Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Le Guide gastronomique de annie doll

Dernières consultations

Le Rectiligne
Le Rectiligne
Il Salento
Il Salento
Wine & Beef
Wine & Beef
Gusto - Osteria
Gusto - Osteria
Chez Dédé
Chez Dédé

Envies

Mraz & Sohn
Mraz & Sohn
La Ciboulette
La Ciboulette
Rasoi by Vineet (Mandarin Oriental, Geneva)
Rasoi by Vineet (Mandarin Oriental, Geneva)
Sansui
Sansui
La Table du 9
La Table du 9

Actualité iTaste

Restaurant La Carretta
Restaurant La Carretta
13.01.2014, 19:03
restaurant italien typique, l'interieur est simple et assez modeste. En guise de décoration les murs sont tapissés de photos du patron en compagnie de célébrités, pour la plupart grands sportifs. La carte est typiques des restaurants italiens, avec soupes et carpaccios par exemple en entrée, pâtes, pâtes fraîches et pizzas, et tartes, tiramisu et glaces en dessert. Nous avons pris pizzas et pâtes, les pizzas étant EXCELLENTES! pâte fine et croquante, et pizzas bien garnies. En dessert, la tarte maison 'la torta della nonna', aux pignons de pin, excellente aussi. Le service très chaleureux aussi, nous avons été servis par une personne très serviable et aimable. prix: environ 50.-/pers, avec plat dessert ou entrée, et boissons Une bonne découverte.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Golden Dragon
Golden Dragon
26.02.2013, 19:55
Il s'agit d'un restaurant d'hôtel, installé dans un hôtel tout neuf, très design et très moderne. Le restaurant existait déjà bien avant, sur la même rue, mais je dois dire que le déménagement lui a fait du bien, car même si c'était une enseigne bien cotée, elle avait besoin d'un coup de neuf. La déco est donc très bien, joli mélange d'ambiance moderne et asiatique. Par contre, pas beaucoup de monde à midi (2 tables). Service très bien et discret, parfois presque trop discret ;-))) Nous avons pris diverses entrées, telles que: toasts aux crevettes (pain toast, crevettes écrasées et sésame, le tout toasté), soupe maïs et poulet (excellent, pour une fois j'ai pu sentir la viande de poulet, peut-être un peu fade), dim-sum et ravioli frits. Toutes les entrées se sont révélées bien plus raffinées que dans un restaurant chinois classique, avec de très bons ingrédients. En plat, canard laqué, bœuf Sichuan et poulet au légumes et sauce curry, accompagnés de riz cantonais et riz nature. Ayant pris le canard laqué, j'ai été enchantée, viande bien tendre et gouteuse, avec la peau bien croustillante, et une petite sauce ... sucrée, mais je n'ai pas pu l'identifier. Petit bémol pour le riz, qui était bien sec, autant le riz cantonais que le riz nature. En dessert, mille-feuille de mousse de chocolat blanc et noir et coulis de kumquat. Bon, mais les autres désserts avaient l'air bien plus appétissants que le mien: beignets de banane et glace au fruit de la passion, ou ananas et glace au cocos. Addition, environ CHF 95.00/personne, entrée plat dessert vin boissons A recommander, ça change un peu à Davos....
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Zum See
Zum See
01.02.2013, 18:20
Effectivement, incontournable à Zermatt!! L'endroit est magnifique, un petit hameau, quelques petites maisons en bois, accessibles depuis les pistes ou en balade d'environ 45 min depuis Zermatt. Ils proposent deux services, à 12h et à 14h, mais il faut absolument réserver au moins 24h à l'avance. L'accueil et le service sont parfaits, le personnel est très aimable et souriant. Concernant la carte des mets, les choix est varié, à satisfaire tous les goûts et tous les porte-monnaies. En entrée, on a le choix entre une petite soupe à l'orge, une soupe goulasch, une salade rampon et chèvre frais, carpaccio ou terrine. Je dois aussi mentionner que dans tous les restaurants à Zermatt il est de coutume d'apporter à table une corbeill avec du pain de seigle et beurre, avant toute commande. Les plats sont eux aussi très variés, mon choix fut un suprême de volaille nourrie au maïs, sur un lit de légumes et gratin de pommes de terre. La viende fut excellente et succulente, avec la peu bien croustillante, très bon. De même pour le gratin, délicieux, pas trop liquide. Les légumes (carottes, courgette et brocolis) bien cuits dans du bouillon, fermes, très bons également. Seul nuage: le petit bouillon arrosant les légumes je l'ai trouvé un peu trop salé.... Autres plats commandés à notre table: filet d’agneau provençal, croûte au fromage, rognons sauce moutarde, tagliatelles au curry et crevettes... Le dessert, évidemment, l'incontournable mille-feuille, mondialement renommé! A notre arrivée, un énorme plateau trônait sur le bar, en attendant les gourmands. On nous sert une énorme part de mille-feuille, qui est effectivement très bon.... Mais peut-être pas autant que je m'attendais :-( Pour moi, c'était bon, mais sans plus. Sinon, un excellent choix de vins, de très bonne qualité, également pour toutes les bourses. Le prix moyen par personne et menu, y compris le vin: 80 CHF A l'année prochaine!!!!!
1 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Miyako
Miyako
26.03.2012, 15:59
Samedi soir, le restaurant plein à craquer. Nous avons réservé 15 min avant d'arriver au restaurant, mais nous n'avons pas du attendre, ils nous ont vite trouvé deux places... Bien sur, nous avons partagé une table de teppanyaki avec d'autres personnes que nous ne connaissions pas. Accueil très aimable. Les plats sont excellents, nous avons pris de maki sushis comme entrée - thon, thon gras, chair de crabe et anguille. Ils sont frais et fondants, un régal. Je crois les meilleurs que j'ai mangé à Genève. Ensuite, nous avons pris le filet de bœuf et le mix de poissons - teppanyaki. Le filet de boeuf - un beau morceau, est préparé avec grand art sur la planche devant nous, avec des légumes (pousses soja, carottes etc). il est également accompagné d'une soupe miso et d'un bol de riz. le mix de poissons - daurade, thon et saumon, est préparé de la même façon, avec des épinards et champignons, accompagnée aussi de la soupe miso et du riz. J'ai trouvé les poissons quelconques, sauf le saumon, très bien cuit (à mon goût). Mais dans l’ensemble, très bons teppanyaki. La soupe miso, bonne, juste un soupçon trop salée. Bien que ce n'était plus nécessaire, nous avons aussi pris des desserts, juste pour re-voir les maîtres à l'ouevre encore une fois: - banane flambée et glace vanille, et yukimi (boule de glace enrobée d'une pâte de riz crue, servis avec fruits rouges et le tout flambé au Cointreau). En ce qui concerne le service, nous avons eu un serveur un peu distrait, un peu lourd aussi, mais bon, sans mauvaise volonté... On attendu pour les apéritifs, la soupe et le riz servis bien après que nous ayons entamé les teppayaki, on nous a laisse aussi avec la carte des vins dans les bras pendant un bon moment. on a mis cela sur le fait qu'il était débordé... Addition: 278 CHF/2 personnes. Le prix est vraiment un point négatif, car il y d'autres (très) bons restaurants japonnais, dont les prix ne sont pas à ce point élevés!
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Domaine de Châteauvieux
Domaine de Châteauvieux
27.12.2011, 13:47
Nous avons réservé pour le vendredi 23 décembre, pour un dîner de fin d'année en petite famille (4 personnes). Accueil chaleureux et professionnel, comme d'habitude. Inutile de parler du prix, également, je dirais juste les prix des menus: menu "gourmand": 210:- CHF, Menu "Surprise" ou le menu "Fin bec" sont à 290.- CHF. Voilà... Ce qu'on a mangé: - à la carte pour moi et une convive, et deux menus "Fin Bec" pour les autres - 1ère mise en bouche: un petit plateau avec: 1 bonbon de fois gras enrobé de gelée fruit de la passion, une croquette d’agneau (désolée, je ne me souviens plus du nom exact), et un biscuit au lard et caviar beluga sur mousse de patate douce. Cette troisième bouchée a été juste sublime, alors que bonbon foie gras-fruit passion était trop acide à mon gout, de m^me que la bouchée d'agneau - 2e mise en bouche: une petite soupe de courge et châtaignes et son croustillant - très fin, aérien, parfait. - 1ère entrée: commande spéciale, entrée ne se trouvant pas sur la carte, mais qui fait partie de nos "All time favourites" et que le chef se fait un plaisir de cuisiner pour nous: LES gambettes de grenouilles grilles aux herbettes, sur mousseline de pommes de terre à l'ail des ours et tomates confites - tellement bon, qu'on prendrait ça en plat et en dessert aussi!!! - 2e entrée: paté chaud de canard colvert confit, fruits d'automne et jus de braisage au chanterelles - très savoureux, riche et gourmand - plat: sur la carte, ils proposent du bison de Colovrex, mais ce soir-là, ils n'en avaient plus, alors je me suis vue proposer un filet de boeuf de Simmenthal, accompagné d'un rouleau croustillant aux herbes et foie gras et petits légumes (salsifis etc) et... la fameuse mousseline de pomme de terres - La viande est tellement bonne qu'elle convertirait même un végétarien convaincu! Le croustillant et les légumes, honnêtement, bof, je ne sais pas que s'est-il passé, mais ce n'était pas bon. Surtout les légumes, secs et fades... - après de mets si copieux, pas de dessert pour moi. Ils servent suffisamment de mignardises pour satisfaire la gourmandise. J'ai pourtant gouté les desserts proposé avec le menu, mais je ne me souviens plus de l'intitulé: un tartare d'ananas et un tarte au chocolat, très bon, pas très fin. Je ne connais pas très bien les vins et ce n'est pas moi qui ai choisi, avec les entrées nous avons bu un vin blanc assez doux des Côtes du Rhone, malheureusement je n'ai pas retenu le nom du vin rouge qui a suivi, mais nous fûmes bien conseillés en tout cas. Petit bémol pour le service: d'habitude dans ce genre d'établissement, le service est parfait, or j'ai vu des jours meilleurs... il y a eu quelques petites confusions.
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus

Derniers commentaires

restaurant italien typique, l'interieur est simple et assez modeste. En guise de décoration les murs sont tapissés de photos du patron en compagnie de célébrités, pour la plupart grands sportifs. La carte est typiques des restaurants italiens, avec soupes et carpaccios par exemple en entrée, pâtes, pâtes fraîches et pizzas, et tartes, tiramisu et glaces en dessert. Nous avons pris pizzas et pâtes, les pizzas étant EXCELLENTES! pâte fine et croquante, et pizzas bien garnies. En dessert, la tarte maison 'la torta della nonna', aux pignons de pin, excellente aussi. Le service très chaleureux aussi, nous avons été servis par une personne très serviable et aimable. prix: environ 50.-/pers, avec plat dessert ou entrée, et boissons Une bonne découverte.
la déco
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Il s'agit d'un restaurant d'hôtel, installé dans un hôtel tout neuf, très design et très moderne. Le restaurant existait déjà bien avant, sur la même rue, mais je dois dire que le déménagement lui a fait du bien, car même si c'était une enseigne bien cotée, elle avait besoin d'un coup de neuf. La déco est donc très bien, joli mélange d'ambiance moderne et asiatique. Par contre, pas beaucoup de monde à midi (2 tables). Service très bien et discret, parfois presque trop discret ;-))) Nous avons pris diverses entrées, telles que: toasts aux crevettes (pain toast, crevettes écrasées et sésame, le tout toasté), soupe maïs et poulet (excellent, pour une fois j'ai pu sentir la viande de poulet, peut-être un peu fade), dim-sum et ravioli frits. Toutes les entrées se sont révélées bien plus raffinées que dans un restaurant chinois classique, avec de très bons ingrédients. En plat, canard laqué, bœuf Sichuan et poulet au légumes et sauce curry, accompagnés de riz cantonais et riz nature. Ayant pris le canard laqué, j'ai été enchantée, viande bien tendre et gouteuse, avec la peau bien croustillante, et une petite sauce ... sucrée, mais je n'ai pas pu l'identifier. Petit bémol pour le riz, qui était bien sec, autant le riz cantonais que le riz nature. En dessert, mille-feuille de mousse de chocolat blanc et noir et coulis de kumquat. Bon, mais les autres désserts avaient l'air bien plus appétissants que le mien: beignets de banane et glace au fruit de la passion, ou ananas et glace au cocos. Addition, environ CHF 95.00/personne, entrée plat dessert vin boissons A recommander, ça change un peu à Davos....

0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Effectivement, incontournable à Zermatt!! L'endroit est magnifique, un petit hameau, quelques petites maisons en bois, accessibles depuis les pistes ou en balade d'environ 45 min depuis Zermatt. Ils proposent deux services, à 12h et à 14h, mais il faut absolument réserver au moins 24h à l'avance. L'accueil et le service sont parfaits, le personnel est très aimable et souriant. Concernant la carte des mets, les choix est varié, à satisfaire tous les goûts et tous les porte-monnaies. En entrée, on a le choix entre une petite soupe à l'orge, une soupe goulasch, une salade rampon et chèvre frais, carpaccio ou terrine. Je dois aussi mentionner que dans tous les restaurants à Zermatt il est de coutume d'apporter à table une corbeill avec du pain de seigle et beurre, avant toute commande. Les plats sont eux aussi très variés, mon choix fut un suprême de volaille nourrie au maïs, sur un lit de légumes et gratin de pommes de terre. La viende fut excellente et succulente, avec la peu bien croustillante, très bon. De même pour le gratin, délicieux, pas trop liquide. Les légumes (carottes, courgette et brocolis) bien cuits dans du bouillon, fermes, très bons également. Seul nuage: le petit bouillon arrosant les légumes je l'ai trouvé un peu trop salé.... Autres plats commandés à notre table: filet d’agneau provençal, croûte au fromage, rognons sauce moutarde, tagliatelles au curry et crevettes... Le dessert, évidemment, l'incontournable mille-feuille, mondialement renommé! A notre arrivée, un énorme plateau trônait sur le bar, en attendant les gourmands. On nous sert une énorme part de mille-feuille, qui est effectivement très bon.... Mais peut-être pas autant que je m'attendais :-( Pour moi, c'était bon, mais sans plus. Sinon, un excellent choix de vins, de très bonne qualité, également pour toutes les bourses. Le prix moyen par personne et menu, y compris le vin: 80 CHF A l'année prochaine!!!!!

1 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Samedi soir, le restaurant plein à craquer. Nous avons réservé 15 min avant d'arriver au restaurant, mais nous n'avons pas du attendre, ils nous ont vite trouvé deux places... Bien sur, nous avons partagé une table de teppanyaki avec d'autres personnes que nous ne connaissions pas. Accueil très aimable. Les plats sont excellents, nous avons pris de maki sushis comme entrée - thon, thon gras, chair de crabe et anguille. Ils sont frais et fondants, un régal. Je crois les meilleurs que j'ai mangé à Genève. Ensuite, nous avons pris le filet de bœuf et le mix de poissons - teppanyaki. Le filet de boeuf - un beau morceau, est préparé avec grand art sur la planche devant nous, avec des légumes (pousses soja, carottes etc). il est également accompagné d'une soupe miso et d'un bol de riz. le mix de poissons - daurade, thon et saumon, est préparé de la même façon, avec des épinards et champignons, accompagnée aussi de la soupe miso et du riz. J'ai trouvé les poissons quelconques, sauf le saumon, très bien cuit (à mon goût). Mais dans l’ensemble, très bons teppanyaki. La soupe miso, bonne, juste un soupçon trop salée. Bien que ce n'était plus nécessaire, nous avons aussi pris des desserts, juste pour re-voir les maîtres à l'ouevre encore une fois: - banane flambée et glace vanille, et yukimi (boule de glace enrobée d'une pâte de riz crue, servis avec fruits rouges et le tout flambé au Cointreau). En ce qui concerne le service, nous avons eu un serveur un peu distrait, un peu lourd aussi, mais bon, sans mauvaise volonté... On attendu pour les apéritifs, la soupe et le riz servis bien après que nous ayons entamé les teppayaki, on nous a laisse aussi avec la carte des vins dans les bras pendant un bon moment. on a mis cela sur le fait qu'il était débordé... Addition: 278 CHF/2 personnes. Le prix est vraiment un point négatif, car il y d'autres (très) bons restaurants japonnais, dont les prix ne sont pas à ce point élevés!
Les prix!!!!!
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Nous avons réservé pour le vendredi 23 décembre, pour un dîner de fin d'année en petite famille (4 personnes). Accueil chaleureux et professionnel, comme d'habitude. Inutile de parler du prix, également, je dirais juste les prix des menus: menu "gourmand": 210:- CHF, Menu "Surprise" ou le menu "Fin bec" sont à 290.- CHF. Voilà... Ce qu'on a mangé: - à la carte pour moi et une convive, et deux menus "Fin Bec" pour les autres - 1ère mise en bouche: un petit plateau avec: 1 bonbon de fois gras enrobé de gelée fruit de la passion, une croquette d’agneau (désolée, je ne me souviens plus du nom exact), et un biscuit au lard et caviar beluga sur mousse de patate douce. Cette troisième bouchée a été juste sublime, alors que bonbon foie gras-fruit passion était trop acide à mon gout, de m^me que la bouchée d'agneau - 2e mise en bouche: une petite soupe de courge et châtaignes et son croustillant - très fin, aérien, parfait. - 1ère entrée: commande spéciale, entrée ne se trouvant pas sur la carte, mais qui fait partie de nos "All time favourites" et que le chef se fait un plaisir de cuisiner pour nous: LES gambettes de grenouilles grilles aux herbettes, sur mousseline de pommes de terre à l'ail des ours et tomates confites - tellement bon, qu'on prendrait ça en plat et en dessert aussi!!! - 2e entrée: paté chaud de canard colvert confit, fruits d'automne et jus de braisage au chanterelles - très savoureux, riche et gourmand - plat: sur la carte, ils proposent du bison de Colovrex, mais ce soir-là, ils n'en avaient plus, alors je me suis vue proposer un filet de boeuf de Simmenthal, accompagné d'un rouleau croustillant aux herbes et foie gras et petits légumes (salsifis etc) et... la fameuse mousseline de pomme de terres - La viande est tellement bonne qu'elle convertirait même un végétarien convaincu! Le croustillant et les légumes, honnêtement, bof, je ne sais pas que s'est-il passé, mais ce n'était pas bon. Surtout les légumes, secs et fades... - après de mets si copieux, pas de dessert pour moi. Ils servent suffisamment de mignardises pour satisfaire la gourmandise. J'ai pourtant gouté les desserts proposé avec le menu, mais je ne me souviens plus de l'intitulé: un tartare d'ananas et un tarte au chocolat, très bon, pas très fin. Je ne connais pas très bien les vins et ce n'est pas moi qui ai choisi, avec les entrées nous avons bu un vin blanc assez doux des Côtes du Rhone, malheureusement je n'ai pas retenu le nom du vin rouge qui a suivi, mais nous fûmes bien conseillés en tout cas. Petit bémol pour le service: d'habitude dans ce genre d'établissement, le service est parfait, or j'ai vu des jours meilleurs... il y a eu quelques petites confusions.

0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Déjeuner avec la boite, nous étions une table de 8 personnes. Accueil très professionnel et sympathique, de même que le service durant le repas. Nous avons pris: -une salade verte en entrée pour tous, toute simple mais délicieuse, assaisonnée simplement de vinaigre balsamique et huile d'olive - filets de perches, accompagnées de frites et petit pot de lentilles (au curry) - pour certains -souris d'agneau confite au jus, sur lit de lentilles au curry - pour d'autres - Tartare de loup de mer mariné aux herbes, radis bière, petit pot de soja et gingembre rose - pour d'autres. Personnellement, j'ai pris les filets de perches, excellents, très bonne cuisson, accompagnement délicieux, notamment le petit pot au lentilles-curry. Peut-être juste la petite sauce avec les filets, un peu grasse, en fait juste du beurre. Deux service pour les filets de perches, donc bonne portion, raison pour laquelle je n'ai malheureusement pas pu prendre un dessert. je ne connais pas le montant de l'addition, je sais le plat de filets de perches est d'environ CHF 40.- , les desserts sont à approx. 15.- J'y retournerai surement, cette fois-ci le soir.

0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
J'avais entendu que de bonne choses sur cet endroit, je me réjouissais donc d'y aller. Tout d'abord, le restaurant-bar avait organisé une soirée spéciale de sensibilisation à la langue des signes, et le service était fait par des personnes sourdes ou mal-entendante. une très bonne initiative, ce fut joyeux et instructif. Par contre, du coup, le serveur fut quasi absent de la soirée, nous n'avons pas su ce que contenait l'amuse bouche, et il était assez difficile d'obtenir une quelconque information. Le restaurant n'a pas non plus de porte manteaux!!!! alors on était un peu serré, car on avait tous des doudounes ou manteaux. Nous étions 5, et avons toutes pris de plats différents: panaché de poissons+boulgour, parmentier de canard, salade gourmande, noix de saint-jaques. Apparemment, on m'a rapporté que c'était bon. Moi-même, j'ai pris le tartare traditionnel, servi avec des pommes de terre au four et une petite salade verte. J'ai trouvé bon, mais cela manquait un peu d'assaisonnement, et les pommes était un peu sèches. J'ai aussi trouvé autre chose: un cheveux.... En dessert: fondant au chocolat noir, accompagné d'une sorte de sauce à la vanille. Le fondant, j'ai trouvé bon, mais la crème était fade et de consistance un peu aqueuse... On a accompagné le tout avec du gamaret de Genève. Bon point pour la carte des vins, genevois! Alors, bilan mitigé: peut-être la soirée spéciale les a perturbé, je devrais donc y retourner..
Service, porte manteaux, hygiène...
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Comme les autres commentaires, j'ai trouvé ce restaurant vraiment tout juste. Pourtant cela faisait longtemps que j'avais envie d'y aller, comme c'est hyper central et bien situé. Eh bien, je pense que même Mikado c'est mieux. Le choix est limité, si vous voulez quelque chose de spécial, il faut attendre longtemps et c'est cher!!! L'assiette noire - la plus chère, est à 11 CHF - pour deux sushi à l'anguille, ou 3 tempura crevettes, ou pour la salade de calamar. Si vous devez faire attention à votre porte-monnaie, à vous les assiettes jaunes et blanches (3 et 5 CHF) - sushi au concombre, ou ceux au saumon ou crevette. Si vous avez envie de quelque chose plus original, il faut commander à la carte. Nous avons pris une salade de calamars, brochette boeuf-fromage, et plusieurs assiettes de sushis (nigiri): anguille, saumon, tartare de thon, etc, etc Bref, très, très cher pour une qualité modeste et choix réduit... Nous avons payé 125 CHF pour 2
Le service est très approximatif Le rapport qualité/prix
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Bon et pas cher, on peur manger même à 14h ou 15h, service très aimable et amical. Un peu sobre et simple, mai bon, on mange bien, c'est pas cher du tout et le service sympa. Que demande le peuple ;-) On y va pour le Poulet au Citron (miam miam, c'est vraiment bon chez eux) et les raviolis frits & à la vapeur. Par contre, à part la sauce soja, c'est difficile d'obtenir des extra comme vinaigre ou autre sauces. Les plats son à environ 15.- CHF pour la plupart

0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
On adore y aller apès un match ou un spectacle, on apprécie beaucoup ces horaires qui nous permettent de diner plus tard. On prend toujours la même chose, salade mais-jambon en entrée, et deux petites pizzas chacun. La petite pizza -traditionnelle, au jambon et poivrons. Addition, toujours environ 80.00 CHF pour deux, et on se fait plaisir
le service, parfois c'est limite pas poli et grossier
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus

Entre amis

le petit ocean
le petit ocean
17.04.2014, 08:52
Autant dire tout de suite que nous venions pour les gambas, je n'ai aucune idée de ce que l'on mange d'autres… désolé… Cela fait des années que je navigue dans Genève pour trouver un restaurant où l'on mange de bonnes gambas, certaines fois les premiers plats étaient puis après cela se gâtait… Hier soir sur recommandation de mon oncle nous étions quatre personnes et avions réservé. Peu de monde, il n'y avait que deux tables. Nous prenons en entrée 3 kirs et une autre. On nous propose gentiment une salade mêlée en entrée avant de rentrer dans le vif du sujet. On nous apporte de grand tablier en papier pour protéger les habits. Plat de belles gambas à chf 38 à volonté, tout simplement excellentes, beaucoup d'ail. Les frites maison sont aussi excellentes. On nous propose différent vins pour accompagner notre plat. Nous choisissons sur recommandation du patron un vin portugais of course un Cadao Douro 2007 vraiment excellent. à chf 48. En dessert boules de glace pour certains et profiteroles pour d'autres. Avec les cafés il nous est offert du limancello. Nous avons beaucoup aimé la gentillesse des patrons et leurs recommandations. Nous y reviendrons c'est sur. Certainement les meilleures gambas de Genève. Un conseil, le parking n'est pas aisé, ne pas hésitez de demander au patron d'ouvrir la barrière pour rentrer dans le parking.
0 Commentaires   8 Votes   En savoir plus
L'Epicentre
L'Epicentre
11.04.2014, 14:58
Ce qui me plaît tout d'abord c'est l'agencement du restaurant et la décoration j'ai beaucoup aimé, l'ambiance est chaleureuse. La carte change relativement courte chaque trois semaine et est très alléchante. Je n'avais pas une grande faim aujourd'hui si bien que nous avons partagé une entrée et le dessert. Chaque jour de la semaine (zut c'est fermé le week-end) l'épijour, donc le menu ,change, le menu est à 23 ou à chf 32, entrée, plat et dessert. J'ai beaucoup aimé mon plat principal, la truite mi-cuite au cédrat, cresson avocat à chf 38. J'ai beaucoup apprécié également le fait que le serveur connaît bien ses plats et arrive à répondre à toutes les questions que nous avons posées à propos des épices qui composaient nos différents plats. Merci à Portia qui m'a fait découvrir cet endroit, je ne peux que recommander. Un grand coup de cœur. Il est également intéressant à savoir que tous les menus sont réalisables pour les végétariens.
0 Commentaires   16 Votes   En savoir plus
Le Paravent Bleu
Le Paravent Bleu
10.04.2014, 15:15
Première expérience au Paravent Bleu, cela faisait des années que j'en avais entendu parler sans avoir eu l'occasion d'y aller. C'est me trouvant à 20h30 à Plainpalais en cherchant un endroit pour manger que je m'en suis rappelé. Un coup de téléphone à un ami, et une deuxième pour la réservation. La décoration est à l'image d'un peu n'importe quel restaurant chinois à Genève. L'accueil est chaleureux, 1/3 des tables étant occupées, le service a été rapide. Nous buvons deux cocktails maison, à chf 11. Impossible de savoir ce que c'est. Nous prenons ensuite un potage aux raviolis à chf 13 et un potage pékinois que j'ai trouvé qu'il y avait trop de vinaigre. En plat principal un poulet caramélisé (pas assez à mon goût) et un canard aux prunes. Un riz et un riz cantonais. En dessert, le gingembre confi ainsi que le beignet de glace vanille. nous avons également bu une bouteille d'eau et 3dl de St Emilion Je n'en garderai pas un grand souvenir, la cuisine est simple et correct. J'ai lu certaines évaluations qui considèrent ce restaurant comme le meilleur chinois de Genève, personnellement je dirai qu'il est en milieu de classement. Je trouve en plus les prix un peu cher par rapport à ce que c'est.
0 Commentaires   5 Votes   En savoir plus
Le Prieuré
Le Prieuré
10.04.2014, 11:36
http://labobouffe.blogspot.ch/2014/04/le-prieure-pully.html Voilà quelques temps, je suis allé au Prieuré pour un dîner qui m'avait fort plu. Souvenirs d'une cuisine française classique, bien travaillée, généreuse et raffinée, au teintes de vieux restaurant chic d'ancienne bourgade. J'avoue avoir été un peu surpris en voyant que tout récemment Michel Theux-Bérucq avait rendu son tablier au Prieuré pour passer du côté du restaurant Le Leman à Morges, il y a de cela plus d'un an. Après peu de temps de fermeture, on découvre un nouveau personnage à la tête de la maison, Monsieur Hervé Acosta, d'origine auvergnate, ayant déjà passablement bourlingué, connu dans la région pour avoir géré le Café du Théâtre à Lausanne. C'est donc curieux qu'avec mon Frère je me suis rendu ce 25 mars 2014 au restaurant du Prieuré, bénéficiant d'une réduction de 50% grâce à LaFourchette. On retrouve une bâtisse historique toute de pierres et de volets blancs et rouges, ancienne propriété des moines du prieuré de Payerne dont l'histoire remonte à plus d'un millénaire, en 960. Plutôt que de faire un exposé, voici un lien sur l'histoire du lieu, plutôt intéressante. En attendant, entrons ! Nous sommes accueilli par un serveur un peu bourru mais sympathique qui nous mène à notre table. On passe une salle du genre « pinte » où l'on viendra volontiers boire un verre en jouant au chibre, on longe un joli bar et on arrive en salle de restaurant. Je retrouve une pièce que j'ai connue au temps de l'ancienne gérance mais qui est passée d'un apparat relativement chargé à quelque chose de plus simple et épuré sans rien enlever du chaleureux, plinthes hautes blanches, murs jaunes légèrement habillés tantôt de miroirs, tantôt de natures mortes. <Les tables sont dressées tout en simplicité et élégance de nappes blanche et de jolie vaisselle et d’une présence florale. Notons que le bâtiment possède d'autres salles privatisables et que l'établissement peut accueillir jusqu'à 300 personnes. Tout en consultant la carte, nous commandons une carafe d'eau ainsi que deux verres de Petite Arvine de la Cave Orsat à Martigny. Le millésime n'est pas spécifié, ce qui est le cas de plusieurs autres vins de la carte, au demeurant jolie, bien fournie essentiellement en vins suisses et correctement pricée. A picoter, des biscuits apéritif mélangés du commerce, sans grand intérêt, mais l'attention est là. La carte est petite et bien réfléchie terroir/saison. En cette période, nous sommes à mi-chemin entre hiver et printemps, on retrouvera donc des légumes racines tantôt, quelques asperges et morilles dans d'autres cas, le tout mis en scène dans un discours de cuisine française classique, presque-même de bistrot, mais raffinée par le travail du chef. Dès ce moment-là, le propriétaire Hervé Acosta entre en salle et y restera toute la soirée, y distillant une présence discrète, chaleureuse, serviable et plaisante. Ce Monsieur aime manifestement son métier, une passion, et cela se voit. Un amuse-bouche nous est offert, ce qui est toujours apprécié. Il s'agissait d'un petit velouté de carottes crémeux et gourmand, augmenté de tranches de magret fumé. C'est très agréable en bouche. Mon Frère ne mangeant pas de viande, le patron a eu le bon réflexe de lui servir l'équivalent sans viande. Mon entrée sera le «Tartare de bar aux fruits de la passion« : une portion plutôt généreuse de poisson fin et délicat, coupé en cubes assez gros ce que j'apprécie personnellement m'est présentée. L'assaisonnement est très juste entre salé, sucré et acide pour un résultat très rafraîchissant et plaisant. Un petit mesclun arrosé d'une vinaigrette bien agréablement acidulée et de petits toasts complétaient cette entrée fort appréciée. Mon Frère a opté en entrée pour la « Fricassée de champignons, fusette grillée à la crème de truffe blanche c : à nouveau une assiette gourmande de champignons bien sautés, apparemment essentiellement de la variété des pleurotes (mais je n'ai su les détailler précieusement), bien brillants et riches en senteurs. Je n'en ai pris qu'une petite fourchetée et ai été surpris par les saveurs proches de celles d'une viande ; je ne suis pas coutumier de la truffe blanche mais ai entendu ce genre d'échos de personnes plus expérimentées que moi. C'est très intéressant. Le tout augmenté d'une fusette grillée pour ajouter volume, couleur et gourmandise. Belle assiette qui m'a peut-être semblée un peu grasse mais qui a beaucoup plu au dégustateur. En plat, j'ai choisi la « Caille désossée farcie aux champignons, polenta à la tomate séchée ». Un beau travail dans l'assiette que cette délicate caille bien désossée avec maîtrise et propreté, farcie de champignons sautés et joliment rôtie. La chair est tendre est goûteuse, qui plus est nappée d'un jus très plaisant de viande. Une petite polenta bien cuite, toute simple, pas grasse et appréciable, parfumée de tomate séchée, sert de piédestal à la préparation. Le tout est enfin entouré de quelques petits légumes, de la côte de bette de la carotte et du brocoli juste blanchis et une petite crème (d'artichauts dirais-je). Un beau plat bien réalisé. Mon Frère a cédé à la « Sole de Bretagne rôtie meunière, purée citronnée » ; le poisson noble est présenté sous sa forme la plus commune, meunière, cuite sur arête et augmentée d'une poignée d'amandes effilées légèrement grillées. La cuisson est simplement parfaite et le résultat est là : chair ferme et nacrée s'ôtant néanmoins facilement de l'arête, « croûte » goûteuse et légèrement croustillante. On ajoute à l'ensemble une quenelle de purée de pommes de terre et des légumes semblables aux miens pour un plat qui à beaucoup plu à son commanditaire. Avec ce repas des plus plaisant, nous avons partagé une désirée de « Cuvée du Docteur » 2012 de l'Union viticole de Cully, un Pinot noir bien travaillé, frais, fruité et pas trop corpulent qui a correctement suivi nos deux plats. Notons encore le pain des plus satisfaisant, un mélange de pain complet aux céréales et de pain mi-blanc de très bonne qualité. Place au dessert ! Mon frère choisit les « Profiteroles à la crème de Williamine et poire pochée » : c'est une copieuse assiette qui lui arrive, garnie de trois profiterole comme je les aime, à savoir légèrement croquante à l'extérieur et moelleuse à l'intérieur, garnie de crème parfumée et généreusement nappée de chocolat chaud et quelques mouchette de chantilly apparemment parfumée à la tonka. Une petite et onctueuse poire pochée vient compléter cette assiette gourmande et bien réalisée. Pour ma part, sans être encore affamé, je cède pour la suggestion du jour, à savoir un un canelé. Et celui-ci m'arrive dans le plus simple appareil, certes, mais fort bien réalisé, caramélisé et croûté à l'extérieur pour révéler un intérieur d'une moelleuse gourmandise. En guise de mise en scène, un petit tartare de fruits frais, ananas et un autre fruit que je ne suis pas parvenu à identifier, et une coupelle de crème qui m'a semblé être de la crème double (je ne suis pas un grand expert en la matière). Un dessert plutôt léger qui ne néglige pas la gourmandise, parfait pour une finale douce sans faim. Deux cafés et l'addition se montant, avec le rabais (50% sur la nourriture), à 132 francs grosso modo ce qui est des plus raisonnable. En revanche, le prix plein m'aurait peut-être paru un peu élevé, quoique pas absolument excessif. Pour conclure, ce fut un excellent repas, sans fausse note particulière, une cuisine travaillée, raffinée sur un thème des plus classiques, des produits choisis et bien traités, il n'y a rien à dire, le Prieuré a amplement de quoi réussir, surtout avec son sympathique patron, présent partout, attentif et passionné.
0 Commentaires   11 Votes   En savoir plus
L'Ancienne Auberge
L'Ancienne Auberge
08.04.2014, 12:02
première visite dans cet établissement, dimanche 6 avril 2014, à midi, 4 convives (2 couples) J'étais venu la première fois à Vonnas, chez Georges Blanc, dans le "vraie resto" en 1997! J'ai d'ailleurs gardé la carte, signé par GB lui-même à l'époque. Je n'y suis jamais retourné depuis. la raison était relativement simple. Lorsque vous payé le prix dans un lieu d'excellence pareille, il n'est pas tolérable, de trouver un cheveux dans la soupe et surtout que la même soupe est trop salée. Chose qui m'était arrivé perso et qui m'a clairement déplu. Ils m'avaient à l'époque juste offert le café! Quel geste généreux quand en on a pour passé 400 Euro déjà à l'époque. Enfin c'est du passé et oublié depuis longtemps. J'avais envie de faire découvrir à des amis et surtout faire la surprise à mon tendre épouse pour son anniversaire proche, l'annexe de ce fameux Chef 3 étoiles, jouxtant son grand resto, toujours aussi impressionnant, l'ancienne Auberge, qui donne sur la même place, et surtout à des prix beaucoup plus abordables. Que bien nous a pris. A 11.00h nous rodons dans le quartier et une des boutiques, boulangerie de GB, et M. le chef en personne rentre dans le magasin, avec son épouse et sa fille, faire la cosette avec ses employés. Nous lui demandâmes si nous pouvions faire une petite photo souvenir, et très abordables, allait chercher quelqu'un pour plusieurs belles prises. D'une simplicité déconcertante. Il est vrai, que c'était pas encore la bourre de midi, il avait le temps de relaxer un peu, et ses équipes étaient déjà bien actifs. A midi nous allons prendre l'apéritif dans le jardin privé derrière, avant de passer à table. J'avais réservé un mois à l'avance et nous avions une belle table, dans un jolie coin à l'intérieur. Comme il a fait un temps exceptionnellement doux ce jour là, nous avons demandé si nous pouvions manger dehors. Il y avait une dizaine de tables dressées. Elles étaient toutes déjà réservées. Quelle ne fut pas notre stupeur, lorsque la serveuse nous annonça une minute plus tard, que nous pouvions nous installer dehors. Nous étions ravi de l'arrangement et avons profité pleinement de cette belle terrasse, ombragée sous un store annexé, mais entouré d'une température digne d'une journée d'été. 24C à l'ombre, début avril. J'ai omis de décrire cette magnifique bâtisse, avec des vieux murs, des poutres imposantes, une décoration très chaleureuse, des tables soigneusement décorées, avec des belles nappes rouges, des petits bouquets de fleur de saison, un personnel omni présent, et à 12.00h pile nous étions un des premiers visiteurs. Vers 13.00, les différentes salles, étaient bien remplies. C'est plutôt impressionnant, toutes ces emplacements différents, entre le patio avec des tables hautes, et les salles sur plusieurs niveaux, et on se sent tout de même uni! Un très bel endroit intérieur. Et bin nous étions dehors. Et c'était encore mieux! Le service très intentionné, par deux jeunes personnes bien dans leur assiette. La carte est de saison et bien ciblée. Nous commandâmes en entrée: Des Écrevisses dans une nage relevée au Vin d'Azé « comme autrefois »,Hure de Maquereau en gelée d'aromates aux Herbes potagères, sauce Gribiche et Terrine de Foie gras de Canard mariné au Porto et Pamplemousse rose confit. En plat principal nous voulions goûter une spécialité des lieux et optâmes pour la moitié pour Le Poulet de Bresse AOP rôti à la broche Pomme Agata « Façon Boulangère » et crème de Bresse et l'autre moitié pour la Volaille de Bresse AOP à la crème « Mère Blanc », riz Basmati. En dessert ce fut le bouquet final: Il y a un menu à 60Euro pour les affamés. Avec une bouteille de Cros Hermitage, des eaux minérales, une coupe de champagne en apéritif et des cafés, la note finale s'est élevée à 320 Euro, = 80 Euro par personne, rien à dire, très correct. Nous allons surement y revenir bientôt, comme en plus c'est à 140km de Genève, en 1h30 on y est, le tout par l'autoroute A40 jusqu'à la sortie Vonnas. M. Georges Blanc, qui est très demandé depuis quelques mois par les médias, il est passé dans l'émission de Frédéric Lopez, la parenthèse inattendue, dans Top chef etc, a pleinement compris, que être connu et être bon rime avec être modeste et reconnu sur la durée. Je lui félicite pour sa réussite et sa simplicité presque attachante et envoutante. J'attendrai moins de 17 ans pour retourner dans ce lieu d'exception. Le petit jardin privatif derrière l'ancienne auberge, ou vous pouvez croiser des chefs en toque ramasser des herbes dans le potager, en vaut aussi son détour. il est vrai que le temps magnifique a beaucoup contribué à ses impressions des plus belles couleurs.
0 Commentaires   13 Votes   En savoir plus

Mon profil

annie doll
 Membre Silver
Ville de l'établissement: Genève

J'aime:

Je n'aime pas:

10
Amis
350
pts de réputation

Amis

Olivier Micheloud
 Membre Gold
641 Amis
63166 pts de réputation
Patrick Peloso
 Membre Gold
93 Amis
6101 pts de réputation
Ion Barra
 Membre Gold
147 Amis
23685 pts de réputation
© 2008 - 2014 iTaste SA

 X