Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Le Guide gastronomique de François Baud

Dernières consultations

Fourneaux du Manège
Fourneaux du Manège
Hostaria de Villette
Hostaria de Villette
Le Rouge et le Blanc
Le Rouge et le Blanc
Café du Grütli
Café du Grütli
Le Florivert
Le Florivert

Envies

Waldhaus
Waldhaus
Pizzeria Luigia
Pizzeria Luigia
La Salle à Manger
La Salle à Manger

Actualité iTaste

Au Chat Gourmand
Au Chat Gourmand
14.09.2012, 09:21
Un passage de témoin en douceur, l'air du temps devient le chat gourmand, le style change en restant très sympathique, la carte s'étoffe et la qualité est toujours au rendez-vous.
0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus
Le Tiennolet
Le Tiennolet
15.08.2012, 16:41
À découvrir, excellente cuisine à des prix très corrects, des menus bien pensés offrant la possibilité de choisir chaque plat à la carte. Cadre "montagnard" soigné dans un chalet en madrier.
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Le Barocco
Le Barocco
27.01.2012, 10:55
Cadre super (surtout la cour en été), cuisine très correcte et service très sympa, détente assurée.
0 Commentaires   0 Votes   En savoir plus
Auberge des Vieux-Chênes
Auberge des Vieux-Chênes
29.11.2011, 18:09
La vraie bonne auberge, que ce soit pour manger la cochonaille (maison et de qualité) début février ou une excellente cuisine du terroir tout au long de l'année, un seul mot d'ordre, n'hésitez pas!
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Au Chat Gourmand
Au Chat Gourmand
24.07.2011, 20:30
Toujours très bon et bien présenté, accueil et service sympas et décontractés, prix raisonnables, que demande le peuple?
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus

Derniers commentaires

Un passage de témoin en douceur, l'air du temps devient le chat gourmand, le style change en restant très sympathique, la carte s'étoffe et la qualité est toujours au rendez-vous.

0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus
À découvrir, excellente cuisine à des prix très corrects, des menus bien pensés offrant la possibilité de choisir chaque plat à la carte. Cadre "montagnard" soigné dans un chalet en madrier.

0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Cadre super (surtout la cour en été), cuisine très correcte et service très sympa, détente assurée.

0 Commentaires   0 Votes   En savoir plus
La vraie bonne auberge, que ce soit pour manger la cochonaille (maison et de qualité) début février ou une excellente cuisine du terroir tout au long de l'année, un seul mot d'ordre, n'hésitez pas!

0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Toujours très bon et bien présenté, accueil et service sympas et décontractés, prix raisonnables, que demande le peuple?
Ventilation parfois un peu “juste“ en période hivernale.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus

Entre amis

la ferme de paul et mimi
la ferme de paul et mimi
29.08.2014, 19:26
La Ferme de Paul et Mimi se trouve au Col du Feu sur la Commune de Lullin à une 20 minutes de Thonon et 45 minutes de Genève. On y trouve toutes sortes de spécialités de la région dans un cadre simple et convivial. Il y a également une grande terrasse pour les beaux jours. Au menu on y trouve brasérade, fondue, croûte au fromage, charcuterie, entrecôte, beignets de pommes de terre, etc, etc. Nous y sommes allés un dimanche à midi pour un anniversaire. Le dimanche il n’y a que les plats qui composent le menu qui sont proposés. Il est toutefois possible, sous réservation d’avoir certains plats. Le menu ce jour-là était composé en entrée d’une assiette de terrine de canard maison, jambon cru et salade mêlée, en plat principal la poule à la bressane sauce au cerdon ou le filet de féra en goujonnette à la provençale ou le tournedos aux bolets du pays (suppléments eur 5) servi avec du gratin dauphinois et légumes de saison, plats de fromages et en dessert soit la tarte aux myrtilles fraîches (il n’y en avait pas ce jour-là) soit la forêt noire soit la melba de fruits rouges ou vacherin glacé. Les plats étaient dans l’ensemble assez bons d’après les convives. J’ai pris personnellement la poule, bien que le plat soit très gras, cela était très bon, le gratin de pdt/poireaux était excellent. En revanche certaines personnes ont été déçues de la féra. J’ai beaucoup apprécié le fait que l’on nous serve avec l’entrée, un fromage frais (style sérac/mozarella) à mettre sur du pain Le service est un peu approximatif, Pour l’anecdote, il n’y a plus Paul et plus Mimi dans la Ferme puisqu’ils ont vendu leur commerce voilà deux ans. Je ne connais pas le prix exact, mais le menu est à euro 25.
0 Commentaires   5 Votes   En savoir plus
Le Vallon
Le Vallon
20.08.2014, 11:32
19 aout trop frais le soir pour pouvoir profiter de la terrasse. Nous nous sommes installés à l'intérieur. Belle décoration. Le service est très professionnel et très classe. On nous sert en amuse bouche un gaspacho. En entrée carpaccio de thon rouge sur caviar d'aubergines et pour moi les ravioles d'escargot de bourgogne sauce au roquefort. tout était excellent. en plat principal le panaché de poissons à la plancha, cuisson des poissons parfaites, quant à moi j'ai pris la pomme de ris de veau et aux capucines et joue de veau braisée à la moutarde, ce plat était accompagné d'une très bonne purée de pdt. En dessert, la déclinaison au tour de la fraise et une crème brulée très originale et très bonne aux pralines de rose. Nous avons bu deux verres de sauvignon à l'apéro ainsi qu'une bouteille de Chablis 1er cru à chf 70. Nous avons passé un très agréable moment, le service est rapide nous avons mangé en moins de 1h20. Bon c'est décidé, il fait beau aujourd'hui j'y retourne mais sur la terrasse.
0 Commentaires   8 Votes   En savoir plus
La Potinière
La Potinière
15.08.2014, 11:09
Lunch en compagnie de mon amie Portia qui souhaitait avoir mon avis concernant la Potinière. Nous arrivons à 12h30 tapantes, réservation un peu laborieuse puisqu'il a fallu téléphoner à de nombreuses reprises ce matin pour pouvoir effectuer la réservation (répondeur téléphonique en allemand...) Nous avons attendu un petit moment debout avant que qqn nous installe, alors qu'il n'y avait personne de très occupé. Un coca citron pour mon amie (citron qu'il a fallu réclamer une fois) et un verre de pouilly fuissé pour moi. La carte propose plusieurs entrées à chf 18, terrine de brochet du lac, burratta au lait genevois et piadine croustillante. Pour les plats, cote de bœuf, broche du jour et filet de fera. On sert également des tapas de 12 chf 18. Il existe également des formules du buffet à midi uniquement, dont la broche du jour à chf 22. Je pensais prendre le foie gras, mais il est vrai que d'évaluer un restaurant sur la base d'un foie gras c'est relativement difficile à faire. alors je me suis rabattu sur la fera et mon amie sur la buratta. Le poisson ne me laissera pas un souvenir impérissable, trop cuit à mon avis, les légumes qui accompagnaient ce plat n'étaient pas top non plus. Quant à la buratta, d'après mon amie, la vinaigrette n'était pas en accord avec ce plat. Il a fallu réclamer à plusieurs reprises l'adition. dommage. On laisse toujours une deuxième chance à un restaurant, je reviens une autre fois pour avoir un avis définitif. Ce jour-là il y avait passablement de bruit. En effet, des camions démontait les stands qui avaient été montés pour les fetes de genève, mais sans aucun doute lorsque cela sera fini, l'endroit est agréable.
0 Commentaires   12 Votes   En savoir plus
La Maison des Bois
La Maison des Bois
05.08.2014, 18:28
On est chez Marc Veyrat et non pas au restaurant de Marc Veyrat. Ce qui fait une grande différence, on se sent entre chez lui, chez nous, le lieu n’est pas guindé et pourtant tout est magnifique. Les gens viennent habillés simplement, pas de chichi, c’est une maison d’hôtes, on s’y sent très bien. Nous étions deux personnes et avions réservé non seulement le repas du soir mais également le logement avec le petit-déjeuner. Il est également possible de ne venir que pour le déjeuner où le diner, mais il est important de réserver si l’on veut s’assurer d’avoir de la place car il n’y a qu’un peu plus de 20 couverts, mais il parait que certaines fois avec un peu de chance… on arrive à trouver une table à la dernière minute… Après avoir pris nos logements vers 15h00 où un gouter nous attendait dans les chambres (cake aux fruits confits et au rhum, confitures maison, etc), nous sommes allés faire le tour des lieux, sauna, hammam, piscine, sentiers botaniques, des ruches, une serre, un studio d’enregistrement pour ses émissions, nous sommes personnellement invités par le Maître des lieux qui souhaitent nous payer « un coup ». Avoir lui avoir faire part de notre préférence pour du blanc, celui-ci nous fait découvrir un vin de la région. Il s’assied avec nous dans la salle principal et papotons un moment, échange très sympathique. Nous retournons plus tard dans nos chambres, le maître d’hôtel nous demande si nous sommes plus « sucré ou salé ». 30 minutes plus tard ou nous apporte un énorme plat de viandes froides et de fromages, avec un pain maison ainsi qu’une bouteille d’un vin blanc de Savoie, Les Perles du Mont-Blanc, domaine Belluard tout simplement magnifique. Tous les convives se retrouvent ensuite à 19h30 vers la cheminée dans la salle principale. Un verre de vin pétillant nous est offert, avec des amuses bouches préparés et chauffés dans la grande cheminée qui sert également au fumage des jambons. On nous apporte une soupe de pois cassés avec ses fausses ravioles de parmesan au parfum de lard, un burger de foie gras confiture de figues ainsi qu’une flamenkuch. C’est à ce moment-là aussi que nous choisissons le vin pour le repas, une bouteille de Puligny-Montrachet Les champs Gain 2011 à eur 198, nous choisirons en cours de repas un verre de vin rouge (meursault rouge) pour le plat principal et le fromage. Je m’aperçois que le lendemain que les apéritifs et les deux verres de vins rouges ne m’ont pas été facturés à la demande de M. Veyrat. La carte des vins est magique, on peut bien sûr aller visiter la cave pour aller choisir sa bouteille dont les prix oscillent entre 40 à 15'000 euro la bouteille. Pour l’anecdote la serveuse nous dit : j’ai le plaisir de vous offrir, tel ou tel amuse-bouche… Et là le Chef dit : offrir… c’est un bien grand mot… ils ont payé pour ça… Bon début… Nous allons ensuite à l’étage pour passer aux choses sérieuses. C’est là que le festival commence, Virtuel de foie gras jus à l’oxalis, hostie au carvi Œuf de poule écumé de mais poudre de cèpe gelée des montagnes, boudoirs fait avec des coquilles d’œuf. Langoustine royale, feuille de berce, servi sur un bloc de pierre qui remplace les assiettes Truite sauvage sauce serpolet (sans beurre, sans crème) cuit dans des écorces de sapin Écrevisse patte rouge, sucettes de reine des prés, bleu de termignon, Bouillon de légumes hostie à la sève de sapin disparaissante Purée de rattes, cacao et truffes noires Bonbon magique à l’azote, senteur des forets (cèpe, girolles, fougères) Tendron de veau dégraissé, écume de noisette, cuit pendant 12h avec des pives de sapin, bouquet garni lié au manioc donc pas de graisse Pour la digestion, soda-veyrat, qui est une infusion digestive à base de serpolet et verveine, à la fois acide et sucrée. Plateau de fromages. Desserts, le premier en hommage à ses grands-parents, où un morceau de pain de trouve sur l’assiette qu’il ne faut pas toucher, on essuye l’assiette avec le morceau de pain avant de la retourner, sur le verso de l’assiette se trouve alors une crème à la reine des prés. Le 2ème, gelée d’agrumes à la verveine. 3ème, mille-feuille au chocolat blanc, noir. Ou encore ces coques de chocolat blanc et amer, sa sauce de chocolat chaud, émulsion de reine des prés et du génépi avec un soupçon de chartreuse, le tout servi dans une cloche avec de la fumée. Avec les cafés, il nous est également apporté des guimauves, macarons à la framboise, crèmes brûlées, etc etc… Les superlatifs me manquent pour transmettre l’émotion de ce repas et le moment magique que nous avons passé. Il est vrai que le prix du menu est de eur 345, mais on paie, les ingrédients, le travail, la recherche d’un plat, son originalité ainsi que la recherche d’ingrédients peu ou pas connus. Nous sortons de table pour ensuite tous nous retrouver près de la cheminée pour un génépi ou une gentiane nous sont offerts, pour après regagner nos chambres, prêt… pour le lendemain matin pour tester le meilleur petit-déjeuner au monde selon la définition des Relais & Château, et discuter avec les autres convives du repas de la veille. Je tiens à préciser que Monsieur Veyrat est présent à chaque instant de la journée pour nous donner des conseils. Ce n’est pas compliqué, si Monsieur Veyrat n’est pas là, et bien on ferme la table d’hôtes et il n’y a pas de service. Le personnel est très gentil et professionnel, se sont tous des passionnés Chez Veyrat, on a une émotion, avant, pendant et après. Franchement si j’avais pu, je l’aurais noté plus que 20 pts. Il le mérite amplement. Monsieur Veyrat a pris des coups durant sa carrière, c’est une personne vraie, accessible et c’est définitivement un vrai gentil. Je peux définitivement dire que mon Chef préféré n’est pas étoilé…en tout cas pour le moment, mais moi… j’étais proche des étoiles… sur un nuage…j’arrive pas à redescendre, merci…
0 Commentaires   13 Votes   En savoir plus
La Table d'Edgard (Lausanne Palace)
La Table d'Edgard (Lausanne Palace)
30.07.2014, 19:15
Nous étions 5 itasteurs à venir à la Table d'Edgard, pas seulement à la table, mais à la table d'hôtes. Franchement splendide de voir officier les cuisiniers, les serveurs, et le Chef Bovier. Nous avons eu le plaisir de pouvoir discuter à plusieurs reprises avec lui et le sommelier, c'était très sympa et instructif aussi. je ne me souviens malheureusement plus de l'intitulé des plats, mais j'ai posté toutes les photos. des entrées aux desserts tout était parfait. C'était un menu surprise avec un verre à chaque plat. le cout était de chf 270 p.pers. Seul petit hic, je crois qu'il faut réserver longtemps à l'avance pour avoir la table d'hotes. Nous avons eu également le plaisir de découvrir des vins, comme par exemple le Manni Nössing qui est une vendange tardive du sud tyrol ainsi qu'un excellent vin chilien, un santa rita casa real. je ne peux que vous recommander.
0 Commentaires   11 Votes   En savoir plus

Mon profil

François Baud
 Membre Gold
Ville de l'établissement: Genève

J'aime: Manger des plats goûteux, préparés avec amour et des produits de qualité, dans une ambiance chaleureuse et décontractée.

Je n'aime pas: Manger de la cuisine fraichement décongelée dans une ambiance qui voudrait mais qui peut pas...

6
Amis
108
pts de réputation

Amis

Isabelle Jacobi
 Membre Gold
18 Amis
411 pts de réputation
Jasmine von Spee
 Membre Gold
107 Amis
861 pts de réputation
Viveca Ott
 Membre Gold
213 Amis
15591 pts de réputation
© 2008 - 2014 iTaste SA