Forgot your password ? Free registration

Brasserie Georges

Restaurant (Pub, Bistro, Brasserie)
Cours de Verdun 30,69002 Lyon, Rhône-Alpes, France
+33 4 72 56 54 54
Official website

" Je ne sais si c’est une mode ou alors un nouveau style de vie mais il semblerait que d’aller au restaurant le weekend ce... "

Serge Thorn (88377 Reputation Points)
Phone

Information : French cuisine
Chef's name: G. Straga
In the following travel guides:: GaultMillau, Le Petit Futé, Le petit paumé, Le Routard, Michelin
Menu average price : 24 €
Closed:

Open in August

Share on Google+ Pin it

Advertisement
Other recommendations

Le Flair Lyon 69002ème, 113 m

Brasserie Elite Lyon, 182 m

Cuisine & Dépendances Acte II Lyon, 183 m

Advertisement

iTaste member reviews

Brasserie Georges

Je ne sais si c’est une mode ou alors un nouveau style de vie mais il semblerait que d’aller au restaurant le weekend cela ne soit plus la mode et presque ringard… Enfin je modère cela en précisant et en mentionant que cela semble être le cas pour les « nouvelles tables » qui font la une des médias. Essayez d’aller à Paris dîner un samedi soir chez Akrame, Encore ou autres…Il faudra revenir la semaine! Eh oui, le weekend c’est le repos pour certains cuisiniers…d’ailleurs on le sait bien…Le weekend tout le monde part. Enfin presque… Même problème à Lyon, Palégrié est fermé et « un bouchon » un weekend cela va… Deux c’est surement l’indigestion. Donc pourquoi pas une brassserie… Une vraie comme l’on trouve évidement à Paris mais aussi dans certaines villes de France. Des lieux indémodables où l’on mange et remange probablement les mêmes plats depuis de nombreuses générations. Je me disais que cela faisait des lustres que je n’avais « pas fait » une belle brasserie donc quand j’ai découvert avec bonheur que celle appelée Georges en façe de la gare de Perrache était ouverte, tout de suite je me suis dit « Voici l’endroit ». Déjà rien que pour le lieu et l’institution, il faut aller au moins une fois chez ce fameux Georges. Une brasserie datant de 1836 ouverte par un certain Georges Hoffner, brasseur Alsacien de surcroit. Une facade vraiment merveilleuse datant de 1946 avec le roi de la bière Gambrinus ! Des vitraux, une extraordinaire salle-à-manger en marbre avec 600 m2 de carrelage au motif géométrique. En entrant dans cette salle...il y a quelque chose presque de magique. Des rangées de tables un peu alignées comme dans un train. Des banquettes de cuir au ton rouge que l’on partage entre deux tables permettant ainsi d’échanger quelques mots si on le souhaate avec ses voisins. Des miroirs, de vieilles enseignes de bière et même des salons particuliers. Sur l’un des côtés, la devise de la maison : « BONNE BIÈRE ET BONNE CHÈRE DEPUIS 1836 ». Un lieu entre Art déco et Jugendstill. Fabuleux ! Soyez-sur…vous ne serez pas seul car cette salle qui me ferait aussi un peu penser à « Central station » de New-york sert plusieurs centaines de couverts pour chaque services. Les pointes allant même jusque 1100 couverts !!!! Eh bien croyez-moi…le service est irréprochable, l’attente quasi inexistante. Je comprends qu’il y a 40 persones en permanence en salle et le même nombre de chef en cuisine. C’est vraiment plutôt impressionant. Dans le coin à droit de l’entrée ne manquez pas de contempler les installations pour la fabrication de la bière ainsi que les anciennes affiches à coté du joli comptoir. Profitez donc de déguster cette bière artisanale qui fut aujourd’hui spéciale car ambrée avec une belle saveur maltée. On ne peut pas rêver d’une carte aussi belle pour une brasserie telle que celle-ci. Un éventail de produits de la mer avec tous les coquillages possibles ; des plats de type brasserie avec saucissons et charcuteries ; des plats mijotés ; les classiques lyonnais et aussi la choucroute sous toute ses formes et j’en passe… C’est avec une assiette partagée de Charcuterie « Bobosse » que nous démarrerons. « Bobosse » est une autre référence incontournable à Lyon. Quarante années que cette charcuterie spécialisée propose andouillette, rosette, jésus, sabote, caillettes, gratons, quenelles, terrines, bref tout ce qui se fait à base de cochon. Ici une belle assiette avec une sélection : terrine beaujolaise, jambon persillé, fromage de tête, jésus et rosette de lyon. Evidement ce n’est pas cuisiné mais on prend un plaisir fous à manger toutes ces délicieuses préparations. Le « must » dans le genre. Autre entrée que nous nous partageons, un autre classique lyonnais et de la bresse : le gateau de foie blond de volaille et crème de cèpes. Quand c’est bien réalisé c’est un vraiment un plat sublime et très gourmand, souvent servi avec une sauce écrevisse ou tomate. Ici d’une très grande légèreté et magnifiquement accompagné d’une irréprochable sauce aux cèpes fraiches. En plat principal, le foie de veau au vinaigre de Xérès avec un gratin dauphinois. Le foie est cuit rosé et est très tendre, parfaitement déglacé dans le vinaigre. Le gratin est un peu sec à notre goût ; signalé à notre serveur qui immédiatement nous propose en remplacement une délicieuse purée de pommes de terrre maison apportée quelques secondes plus tard ! Nous sommes très impressionnés par ce service « aux petits soins »! Pour moi un plat que je révais de manger depuis longtemps : un haddock poché à l’anglaise avec un beurre blanc, pomme vapeur et œuf poché. Pas toujours simple à trouver et à nouveau il faut de la maitrise pour ne pas en faire quelque chose de trop salé. Il s’agit d’églefin fumé que l’on cuit dans un court-bouillon à base de lait que l’on accompagne de jeunes pommes de terre nouvelle. On arrose l’assiette d’un peu du jus de cuisson et l’on peut ajouter comme ici cet oeuf mollet. A nouveau un « sans faille ». Ne vous étonnez non plus pas lorsque soudainement les lumières baissent et que l’orgue de barbarie joue « happy birthday to you… ». A chaque fois une omelette novégienne est servie pour célébrer l’événement avec sur le dessus une branche avec des étincelles. Le plus amusant sera d’avoir des centaines de personnes applaudir dans cette salle ! Eh bien parlons justement de cette omelette norvégienne qui a ici une grande réputation dont probablement les jeunes générations n’ont jamais entendu parler.. Dans les années 70, il n’y avait pas un mariage, une réunion de famille, un anniversaire ou même noël sans la célèbre omelette ! Toute une génération ne jurait que par ce dessert et je me rappelle du « show » à l’époque….Le découpage, le feu d’artifice sur le dessus… Je ne pouvais que commander au début du repas ce dessert qui a totalement disparu de toutes les cartes de France et de Navarre…eh bien de quoi s’agit-il ? C’est un dessert glacé avec comme base une génoise ; sur le dessus une glace vanille avec des fruits confits ; ensuite une meringue autour, passage rapide au four et arrosage abondant de Grand Marnier puis le flambage de rigueur. Je ne vous dirais pas quand est-ce que j’avais mangé ma dernière omelette norvégienne….mais celle-ci fut a la hauteur de sa réputation. Est-ce que j’ai encore aimé cela ? Pas sur… car c’est vraiment assez sucré, cependant c’est quelque chose d’inexplicable qui se passe en soi… Les souvenirs pêle-mêle du passé… Donc impossible finalement de porter un jugement objectif. Un très bon Saint-Joseph Caroline Cuvée Prestige 1011 de chez Louis Cheze nous accompagnera pendant cet incroyable repas. Soyez sur de réserver car à partir de midi trente la salle le samedi est pleine… L’ambiance est formidable, le lieu est magnifique, l’on en ressort presque ému !

Brasserie Georges

Nous avions réserver pour 11 personnes a 14h, afin de ne pas avoir en attendant le retour dans nos contrées, presque prêts a l'heure juste le temps de déguster la bière maison. Nous nous mettons a table et commandons divers plats entre tous, foie gras, salade de foie de volaille, cocktail de miettes de crabe avec crevettes, toutes ces entrées étaient belles et la mienne excellente. Ensuite plusieurs d'entre nous se sont laissés tenter par le steak tartare, préparer devant nous et assaisonné a souhait, il était parfait a mon gout. Mon voisin de table avait opté pour un tournedos "Rossini", magnifique et très bon ( je l'ai goûté avec plaisir). En dessert des fruits pour certain, j'ai pris un tarte au citron meringuée, belle a voir et savoureuse a manger. Excellente adresse a tester pour ceux qui ne connaissent pas.

Brasserie Georges

Leur bière est tellement bonne, j'ai souvent fini pompette comme qui dirait ! Dommage qu'ils ne fassent plus le verre de un litre, c'était vraiment impressionnant. Je n'ai jamais goûté que leur choucroute ici, il faut dire qu'elle est bien bonne, l'impériale surtout, avec son jarret tout tendre…! Je me calme, ça va me donner faim tout ça. Le décor est assez sympa même si je trouve que les tables sont trop proches les unes et autres, on se retrouve souvent à entendre le voisin raconter ses problèmes, ce qui n'est à la base pas indispensable. Mais bon, une gorgée de bière blonde maison et on oublie ce petit désagrément ! Ah oui, et l'omelette norvégienne en dessert : heureusement que ma femme a un petit estomac, car ma part ne me suffit pas, il faut que je mange la sienne tellement c'est bon :) Enfin le décor, très agréable et impressionnant surtout le haut plafond sur une aussi grande surface, il me semble que ce bâtiment est classé !

L'espacement entre les tables qui est vraiment dérangeant parfois. Mais bon ça doit être à cause du succès, faut en mettre le plus possible!

Brasserie Georges

Une des plus grandes brasseries de France (700 couverts), voilà de quoi impressionner! Effectivement, la salle est immense. Le personnel est efficace et la nourriture est correcte. J'ai peine à imaginer les cuisines pour un tel volume. Un repas après-spectacle dans cette brasserie avec langoustines, demi-homard, ravioles, steack tartare, selle d'agneau et desserts,… tout un programme pour occuper six convives!!!

Brasserie Georges

C'est très connu, mais incontournable pour son ambiance. Belle qualité générale.

Brasserie Georges

Ambiance typique des grandes brasseries françaises que l'on trouve à Paris. Haut plafond, serveurs courant entre les tables, orchestre dans le fonds de la salle jouant les classiques de la chanson française (Piaf, Brel, Brassens, etc...). Service professionnel et efficace. Bières maisons, mention spéciale pour la bière ambrée. Bière d'hiver très bonne également, très légère contrairement aux bières de cette période. Goûté de la volaille de Bresse avec sauce moutarde. Sans être exceptionnelle, la nourriture est très bonne. J'y retournerai pour le cadre, l'ambiance et pour goûter la choucroute.

Brasserie Georges

Excellent repas - bien que rentrée dans cet espace gigantissime avec quelques doutes et une certaine réserve - j'y ai été invitée... Magnifique salade (haricots verts, artichauts, magré fumé, foie gras poélé), le meilleur gratin de homard et crustacés jamais mangé

La queue à faire pour entrer (30 minutes), assez bruyant

See more reviews

Map & Street View

Loading...

Add pictures of the restaurant


Picture of the owner


Pictures by members

Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by Serge Thorn on 17 November 2013.
Uploaded by barbara schwab on 2 April 2013.
Uploaded by barbara schwab on 2 April 2013.
Uploaded by barbara schwab on 2 April 2013.
Uploaded by sébastien boulaz on 21 September 2010.
Uploaded by denis bernardeau on 16 July 2010.
Uploaded by thierry morand on 27 March 2010.
Uploaded by marie berthod on 27 March 2010.
Uploaded by Maria Steffen on 3 March 2010.
Upload completed
© 2008 - 2014 iTaste SA

 X