Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Le Guide gastronomique de annie doll

Dernières consultations

Au Phil du Temps
Au Phil du Temps
Gusto - Osteria
Gusto - Osteria
Gusto
Gusto
Domaine de Châteauvieux
Domaine de Châteauvieux
Le Rectiligne
Le Rectiligne

Envies

Mraz & Sohn
Mraz & Sohn
La Ciboulette
La Ciboulette
Rasoi by Vineet (Mandarin Oriental, Geneva)
Rasoi by Vineet (Mandarin Oriental, Geneva)
Sansui
Sansui
La Table du 9
La Table du 9

Actualité iTaste

Restaurant La Carretta
Restaurant La Carretta
13.01.2014, 19:03
restaurant italien typique, l'interieur est simple et assez modeste. En guise de décoration les murs sont tapissés de photos du patron en compagnie de célébrités, pour la plupart grands sportifs. La carte est typiques des restaurants italiens, avec soupes et carpaccios par exemple en entrée, pâtes, pâtes fraîches et pizzas, et tartes, tiramisu et glaces en dessert. Nous avons pris pizzas et pâtes, les pizzas étant EXCELLENTES! pâte fine et croquante, et pizzas bien garnies. En dessert, la tarte maison 'la torta della nonna', aux pignons de pin, excellente aussi. Le service très chaleureux aussi, nous avons été servis par une personne très serviable et aimable. prix: environ 50.-/pers, avec plat dessert ou entrée, et boissons Une bonne découverte.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Golden Dragon
Golden Dragon
26.02.2013, 19:55
Il s'agit d'un restaurant d'hôtel, installé dans un hôtel tout neuf, très design et très moderne. Le restaurant existait déjà bien avant, sur la même rue, mais je dois dire que le déménagement lui a fait du bien, car même si c'était une enseigne bien cotée, elle avait besoin d'un coup de neuf. La déco est donc très bien, joli mélange d'ambiance moderne et asiatique. Par contre, pas beaucoup de monde à midi (2 tables). Service très bien et discret, parfois presque trop discret ;-))) Nous avons pris diverses entrées, telles que: toasts aux crevettes (pain toast, crevettes écrasées et sésame, le tout toasté), soupe maïs et poulet (excellent, pour une fois j'ai pu sentir la viande de poulet, peut-être un peu fade), dim-sum et ravioli frits. Toutes les entrées se sont révélées bien plus raffinées que dans un restaurant chinois classique, avec de très bons ingrédients. En plat, canard laqué, bœuf Sichuan et poulet au légumes et sauce curry, accompagnés de riz cantonais et riz nature. Ayant pris le canard laqué, j'ai été enchantée, viande bien tendre et gouteuse, avec la peau bien croustillante, et une petite sauce ... sucrée, mais je n'ai pas pu l'identifier. Petit bémol pour le riz, qui était bien sec, autant le riz cantonais que le riz nature. En dessert, mille-feuille de mousse de chocolat blanc et noir et coulis de kumquat. Bon, mais les autres désserts avaient l'air bien plus appétissants que le mien: beignets de banane et glace au fruit de la passion, ou ananas et glace au cocos. Addition, environ CHF 95.00/personne, entrée plat dessert vin boissons A recommander, ça change un peu à Davos....
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Zum See
Zum See
01.02.2013, 18:20
Effectivement, incontournable à Zermatt!! L'endroit est magnifique, un petit hameau, quelques petites maisons en bois, accessibles depuis les pistes ou en balade d'environ 45 min depuis Zermatt. Ils proposent deux services, à 12h et à 14h, mais il faut absolument réserver au moins 24h à l'avance. L'accueil et le service sont parfaits, le personnel est très aimable et souriant. Concernant la carte des mets, les choix est varié, à satisfaire tous les goûts et tous les porte-monnaies. En entrée, on a le choix entre une petite soupe à l'orge, une soupe goulasch, une salade rampon et chèvre frais, carpaccio ou terrine. Je dois aussi mentionner que dans tous les restaurants à Zermatt il est de coutume d'apporter à table une corbeill avec du pain de seigle et beurre, avant toute commande. Les plats sont eux aussi très variés, mon choix fut un suprême de volaille nourrie au maïs, sur un lit de légumes et gratin de pommes de terre. La viende fut excellente et succulente, avec la peu bien croustillante, très bon. De même pour le gratin, délicieux, pas trop liquide. Les légumes (carottes, courgette et brocolis) bien cuits dans du bouillon, fermes, très bons également. Seul nuage: le petit bouillon arrosant les légumes je l'ai trouvé un peu trop salé.... Autres plats commandés à notre table: filet d’agneau provençal, croûte au fromage, rognons sauce moutarde, tagliatelles au curry et crevettes... Le dessert, évidemment, l'incontournable mille-feuille, mondialement renommé! A notre arrivée, un énorme plateau trônait sur le bar, en attendant les gourmands. On nous sert une énorme part de mille-feuille, qui est effectivement très bon.... Mais peut-être pas autant que je m'attendais :-( Pour moi, c'était bon, mais sans plus. Sinon, un excellent choix de vins, de très bonne qualité, également pour toutes les bourses. Le prix moyen par personne et menu, y compris le vin: 80 CHF A l'année prochaine!!!!!
1 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Miyako
Miyako
26.03.2012, 15:59
Samedi soir, le restaurant plein à craquer. Nous avons réservé 15 min avant d'arriver au restaurant, mais nous n'avons pas du attendre, ils nous ont vite trouvé deux places... Bien sur, nous avons partagé une table de teppanyaki avec d'autres personnes que nous ne connaissions pas. Accueil très aimable. Les plats sont excellents, nous avons pris de maki sushis comme entrée - thon, thon gras, chair de crabe et anguille. Ils sont frais et fondants, un régal. Je crois les meilleurs que j'ai mangé à Genève. Ensuite, nous avons pris le filet de bœuf et le mix de poissons - teppanyaki. Le filet de boeuf - un beau morceau, est préparé avec grand art sur la planche devant nous, avec des légumes (pousses soja, carottes etc). il est également accompagné d'une soupe miso et d'un bol de riz. le mix de poissons - daurade, thon et saumon, est préparé de la même façon, avec des épinards et champignons, accompagnée aussi de la soupe miso et du riz. J'ai trouvé les poissons quelconques, sauf le saumon, très bien cuit (à mon goût). Mais dans l’ensemble, très bons teppanyaki. La soupe miso, bonne, juste un soupçon trop salée. Bien que ce n'était plus nécessaire, nous avons aussi pris des desserts, juste pour re-voir les maîtres à l'ouevre encore une fois: - banane flambée et glace vanille, et yukimi (boule de glace enrobée d'une pâte de riz crue, servis avec fruits rouges et le tout flambé au Cointreau). En ce qui concerne le service, nous avons eu un serveur un peu distrait, un peu lourd aussi, mais bon, sans mauvaise volonté... On attendu pour les apéritifs, la soupe et le riz servis bien après que nous ayons entamé les teppayaki, on nous a laisse aussi avec la carte des vins dans les bras pendant un bon moment. on a mis cela sur le fait qu'il était débordé... Addition: 278 CHF/2 personnes. Le prix est vraiment un point négatif, car il y d'autres (très) bons restaurants japonnais, dont les prix ne sont pas à ce point élevés!
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Domaine de Châteauvieux
Domaine de Châteauvieux
27.12.2011, 13:47
Nous avons réservé pour le vendredi 23 décembre, pour un dîner de fin d'année en petite famille (4 personnes). Accueil chaleureux et professionnel, comme d'habitude. Inutile de parler du prix, également, je dirais juste les prix des menus: menu "gourmand": 210:- CHF, Menu "Surprise" ou le menu "Fin bec" sont à 290.- CHF. Voilà... Ce qu'on a mangé: - à la carte pour moi et une convive, et deux menus "Fin Bec" pour les autres - 1ère mise en bouche: un petit plateau avec: 1 bonbon de fois gras enrobé de gelée fruit de la passion, une croquette d’agneau (désolée, je ne me souviens plus du nom exact), et un biscuit au lard et caviar beluga sur mousse de patate douce. Cette troisième bouchée a été juste sublime, alors que bonbon foie gras-fruit passion était trop acide à mon gout, de m^me que la bouchée d'agneau - 2e mise en bouche: une petite soupe de courge et châtaignes et son croustillant - très fin, aérien, parfait. - 1ère entrée: commande spéciale, entrée ne se trouvant pas sur la carte, mais qui fait partie de nos "All time favourites" et que le chef se fait un plaisir de cuisiner pour nous: LES gambettes de grenouilles grilles aux herbettes, sur mousseline de pommes de terre à l'ail des ours et tomates confites - tellement bon, qu'on prendrait ça en plat et en dessert aussi!!! - 2e entrée: paté chaud de canard colvert confit, fruits d'automne et jus de braisage au chanterelles - très savoureux, riche et gourmand - plat: sur la carte, ils proposent du bison de Colovrex, mais ce soir-là, ils n'en avaient plus, alors je me suis vue proposer un filet de boeuf de Simmenthal, accompagné d'un rouleau croustillant aux herbes et foie gras et petits légumes (salsifis etc) et... la fameuse mousseline de pomme de terres - La viande est tellement bonne qu'elle convertirait même un végétarien convaincu! Le croustillant et les légumes, honnêtement, bof, je ne sais pas que s'est-il passé, mais ce n'était pas bon. Surtout les légumes, secs et fades... - après de mets si copieux, pas de dessert pour moi. Ils servent suffisamment de mignardises pour satisfaire la gourmandise. J'ai pourtant gouté les desserts proposé avec le menu, mais je ne me souviens plus de l'intitulé: un tartare d'ananas et un tarte au chocolat, très bon, pas très fin. Je ne connais pas très bien les vins et ce n'est pas moi qui ai choisi, avec les entrées nous avons bu un vin blanc assez doux des Côtes du Rhone, malheureusement je n'ai pas retenu le nom du vin rouge qui a suivi, mais nous fûmes bien conseillés en tout cas. Petit bémol pour le service: d'habitude dans ce genre d'établissement, le service est parfait, or j'ai vu des jours meilleurs... il y a eu quelques petites confusions.
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus

Derniers commentaires

restaurant italien typique, l'interieur est simple et assez modeste. En guise de décoration les murs sont tapissés de photos du patron en compagnie de célébrités, pour la plupart grands sportifs. La carte est typiques des restaurants italiens, avec soupes et carpaccios par exemple en entrée, pâtes, pâtes fraîches et pizzas, et tartes, tiramisu et glaces en dessert. Nous avons pris pizzas et pâtes, les pizzas étant EXCELLENTES! pâte fine et croquante, et pizzas bien garnies. En dessert, la tarte maison 'la torta della nonna', aux pignons de pin, excellente aussi. Le service très chaleureux aussi, nous avons été servis par une personne très serviable et aimable. prix: environ 50.-/pers, avec plat dessert ou entrée, et boissons Une bonne découverte.
la déco
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Il s'agit d'un restaurant d'hôtel, installé dans un hôtel tout neuf, très design et très moderne. Le restaurant existait déjà bien avant, sur la même rue, mais je dois dire que le déménagement lui a fait du bien, car même si c'était une enseigne bien cotée, elle avait besoin d'un coup de neuf. La déco est donc très bien, joli mélange d'ambiance moderne et asiatique. Par contre, pas beaucoup de monde à midi (2 tables). Service très bien et discret, parfois presque trop discret ;-))) Nous avons pris diverses entrées, telles que: toasts aux crevettes (pain toast, crevettes écrasées et sésame, le tout toasté), soupe maïs et poulet (excellent, pour une fois j'ai pu sentir la viande de poulet, peut-être un peu fade), dim-sum et ravioli frits. Toutes les entrées se sont révélées bien plus raffinées que dans un restaurant chinois classique, avec de très bons ingrédients. En plat, canard laqué, bœuf Sichuan et poulet au légumes et sauce curry, accompagnés de riz cantonais et riz nature. Ayant pris le canard laqué, j'ai été enchantée, viande bien tendre et gouteuse, avec la peau bien croustillante, et une petite sauce ... sucrée, mais je n'ai pas pu l'identifier. Petit bémol pour le riz, qui était bien sec, autant le riz cantonais que le riz nature. En dessert, mille-feuille de mousse de chocolat blanc et noir et coulis de kumquat. Bon, mais les autres désserts avaient l'air bien plus appétissants que le mien: beignets de banane et glace au fruit de la passion, ou ananas et glace au cocos. Addition, environ CHF 95.00/personne, entrée plat dessert vin boissons A recommander, ça change un peu à Davos....

0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
Effectivement, incontournable à Zermatt!! L'endroit est magnifique, un petit hameau, quelques petites maisons en bois, accessibles depuis les pistes ou en balade d'environ 45 min depuis Zermatt. Ils proposent deux services, à 12h et à 14h, mais il faut absolument réserver au moins 24h à l'avance. L'accueil et le service sont parfaits, le personnel est très aimable et souriant. Concernant la carte des mets, les choix est varié, à satisfaire tous les goûts et tous les porte-monnaies. En entrée, on a le choix entre une petite soupe à l'orge, une soupe goulasch, une salade rampon et chèvre frais, carpaccio ou terrine. Je dois aussi mentionner que dans tous les restaurants à Zermatt il est de coutume d'apporter à table une corbeill avec du pain de seigle et beurre, avant toute commande. Les plats sont eux aussi très variés, mon choix fut un suprême de volaille nourrie au maïs, sur un lit de légumes et gratin de pommes de terre. La viende fut excellente et succulente, avec la peu bien croustillante, très bon. De même pour le gratin, délicieux, pas trop liquide. Les légumes (carottes, courgette et brocolis) bien cuits dans du bouillon, fermes, très bons également. Seul nuage: le petit bouillon arrosant les légumes je l'ai trouvé un peu trop salé.... Autres plats commandés à notre table: filet d’agneau provençal, croûte au fromage, rognons sauce moutarde, tagliatelles au curry et crevettes... Le dessert, évidemment, l'incontournable mille-feuille, mondialement renommé! A notre arrivée, un énorme plateau trônait sur le bar, en attendant les gourmands. On nous sert une énorme part de mille-feuille, qui est effectivement très bon.... Mais peut-être pas autant que je m'attendais :-( Pour moi, c'était bon, mais sans plus. Sinon, un excellent choix de vins, de très bonne qualité, également pour toutes les bourses. Le prix moyen par personne et menu, y compris le vin: 80 CHF A l'année prochaine!!!!!

1 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Samedi soir, le restaurant plein à craquer. Nous avons réservé 15 min avant d'arriver au restaurant, mais nous n'avons pas du attendre, ils nous ont vite trouvé deux places... Bien sur, nous avons partagé une table de teppanyaki avec d'autres personnes que nous ne connaissions pas. Accueil très aimable. Les plats sont excellents, nous avons pris de maki sushis comme entrée - thon, thon gras, chair de crabe et anguille. Ils sont frais et fondants, un régal. Je crois les meilleurs que j'ai mangé à Genève. Ensuite, nous avons pris le filet de bœuf et le mix de poissons - teppanyaki. Le filet de boeuf - un beau morceau, est préparé avec grand art sur la planche devant nous, avec des légumes (pousses soja, carottes etc). il est également accompagné d'une soupe miso et d'un bol de riz. le mix de poissons - daurade, thon et saumon, est préparé de la même façon, avec des épinards et champignons, accompagnée aussi de la soupe miso et du riz. J'ai trouvé les poissons quelconques, sauf le saumon, très bien cuit (à mon goût). Mais dans l’ensemble, très bons teppanyaki. La soupe miso, bonne, juste un soupçon trop salée. Bien que ce n'était plus nécessaire, nous avons aussi pris des desserts, juste pour re-voir les maîtres à l'ouevre encore une fois: - banane flambée et glace vanille, et yukimi (boule de glace enrobée d'une pâte de riz crue, servis avec fruits rouges et le tout flambé au Cointreau). En ce qui concerne le service, nous avons eu un serveur un peu distrait, un peu lourd aussi, mais bon, sans mauvaise volonté... On attendu pour les apéritifs, la soupe et le riz servis bien après que nous ayons entamé les teppayaki, on nous a laisse aussi avec la carte des vins dans les bras pendant un bon moment. on a mis cela sur le fait qu'il était débordé... Addition: 278 CHF/2 personnes. Le prix est vraiment un point négatif, car il y d'autres (très) bons restaurants japonnais, dont les prix ne sont pas à ce point élevés!
Les prix!!!!!
0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Nous avons réservé pour le vendredi 23 décembre, pour un dîner de fin d'année en petite famille (4 personnes). Accueil chaleureux et professionnel, comme d'habitude. Inutile de parler du prix, également, je dirais juste les prix des menus: menu "gourmand": 210:- CHF, Menu "Surprise" ou le menu "Fin bec" sont à 290.- CHF. Voilà... Ce qu'on a mangé: - à la carte pour moi et une convive, et deux menus "Fin Bec" pour les autres - 1ère mise en bouche: un petit plateau avec: 1 bonbon de fois gras enrobé de gelée fruit de la passion, une croquette d’agneau (désolée, je ne me souviens plus du nom exact), et un biscuit au lard et caviar beluga sur mousse de patate douce. Cette troisième bouchée a été juste sublime, alors que bonbon foie gras-fruit passion était trop acide à mon gout, de m^me que la bouchée d'agneau - 2e mise en bouche: une petite soupe de courge et châtaignes et son croustillant - très fin, aérien, parfait. - 1ère entrée: commande spéciale, entrée ne se trouvant pas sur la carte, mais qui fait partie de nos "All time favourites" et que le chef se fait un plaisir de cuisiner pour nous: LES gambettes de grenouilles grilles aux herbettes, sur mousseline de pommes de terre à l'ail des ours et tomates confites - tellement bon, qu'on prendrait ça en plat et en dessert aussi!!! - 2e entrée: paté chaud de canard colvert confit, fruits d'automne et jus de braisage au chanterelles - très savoureux, riche et gourmand - plat: sur la carte, ils proposent du bison de Colovrex, mais ce soir-là, ils n'en avaient plus, alors je me suis vue proposer un filet de boeuf de Simmenthal, accompagné d'un rouleau croustillant aux herbes et foie gras et petits légumes (salsifis etc) et... la fameuse mousseline de pomme de terres - La viande est tellement bonne qu'elle convertirait même un végétarien convaincu! Le croustillant et les légumes, honnêtement, bof, je ne sais pas que s'est-il passé, mais ce n'était pas bon. Surtout les légumes, secs et fades... - après de mets si copieux, pas de dessert pour moi. Ils servent suffisamment de mignardises pour satisfaire la gourmandise. J'ai pourtant gouté les desserts proposé avec le menu, mais je ne me souviens plus de l'intitulé: un tartare d'ananas et un tarte au chocolat, très bon, pas très fin. Je ne connais pas très bien les vins et ce n'est pas moi qui ai choisi, avec les entrées nous avons bu un vin blanc assez doux des Côtes du Rhone, malheureusement je n'ai pas retenu le nom du vin rouge qui a suivi, mais nous fûmes bien conseillés en tout cas. Petit bémol pour le service: d'habitude dans ce genre d'établissement, le service est parfait, or j'ai vu des jours meilleurs... il y a eu quelques petites confusions.

0 Commentaires   6 Votes   En savoir plus
Déjeuner avec la boite, nous étions une table de 8 personnes. Accueil très professionnel et sympathique, de même que le service durant le repas. Nous avons pris: -une salade verte en entrée pour tous, toute simple mais délicieuse, assaisonnée simplement de vinaigre balsamique et huile d'olive - filets de perches, accompagnées de frites et petit pot de lentilles (au curry) - pour certains -souris d'agneau confite au jus, sur lit de lentilles au curry - pour d'autres - Tartare de loup de mer mariné aux herbes, radis bière, petit pot de soja et gingembre rose - pour d'autres. Personnellement, j'ai pris les filets de perches, excellents, très bonne cuisson, accompagnement délicieux, notamment le petit pot au lentilles-curry. Peut-être juste la petite sauce avec les filets, un peu grasse, en fait juste du beurre. Deux service pour les filets de perches, donc bonne portion, raison pour laquelle je n'ai malheureusement pas pu prendre un dessert. je ne connais pas le montant de l'addition, je sais le plat de filets de perches est d'environ CHF 40.- , les desserts sont à approx. 15.- J'y retournerai surement, cette fois-ci le soir.

0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus
J'avais entendu que de bonne choses sur cet endroit, je me réjouissais donc d'y aller. Tout d'abord, le restaurant-bar avait organisé une soirée spéciale de sensibilisation à la langue des signes, et le service était fait par des personnes sourdes ou mal-entendante. une très bonne initiative, ce fut joyeux et instructif. Par contre, du coup, le serveur fut quasi absent de la soirée, nous n'avons pas su ce que contenait l'amuse bouche, et il était assez difficile d'obtenir une quelconque information. Le restaurant n'a pas non plus de porte manteaux!!!! alors on était un peu serré, car on avait tous des doudounes ou manteaux. Nous étions 5, et avons toutes pris de plats différents: panaché de poissons+boulgour, parmentier de canard, salade gourmande, noix de saint-jaques. Apparemment, on m'a rapporté que c'était bon. Moi-même, j'ai pris le tartare traditionnel, servi avec des pommes de terre au four et une petite salade verte. J'ai trouvé bon, mais cela manquait un peu d'assaisonnement, et les pommes était un peu sèches. J'ai aussi trouvé autre chose: un cheveux.... En dessert: fondant au chocolat noir, accompagné d'une sorte de sauce à la vanille. Le fondant, j'ai trouvé bon, mais la crème était fade et de consistance un peu aqueuse... On a accompagné le tout avec du gamaret de Genève. Bon point pour la carte des vins, genevois! Alors, bilan mitigé: peut-être la soirée spéciale les a perturbé, je devrais donc y retourner..
Service, porte manteaux, hygiène...
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Comme les autres commentaires, j'ai trouvé ce restaurant vraiment tout juste. Pourtant cela faisait longtemps que j'avais envie d'y aller, comme c'est hyper central et bien situé. Eh bien, je pense que même Mikado c'est mieux. Le choix est limité, si vous voulez quelque chose de spécial, il faut attendre longtemps et c'est cher!!! L'assiette noire - la plus chère, est à 11 CHF - pour deux sushi à l'anguille, ou 3 tempura crevettes, ou pour la salade de calamar. Si vous devez faire attention à votre porte-monnaie, à vous les assiettes jaunes et blanches (3 et 5 CHF) - sushi au concombre, ou ceux au saumon ou crevette. Si vous avez envie de quelque chose plus original, il faut commander à la carte. Nous avons pris une salade de calamars, brochette boeuf-fromage, et plusieurs assiettes de sushis (nigiri): anguille, saumon, tartare de thon, etc, etc Bref, très, très cher pour une qualité modeste et choix réduit... Nous avons payé 125 CHF pour 2
Le service est très approximatif Le rapport qualité/prix
0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
Bon et pas cher, on peur manger même à 14h ou 15h, service très aimable et amical. Un peu sobre et simple, mai bon, on mange bien, c'est pas cher du tout et le service sympa. Que demande le peuple ;-) On y va pour le Poulet au Citron (miam miam, c'est vraiment bon chez eux) et les raviolis frits & à la vapeur. Par contre, à part la sauce soja, c'est difficile d'obtenir des extra comme vinaigre ou autre sauces. Les plats son à environ 15.- CHF pour la plupart

0 Commentaires   1 Votes   En savoir plus
On adore y aller apès un match ou un spectacle, on apprécie beaucoup ces horaires qui nous permettent de diner plus tard. On prend toujours la même chose, salade mais-jambon en entrée, et deux petites pizzas chacun. La petite pizza -traditionnelle, au jambon et poivrons. Addition, toujours environ 80.00 CHF pour deux, et on se fait plaisir
le service, parfois c'est limite pas poli et grossier
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus

Entre amis

Auberge Communale de Carouge
Auberge Communale de Carouge
30.04.2015, 10:25
J'avais été très déçu il y a 2-3 ans. Il y a eu depuis un changement de gérant et cela fait du bien d'y retourner pour découvrir de nouvelles et belles propositions. Nous étions 3 personnes ce soir-là. la salle est quasiment pleine. le service est correct. nous avons pris en entrée le saumon mariné (belle portion), aubergines au fromage, les croquettes d'agneau et abricots, le poulpe grillé ainsi que les ribs de porc genevoise. Tous les plats étaient très bons, et les portions généreuses, nous avons bu une bouteille de Parusso Dolcetto d'alba à chf 47 (bon rapport qualité prix)
0 Commentaires   4 Votes   En savoir plus
Mère Gaud
Mère Gaud
30.04.2015, 10:20
On passe toujours un moment très agréable chez la Mère Gaud qui fête cette année ces 101 ans. Toujours en pleine forme, elle vient au dessert faire la tournée des tables pour discuter, raconter quelques anecdotes et voir que tout c'est bien déroulé. Le prix du menu est passé à euro 56, mais le rapport qualité prix est correct, d'autant plus qu'il y a un verre lors de chaque plat. Il faut absolument réserver des semaines à l'avance si vous souhaitez avoir de la place. A découvrir et surtout y revenir.
0 Commentaires   3 Votes   En savoir plus
Little Social
Little Social
26.04.2015, 21:09
http://labobouffe.blogspot.com/2015/04/little-social-londres.html Avant de m'aventurer dans ce dernier repas londonien, je souhaite publiquement remercier mon ami et blogueur gourmand Hedofoodia qui m'a grandement aiguillé et conseillé tant dans le choix de mes tables que dans mes sentiers touristiques, fort d'une expérience de nombreuses années. Un grand merci ! Car oui ce séjour londonien a entièrement eu pour mots-clés découverte, gourmandise, surprise voire même émerveillement. Cette dernière expérience gastronomique constitue un point d'orgue et une conclusion idéale à ce voyage. Ce 2 janvier 2015, en effet, après une ultime balade dans cette cité incroyable, je me retrouve dans ce carrefour routier surexcité et surpeuplé qu'est Picadilly Circus, en plein cœur de Londres, centre névralgique encore tout illuminé des décorations de fêtes, où la foule s'entasse déjà pour profiter des soldes qui débutent tout juste alors. Boutiques chics et clinquantes à perte de vue sur toutes les routes rejoignant ce centre, dont Regent Street que l'on remontera un instant pour atteindre une rue perpendiculaire qui nous mènera, finalement, à Pollen Street, une petite rue qui n'a l'air de rien, fine, courte, un peu sombre, mais qui abrite deux établissements d'exception, sans cesse bondés, qui plus est gérés sous un même nom. Mais qui soulève donc ainsi les passions ? Un certain Jason Atherton dont le palmarès auprès de chefs prestigieux est tout à fait remarquable: Pierre Koffmann, Marco Pierre White, Nico Ladenis ou encore Ferran Adria d'El Bulli, puis rejoint le Groupe Gordon Ramsay en 2001, véritable figure emblématique du monde gastronomique, livresque et télévisuel britannique qui a mené une véritable conquête mondiale. Avec un tel modèle, il n'est pas étonnant que Jason Atherton se lance dans sa propre entreprise éponyme avec, dès 2011, le « Pollen Street Social », sis justement Pollen Street, en face de ma destination du jour. Son travail est très vite couronné de succès. Une étoile après 6 mois, de nombreuses autres récompenses par la suite, on parle du Pollen Street Social comme du nouveau meilleur restaurant londonien. Je ne dénombrerai pas toutes ses tables à travers le monde. Contentons-nous de souligner que son nom réunit déjà 19 enseignes, dont 8 à Londres et deux dans la même rue... Le Little Social, droit en face de son premier succès, proposant une cuisine plus bistronomique que gastronomique, à des prix moindres, dans un climat plus détendu tout en promettant raffinement dans l'accueil et l'assiette. Autant dire que je ne pouvais que me réjouir de ce repas (même si c'était le dernier repas du séjour). Dans cette petite rue, donc, l'air de rien, ces deux fleurons gastronomiques attirent foule. D'un côté, une baie vitrée détourée de noir annonce le chic Pollen Street Social où un coup d'oeil à travers la vitre semble qu'on n'y entre pas en basket et marcel. De l'autre, une devanture tout aussi noir laissant penser à un pub ou un bistrot presque à la française cache le Little Social. Une ambiance détendue et amicale y règne. Dès l'entrée, on sera charmé par le service rayonnant, plein d'humour, vêtu de chemise et veston noir-cravatte complété par un jeans, reflétant tout à fait les lieux. On pénètre dans un établissement assez lumineux, raisonnant de l'heureuse clameur et d'une forme d'excitation d'un public bigarré. Intérieur vraiment très original, on se croirait presque dans un tripot de Pigalle, papier peint jaunâtre en panneaux entourés de bois sombre ouvragé, vieilles pubs et photos françaises, hautes plinthes, du mobilier aux arrondis rappelant les productions de styles Louis avec ces pieds arrondis, des banquettes de cuir rouge pétant, lampes de toutes sortes sur touts supports, un très beau et long bar. On ajoutera encore à ce tableau étonnant une volée d'escaliers habillée de vieilles cartes routières françaises et illuminée de néons formant quatre mots : « Silence Logique Sécurité Prudence » rappelant l'Alphaville de Godard. Je serai mené, après avoir été aimablement débarrassé de mon manteau et de mon sac, dans ce décors plutôt stupéfiant, jusqu'à ma table, bien centrée dans la salle m'offrant une vue de choix de tout ce qu'il s'y passe. On me porte illico la carte, on me demande si je désire de l'eau et enfin on me propose un apéritif. Ne rompant pas avec la mode des cocktails, le Little Social en possède un bel assortiment qui sont tous plutôt créatifs et diablement tentants, inspirés par la saison, aux intitulés rappelant fortement l'affection non dissimulée du lieu pour la culture française. Ma première pensée est: « si le menu est semblable, je ne pourrai jamais faire de choix ». Bon, je me décide pour un « Poire Quoi ? ». Composé de Vodka Grey Goose à la poire, liqueur de gingembre du Domaine de Canton, de la poire William, du citron frais et du sirop de laurier, et une petite dose d'absinthe pour finir le tout. Rien a dire, splendide et cela donne le courage d'attaquer la carte ! La carte s'apparente à un supplice de Tantale (a défaut que moi, je boirai et je mangerai quand même). Elle est pourtant pas bien grande mais tous les intitulés respirent la gourmandise, l'inventivité, un peu de folie, la fraîcheur, et la qualité. La base de conception est toujours la cuisine anglaise, mais très inspirée, où l'on trouvera créativité et influences internationales, où des produits simples et quotidiens côtoient l'exceptionnel. Impossible de ne pas fondre à la lecture. Quoi qu'il en soit, tout les goûts y trouveront leur compte ! Je ferai mon choix, réjoui et affamé, en même temps un peu déçu d'avoir dû faire un choix. Pour parfaire l'épreuve, quand enfin une décision semble à se dessiner, la serveuse ne manquera pas de venir réciter les suggestions du jour qui ne manqueront pas de vous désespérer ! Très vite, un très beau pain m'arrive dans une jolie corbeille. Une excellente baguette, un très beau pain foncé au levain, un beurre légèrement salé et fumé de très bon goût, ça promet. En entrée, ayant vu de l'anguille à la carte, je me suis laissé tenter par la « Warm smocked eel, beetroot, horseradish cream, watercress ». Une assiette très délicate, presque féminine, m'arrive, transportant un parfum très appétissant: au centre, le produit, l'anguille fumée, qui est absolument parfaite, équilibre entre le fumé, le salé, la gourmandise de ce poisson star, juste couronné d'une petite betterave rouge tournée, parfaitement assaisonnée d'un parfum chaud, rappelant un léger fumé, assez difficile à décrire. Plus loin, deux autres betteraves, jaunes celles-ci, ayant subi un traitement semblable. On trouvera encore trois petits dômes de jus de betterave d'une très grande gourmandise, à nouveau très travaillés mais sans être à même de déterminer les saveurs que je ressentais. Enfin, une crème de raifort qui se fait mousse légère d'une très grande gourmandise, avec toute la saveur du produit sans son piquant anesthésiant. Quelques feuilles de pourpier viendront parfaire ce tableau d'une précision redoutable. En plat, je commanderai un « Roasted Cornish line caughtcod, Asian spiced cauliflower and aromatic duck broth ». Un filet de cabillaud donc, péché à la ligne, provenant de Cornouailles qui est une provenance réputée pour sa qualité. L'assiette en comporte un tronçon copieux dont la cuisson, plutôt délicate, est maîtrisée à la perfection. Il est entouré de quelques fleurs de chou romanesco et présenté sur son podium de ce même chou presque préparer comme un couscous, très parfumé de saveurs rappelant le mélange cinq épices chinois mais plus délicat. Sur cet ensemble viendra en un second temps s'ajouter un bouillon presque improbable mais qui sublimera le plat. Un bouillon assez fluide et corsé au canard, parfumé au soja et les mêmes traceurs gustatifs rappelant les cinq épices. Épatant d'équilibre gustatif et de méticulosité dans la préparation de chaque élément. Craignant de ne pas avoir assez faim, lorsque l'on ma proposé les accompagnements, entre poutine (!), frites, purée... j'ai préféré une simple salade de feuilles et herbes qui s'est avéré parfaite avec une vinaigrette tout à fait succulente. Le vin ne sera pas en reste. Pendant le repas, je prendrai un verre de vin d'un vigneron français collaborant directement avec le Pollen Street Social, Thomas Carsin, du Domaine du Clos de l'Élu, en Loire. Un mono-cépage de Cabernet Franc au nez généreux et aux saveurs prononcées mûres-cassis tout en délicatesse qui accompagnera à ravir mon plat. Pour le dessert, je ne me refuserai pas un second verre de vin, un Val d'Aoste « Chaude Lune » 2011, un « vin de glace » (les raisins ont été vendangés après gelées), une méthode de fabrication offrant un sucre résiduel riche et ample, d'une belle complexité, conservant une acidité permettant de boire cela comme un sirop, une très belle découverte ! Et ce dessert alors ? Je ne résisterai pas au crumble du moment: « Pear and blackberry crumble, mascarpone and cinamon creme anglaise ». M'arrive une assiette composée d'une petite compote de poire entourée de petites sphères de poire et des moitiés de mûres, dans un élégant dénuement. Puis la serveuse s'approche, armée d'une casserole en cuivre et laisse s'écouler un crumble chaud, splendide, en quantité généreuse et dépose finalement une saucière remplie d'une crème anglaise au mascarpone et à la cannelle que le client ajoutera par lui-même à la préparation. Un dessert délicieusement régressif, on se sent comme un enfant face à tant de gourmandise. Un crumble riche en noisettes, plein de saveurs et parfait en bouche, chaud, se mêlant avec la préparation froide qui se trouve au-dessous, et que l'on liera de cette splendide crème de mascarpone. Diabolique. Il n'y a pas à dire: commandant un thé vert pour faire durer le plaisir, je ne peux que venir au constat que je viens probablement de passer mon meilleur repas de ce séjour. Je demande l'addition et profite encore du ballet de ces serveurs ultra efficaces dont le sourire, l'humour et le professionnalisme sont remarquables et sauront mettre à l'aise n'importe qui, dans ce cadre, qui plus est, vraiment original et qui, au fur et à mesure du repas, tombe finalement sous le sens ! L'addition, je la recevrai dans une petite enveloppe indiquant « by air mail », comme venue, une fois de plus, de France. Amusant de pousser le concept jusque là. Le portefeuille n'en sortira pas indemne, 114.75£, évidemment, mais on s'y attendait et l'expérience le justifie. Une expérience que je renouvellerai probablement et que j'encourage de découvrir !
0 Commentaires   9 Votes   En savoir plus
Bayview (Hôtel Président Wilson)
Bayview (Hôtel Président Wilson)
19.04.2015, 11:06
C'est toujours un immense plaisir de venir manger au Bayview, c'est mon 4ème ou 5ème passage. L'accueil est parfait, les plats excellentes et toujours superbement bien présentés. Nous avons pris le menu dégustation à chf 170, dont je pense qu'il est d'un rapport qualité prix très intéressant. Avec le repas nous avons pris une bouteille de Chassagne Montrachet er Cru morgeot 2012 à chf 250. Je fais toujours confiance au sommelier Geoffrey qui est toujours de très bons conseils, seul critère de sélection, que le vin blanc soit très minéral et il trouve toujours d'excellente proposition. Un endroit à découvrir et surtout y revenir.
0 Commentaires   7 Votes   En savoir plus
Le Thermomètre
Le Thermomètre
17.04.2015, 17:33
Cuisine simple et bonne, service souriant et rapide.
0 Commentaires   2 Votes   En savoir plus

Mon profil

annie doll
 Membre Silver
Ville de l'établissement: Genève

J'aime:

Je n'aime pas:

10
Amis
350
pts de réputation

Amis

Laure Vignon
 Membre Gold
703 Amis
14214 pts de réputation
Tanner Markus
 Membre Gold
138 Amis
8113 pts de réputation
Michel Spicher
 Membre Gold
149 Amis
15570 pts de réputation
© 2008 - 2015 iTaste SA