée avec son sable sur le sol nous semblant la plus accueillante c’est la que nous déciderons de prendre notre repas. La carte est simple mais il faut savoir que c’est une famille qui s’occupe de tout et que tout semble être frais. Il faudra savoir que ce qui est appelé « Entradas » est de taille plutôt conséquente et suffira a un mangeur normal. Ignorant cela, notre première soirée fut un peu trop copieuse et la sa seconde plus adaptée. Comme à l’habitude, une « Margarita » tout à fait plaisante accompagnée de "pico de gallo". Le « guacamole » sans être exceptionnel est bon et servi avec des « tostadas » industriels. Nous prendrons des « Nachos » à la viande qui je le rappelle est plus une interprétation de cuisine mexicaine par les américains qu’une recette traditionnelle. De la vraie nourriture de « sports bar » ; les « tostadas » recouvertes de viandes sautée, tomates concassées, fromage fondu, oignons frais ainsi qu’un peu de purée d’haricot « frijoles ». Pas très fin mais fidèle à ce que l’on trouve dans la plupart des établissements qui servent ce type de plat. Par contre, une vraie réussite que ce poulet sauce « Mole » qui est l’un de mes plats favoris. Le « Mole » est un nom générique qui désigne en fait différents plats et sauces mexicaines. Néanmoins, lorsque l’on parle de sauce « Mole », on se réfère le plus souvent à ce que l’on appelle ici « Mole poblano », une sauce plus ou moins piquante dont l’un des ingrédients principaux est le cacao ! Le plat de mole le plus commun est sans doute celui servit ici et ceux qui ont déjà voyagé au Mexique en ont certainement fait la succulente expérience ! Les recettes de sauces sont innombrables et comme la tradition le veut, contient toujours un peu de cacao ou de chocolat. Impossible d’en décrire tous les ingrédients mais l’ayant déjà réalisée une ou deux fois, le travail est considérable et le nombre d’étapes plutôt nombreux. Ici des blancs de poulet probablement poêlé avec la sauce sur le dessus. Le tout parsemé de quelques oignons blancs émincés. Sur le côté un riz blanc et des « frijoles » cuisinés de manière classique. Un plat tout à fait satisfaisant. Autre plat, un filet de poisson selon ses désirs, ici poêlé avec quelques légumes. Un poison frais, des carottes, courgettes, brocolis et probablement du concombre. Rien à redire. Des crevettes dans une sauce au « chipotle ». Ce qui est le plus surprenant c’est qu’un piment frais ne porte pas le même nom qu’un piment séché. A la base il s’agit, d’un «jalapeño» qui est long de 5 à 6 cm, d'un vert variant de moyen a foncé, mais virant au rouge lorsqu'il est mûr. Une fois séché et fumé, il prend le nom de « chipotle ». Probablement qu’ici il s’agit d’une sauce « adobo » rouge foncé composée de piment de Cayenne moulu, de fines herbes et de vinaigre, et servie comme sauce d'accompagnement avec ces crevettes. Son goût fumé et chaud s'accorde parfaitement avec ces fruits de mer. Tous les plats sont servis avec du riz et des légumes ou des « frijoles » qui sont des haricots rouges réduits en purée. « El Caballero» est une table familiale qui produits une cuisine mexicaine simple et de qualité qui réjouiras plus d’une personne de passage dans ce lieu assez improbable. Une adresse tout à fait fiable.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Café Corazón
Café Corazón
14.10.2014, 02:52
http://hedofoodia.blogspot.mx/2014/10/cafe-corazon-la-paz.html Première table ici à La Paz « Baja California » avec le « Corazon restaurant bar café ». Situé dans le centre au coin d’une rue, un endroit facilement repérable car le nom est affiché en grand sur la façade d’une maison mexicaine traditionnelle avec des barreaux devant les fenêtres. L’entrée est vraiment très belle avec des murs couleur sang de bœuf, les chandeliers ainsi que de vieux meubles. Quelques mètres plus loin, un très joli patio avec une partie utilisée pour la restauration et la seconde pour la partie bar. Dans un autre coin de ce patio justement le bar qui subtilement marie les styles mexicains et marocains. L’ensemble est plutôt vraiment très réussi on pourrait presque se trouver à Marrakech mais sans jamais que cela soit trop évident. Une décoration globale très réussie qui probablement se base sur des éléments de chaque culture. Au-dessus du bar de jolis luminaires et un impressionnant ventilateur plutôt de style colonial. Au centre du patio, un plan d’eau entouré de quelques tables et sofas. Premier cocktail d’une longue série….avec obligatoirement une « margarita » ici « frozen », c’est-à-dire avec de la glace pilée. Jus de citron frais, sucre, tequila, liqueur d’orange, simplement parfaite… La carte propose un choix d’entrées, salades et mets principaux. Nous choisirons trois entrées que nous considérons peut-être plus adaptées à la chaleur que des plats principaux roboratifs. Le « Ceviche dulce », qui est une adaptation du classique plat de poisson ici avec le poisson du jour, coquille Saint-Jacques, mangue, ananas, oignon, jus d’agrumes, avocat, et piment « serrano » qui est une variété des régions montagneuses du Mexique qui présente une grande acidité. C’est vraiment très bien exécuté car le poisson n’a pas trainé dans le citron lui donnant un côté caoutchouteux, l’équilibre entre fruits et poisson est idéal, un magnifique « ceviche ». Un fromage fermier grillé en sauce piment « morita », variété de « jalapeño » séché et fumé. Plus petit et plus piquant que le « mora ». « Morita » signifie petite mûre en espagnol. Ces piments sont de très petits « jalapenos » ou « serranos », qui sont laissés à murir et à sécher sur le plant avant d'être fumés. Ce fromage est assez semblable à une tomme fraiche, ici poêlée et sur laquelle on trouve aussi du « nopal », les feuilles de cactus découpées en lanières. La sauce de piment « morita » accompagnant le tout. Un « guacamole » avec avocat, oignons blancs, coriandre, fromage râpé, quelques tomates et rondelles de radis. Le « guacamole » est probablement l’accompagnement mexicain le plus connu au monde et le plus souvent très mal préparé. Ici il est bien dosé, léger et gouteux. Les avocats évidement sont au cœur de la réussite d’une telle préparation. Avec ce repas une bière mexicaine « Pacifico Clara » avec sa jolie étiquette. Un endroit vraiment agréable et très joliment décoré dans un coin un peu plus calme de La Paz où vous pourrez apprécier une cuisine mexicaine bien réalisée en ce qui concerne en tout cas les entrées.
0 Commentaires   4 Votes   En savoir plus
Las Tres Virgenes
Las Tres Virgenes
14.10.2014, 02:27
http://hedofoodia.blogspot.mx/2014/10/las-tres-virgenes-la-paz.html Probablement l’une des plus belles tables de la ville, « Las Tres Virgines » se situe non loin du bord de mer mais quelques rues au-delà de Alvaro Obregon. Une très jolie maison très typique avec sa façade à la couleur brique et de grandes fenêtres devant lesquelles l’on trouve les classiques grillages d’une maison de type coloniale. Une fois le pas de porte franchis vous arriverez dans une première pièce qui fait état de bar mais où l’on peut également diner car ici la salle est climatisée. Sur l’un des hauts murs jaunes, une série de photos noires et blanches qui illustre la vie de La Paz au siècle passé, et ce bar qui a quelque chose d’un peu nostalgique avec ses garçons en gilets et chemise blanche ; une impression d’être presque dans un club. Mais Il est préférable de passer dans le charmant patio ou se trouve une demi-douzaine de tables toutes joliment dressées. Un patio avec de grands ventilateurs et quelques lumières plutôt douces. C’est aussi sous une pergola que vous pourrez apprécier votre repas. Au fond de ce patio, un coin verdure ou se trouve même une table isolée si vous recherchez encore plus d’intimité. En entrant sur la droite les cuisines ouvertes où l’on peut découvrir la brigade en train de dresser les assiettes. « Las Tres Virgines » étant spécialisé dans les viandes, vous pourrez aussi observer le préposé au barbecue qui surveille dans un âtre la cuisson des pièces de bœuf. Ce qui nous a immédiatement semblé être le plus intéressant sur la carte sont les entrées, car non seulement d’inspiration mexicaine mais avec une approche légèrement créative avec certains ingrédients asiatiques. Les plats principaux étant des viandes au grill, mais aussi des poissons ou des plats plus conventionnels. Pour débuter, une Margarita qui s’avéra être ici particulièrement exceptionnelle, probablement lié au choix de la tequila mais aussi l’endroit est un bar réputé de la ville. Première entrée avec des Tacos de sériole fumé de la Baja servis avec des tortillas de farine et de la mozzarella. Une très belle assiette bien dressée avec trois tacos de qualité. Sur le dessus, le poisson émietté mélangé avec des oignons rouges finement hachés, une tranche d’avocat et de la coriandre ciselée. La mozzarella est une amélioration de l’ajout classique du fromage fondu normalement local. Pour compléter, une sauce à base de piment « chipotle ». Un remarquable tacos. Pour continuer, des escargots de mer finement émincés et épicé préparé avec de l’avocat, des oignons rouges, de la coriandre, de la sauce ponzu, des tostadas et des piments serrano. Excellente association avec le côté légèrement acidulée de la sauce ponzu avec probablement un crustacé de la famille de bigorneaux car il y a peu de chance que ces derniers puissent être émincés… La sauce qui accompagne le mollusque également inclut du citron vert et quelques gouttes de sauce soja. A aucun moment, l’on pourrait se dire qu’il y a quelque chose de fusion… Le plat est simplement parfait. En accompagnement de délicieuses « salsas » mais ici bien évidement réalisées sur place. Une première ultra puissante à base de piment « Arbol », une seconde au « habanero » et la troisième au « chipotle ». En plus des « tostadas » de qualité. Par qualité je sous-entends croustillantes et non huileuses. Autre très bonne entrée avec la pieuvre grillée au « mezquite ». Leur spécialité, car la pieuvre a mariné dans une sauce au ponzu et de l’huile d’olive. Servis avec une sauce crémeuse au concombre et des pains plats. Le « mezquite » est un bois spécial des plaines arides du centre du Mexique qui amène un goût bien distinct aux aliments. Ce sont de toutes petites pieuvres très tendres et aux multiples saveurs, parfaitement apprêtées avec tomates, oignons fanes, et sur le côté la sauce additionnelle plus douce et le pain. Jusqu’à présent voici un magnifique repas plein de saveurs et de recherche. Nous serons un peu plus empruntés pour les plats principaux car le choix reste beaucoup plus classique. De simples viandes grillées comme précédemment décrit, peu de poissons, et des hamburgers. Il faut admettre que le hamburger « Tres Virgines » sauce BBQ était parfait. Le pain moelleux, maison et pas sucré. La viande cuite comme le garçon nous l’a proposé ; « medium rare », la sauce BBQ très savoureuse. Pour moi, le steak de thon « Tres Virgenes », poêlé à l’huile d’olive avec des tomates cerises confites, purée de pomme de terre, légume et pesto de coriandre. Une recette évidement plus internationale que mexicaine même si l’on pense au Mexique à cause de la coriandre. Il faut reconnaitre que la cuisson est parfaitement cuit car encore rosé au centre, ce qui est presqu’un miracle… La purée montée à l’huile est savoureuse, les accompagnements cuits à la minute. Voici vraiment une très jolie adresse avec un décor très charmant, un service précis et attentionné, une cuisine vraiment bien réalisée. S’il y a un reproche à faire, c’est que nous aurions souhaité trouver l’équivalent des entrées dans les mets principaux ; une cuisine mexicaine repensée, allégée et créative.
0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus

Mon profil

Arzenton Luca
 Membre Gold
Ville de l'établissement: lausanne

J'aime:

Je n'aime pas:

34
Amis
1136
pts de réputation

Amis

Jenny Jimenez
 Membre Silver
18 Amis
470 pts de réputation
Javier Lopez
24 Amis
118 pts de réputation
Mélina Jaccoud
5 Amis
30 pts de réputation
© 2008 - 2014 iTaste SA