Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Le Guide gastronomique de Bernard Anthamatten

Dernières consultations


"L'Italien" de la Mamounia
Les 3 Suisses
Les 3 Suisses
Metropolis
Metropolis
Côté Jardin (Lausanne Palace)
Côté Jardin (Lausanne Palace)
Mövenpick Hotel Touring
Mövenpick Hotel Touring

Envies

Pizza Capri
Pizza Capri
Le Soleil de Dugny
Le Soleil de Dugny
Café de la Poste
Café de la Poste
Les 3 Suisses
Les 3 Suisses
Furnas do Guincho
Furnas do Guincho

Actualité iTaste

Brasserie de la Planta
Brasserie de la Planta
23.05.2012, 09:42
Pizza Capri
Pizza Capri
17.05.2012, 21:56
Brasserie du Grand-Pont
Brasserie du Grand-Pont
17.05.2012, 21:44
Pour ma part l'accueil détermine un peu l'atmosphère et influence l'ambiance dans laquelle va se dérouler votre repas : ce petit je ne sais quoi qui nous met à l'aise au premier contact est un des facteurs important qui vous réjoui dès les premiers instants... non? Et bien je n' ai pas trouvé ici ce côté chaleureux, avenant qui vous procure ce sentiment bien au contraire : Franchement à la fin de notre repas je me suis demandé si chaque serveurs avait un chronomètre à la main pour battre un record! Je ne sais pas si c'est une instruction à l'intention du service, mais recevoir l'addition avec le café c'est un peu comme vous dire merci et au revoir. Dégagez il y a d'autres clients qui attendent. Pourtant à ce moment (13 heures, le 1er mai) il y avait des places disponibles et aucune file d'attente... Dommage parce que l'endroit est plaisant, idéalement situé. Les plats variés et de bonne qualité, la proposition de crus au verre remarquable, très complète... Un petit côté frustré en sortant en me disant qu'il y avait tout pour bien faire et qu'en améliorant quelques petits détails, notamment dans le service... C'est un endroit qu'on peut recommander aux gens pressés!
1 Commentaires   12 Votes   En savoir plus
Chez Miguel
Chez Miguel
08.03.2012, 19:19
Restaurant de la Paix
Restaurant de la Paix
04.03.2012, 10:39

Derniers commentaires

Pour ma part l'accueil détermine un peu l'atmosphère et influence l'ambiance dans laquelle va se dérouler votre repas : ce petit je ne sais quoi qui nous met à l'aise au premier contact est un des facteurs important qui vous réjoui dès les premiers instants... non? Et bien je n' ai pas trouvé ici ce côté chaleureux, avenant qui vous procure ce sentiment bien au contraire : Franchement à la fin de notre repas je me suis demandé si chaque serveurs avait un chronomètre à la main pour battre un record! Je ne sais pas si c'est une instruction à l'intention du service, mais recevoir l'addition avec le café c'est un peu comme vous dire merci et au revoir. Dégagez il y a d'autres clients qui attendent. Pourtant à ce moment (13 heures, le 1er mai) il y avait des places disponibles et aucune file d'attente... Dommage parce que l'endroit est plaisant, idéalement situé. Les plats variés et de bonne qualité, la proposition de crus au verre remarquable, très complète... Un petit côté frustré en sortant en me disant qu'il y avait tout pour bien faire et qu'en améliorant quelques petits détails, notamment dans le service... C'est un endroit qu'on peut recommander aux gens pressés!
Ne pas donner l'impression qu'on doit battre un record de vitesse et qu'il faut absolument faire un deuxième service surtout quand il n'y a pas de file d'attente!
1 Commentaires   12 Votes   En savoir plus
Le resto cuisine française traditionnelle ouvert tous les jours. Nous y étions le dimanche de carnaval (j'y vais assez régulièrement) et avons pris une choucroute copieusement servie que nous avons bien appréciée. Pour l'accompagner un gamay de Gérald Besse. Ambiance chaleureuse et familiale ce d'autant que Simone, maman du chef Gilles, était présente pour saluer tout le monde. C'est un véritable personnage à elle toute seule : une vie entière consacrée, avec son époux Fernand, à la restauration. Et après cela ne pas s'étonner que le fils poursuive la mission! L'entrecôte au beurre d'amour, les cuisses de grenouilles ou le tartare maison préparé devant vous : quelques suggestions tirées d'une carte très étoffée. Ah j'oubliais le buffet de salade que vous pouvez apprécier pratiquement tous les jours et à toutes heures. Pour les fidèles du Théâtre du Martolet une bonne entrée en matière avant le spectacle, à moins que ce ne soit après, pour déguster un bonne bouteille avec, la chance de vous retrouver voisin de table d'artistes. (Ce qui m'est arrivé le 24 janvier : Thierry Lhermitte) Le restaurant se trouve en face du collège de St-Maurice et a vu défiler des générations d'étudiants d'où son nom "Le Philosophe". Nombreuses places de parking à proximité.

0 Commentaires   8 Votes   En savoir plus
Les trios de saveurs offerts pour chaque plat : très agréables sous des appellations évocatrices telles que la mer, les champs, le potager La carte des vins, bien élaborée, faisant la part belle à chaque région viticole ainsi que de nombreux crus proposés "au verre" Un concept original qu'on peut vraiment recommander.

0 Commentaires   8 Votes   En savoir plus
J'y ai mangé, hier à midi, le plat du jour en compagnie d'un collègue. Vraiment emballés par le croustillant d'agneau et son taboulé oriental : simplement original et quand on aime se faire surprendre agréablement! Crème de légumes en entrée, le tout pour Frs 19.- cela mérite d'être à nouveau signalé. Dès que possible je veux y retourner, un soir, pour essayer la carte. Décidément nous avons la chance d'avoir quelques endroits où le rapport qualité-prix est intéressant entre Conthey et Vétroz.

0 Commentaires   11 Votes   En savoir plus
C'est le type même de bistrot, sans prétentions, à l'ambiance familiale. On y est reçu, un peu, comme à la maison. Cuisine bourgeoise. Les plats proposés sont des mets de brasserie : Tripes façon "Paula" ou Souris d'agneau au vin rouge ainsi que les Pizzas, (cuites au four à bois) préparés par la patronne. Atriaux à l'Hérensarde, Tête de veau sauce gribiche, Langue de boeuf aux câpres, Boeuf bourguignon et ses pâtes fraîches ou Fricandeaux à l'ancienne autant de propositions qui évoquent des saveurs d'un autre temps mais recherchées aujourd'hui. C'est un endroit à découvrir, par exemple, pour les personnes qui se rendent à l'établissement thermal de Lavey-les-Bains et à la recherche d'un "petit coin sympa". (A 1,5 km) Pour une première nous avons choisi les Tripes façon "Paula" et les avons bien appréciées, servies avec des pommes de terre nature. Nous y reviendrons; pour déguster la langue de boeuf aux câpres ou les Atriaux à l'Hérensardes à moins que ce ne soit pour les Fricandeaux à l'ancienne... Une mention spéciale pour les prix très légers qui tournent autour des Frs 20.- par plats. Comme à la maison : je vous le disais!

0 Commentaires   7 Votes   En savoir plus

Entre amis

Le Vallon
Le Vallon
24.07.2014, 14:28
Terrasse très agréable et à l'ombre. Nous avons pris le menu du jour à chf 38, avec deux entrées à choix ainsi que deux plats principaux à choix. Les quantités sont suffisantes, les cuissons de la viande et du poisson idéale. Un endroit à recommander.
0 Commentaires   5 Votes   En savoir plus
Simon
Simon
22.07.2014, 16:37
Le restaurant "Simon" se trouve au centre d'un village viticole bourguignon, à Flagey-Echezeaux, tout près de Gevrey-Chambertin. La grande bâtisse extérieure a un aspect de style rustique assez sobre, par contre, la spacieuse salle à manger a été entièrement rénovée dans un style contemporain! Nous nous sommes installés dans la première partie de cette salle à manger qui est dans des tons actuels de blanc et de gris clair, ce qui amène une ambiance très reposante! La seconde partie étant dans une tonalité orangée avec des rideaux assortis et donnant directement sur une jolie terrasse! Il y règne une ambiance avenante! Il y a également un grand espace entre les tables rondes et c'est bien appréciable! Les couverts de table et les verres sont originaux. Un photophore moderne est allumé! Des poules en terre cuite de formes et de divers coloris sont disposées sur chaque table! De grands tableaux contemporains ornent les murs. Il y a aussi une grande cheminée! L'accueil assuré par la patronne est aimable et souriant! Du côté de la cuisine, c'est son mari qui est aux fourneaux depuis plusieurs années! La carte des mets propose une cuisine actuelle faisant la part belle aux beaux produits! Il y avait un joli menu : En amuse-bouche, un trio (boules de melon et jus de pêche des vignes - une crème brûlée au lard - une verrine style gaspacho) Première entrée : une terrine de foie de canard et sa petite compotée de mangue, deuxième entrée : un beau filet de bar de ligne avec un risotto de fenouil et beurre au Chardonnay, en plat principal : un tendre carré d'agneau juste rôti, ail confit et légumes avec son petit jus déglacé au curry, un ravier avec une légère purée de pommes de terre, le grand chariot de fromages affinés et frais maison Delin et Gaugry. Tous ces fromages étaient moelleux à souhait! Un près-dessert (mousse moka, petites madeleines à la framboise, des pâtes de fruit), le dessert : Abricot poché, riz au lait et sa glace à la pistache. Dans l'ensemble, les portions étaient généreuses et surtout joliment présentées! A souligner, la diversité des petits pains. Le vin rouge, un Fixin, viticulteurs à Vosne-Romanée, qui se mariait bien avec cet excellent repas! Belle sélection de vins de la région! Nous avons beaucoup apprécié cette belle halte gastronomique! Nous reviendrons avec grand plaisir!
0 Commentaires   4 Votes   En savoir plus
Hotel de France***
Hotel de France***
22.07.2014, 11:24
Ce traditionnel Hôtel De France se trouve au cœur de la "perle de la Loue", dans la jolie ville d'Ornans - Il y a un parcours privé de la pêche à la mouche mondialement réputé - une immense brocante sur la place du marché - la maison natale du peintre Courbet - Après notre intéressante promenade, nous avons décidé de tester ce restaurant, car le cadre dans un style rustico- bourgeois était très plaisant! Une jeune équipe pleine de bonne volonté est en place depuis quelques mois! Malgré la grande affluence, le service était assez rapide! Plusieurs menus à choix! Nous avons opté pour celui dit "du Marché" : en entrée, une fine mousse à base de foie de volaille avec un mesclun de salade et des petites tranches de nectarines. C'était délicieux! En plat principal, une belle tranche de poisson (baudroie) juste poêlée avec une sauce à base de vin rouge, de la purée de pomme de terre et des pois mange-tout. La fraîcheur et la cuisson du poisson sont à souligner! En dessert, un fraisier et un parfait à l'orange qui étaient délicieux! Le vin blanc Gascon avait un bon goût fruité! Une adresse conviviale avec un service aux petits soins!
0 Commentaires   4 Votes   En savoir plus
Hotel à la Chotte
Hotel à la Chotte
21.07.2014, 11:34
http://labobouffe.blogspot.ch/2014/07/a-la-chotte-romanel-sur-lausanne.html Voilà à peu près trois ans, je m'étais rendu « A La Chotte » lors d'une douce soirée de printemps pour y partager un repas entre amis. J'y avais passé au demeurant un bon repas et en garde un bon souvenir. Certes, le moi de l'époque avait trouvé quelques points à redire (voire même avait peut-être été un peu sévère dans son appréciation ; j'étais un rien pointilleux en ce temps, moins expérimenté). Ce 16 juillet 2014, à nouveau en compagnie d'un ami, nous avons décidé de partager un repas en ces lieux que ce dernier découvrais. A La Chotte est un hôtel-restaurant sis à Romanel-sur-Lausanne et fort simple d'accès, dans une petite commune de campagne plaisante et charmante. Avec ce beau temps, nous nous sommes cantonnés à la terrasse sans vraiment jeter un oeil à l'intérieur dont j'ai un souvenir cosy et agréable avec sa cheminée centrale, ses boiseries en salle et quelques éléments de murs en pierre brute. La terrasse se situe légèrement plus loin près du parking du restaurant, un podium surélevé bordé de verdure, des tables légères et bien dressées et au centre, un espace de terre recelant fleurs et plantes odorantes. Le lieu est agréable et nous sommes accueillis par le patron et menés à notre table. Celui-ci, tout en nous présentant la carte, nous propose un apéro. La maison suggère une petite liste de kyrs aux différentes saveurs ; nous en commanderons deux à la pèche de vigne, doux, frais et agréable, servi avec quelques biscuits apéritifs. En sirotant nos breuvages, nous consultons la carte dans laquelle je redécouvre l'esprit créatif et respectueux des saisons que j'avais découvert il y a trois ans. Au centre de chaque assiette, un produit que le chef, Christophe Albiero, s'attelle à respecter et sublimer dans ses préparations et accompagnements, une petite carte, promesse de fraîcheur et travail bien fait, faisant part belle aux viandes sans pour autant oublier les amateurs de poisson. Côté desserts, ils sont concoctés par le pâtissier de la maison, Paul, présentant des variations originales sur des thèmes de desserts français classiques. En parallèle, une carte que je qualifierai « de pinte » propose des mets de fromage, des planchettes diverses et autres typicités toutes suisses. Deux menus, l'un sur la carte « resto » proposant de choisir une entrée, un plat et un dessert pour 64.- (avec supplément suivant les choix), et un menu « brasserie » proposant une assiette du terroir, une fondue à choix et une meringue glacée. Nous constatons que la carte des vins est joliment fournie de propositions intéressantes aux prix divers et très corrects, un beau choix de vins de la région mais également d'ailleurs, laissant également un agréable choix au verre. Malheur à moi, nous avons pris au verre et j'ai omis de prendre les références exacte des vins choisis. Nous prendrons donc le menu à 64.-. A peine la commande est passée qu'arrive en amuse-bouche un petit gazpacho en verrine, surmonté d'une brochette d'olives et tomates confites et accompagné d'un petit toast aux herbes. On perçoit déjà un certain travail dans cet amuse bouche de belle saveur, un gazpacho très liquide mais ne manquant pas de goût, avec une forte présence du poivron, et les accompagnements sont de belle qualité. Pour ce qui est des entrées, mon ami choisira le « Foie gras de canard « juste mariné » aux baies roses, marmelade d’abricot au basilic et son cake aux olives et tomates sèches » (comptant un supplément de 4.- au menu découverte). Une belle portion d'un foie gras manifestement maison riche en bouche dont les accompagnements sont fort bien réalisés et font tout à fait sens. Mon ami a énormément apprécié son entrée. Entrée avec laquelle il a souhaité déguster un verre de Pouilly-Fumé. Pour ma part, ce sera le « Le loup de mer en tartare au melon, ciboulette et tomate confite, coulis acidulé de melon et boules de pastèque » (comptant un supplément de 4.- au menu découverte). J'étais véritablement curieux de goûter à cette association de loup de mer avec le melon et la pastèque, curiosité tout à fait récompensée. A nouveau une jolie assiette plutôt copieuse d'un tartare extra-frais, avec de petits cubes de melon type cantaloup, lié de ce coulis de melon frais et riche en saveur, sensiblement relevé par les saveurs de ciboulette et tomate confite et enfin un croquant frais de pastèque bien mûre et riche en goût (ce qui n'est pas chose simple à trouver par chez nous). Servi avec des toasts, ce tartare était vraiment une belle réussite pleine d’intérêt et de saveurs. Je me suis offert un verre de Plan Joyeux blanc frais, avec un rien d'amertume qui fut très plaisant. Passons aux plats ! Le convive se laissera tenter par le « Tournedos de bœuf rassis sur os à la marjolaine, cannelloni de ratatouille à la ricotta et légumes frits » (avec un supplément de 8.– en menu découverte). Demandée à point, servie telle, la viande est en belle portion et d'excellente qualité, tendre à souhait et de belle saveur. Deux grands cannellonis appétissant servent de piédestal à la viande et un trait de sauce épaisse vient compléter l'ensemble. Enfin, une couronne de légumes en fines juliennes ont été frits et posés en boule sur la viande. Un beau plat qui a comblé l'intéressé. Et moi, ce sera le Carré d’Agneau dans sa fumée de garrigue, sauce aux herbes et mille-feuilles au parmesan, tapenade et tomates mi sèches ». Une jolie assiette arrive avec une cassolette révélant un joli travail de chef : au fond, une épaisse couche d'herbes surmontée d'une feuille aluminium, ayant servi de fumoir pour un carré d'agneau d'excellente qualité, riche en saveurs, et cuit à la perfection. Un vrai bon jus de viande accompagne cela, corsé et herbeux, comme je les aime et un petit mille-feuilles alternant pâte feuilletée, tapenade, tomate confite et parmesan vient compléter agréablement l'assiette. Du très beau travail pour beaucoup de plaisir. J'ai dégusté un verre de « Petit Manou », deuxième vin du Clos Manou assemblant cabernet sauvignon, merlot, cabernet franc et petit verdot de très belle facture, riche en bouche, fruité à souhait et très harmonieux. Nous avons en plus de cela commandé une grande bouteille d'eau gazeuse et avons pu profiter d'un pain simple mais de bonne allure et de belle qualité. Pour un final en douceur, nous avons choisi deux « Cafés gourmand ». Sur une ardoise se présente, bien entendu, un café, entouré d'un assortiment de verrines fruitées et colorées plutôt appétissantes. Nous aurons dans l'une un jus de pastèque très frais et très riche en goût, un sorbet maison à la fraise et au poivre vert plutôt original et agréable (je pense même que le poivre vert aurait pu être plus franc), une écume à l'abricot et abricotine aérienne, fun mais néanmoins riche en goût et finalement une « mousse de fruits » (c'est ainsi que cela nous a été présenté), qui était une mousse ferme aux baies type mûres ou myrtilles, très plaisante, couronnée d'un petit grué de cacao sur un fond croustillant (sans doute mon coup de coeur dans l'équipe ). Enfin, un petit cornet au chocolat, ma foi très bon avec malheureusement un biscuit juste un peu mou. Le tout, grâce au passeport gourmand, nous est revenu à environ 113 CHF. Un mot sur le service, assuré par le patron et un employé, tous deux à l'écoute, discrets et efficaces. A la Chotte est véritablement un bel endroit où l'on pourra se faire plaisir en tout confort, dans le calme de la campagne sans pour autant s'éloigner de la ville, y trouver confort et gourmandise. Bravo.
0 Commentaires   12 Votes   En savoir plus
Auberge Communale de Satigny
Auberge Communale de Satigny
17.07.2014, 12:18
Dans la commune genevoise un restaurant avec une très grande terrasse et un esprit social avec quelques personnes de salle, beau geste ! La carte des dessert est juste gigantesque ? !!!
0 Commentaires   4 Votes   En savoir plus

Mon profil

Bernard Anthamatten
 Membre Gold
Ville de l'établissement: Saint-Maurice

J'aime: ambiance conviviale se sentir à l'aise être surpris par une originalité

Je n'aime pas: Attendre pour recevoir, et Attendre pour payer l'addition

45
Amis
2014
pts de réputation

Amis

Silvio Mosini
 Membre Gold
18 Amis
1252 pts de réputation
Gay Eddy
 Membre Gold
32 Amis
1637 pts de réputation
Sonja Mitic
 Membre Gold
22 Amis
7244 pts de réputation
© 2008 - 2014 iTaste SA