Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Le Guide gastronomique de annie doll

Dernières consultations

Il Salento
Il Salento
Alfredo alla Scrofa
Alfredo alla Scrofa
Au Phil du Temps
Au Phil du Temps
Sansui
Sansui
Il Convivio Troiani
Il Convivio Troiani

Envies

Mraz & Sohn
Mraz & Sohn
La Ciboulette
La Ciboulette
Rasoi by Vineet (Mandarin Oriental, Geneva)
Rasoi by Vineet (Mandarin Oriental, Geneva)
Sansui
Sansui
La Table du 9
La Table du 9

Actualité iTaste

Restaurant La Carretta
Restaurant La Carretta
13.01.2014, 19:03
restaurant italien typique, l'interieur est simple et assez modeste. En guise de décoration les murs sont tapissés de photos du patron en compagnie de célébrités, pour la plupart grands sportifs. La carte est typiques des restaurants italiens, avec soupes et carpaccios par exemple en entrée, pâtes, pâtes fraîches et pizzas, et tartes, tiramisu et glaces en dessert. Nous avons pris pizzas et pâtes, les pizzas étant EXCELLENTES! pâte fine et croquante, et pizzas bien garnies. En dessert, la tarte maison 'la torta della nonna', aux pignons de pin, excellente aussi. Le service très chaleureux aussi, nous avons été servis par une personne très serviable et aimable. prix: environ 50.-/pers, avec plat dessert ou entrée, et boissons Une bonne découverte.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Golden Dragon
Golden Dragon
26.02.2013, 19:55
Il s'agit d'un restaurant d'hôtel, installé dans un hôtel tout neuf, très design et très moderne. Le restaurant existait déjà bien avant, sur la même rue, mais je dois dire que le déménagement lui a fait du bien, car même si c'était une enseigne bien cotée, elle avait besoin d'un coup de neuf. La déco est donc très bien, joli mélange d'ambiance moderne et asiatique. Par contre, pas beaucoup de monde à midi (2 tables). Service très bien et discret, parfois presque trop discret ;-))) Nous avons pris diverses entrées, telles que: toasts aux crevettes (pain toast, crevettes écrasées et sésame, le tout toasté), soupe maïs et poulet (excellent, pour une fois j'ai pu sentir la viande de poulet, peut-être un peu fade), dim-sum et ravioli frits. Toutes les entrées se sont révélées bien plus raffinées que dans un restaurant chinois classique, avec de très bons ingrédients. En plat, canard laqué, bœuf Sichuan et poulet au légumes et sauce curry, accompagnés de riz cantonais et riz nature. Ayant pris le canard laqué, j'ai été enchantée, viande bien tendre et gouteuse, avec la peau bien croustillante, et une petite sauce ... sucrée, mais je n'ai pas pu l'identifier. Petit bémol pour le riz, qui était bien sec, autant le riz cantonais que le riz nature. En dessert, mille-feuille de mousse de chocolat blanc et noir et coulis de kumquat. Bon, mais les autres désserts avaient l'air bien plus appétissants que le mien: beignets de banane et glace au fruit de la passion, ou ananas et glace au cocos. Addition, environ CHF 95.00/personne, entrée plat dessert vin boissons A recommander, ça change un peu à Davos....
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Zum See
Zum See
01.02.2013, 18:20
Effectivement, incontournable à Zermatt!! L'endroit est magnifique, un petit hameau, quelques petites maisons en bois, accessibles depuis les pistes ou en balade d'environ 45 min depuis Zermatt. Ils proposent deux services, à 12h et à 14h, mais il faut absolument réserver au moins 24h à l'avance. L'accueil et le service sont parfaits, le personnel est très aimable et souriant. Concernant la carte des mets, les choix est varié, à satisfaire tous les goûts et tous les porte-monnaies. En entrée, on a le choix entre une petite soupe à l'orge, une soupe goulasch, une salade rampon et chèvre frais, carpaccio ou terrine. Je dois aussi mentionner que dans tous les restaurants à Zermatt il est de coutume d'apporter à table une corbeill avec du pain de seigle et beurre, avant toute commande. Les plats sont eux aussi très variés, mon choix fut un suprême de volaille nourrie au maïs, sur un lit de légumes et gratin de pommes de terre. La viende fut excellente et succulente, avec la peu bien croustillante, très bon. De même pour le gratin, délicieux, pas trop liquide. Les légumes (carottes, courgette et brocolis) bien cuits dans du bouillon, fermes, très bons également. Seul nuage: le petit bouillon arrosant les légumes je l'ai trouvé un peu trop salé.... Autres plats commandés à notre table: filet d’agneau provençal, croûte au fromage, rognons sauce moutarde, tagliatelles au curry et crevettes... Le dessert, évidemment, l'incontournable mille-feuille, mondialement renommé! A notre arrivée, un énorme plateau trônait sur le bar, en attendant les gourmands. On nous sert une énorme part de mille-feuille, qui est effectivement très bon.... Mais peut-être pas autant que je m'attendais :-( Pour moi, c'était bon, mais sans plus. Sinon, un excellent choix de vins, de très bonne qualité, également pour toutes les bourses. Le prix moyen par personne et menu, y compris le vin: 80 CHF A l'année prochaine!!!!!
1 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Miyako
Miyako
26.03.2012, 15:59
Samedi soir, le restaurant plein à craquer. Nous avons réservé 15 min avant d'arriver au restaurant, mais nous n'avons pas du attendre, ils nous ont vite trouvé deux places... Bien sur, nous avons partagé une table de teppanyaki avec d'autres personnes que nous ne connaissions pas. Accueil très aimable. Les plats sont excellents, nous avons pris de maki sushis comme entrée - thon, thon gras, chair de crabe et anguille. Ils sont frais et fondants, un régal. Je crois les meilleurs que j'ai mangé à Genève. Ensuite, nous avons pris le filet de bœuf et le mix de poissons - teppanyaki. Le filet de boeuf - un beau morceau, est préparé avec grand art sur la planche devant nous, avec des légumes (pousses soja, carottes etc). il est également accompagné d'une soupe miso et d'un bol de riz. le mix de poissons - daurade, thon et saumon, est préparé de la même façon, avec des épinards et champignons, accompagnée aussi de la soupe miso et du riz. J'ai trouvé les poissons quelconques, sauf le saumon, très bien cuit (à mon goût). Mais dans l’ensemble, très bons teppanyaki. La soupe miso, bonne, juste un soupçon trop salée. Bien que ce n'était plus nécessaire, nous avons aussi pris des desserts, juste pour re-voir les maîtres à l'ouevre encore une fois: - banane flambée et glace vanille, et yukimi (boule de glace enrobée d'une pâte de riz crue, servis avec fruits rouges et le tout flambé au Cointreau). En ce qui concerne le service, nous avons eu un serveur un peu distrait, un peu lourd aussi, mais bon, sans mauvaise volonté... On attendu pour les apéritifs, la soupe et le riz servis bien après que nous ayons entamé les teppayaki, on nous a laisse aussi avec la carte des vins dans les bras pendant un bon moment. on a mis cela sur le fait qu'il était débordé... Addition: 278 CHF/2 personnes. Le prix est vraiment un point négatif, car il y d'autres (très) bons restaurants japonnais, dont les prix ne sont pas à ce point élevés!
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Domaine de Châteauvieux
Domaine de Châteauvieux
27.12.2011, 13:47
Nous avons réservé pour le vendredi 23 décembre, pour un dîner de fin d'année en petite famille (4 personnes). Accueil chaleureux et professionnel, comme d'habitude. Inutile de parler du prix, également, je dirais juste les prix des menus: menu "gourmand": 210:- CHF, Menu "Surprise" ou le menu "Fin bec" sont à 290.- CHF. Voilà... Ce qu'on a mangé: - à la carte pour moi et une convive, et deux menus "Fin Bec" pour les autres - 1ère mise en bouche: un petit plateau avec: 1 bonbon de fois gras enrobé de gelée fruit de la passion, une croquette d’agneau (désolée, je ne me souviens plus du nom exact), et un biscuit au lard et caviar beluga sur mousse de patate douce. Cette troisième bouchée a été juste sublime, alors que bonbon foie gras-fruit passion était trop acide à mon gout, de m^me que la bouchée d'agneau - 2e mise en bouche: une petite soupe de courge et châtaignes et son croustillant - très fin, aérien, parfait. - 1ère entrée: commande spéciale, entrée ne se trouvant pas sur la carte, mais qui fait partie de nos "All time favourites" et que le chef se fait un plaisir de cuisiner pour nous: LES gambettes de grenouilles grilles aux herbettes, sur mousseline de pommes de terre à l'ail des ours et tomates confites - tellement bon, qu'on prendrait ça en plat et en dessert aussi!!! - 2e entrée: paté chaud de canard colvert confit, fruits d'automne et jus de braisage au chanterelles - très savoureux, riche et gourmand - plat: sur la carte, ils proposent du bison de Colovrex, mais ce soir-là, ils n'en avaient plus, alors je me suis vue proposer un filet de boeuf de Simmenthal, accompagné d'un rouleau croustillant aux herbes et foie gras et petits légumes (salsifis etc) et... la fameuse mousseline de pomme de terres - La viande est tellement bonne qu'elle convertirait même un végétarien convaincu! Le croustillant et les légumes, honnêtement, bof, je ne sais pas que s'est-il passé, mais ce n'était pas bon. Surtout les légumes, secs et fades... - après de mets si copieux, pas de dessert pour moi. Ils servent suffisamment de mignardises pour satisfaire la gourmandise. J'ai pourtant gouté les desserts proposé avec le menu, mais je ne me souviens plus de l'intitulé: un tartare d'ananas et un tarte au chocolat, très bon, pas très fin. Je ne connais pas très bien les vins et ce n'est pas moi qui ai choisi, avec les entrées nous avons bu un vin blanc assez doux des Côtes du Rhone, malheureusement je n'ai pas retenu le nom du vin rouge qui a suivi, mais nous fûmes bien conseillés en tout cas. Petit bémol pour le service: d'habitude dans ce genre d'établissement, le service est parfait, or j'ai vu des jours meilleurs... il y a eu quelques petites confusions.
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus

Derniers commentaires

restaurant italien typique, l'interieur est simple et assez modeste. En guise de décoration les murs sont tapissés de photos du patron en compagnie de célébrités, pour la plupart grands sportifs. La carte est typiques des restaurants italiens, avec soupes et carpaccios par exemple en entrée, pâtes, pâtes fraîches et pizzas, et tartes, tiramisu et glaces en dessert. Nous avons pris pizzas et pâtes, les pizzas étant EXCELLENTES! pâte fine et croquante, et pizzas bien garnies. En dessert, la tarte maison 'la torta della nonna', aux pignons de pin, excellente aussi. Le service très chaleureux aussi, nous avons été servis par une personne très serviable et aimable. prix: environ 50.-/pers, avec plat dessert ou entrée, et boissons Une bonne découverte.
la déco
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Il s'agit d'un restaurant d'hôtel, installé dans un hôtel tout neuf, très design et très moderne. Le restaurant existait déjà bien avant, sur la même rue, mais je dois dire que le déménagement lui a fait du bien, car même si c'était une enseigne bien cotée, elle avait besoin d'un coup de neuf. La déco est donc très bien, joli mélange d'ambiance moderne et asiatique. Par contre, pas beaucoup de monde à midi (2 tables). Service très bien et discret, parfois presque trop discret ;-))) Nous avons pris diverses entrées, telles que: toasts aux crevettes (pain toast, crevettes écrasées et sésame, le tout toasté), soupe maïs et poulet (excellent, pour une fois j'ai pu sentir la viande de poulet, peut-être un peu fade), dim-sum et ravioli frits. Toutes les entrées se sont révélées bien plus raffinées que dans un restaurant chinois classique, avec de très bons ingrédients. En plat, canard laqué, bœuf Sichuan et poulet au légumes et sauce curry, accompagnés de riz cantonais et riz nature. Ayant pris le canard laqué, j'ai été enchantée, viande bien tendre et gouteuse, avec la peau bien croustillante, et une petite sauce ... sucrée, mais je n'ai pas pu l'identifier. Petit bémol pour le riz, qui était bien sec, autant le riz cantonais que le riz nature. En dessert, mille-feuille de mousse de chocolat blanc et noir et coulis de kumquat. Bon, mais les autres désserts avaient l'air bien plus appétissants que le mien: beignets de banane et glace au fruit de la passion, ou ananas et glace au cocos. Addition, environ CHF 95.00/personne, entrée plat dessert vin boissons A recommander, ça change un peu à Davos....

0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Effectivement, incontournable à Zermatt!! L'endroit est magnifique, un petit hameau, quelques petites maisons en bois, accessibles depuis les pistes ou en balade d'environ 45 min depuis Zermatt. Ils proposent deux services, à 12h et à 14h, mais il faut absolument réserver au moins 24h à l'avance. L'accueil et le service sont parfaits, le personnel est très aimable et souriant. Concernant la carte des mets, les choix est varié, à satisfaire tous les goûts et tous les porte-monnaies. En entrée, on a le choix entre une petite soupe à l'orge, une soupe goulasch, une salade rampon et chèvre frais, carpaccio ou terrine. Je dois aussi mentionner que dans tous les restaurants à Zermatt il est de coutume d'apporter à table une corbeill avec du pain de seigle et beurre, avant toute commande. Les plats sont eux aussi très variés, mon choix fut un suprême de volaille nourrie au maïs, sur un lit de légumes et gratin de pommes de terre. La viende fut excellente et succulente, avec la peu bien croustillante, très bon. De même pour le gratin, délicieux, pas trop liquide. Les légumes (carottes, courgette et brocolis) bien cuits dans du bouillon, fermes, très bons également. Seul nuage: le petit bouillon arrosant les légumes je l'ai trouvé un peu trop salé.... Autres plats commandés à notre table: filet d’agneau provençal, croûte au fromage, rognons sauce moutarde, tagliatelles au curry et crevettes... Le dessert, évidemment, l'incontournable mille-feuille, mondialement renommé! A notre arrivée, un énorme plateau trônait sur le bar, en attendant les gourmands. On nous sert une énorme part de mille-feuille, qui est effectivement très bon.... Mais peut-être pas autant que je m'attendais :-( Pour moi, c'était bon, mais sans plus. Sinon, un excellent choix de vins, de très bonne qualité, également pour toutes les bourses. Le prix moyen par personne et menu, y compris le vin: 80 CHF A l'année prochaine!!!!!

1 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Samedi soir, le restaurant plein à craquer. Nous avons réservé 15 min avant d'arriver au restaurant, mais nous n'avons pas du attendre, ils nous ont vite trouvé deux places... Bien sur, nous avons partagé une table de teppanyaki avec d'autres personnes que nous ne connaissions pas. Accueil très aimable. Les plats sont excellents, nous avons pris de maki sushis comme entrée - thon, thon gras, chair de crabe et anguille. Ils sont frais et fondants, un régal. Je crois les meilleurs que j'ai mangé à Genève. Ensuite, nous avons pris le filet de bœuf et le mix de poissons - teppanyaki. Le filet de boeuf - un beau morceau, est préparé avec grand art sur la planche devant nous, avec des légumes (pousses soja, carottes etc). il est également accompagné d'une soupe miso et d'un bol de riz. le mix de poissons - daurade, thon et saumon, est préparé de la même façon, avec des épinards et champignons, accompagnée aussi de la soupe miso et du riz. J'ai trouvé les poissons quelconques, sauf le saumon, très bien cuit (à mon goût). Mais dans l’ensemble, très bons teppanyaki. La soupe miso, bonne, juste un soupçon trop salée. Bien que ce n'était plus nécessaire, nous avons aussi pris des desserts, juste pour re-voir les maîtres à l'ouevre encore une fois: - banane flambée et glace vanille, et yukimi (boule de glace enrobée d'une pâte de riz crue, servis avec fruits rouges et le tout flambé au Cointreau). En ce qui concerne le service, nous avons eu un serveur un peu distrait, un peu lourd aussi, mais bon, sans mauvaise volonté... On attendu pour les apéritifs, la soupe et le riz servis bien après que nous ayons entamé les teppayaki, on nous a laisse aussi avec la carte des vins dans les bras pendant un bon moment. on a mis cela sur le fait qu'il était débordé... Addition: 278 CHF/2 personnes. Le prix est vraiment un point négatif, car il y d'autres (très) bons restaurants japonnais, dont les prix ne sont pas à ce point élevés!
Les prix!!!!!
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Nous avons réservé pour le vendredi 23 décembre, pour un dîner de fin d'année en petite famille (4 personnes). Accueil chaleureux et professionnel, comme d'habitude. Inutile de parler du prix, également, je dirais juste les prix des menus: menu "gourmand": 210:- CHF, Menu "Surprise" ou le menu "Fin bec" sont à 290.- CHF. Voilà... Ce qu'on a mangé: - à la carte pour moi et une convive, et deux menus "Fin Bec" pour les autres - 1ère mise en bouche: un petit plateau avec: 1 bonbon de fois gras enrobé de gelée fruit de la passion, une croquette d’agneau (désolée, je ne me souviens plus du nom exact), et un biscuit au lard et caviar beluga sur mousse de patate douce. Cette troisième bouchée a été juste sublime, alors que bonbon foie gras-fruit passion était trop acide à mon gout, de m^me que la bouchée d'agneau - 2e mise en bouche: une petite soupe de courge et châtaignes et son croustillant - très fin, aérien, parfait. - 1ère entrée: commande spéciale, entrée ne se trouvant pas sur la carte, mais qui fait partie de nos "All time favourites" et que le chef se fait un plaisir de cuisiner pour nous: LES gambettes de grenouilles grilles aux herbettes, sur mousseline de pommes de terre à l'ail des ours et tomates confites - tellement bon, qu'on prendrait ça en plat et en dessert aussi!!! - 2e entrée: paté chaud de canard colvert confit, fruits d'automne et jus de braisage au chanterelles - très savoureux, riche et gourmand - plat: sur la carte, ils proposent du bison de Colovrex, mais ce soir-là, ils n'en avaient plus, alors je me suis vue proposer un filet de boeuf de Simmenthal, accompagné d'un rouleau croustillant aux herbes et foie gras et petits légumes (salsifis etc) et... la fameuse mousseline de pomme de terres - La viande est tellement bonne qu'elle convertirait même un végétarien convaincu! Le croustillant et les légumes, honnêtement, bof, je ne sais pas que s'est-il passé, mais ce n'était pas bon. Surtout les légumes, secs et fades... - après de mets si copieux, pas de dessert pour moi. Ils servent suffisamment de mignardises pour satisfaire la gourmandise. J'ai pourtant gouté les desserts proposé avec le menu, mais je ne me souviens plus de l'intitulé: un tartare d'ananas et un tarte au chocolat, très bon, pas très fin. Je ne connais pas très bien les vins et ce n'est pas moi qui ai choisi, avec les entrées nous avons bu un vin blanc assez doux des Côtes du Rhone, malheureusement je n'ai pas retenu le nom du vin rouge qui a suivi, mais nous fûmes bien conseillés en tout cas. Petit bémol pour le service: d'habitude dans ce genre d'établissement, le service est parfait, or j'ai vu des jours meilleurs... il y a eu quelques petites confusions.

0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Déjeuner avec la boite, nous étions une table de 8 personnes. Accueil très professionnel et sympathique, de même que le service durant le repas. Nous avons pris: -une salade verte en entrée pour tous, toute simple mais délicieuse, assaisonnée simplement de vinaigre balsamique et huile d'olive - filets de perches, accompagnées de frites et petit pot de lentilles (au curry) - pour certains -souris d'agneau confite au jus, sur lit de lentilles au curry - pour d'autres - Tartare de loup de mer mariné aux herbes, radis bière, petit pot de soja et gingembre rose - pour d'autres. Personnellement, j'ai pris les filets de perches, excellents, très bonne cuisson, accompagnement délicieux, notamment le petit pot au lentilles-curry. Peut-être juste la petite sauce avec les filets, un peu grasse, en fait juste du beurre. Deux service pour les filets de perches, donc bonne portion, raison pour laquelle je n'ai malheureusement pas pu prendre un dessert. je ne connais pas le montant de l'addition, je sais le plat de filets de perches est d'environ CHF 40.- , les desserts sont à approx. 15.- J'y retournerai surement, cette fois-ci le soir.

0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
J'avais entendu que de bonne choses sur cet endroit, je me réjouissais donc d'y aller. Tout d'abord, le restaurant-bar avait organisé une soirée spéciale de sensibilisation à la langue des signes, et le service était fait par des personnes sourdes ou mal-entendante. une très bonne initiative, ce fut joyeux et instructif. Par contre, du coup, le serveur fut quasi absent de la soirée, nous n'avons pas su ce que contenait l'amuse bouche, et il était assez difficile d'obtenir une quelconque information. Le restaurant n'a pas non plus de porte manteaux!!!! alors on était un peu serré, car on avait tous des doudounes ou manteaux. Nous étions 5, et avons toutes pris de plats différents: panaché de poissons+boulgour, parmentier de canard, salade gourmande, noix de saint-jaques. Apparemment, on m'a rapporté que c'était bon. Moi-même, j'ai pris le tartare traditionnel, servi avec des pommes de terre au four et une petite salade verte. J'ai trouvé bon, mais cela manquait un peu d'assaisonnement, et les pommes était un peu sèches. J'ai aussi trouvé autre chose: un cheveux.... En dessert: fondant au chocolat noir, accompagné d'une sorte de sauce à la vanille. Le fondant, j'ai trouvé bon, mais la crème était fade et de consistance un peu aqueuse... On a accompagné le tout avec du gamaret de Genève. Bon point pour la carte des vins, genevois! Alors, bilan mitigé: peut-être la soirée spéciale les a perturbé, je devrais donc y retourner..
Service, porte manteaux, hygiène...
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Comme les autres commentaires, j'ai trouvé ce restaurant vraiment tout juste. Pourtant cela faisait longtemps que j'avais envie d'y aller, comme c'est hyper central et bien situé. Eh bien, je pense que même Mikado c'est mieux. Le choix est limité, si vous voulez quelque chose de spécial, il faut attendre longtemps et c'est cher!!! L'assiette noire - la plus chère, est à 11 CHF - pour deux sushi à l'anguille, ou 3 tempura crevettes, ou pour la salade de calamar. Si vous devez faire attention à votre porte-monnaie, à vous les assiettes jaunes et blanches (3 et 5 CHF) - sushi au concombre, ou ceux au saumon ou crevette. Si vous avez envie de quelque chose plus original, il faut commander à la carte. Nous avons pris une salade de calamars, brochette boeuf-fromage, et plusieurs assiettes de sushis (nigiri): anguille, saumon, tartare de thon, etc, etc Bref, très, très cher pour une qualité modeste et choix réduit... Nous avons payé 125 CHF pour 2
Le service est très approximatif Le rapport qualité/prix
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Bon et pas cher, on peur manger même à 14h ou 15h, service très aimable et amical. Un peu sobre et simple, mai bon, on mange bien, c'est pas cher du tout et le service sympa. Que demande le peuple ;-) On y va pour le Poulet au Citron (miam miam, c'est vraiment bon chez eux) et les raviolis frits & à la vapeur. Par contre, à part la sauce soja, c'est difficile d'obtenir des extra comme vinaigre ou autre sauces. Les plats son à environ 15.- CHF pour la plupart

0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
On adore y aller apès un match ou un spectacle, on apprécie beaucoup ces horaires qui nous permettent de diner plus tard. On prend toujours la même chose, salade mais-jambon en entrée, et deux petites pizzas chacun. La petite pizza -traditionnelle, au jambon et poivrons. Addition, toujours environ 80.00 CHF pour deux, et on se fait plaisir
le service, parfois c'est limite pas poli et grossier
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus

Entre amis

Café du Marché
Café du Marché
17.07.2014, 11:42
soirée découverte à 2: jeudi 3 juillet 2014: Se trouvant au cœur de la citée Sarde, ce classique bistrot carougeois tient du charme, surtout si l'on se place dans sa jolie court intérieure, entourée de plantes et de lumières apaisantes en soirée. Encore un jolie endroit pour les amoureux. La salle principale est quelconque, la terrasse devant, donnant sur la place du marché et une rue passante, rien de particulier. Un magnifique piano à queue blanc accueille les hôtes au fond de la salle et le patron laisse les pianistes dans l'âme tapoter quelques mélodies si l'envie les prend. Plutôt sympathique de sa part. Passons aux choses sérieuses pour les quelles ns sommes prioritairement venues. La carte étant assez restreinte, nous optons pour le menu surprise (min 2 personnes!) : en tout premier un petit amuse bouche, une verrine de gaspacho soleil rafraîchi au sorbet concombre, suivit en entrée, une trilogie de seiches gratinées aux trois pestos, poivrons, basilic, amandes: intéressant et bon. En deuxième suivit un pavé de daurade royale rôtie sur peau, concassé de tomates, fèves et schiso, très bien cuit mais portion minuscule! La viande, une banderille de côtes d’agneau au zhatar et rognons au jus grassouillet était succulent, un peu trop sec, il manquait un peu de sauce. En dessert, le sablé rhubarbe, mûres, myrtilles, chantilly maison a fait tout à fait l'affaire. Dans l'ensemble, correct, plats pas très recherchés, cuisine simple, pas de chichi, presque un peu trop simple, de la décoration des plats, la présentation au finish. Bon service, intentionné, rapide, carte des vins, bien diversifiés. Pas de problème de parking. Très tranquille dans court. Et jolie endroit pour se faire des confidences ou des aveux! Je vous laisse le choix, nous sommes venu pour déguster..... et ce fût correct, sans plus!
0 Commentaires   7 Votes   En savoir plus
Les Jardins du Léman
Les Jardins du Léman
17.07.2014, 10:57
repas en famille à 6: dimanche 20 juillet 2014 après avoir eu de la peine à trouver une table pour 6 personnes, m'étant pris à la dernière minute, nous avons atterris ici. Nous avions le choix entre la terrasse, qui a une magnifique vue sur le château, le lac Léman et surtout le jardin des 5 sens, et l'intérieur. Nous avons pris le risque de la terrasse et nous avons passés entre les goûtes avec une température juste limite désagréable. Vivement l'été! Les plats sont soigneusement présentés sur nappes blanches, très classe. La moitié des convives ont optés pour le menu tradition, comprenant une salade en entrée, la poêlée de petite perches meunière à la sauce citronnée, et dessert ou fromage. Les 3 autres ont dégusté le menu des jardins: en entrée, le tartare de coquilles St Jacques assaisonné au Jurabalsam blanc, brunoise de légumes frais et dés croustillants de pain d'épices et/ou la charlotte d'Asperges vertes et Féra fumée du Léman farcie de rillettes de Féra, crème acidulée aux herbes, étaient délicieusement réussi. Une bonne surprise point de vue finesse. En plat principale, la pièce de boeuf AOC Pays de Savoie, dans le filet, au sautoir, sauce aux morilles avec petits légumes frais glacés au beurre et gratin savoyard étaient elle aussi tendre, et très agréables à avaler, les quantités étant aussi plutôt généreuses. Le charriot des fromages fermiers est plutôt limité (6 sortes à choix) et les desserts copieux. Dans l'ensemble très bonne impression. Service assez efficace, ayant été sur la terrasse, et que la cuisine se trouve deux étages en dessous, vu qu'il y a 3 niveaux en tout. (même si les places à l'intérieure étaient presque toutes prises). Carte assez élaborée, grand choix, niveau entrée, viande et poissons. Une bonne découverte dans l'ensemble et à des prix assez relevés pour l'hexagone, mais on paye la prime touristique, et Yvoire en profite, c'est le prix de la rançon. La douloureuse s'est élevée à 320€ tout compris (ce qui fait env 400 CHF, 66 par personne) C'est pas au bord du lac, mais on le voit tout de même, l'entrée est dans le village, mais la terrasse est unique et très bien placée.
0 Commentaires   7 Votes   En savoir plus
Chez Ma Cousine Bourg de Four
Chez Ma Cousine Bourg de Four
17.07.2014, 09:52
petit saut à midi à 3, le 10 juillet; petite terrasse en pente, vu le temps maussade l'intérieur s'imposait: plat principale mais pas unique: le poulet à la broche, sinon, quelques choix de salades. Le tout à 15.40! nous sommes en Suisse, à Genève, une des villes les plus chères du monde, et en plus dans la vieille ville, très touristique, vraiment, sans complexe, le meilleur plats dans un rayon de 2 km, en ce qui est du rapport qualité/prix. Mais il faut aimer la volaille, le p o u l e t! j'ai bien aimé, de temps en temps cela passe bien......Bon vol...... en dessus du nid de ma cousine!!!
0 Commentaires   10 Votes   En savoir plus
dongpo
dongpo
16.07.2014, 16:53
C'est une agréable surprise que j'ai eu, ce 24 juin 2014 au soir, en me rendant avec un ami dans l'un des nombreux restaurants chinois de la scène lausannoise : le Dongpo. Situé rue Maupas, à l'orée du centre-ville lausannois, le Dongpo a tout d'un petit resto de quartier sans prétention, dans des rues essentiellement résidentielles ; petit bistro où l'on prendra son café le matin, son demi l'après-midi et son repas le soir. Le Dongpo fait partie de ces restaurants chinois moyenne gamme, qui ne paient pas de mine, ni de l'extérieur, ni de l'intérieur. Une carte à rallonge, certes, proposant des mets que l'on peut trouver un peu partout ailleurs, certes, mais contenant également quelques inédits à la carte, incluant des ingrédients plus rares (comme les jarrets, les pieds de porc) ou plus « chic » (homard, loup frais, St-Jacques, sur commande pour l'essentiel) et enfin quelques incursions de mets de saison. On notera la présence, également, de mets « thaï », une catégorie de mets qui ne m'ont jamais donné plus envie que cela sinon dans un restaurant thaï. C'est avec un ami, profitant du Passeport Gourmand, que nous avons choisi de nous y frotter. L'extérieur présente une petite terrasse toute simple et l'intérieur est d'une grande sobriété. Des tables dressées au minimum (sans baguettes, sans doute l'influence de la clientèle), des rideaux de fils rose, un aquarium et un ou deux bibelots. Au fond, un grand écran de TV. Nous sommes accueillis par un personnel sympathique qui nous installe et nous porte la carte. En apéritif, 2dl de Mont-sur-Rolle commandé par mon ami, pour ma part je passe directement au thé. On consulte la carte, on se consulte entre nous. Armés d'une grosse faim, nous nous partagerons trois plats. Nous avons commencé par un assortiment de raviolis, proposant quatre pièces de trois préparations différentes cuites vapeur : au porc, à la crevette, et porc-crevette. A chaque fois les farces révèles des saveurs fraîches et les pâtes sont toutes différentes. Quelques irrégularités de façonnage ainsi que les goûts nous signalent qu'il s'agit assez clairement de préparations maison, plutôt réussies et agréables. Suite à cela, nous avons donc choisi trois plats, tous bien servis. Un « canard à l'orange » : l'habituel canard laqué semblable à un peu partout a conservé du moelleux et est de bonne saveur. Il sera nappé d'une sauce épaisse et sirupeuse, avec néanmoins une petite acidité. L'assiette est bonne, un poil écoeurante pour moi, mais qui réjouira grandement mon compère. Ce dernier est absolument fan du boeuf croustillant. Je ne pouvais le lui refuser. C'est un grand habituel mais qui demande d'être bien réussi, pas trop sucré, pas trop croquant, pas trop mou. Là, il était parfait dans sa catégorie, parsemé de petits légumes amenant un peu de fraîcheur. La troisième assiette, appartenant aux « spécialités » du lieu, est celle qui m'a le plus plu. C'est un poulet cuit à sec aux piments. Si cela ne tenait qu'à moi, j'aurais demandé de charger en piment. Nous avons demandé de limiter le dosage pour mon ami. En résulte un plat étonnamment gourmand et parfumé de poulet sauté aux petits légumes et champignons, dans une sauce sombre tendant sur l'épice et le doux mais contrebalancé avec une agréable acidité. Trois bol de riz pour faire passer tout cela ainsi qu'une grande bouteille d'eau, le tout pour le montant de 57.25 avec le PG (sans, cela aurait été 94.-) Le service est agréable, géré par une à deux personnes au français très correct et qui font preuve de beaucoup d'attention. C'est un coin vraiment agréable, tout à fait recommandable, où je retournerai pour tester un peu plus de ces spécialités moins communes que l'on trouve dans cette maison.
0 Commentaires   8 Votes   En savoir plus
Hotel de la Place
Hotel de la Place "Chez Francine"
13.07.2014, 21:39
Que j'en ai entendu parler, de ce Café de la Place à Corsier ; un coin qui semble faire l'unanimité dans la région pour sa simplicité, sa tradition et sa qualité constante. C'était une belle occasion que de s'y accorder une soirée amicale, ce 7 juin 2014. On rejoint très simplement ce village sis un peu au-dessus de Vevey, soit à pied, soit en bus. La commune est d'une surface assez étendue et si ses abords se mêlent aux quartiers entourant la gare de Vevey, la promenade vers le Corsier profond est agréable et on arrivera sans peine au milieu de l'archétype du centre de village : son église, sa poste, sa banque et son café. Un café qui d'ailleurs est l'un des deux bâtiments classés comme bien culturel d'importance nationale de la commune (avec le Manoir de Ban), en tant que représentant le l'architecture bernoise en Pays de Vaud : une belle grande bâtisse précédée d'une jolie terrasse couverte de vigne, un intérieur traditionnel un rien vieillot (mais on aime cela), où l'on dîne sous l'oeil de Charlie Chaplin, la bâtisse fait restaurant et hôtel. La foule qui s'y massera durant la soirée ne fera que prouver davantage son succès. Note à part, juste pour rire, il est amusant de remarquer que dans un coin à tel point pétri de traditionalisme, la quasi totalité du staff (du moins celui rencontré ce jour-là, tant en salle qu'en cuisine) était manifestement originaire du sous-contient indien. Ce sont des petits riens qui me font sourire. Un staff qui au demeurant est très professionnel, efficace et agréable. Nous sommes donc installés sur la terrasse, la soirée est douce, autant en profiter. On nous propose un apéritif (décliné, on avait pris de l'avance sur le sujet) et nous voilà alors face à une carte jolie, assez réduite, combinant terroir, tradition et saison. Les grandes spécialités du lieu sont les tartares déclinés à toutes les saveurs, l'entrecôte servie au beurre maison ou encore les moules ou les crevettes à nouveau aux goûts divers et variés. On pourra également y déguster diverses salades, petite restauration ou encore la fameuse « désossée du Léman », une manière particulière de préparer la perche, à laquelle on n’enlèvera que les arêtes dorsales et des côtés mais dont on préservera l'arête centrale. Le choix des vins est plutôt attrayant. On sélectionnera trois dl d'un rouge local, un Yvorne Grand Cru 2012 « La Bastide », assemblage de Pinot noir, Gamay et Garanoir riche en bouche, plutôt fruité, avec des tanins bien soutenus. On nous porte une corbeille de pain frais, une baguette toute simple mais bien réalisée, le genre de pains avec lequel on apprécie saucer. Comme entrée, nous avons tous deux choisi la fraîcheur et la légèreté d'une salade mêlée. Une jolie assiette composée de jeunes feuilles de salades diverses, de la carotte, du concombre, du maïs, de la tomate, le tout généreusement nappée d'une de ces sauce à salade à l'ancienne, des goûts rappelant la salade de grand-maman, c'est réconfortant et agréable. Ma convive prendra, comme plat, le « Tartare cristal » garni de tapenade, champignons et parmesan. Une jolie présentation, un tartare emportepiécé couronné d'un oeuf de caille, un tronçon de concombre recelant du cognac, une quenelle de tapenade de bonne qualité et un petit tas de morceaux de parmesan. On a encore quelques étoiles de carambole, peu intéressantes dans l'assiette mais on soulignera l'effort esthétique. Servi avec des toasts, ma convive s'en est délecté et en est sortie comblée. Pour ma part, les crevettes à l'ail m'ont fait de l'oeil. Servie avec sa bavette et son rince doigt, voici une généreuse portion de crevettes très bien cuites, issues de production durable certifiées et de belle qualité, sont présentées dans leur plat de cuisson baignant dans une sauce à l'ail ma foi assez grasse mais franchement bonne. Servi avec un mélange de riz blanc et riz sauvage, c'est typiquement le genre de plats d'une grande simplicité mais qui offrent beaucoup de plaisir. Autant dire que les portions sont généreuses et ne laissent que peu de place au dessert. Ceux-ci sont réduits au nombre de cinq et sont à l'image du reste, d'une grande simplicité. Je me laisserai tenter par la poire au Servagnin et sa glace vanille ; bel hommage à l'histoire que l'emploi de cette variété de Pinot noir cultivé depuis le Moyen-Age dans nos régions et qui a risqué de disparaître. L'ensemble est simple et bon, léger et agréable après un tel repas. L'addition se montera à environ 120 francs. Le Café de la Place a tenu ses promesse. On n'y va pas pour être émerveillé, surpris, étonné mais pour trouver le plaisir d'une cuisine de grand-mère, de la simplicité, de l’authenticité et un cadre qui, tout de même, vaut le coup. J'y retournerai sans doute en saison froide pour y déguster le moules dont j'ai entendu le plus grand bien.
0 Commentaires   11 Votes   En savoir plus

Mon profil

annie doll
 Membre Silver
Ville de l'établissement: Genève

J'aime:

Je n'aime pas:

10
Amis
350
pts de réputation

Amis

Nina ZANETTI MARTIN
 Membre Gold
317 Amis
24059 pts de réputation
Tanner Markus
 Membre Gold
117 Amis
6851 pts de réputation
Olivier Micheloud
 Membre Gold
644 Amis
64910 pts de réputation
© 2008 - 2014 iTaste SA