Forgot your password ? Free registration

iTaste is the best restaurant guide for Dudzele

I'm looking for a good restaurant in Dudzele. iTaste offers a personalized restaurant guide created by the reviews of your friends or of people who share your food taste. Dudzele is a city with lots of good places. How can I find the one that suits me the best? The reviews of internet users are important but those of my friends are even more interesting for me. iTaste is a social network dedicated to gastronomy, food. iTaste brings you the web's gourmet word of mouth network. To find the perfect restaurant, use the best restaurant guide: the one created by your friends.

Advertisement
View:

Filter list

Category

More Less

More Less
0
150

Move the pointers to define the price range

More Less

More Less

More Less

More Less

More Less

No profile?

More Less

More Less

More Less

More Less

More Less

More Less

More Less

80 €
French cuisine, Cooking classes

80 €
French cuisine, Cooking classes

Danny Horseele

Stationsweg 45
8380 Dudzele, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 0 rating

Restaurant Reviews

Dudzele,

80 €

French cuisine, Cooking classes

iTaste rating (out of 20)

6 €, Bistro & Brasserie
Crêpes

6 €, Bistro & Brasserie
Crêpes

Georges Tea & Lunch

Adolf Buylstraat 15
8400 Ostende, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 1 rating

Restaurant Reviews

Comment (Georges Tea & Lunch):

Les meilleures crêpes d'Ostende, et probablement les meilleures de ma vie aussi (le grand classique étant le pannekoek met suiker ou la crêpe au sucre, servie par paire pour un prix tout à fait correct, avec une sélection de deux sucres, blond ou cassonade) Des plats du jour particulièrement originaux et de manière générale d'une excellente qualité, idéal pour un midi Un personnel très professionnel et trilingue...


To be improved (Georges Tea & Lunch):

La décoration est assez... spéciale, d'inspiration très sixties (tous les goûts sont dans la nature)...


Ostende,

6 €, Bistro & Brasserie

Crêpes

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 99 member(s).
And you?

27 €
Moroccan

27 €
Moroccan

Ryad

Hoogstraat 32
8000 Bruges, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 1 rating

Restaurant Reviews

Comment (Ryad):

la cuisine est vraiment très bonne, une vraie bouffée d'air marocain au milieu de ma ville médiévale de Brugge - la décoration est dépaysante, l'ambiance intime et les associations sucré-salé intéressantes. pas d'innovation dans la cuisine, mais parfois la simplicité et les plats traditionnels peuvent suffire ;-)...


To be improved (Ryad):

un service pas très rapide, une odeur d'encens un peu forte à mon gout, idem pour la musique....


Bruges,

27 €

Moroccan

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 99 member(s).
And you?

Advertisement

221 €, Gourmet
French cuisine

221 €, Gourmet
French cuisine

De Karmeliet

Langestraat 19
8000 Brugge, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 2 ratings

Restaurant Reviews

Comment (De Karmeliet):

Nous avons diné chez Geert van Hecke chef de De karmeliet , le 3 étoiles de Bruges au printemps 2009.Malheureusement pour nous, nous y avons mangé un samedi soir (au pied levé quasiment car nous n'avions pas réservé), dans un restaurant bien rempli avec un personnel certes efficace mais peu expansif en explication sur le menu Geert Van Hecke, aux commandes depuis 27 ans, parle ainsi de sa cuisine «C'est une cuisine franco-belge d'aujourd'hui, une cuisine légère, avec de beaux produits ». Le moléculaire, ce n'est pas son truc avec une carte renouvelée 5 fois par ans.Nous avons été sages et pris le Menu de printemps. Pour accompagner notre champagne Billecart Salmon rosé, quelques apéritifs : tarte basilic tomate cerise, pied de porc moutarde et biscuits de parmesan aux pistaches et citron (excellent le biscuit) : c’est bien en deça de ce que l’on peut attendre d’un trois étoiles. Viennent ensuite les amuse-bouche : Foie gras, petit pois et gelée de boeuf Saumon mariné et salade de fenouil Mousse de hareng et betterave Rien n’est spectaculaire mais ce n’est pas mauvais. Ensuite une petite mousse de crevettes accompagné d’un tartare de langoustine. Classiquement belge et sans surprise. Notre véritable entrée arrive : Filet de Saint-Pierre marine, infusion aux algues, homard et tartare à l’orientale. L’assiette est jolie mais n’a finalement aucun intérêt gustatif. Les produits sont bons, l’infusion d’algues est une bonne idée avec son trait de coriandre mais on n’en retient rien. Comme lors des 3 autres repas dans la région, on nous sert l’éternelle asperge de Malines, morilles fraiches et jambon « sanbucano », œuf mollet.C’est la version la plus réussie de l’asperge que nous ayons mangé ce week-end. La sauce aux morilles est excellente ainsi que la chips d’asperge qui l’accompagne. Impeccable. Nous attaquons ensuite notre pavé de bar de ligne, tapioca aux herbes vertes, coques et bigorneaux, gnocchis frits. Excellents produits mais rien ne dépasse et vient nous titiller les papilles. Pour accompagner nos entrées et plats, un Condrieu Petite Cote 2005, un vin excellent aussi bien avec un légume comme l’asperge que le poisson. Pas de fromages (nous avons été raisonnables) et les desserts arrivent. Deux desserts, un autour du fruit et un autour du chocolat. Une glace fraise/vanille avec de la rhubarbe confite et une mousse à l’Elixir d’Anvers (Liqueur jaune inventée par François-Xavier de Beukelaer en 1863 et préparée à partir de 32 plantes macérées et distillées lentement, puis vieillie 5 mois en fûts de chêne. Pasteur lui aurait reconnu des vertus bienfaisantes en 1887, et quelques gouttes sur un sucre avant le coucher est une pratique encore courante en Belgique). Et ensuite une mousse au chocolat, sorbet au pamplemousse, herbes au citron. Deux desserts de bonne facture sans être totalement originaux. J’ai beaucoup apprécié l’association chocolat et pamplemousse avec l’acidité de cette herbe au citron. Quelques mignardises et cubes glacés pour finir le repas. Lorsque nous avons quitté le restaurant, aucun de nous n’a été totalement séduit. Je ne sais pas si c’était notre repas mémorable de la veille chez Oud Sluis ou l’agréable découverte de C-Jean à Gand le midi qui nous avaient un peu anesthésiés les papilles et l’esprit. Un bon restaurant mais certainement pas un trois étoiles pour nous au sens où nous l’entendons. A conseiller si vous souhaitez déguster d’excellents produits classiquement cuisinés et élégamment présentés mais à contourner si vous souhaitez ouvrir vos papilles à de bouleversantes associations et textures....


Comment (De Karmeliet):

une expérience unique, des saveurs, des textures, un vrai goût le tout accompagné de vins choisis à la perfection qui vous font voyager ! ...


To be improved (De Karmeliet):

Plus d'audace mais cela remettrait en cause les fondements du restaurant...


Brugge,

221 €, Gourmet

French cuisine

iTaste rating (out of 20)
based on 2 ratings

It corresponds to 93 member(s).
And you?

264 €, Gourmet
French cuisine

264 €, Gourmet
French cuisine

Oud Sluis

Beestenmarkt 2
Sluis, Zélande, Pays-Bas

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 2 ratings

Restaurant Reviews

Comment (Oud Sluis):

Déjeuner en mai 2009 Oud Sluis est un restaurant 3 étoiles au centre d’un gros bourg à la frontière entre la Belgique et la Zélande, là où la terre et la mer se confondent, pays de l’huitre, de la salicorne, et de l’anguille. Comme pour l’Arnsbourg, nous sommes au bout du monde, ce bout du monde qui permet à l’imagination de se développer pour nous surprendre. Et Sergio Hermann va nous surprendre Un 3 étoiles dans le plat pays ne signifie pas un service guindé et un accueil obséquieux. Nous sommes rapidement conduits à notre table dans une des deux petites salles du restaurant (une quarantaine de couverts), la météo assez froide ne nous permet pas de prendre l’apéritif en terrasse. Notre table est sobre. Nous prenons une flute de champagne François Secondé, excellent et choisissons le menu Père et Fils avec la sélection des vins du jeune sommelier de la maison. Quelques amuses-bouches arrivent en raffale sur notre table -des chips de pommes de terre avec une crème à la coriandre et au gingembre (sans beaucoup d’intérêt) - une émulsion d’asperges avec une dentelle en pâte filo A peine le temps de finir notre flûte, que l’on nous sert un verre de Pacherenc de Vic Bihl – Jardins de Bouscassé d’Alain Brumont – 2007 – vin d’appelation Madiran. D’autres amuses-bouche continuent d’arriver notamment une petite salade d’huitres de Zélande avec de la papaye verte et un croustillant d’huitres. Une merveille de fraicheur iodée. Viennent ensuite : - un biscuit d’olives noires, différentes strates d’olives avec un pain d’olive – la présentation est juste parfaite et la douceur des olives s'arrondit en bouche, - un tartare d’homard, accompagné de sa pétale de rose, d’une émulsion d’agrumes avec une perle d’huile d’olive et des germes de blé. Le contenant est superbe, mais il y a trop de saveurs pour que l’on puisse les ressentir individuellement. - Enfin nous finissons nos apéritifs avec un couscous maison accompagné de couteaux, sauce paprika brulé et une magnifique verrine de betteraves et d’anguille fumée. Deux bouchées merveilleuses de ces betteraves et de ce poisson qui résument à elles-seules tout le terroir dont elles sont issues. Un plat qui restera un vrai souvenir de ce restaurant (et nous n’avons toujours pas commencé notre repas). Pour accompagner le premier plat, on nous sert un rosé ce qui est assez rare dans ce type d’établissement : un château Puech Haut rosé de Gérard Bru – Saint Drezery, c’est un vin d’assemblage avec une vinification basse température qui permet de conserver de la fraicheur et les aromes de fruits. Jeune maquereau mariné, salade de crabe de la Mer du Nord, pousses et plantes salées, saveurs frais « concombre-citron vert-pomme aigrelette. C’est un jardin de fond de mer, de poisson et d’algues, d’un bel esthétisme dans une assiette qui se referme sur le plat comme un coquillage protecteur avant que l’on ne dépose cette neige de fraicheur qui va envelopper notre maquereau et nos algues. J’ai adoré ce plat même si ce n’est pas le cas de tous à table. Si beau que l’on ose à peine y toucher. Ce sera le cas à de nombreuses reprises lors de ce repas. Le second plat s’accompagne d’un vin allemand, un Riesling (pinot gris) de Baden Trocken – Spätelse graver- maison Michel. Je ne sais pas si tout est dans le bon ordre mais j’ai bien apprécié ce Riesling. On commence à sentir un peu inquiet sur la quantité de vin qui nous est servi car les verres sont généreux. A raison d’un vin par plat, notre raison va lâcher avant notre palais. Asperges blanche de Zélande, jaune d’œuf légèrement fumé, crème de morilles et macaron à la Bière, langoustine et jus de Bernardus et citron vert.A l’unanimité, le plat le moins apprécié du repas. La langoustine et la crème de morille se suffisent à elles-mêmes. (nous aurons également un plat d’asperges et morilles le lendemain chez De Karmeliet traité d’une façon totalement différente). Je ne suis ni fan d’asperges blanches et encore moins de jaune d’œuf. Le macaron est aussi aérien que celui de l’Arnsbourg et fond dans la bouche. Le troisième plat est servi avec une merveille de vin que nous découvrons tous ce jour là. Un Gewurtztraminer de Marc Tempé Zellenberg 2006, au nez fleuri, à la bouche fruitée de roses, framboises et litchee. Nous avons littéralement la saveur de l’Ispahan d’Hermé en bouche. Un véritable dessert, dont nous avons du mal à comprendre l’association avec un crumble de foie gras d’oie. Le plat de notre déjeuner. Une crème de foie gras à l’azote, avec une truffe de foie gras et Moscatel et un sorbet de pomme verte. Imaginatif, tout est parfait entre le croustillant, le suave, le frais, le légèrement sucré et le salé. Parfait. Pour accompagner le Homard de Zélande aux légumes printaniers, oignon roti, herbes aigrelettes et fraiches, accompagné d’une vinaigrette de homard, chlorophylle et épices, un verre de Chateauneuf du Pape blanc de Patrick Magni Grandes Vignes du Roy 2007 (un grenache blanc). La crème de petits pois et la bisque de homard soulignées par une huile aux épices me laissent assez indifférente même si la cuisson du homard est parfaite. J’ai trouvé la vinaigrette de homard trop proche de la bisque dont je ne suis pas une grande amatrice. Dernier plat et premier vin rouge : un Côte du Rhône Village de chez Reynaud – Château des Tours, un peu épicé au léger goût de cacao. Encore une assiette dessinée et équilibrée avec un morceau d’agneau cuit à la perfection et une variation autour de la tomate et de la courgette, un nuage de mozarella fouettée quelques pousses de basilic et roquette et un trait de jus épicé. Là-aussi désaccord entre nous sur l’intérêt de ce plat mais la simple beauté de ce morceau d’agneau et des légumes d’été m’a vraiment séduite. Tout est léger, absolument pas gras ce qui sera le cas de tous les plats de notre repas, l’assaissonnement est impeccable ainsi que la température à laquelle ils nous sont servis. Nous décidons de goûter au plateau des fromages sagement présentés dans un meuble sur roulettes. Nous n’avons plus faim, notre taux d’alcoolémie a dangereusement augmenté mais nous restons vaillants devant la vieille Mimolette, et l’Epoisse. Le sommelier nous surveille et nous sert deux verres : un Vouvray de la Maison Huet – Clos du Bourg – un blanc demi-sec et une Gueuse, bière belge de 2005 pour accompagner les fromages à pâte dure. Une assiette très intéressante nous est servie : l’idée de la salade revisitée par un Sandwich crème de noix de pécan, miel et Roquefort, juste zestée de combawa. Une petite (malheureusement) « grande » assiette. Cela fait 4 heures que nous sommes à table. Dehors le beau temps est revenu sur Sluis, il est temps de s’attaquer au dessert. Comme pour les plats, les desserts sont construits comme des architectures ou des jardins. Chocolat rocks : une mousse de chocolat, avec un insert de galanga, un trait de menthe et un sorbet au citron vert superbe, qui rattrape à peine cependant la déception du reste : le chocolat a peu d’intérêt et nous est servi trop chaud.Ce dessert s’accompagne d’un verre de Casa de la Ermita 2006 – vin espagnol moelleux Dulce Monastrell qui effectivemet souligne la rondeur du cacao. Le second dessert est ouvertement influencé par l’architecture de Zaha Hadid. Black : café, sésame noir et réglisse. Habituellement je fuis le réglisse et adore le sésame noir et le café, mais cette association fonctionne merveilleusement. Il y a du fondant, du lisse et du granuleux, du léger et du croustillant, des textures, des matières et des formes qui rappellent effectivement l’architecture d’un bâtiment. Pour faire glisser le vaisseau, un Banyuls blanc 2005 dont je n’ai pas noté la référence mais qui fonctionne bien avec ce dessert très peu sucré. Enfin le troisième dessert appelé 3 épices : basilic, mélisse, verveine, fleur d’oranger transparente et poudre d’amandes. Le nom n’est pas forcément justifié. On y retrouve un granité, un sorbet et une crème.C’est frais, léger, également très peu sucré malgré la crème au chocolat blanc, on ne sent pas assez l’amande pour moi. 4 bouchées et c’est fini. Les verres traînent sur la table. Il nous reste le café accompagné d’un plateau de mignardises - shot de fruits de la passion : on croit croquer un beignet et on découvre le froid glacial d’un bonbon gelé à la passion (magnifique) - une lamelle de feuilleté, abricot et lait de soja - chamallow à la vanille - bouchée deux chocolats - mignardise pistache aloe vera - pâte de fruits de cassis - meringue, gel d’agrume et citron vert - bouchée chocolat tonka - bouchée chocolat et vinaigre de Sauvignon. Tout est beau comme dans un jardin japonais. La salle est vide, nous sommes prêts pour une petite marche digestive dans le village à 18 h, heure à laquelle on prend l'apéro habituellement. Nous avons été globalement très satisfaits de notre visite en Zélande même si nous restons divisés sur ce restaurant. Principal reproche pour certains : les plats ne sont pas assez épurés, trop d’ingrédients, certains plats méritaient d’être divisés en deux plats séparés pour apprécier d’autant plus les produits du terroir qui nous sont proposés (ce sera un trait commun à d’autres restaurants que nous testerons lors du week-end). Nous avons fait l’erreur de prendre le menu avec la sélection des vins. Trop de vins, pas forcément toujours en adéquation avec les plats servis mais quelques belles découvertes dont ce Gewurtz. Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié l’esthétisme très précis et fleuris des plats, l’originalité des associations, la créativité du chef et sa générosité dans sa volonté de nous faire découvir les facettes de son talent sans faire de l'esbrouffe autour des nouvelles techniques culinaires même s'il les utilise de façon très intelligente. Si le service est loin des standards parfois trop guindés des 3 étoiles français, le jeune personnel en salle était agréable, professionnel mais assez froid. J’y retournerai avec beaucoup de plaisir car ce jeune chef trentenaire ne peut que nous réserver d'excellentes surprises à l'avenir....


Comment (Oud Sluis):

Une chance cette réservation chez Oud Sluis car 3 semaines après le chef, Sergio Herman, annonce qu’il ferme définitivement ses portes à la fin de l’année 2013 et depuis lors évidemment plus aucune petite résa de disponible. Oud Sluis est, à ma connaissance, le seul restaurant ensemble avec Marc Veyrat ayant obtenu la note parfaite de 20/20 au Gault & Millau (et 3 macarons Michelin) donc les attentes furent tendues ! Le restaurant est situé en plein centre de la petite bourgade sympathique de Sluis dans une petite maison typique néerlandaise de la région et offre de la place à une bonne trentaine de couverts dans un intérieur moderne, très lounge avec des murs d’une part revêtus de cuirs et d’autre part en laque piano noire ou blanche. A notre avis, très réussi. Le look de l’équipe est à l’avenant, càd jeans avec quand-même veste et cravate et une allure assez décontractée. Détail particulier : quand le serveur se présente à vous, il vous serre la main. Spécial mais assez agréable je dois dire. Nous choisissons le grand menu « Père et Fils » à 225 Euros. Pour l’apéritif nous prenons chacun un verre de Grüner Veltliner autrichien très agréable (12.5 Euros) et la défilé des amuses-bouches (au nombre de 7 !!!) commence. Je ne vais pas tous les énumérer mais seulement quelques-uns : - Bar de ligne en tartare, bergamote, citron vert et jalapeno - Crazy mushroom - Poulpe, romarin et fleur de sureau - Anguille de Zélande laquée au BBQ, agrumes japonais glacés et radis - Etc Etc Derrière ces intitulés relativement simples se cachent des plats-miniatures avec beaucoup de profondeur de goût et d’une présentation absolument méticuleuse, p.ex. le plat avec le poulpe contenait une figure de poulpe noir comestible collée contre la paroir du bol (cfr les photos). Une merveille absolue et une entrée en matière qui n’en est pas vraiment une car l’ensemble des amuses-bouche constituerait environ 2 entrées dans un autre restaurant. Commencent ensuite les choses encore plus sérieuses avec : - Hamachi, crabe de la mer du nord, dashi et babeurre. - Huître Gillardeau (Homard pour Julie), pomme de terre, crevettes grises de la Mer du Nord, Reine des prés et jeune poireau. - Aperçu de nos jardins et de nos paysans bio - Barbue, anguille fumée, céléri, cacahuètes et jus indonésien - Bœuf Holstein avec ses os et la peau. - Variation de desserts (3) Même si le fait d’écrire cette évaluation une dizaine de jours après les faits n’aide pas, il serait de toute manière difficile de décrire exactement ces plats car ils se caractérisent tous par une construction de goûts, arômes et ingrédients qui se mélangent, se juxtaposent d’une manière très sophistiquée, même à un point que parfois la lecture du plat (la barbue surtout) en devient un peu difficile car l’on ne sait pas exactement s’il faut tout mélanger ou procéder par « zone » d’assiette… je dirais en tous cas sans aucun snobisme de ma part que ce n’est pas une cuisine à mettre sous la dent de la personne qui va pour la première fois de sa vie dans un grand gastro même si par exemple le bœuf Holstein d’une exceptionnelle tendreté et accompagné de son mini-tartare serait du goût de tout et chacun ! Les desserts furent également du même niveau très élevé. Je dirais en résumé que le Oud Sluis propose une combinaison d’un niveau incroyablement élevé entre : - La qualité des ingrédients - Des influences asiatiques sans tomber dans de la « fusion » - La découverte de nouvelles associations de goût - Une présentation extrêmement belle et soignée Un grand merci à Sergio et son équipe . A noter que le chef fait le tour de toute la salle et vient serrer la main de chaque client ; également nous avons pu avoir un petit tout guidé de la cuisine en fin de service. Seul bémol mais pour moi non-négligeable : nous sommes arrivés à 12h15 et avons quitté la table (sans cafés) à 17h15. Pour moi nettement trop long et heureusement que la cuisine fut au niveau attendu car sinon je pense que le pétage de câble n’était pas très loin pour moi. Je dirais 20/20 pour la cuisine et 18/20 pour le service à cause de cet aspect donc 19/20 au total....


To be improved (Oud Sluis):

une cuisine imaginative, bonne et belle mais qu'il faudrait parfois épurée pour en ressortir une saveur phare revoir l'association mets/vins trop riche et pas toujours harmonieuse...


To be improved (Oud Sluis):

La lenteur du service...


Sluis,

264 €, Gourmet

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 93 member(s).
And you?

54 €, Bistro chic
Fish / Seafood

54 €, Bistro chic
Fish / Seafood

Oesterput

Vanderstichelenstraat 24
8370 Blankenberge, Flemish Region, Belgique

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 1 rating

Restaurant Reviews

Comment (Oesterput):

restaurant exceptionnel, spécialisé dans les fruits de mer, en particulier les homards qui sont encore vivants dans un aquarium au milieu de la grande pièce (~hanger) où l'on mange - des produits de la mer excessivement frais donc, à déguster sans modération avec une bonne bouteille de champagne!...


To be improved (Oesterput):

un peu difficile à trouver mais cela vaut le détour ;-)...


Blankenberge,

54 €, Bistro chic

Fish / Seafood

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 87 member(s).
And you?

Advertisement

3 €, Bistro & Brasserie
Fish / Seafood

3 €, Bistro & Brasserie
Fish / Seafood

t'Waterhuis

Vindictivelaan 35
8400 Ostende, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 1 rating

Restaurant Reviews

Comment (t'Waterhuis):

Le plus vieux pub d'Ostende, fondé en 1623, une valeur sûre Une décoration très maritime, cosy, avec un beau feu de cheminée les soirs d'hiver Un personnel très prévenant et évidemment trilingue Toute commande de boissons est assortie d'un petit extra typiquement belge (un Cécémel donne droit à une gaufrette pralinée et un biscuit, des bières à des biscuits apéritifs, un whiskey à un petit Toblerone, etc) Leurs plats du moment sont particulièrement originaux (des penne au shiitake, à la moutarde et à la saucisse, par exemple) Une adresse indispensable pour qui veut s'imprégner de l'ambiance unique à Ostende Une agréable vue sur le port d'Ostende...


Ostende,

3 €, Bistro & Brasserie

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 75 member(s).
And you?

95 €, Bistro chic
Fish / Seafood, French cuisine

95 €, Bistro chic
Fish / Seafood, French cuisine

Escabèche

Dumortierlaan 94
8300 Knocke-Heist, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 2 ratings

Restaurant Reviews

Comment (Escabèche):

Food quality, Presentation, fresh interior, great deserts...


Comment (Escabèche):

Not the first time we visited Escabeche but for sure not the last one. Again we had excellent dishes with a very fluent service. The tuna pizetta was great followed by a superb dish with st Pierre fish. The finishing Moelleux touch made our evening again great. This restaurant is just Excellent food...


Knokke,

95 €, Bistro chic

Fish / Seafood, French cuisine

iTaste rating (out of 20)
based on 2 ratings

It corresponds to 75 member(s).
And you?

17 €, Bistro & Brasserie
Italian

17 €, Bistro & Brasserie
Italian

Pomodoro

Groentemarkt 5
8400 Ostende, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 1 rating

Restaurant Reviews

Comment (Pomodoro):

Un délicieux traiteur/restaurant/takeaway (mention spéciale aux plats de pâtes qui sont particulièrement réussis, et plus particulièrement les Penne all' arrabiata qui sont bien piquantes!) Une ambiance très aérienne, lumineuse, avec des baies vitrées donnant sur la place Un personnel adorable et trilingue...


Ostende,

17 €, Bistro & Brasserie

Italian

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 75 member(s).
And you?

Bistro & Brasserie
Italian

Bistro & Brasserie
Italian

Clubhouse Alberta RBSC

Zeebruges, Flemish Region, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 1 rating

Restaurant Reviews

Comment (Clubhouse Alberta RBSC):

Restaurant de club de voile ouvert au public (réserver). Très bien situé avec vue sur le port de plaisance et les remorqueurs dont on peut suivre le traffic. Pas de trafic automobile, ambiance sympathique....


Zeebruges,

Bistro & Brasserie

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 75 member(s).
And you?

18 €, Bistro & Brasserie
Italian

18 €, Bistro & Brasserie
Italian

De Halve Man

Walplein 26
8000 Bruges, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 2 ratings

Restaurant Reviews

Comment (De Halve Man):

Bistro situé dans la dernière brasserie encore en activité à Bruges, cadre agréable et lumineux, taverne proposant à la carte plats du terroir et proposition de menu du jour sympathique et roboratif ! Une étape dans la visite de Bruges, prévoir la visite de la brasserie-musée dans la foulée... Le menu du jour était simplement composé d'une soupe aux légumes, d'un saumon florentine et d'une délicieuse mousse au chocolat, le tout arrosé de la bière produite la "Brugse Zot" !...


Comment (De Halve Man):

Je suis allé visité cette très jolie brasserie de Bruges il y a quelques années, nous nous sommes arrêtés sur la terrasse dans la sa cours intérieure dans l'idée d'y boire une bière, mais le temps passant, nous avons aussi mangé un petit quelque chose. La carte est simple mais comporte quelques classiques belges. Les prix sont très raisonnables, vu l'endroit et la ville très touristique. Nous avons prix une entrecôte avec un beurre café de paris et des frites, et des croquettes aux crevettes. Les plats étaient bien présentés, chaud et la qualité était présente! Pour un prix raisonnable, 14 et 15€ pour la viande. Les serveuses étaient souriantes et rapides malgré le monde présent! Rien à redire si ce n'est que nous avons passé un bon moment dans cette brasserie qui vous le détour !...


Bruges,

18 €, Bistro & Brasserie

iTaste rating (out of 20)
based on 2 ratings

It corresponds to 75 member(s).
And you?

31 €, Fast food, Snack
Greek

31 €, Fast food, Snack
Greek

The Olive Tree

Wollestraat 3
8000 Bruges, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 2 ratings

Restaurant Reviews

Comment (The Olive Tree):

La qualité des plats, le décor sobre et élégant. Les gérants ne parlent pas français ou très peu....


Comment (The Olive Tree):

Agréable petit restaurant grec proposant une cuisine méditerranéenne de bonne qualité dans un cadre chaleureux et confortable. Entrées grecques traditionnelles, plats principaux de qualité avec un service discret mais attentionné....


To be improved (The Olive Tree):

Il n'y a pas de carafe d'eau et les bouteilles sont des 33 cl, ça revient vite cher....


Bruges,

31 €, Fast food, Snack

Greek

iTaste rating (out of 20)
based on 2 ratings

It corresponds to 62 member(s).
And you?

136 €, Gourmet
French cuisine

136 €, Gourmet
French cuisine

Sel Gris

Zeedijk 314
8300 Knocke-Heist, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 1 rating

Restaurant Reviews

Comment (Sel Gris):

Rien à redire tout est excellent, le chariot de chocolat est magnifique petit plus non négligeable prépare également des menus gastros pour les enfants...


Knokke-Heist,

136 €, Gourmet

French cuisine

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 56 member(s).
And you?

46 €, Bistro chic
Meat, Belgian

46 €, Bistro chic
Meat, Belgian

Bistro De Schaar

Hooistraat 2
8000 Bruges, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 1 rating

Restaurant Reviews

Comment (Bistro De Schaar):

Produits frais, bien cuisinés, copieux - Service attentionné Le cuisinier a un grill ouvert vers la salle du restaurant et cuisine devant nous Cadre charmant. A chacun de nos voyages a Bruges nous y mangeons, Excentré du quartier hyper touristique, ce sont plus souvent des locaux qui y mangent (ce qui est un gage de qualité ...)...


Bruges,

46 €, Bistro chic

Meat, Belgian

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 56 member(s).
And you?

15 €, Bistro chic
Fish / Seafood, Belgian

15 €, Bistro chic
Fish / Seafood, Belgian

Les Flots Bleus

Zeedijk-Albertstrand 538
8300 Knokke-Heist, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 0 rating

Restaurant Reviews

Comment (Les Flots Bleus):

j'ai aimé l'emplacement les décorations.Je ne sas pas mais il y a quelue chose d'unique dans ce restaurant....


To be improved (Les Flots Bleus):

les serveurs ne sont pas très aimables...


Knokke-Heist,

15 €, Bistro chic

Fish / Seafood, Belgian

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 56 member(s).
And you?

Fast food, Snack
Indian

Fast food, Snack
Indian

Indian Tandoori

Oude Gentweg 11
8000 Bruges, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 1 rating

Restaurant Reviews

Comment (Indian Tandoori):

Cadre élégant, personnel agréable, bonne cuisine. Très calme....


Bruges,

Fast food, Snack

Indian

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 56 member(s).
And you?

25 €, Bistro & Brasserie
Italian

25 €, Bistro & Brasserie
Italian

Carlito's

Hoogstraat 21
8000 Bruges, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 1 rating

Restaurant Reviews

Comment (Carlito's):

restau italien excellentes pizzas excellentes pâtes (surtout les tagliatelles avec gambas au curry ... miam) Lambrusco blanc délicieux...


Bruges,

25 €, Bistro & Brasserie

Italian

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 56 member(s).
And you?

French cuisine

French cuisine

De karmeliet

Langestraat 19
8000 Bruges, Vlaams Gewest, Belgique

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 1 rating

Restaurant Reviews

Comment (De karmeliet):

un orgasme culinaire ! des saveurs, des textures merveilleuses agrémentées de vins exceptionnels ! le menu été : du thon rouge au turbot en passant par le homard pour arriver aux desserts autour des fruits puis du chocolat ... une expérience unique ! ...


To be improved (De karmeliet):

aucun, strictement aucun ! ...


Bruges,

French cuisine

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 50 member(s).
And you?

80 €, Gourmet
Belgian, French cuisine

80 €, Gourmet
Belgian, French cuisine

Hertog Jan

Torhoutse Steenweg 479
8200 Sint-Michiels, Région Flamande, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 1 rating

Restaurant Reviews

Comment (Hertog Jan):

Nice open kitchen, special flavours composed nicely together, very good amuses...


Sint-Michiels,

80 €, Gourmet

Belgian, French cuisine

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 50 member(s).
And you?

138 €, Gourmet
Italian

138 €, Gourmet
Italian

Ristorante Marina

Albert Ier Promenade 9
8400 Ostende, Vlaams Gewest, Belgique

Call

Rate · ·

iTaste rating (out of 20)

 based on 1 rating

Restaurant Reviews

Comment (Ristorante Marina):

Avant tout, je tiens à présenter mes meilleurs vœux à tous les i-tasters. Que 2012 vous apporte plein de découvertes et plaisirs gastronomiques. D'autres activités ont fait qu'il y a un bon moment que je n'ai plus écrit de critiques. Mais comme le veut la tradition, je commence l'année en prenant la bonne résolution de recommencer à en écrire régulièrement et je débuterai par le restaurant ou j'ai commencé l'année 2012: le Marina à Oostende (Ostende). D'habitude, les repas de réveillons au restaurant sont chers et d'une qualité inférieure à ce qu'on mange habituellement dans le restaurant. Je ne me faisait donc pas trop d'illusion en réservant dans ce restaurant qui a pourtant une excellente réputation (15/20 au Gault et Millau). Cette fois pourtant, je n'ai pas été déçu ; accueil cordial, tables et cadre élégants, décoration raffinée, beau menu à 100 € sans les boissons. Le restaurant est situé face à l'estacade d'Ostende et offre normalement une vue agréable (actuellement des travaux gâchent un peu cette vue). Cela n'avait pourtant pas commencé de manière extraordinaire. Après fait confiance au sommelier pour le choix des vins, une bouteille de blanc et une demi de rouge (en fixant à sa demande un prix de 40 à 50 € la bouteille, j'avoue ne pas être spécialiste en vins italiens, et la carte est immense), l'apéritif commandé nous est servi (parfait spumante du niveau d'un bon champagne servi parfaitement à température). On nous sert un morceau d'un superbe pain (que j'aimerais en avoir du pareil tous les jours!) et l'apéritif à peine entamé on nous sert le premier plat (terrine de foie gras) comme s'il s'agissait d'un amuse bouche. La terrine est bonne mais sans plus. Moi qui aime le foie gras mi-cuit je suis déçu par un foie se situant plus entre la mousse et le bloc. Les morceaux de coing qui l'accompagne sont par contre d'une consistance (confite) parfaite et les deux traits de sauce sirupeuse (à base d'agrume) n'ont (comme on dit chez moi) qu'un goût de trop peu. Les trois gouttes de réduction balsamique sont là pour la décoration mais ne rendent pas le foie meilleur. Suit assez rapidement le premier plat, deux beaux et savoureux raviolis au pigeon nageant dans un extraordinaire bouillon de légumes dans lequel sont rappées quelques lamelles de truffe. L'ensemble est d'un goût très justement équilibré. Le sommelier nous avait promis une découverte, et en effet le vin du Piémont (mélange de Sauvignon et de Chardonnay) qu'il nous sert est plein de goût et reflète bien les qualités de ces deux raisins dans un équilibre parfait. Le service du vin (par petites portions au fur et à mesure du repas) fut impeccable du début à la fin. Le plat suivant : deux belles coquilles Saint Jacques parfaitement grillées et accompagnées d'un jus (légèrement crémé?) de pistache absolument divin, et d'un risotto noir fabuleux. J'ai demandé au patron quel était le secret du risotto mais il m'a répondu gentiment « beh... , c'est du riz noir cuit avec un bon bouillon » sans me dire évidemment ce que contenait le bouillon. Le plat suivant présentait une tresse de filets de sole dans une sauce très légèrement bisquée et garnie de belles trompettes de la mort. Le tout était accompagné d'une pince et d'une étonnante tête de langoustine sans le corps. La tête en fait contenait une duxelle (de champignons, je crois ) surmontée du corps de la langoustine cuite encore juteuse (une rare merveille !). Le plat principal, un savoureux et tendre filet de bœuf cuit bleu à notre demande était chaud malgré la cuisson demandée. Il était accompagné de trois petites purées très goûteuses (aux brocoli, aux carottes et aux fèves). La sauce (charentaise à en croire le menu?) était légère et ne cachait ni le goût de la viande ni celui des purées. Le vin qui nous fut proposé un « Carignano del Sulcis Riserva Rocca Rubia » accompagnait à la perfectiont cette viande. Le dessert : une nougatine glacée agrémentée d'une sauce au chocolat était savoureux et joliment présenté. Pour autant qu'on puisse généraliser une expérience faite lors d'une Saint Sylvestre, je dirais que ce restaurant propose une cuisine italienne à la française ou française avec des touches italiennes mais surtout, toujours parfaitement équilibrée. Le prix fut lui aussi une belle surprise puisque pour les deux apéritifs, la bouteille de vin blanc et la demi de rouge, il ne nous fut compté que 75 €. L'addition totale (275 €) pour un repas pareil bien accompagné de bons vins me semble très raisonnable pour un réveillon. Il faudra que j'y retourne pour vérifier cela lors d'un repas normal....


To be improved (Ristorante Marina):

Le foie gras...


Ostende,

138 €, Gourmet

Italian

iTaste rating (out of 20)
based on 1 rating

It corresponds to 50 member(s).
And you?

Loading...

Loading...
Enlarge the search

0 1000m

© 2008 - 2014 iTaste SA