Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Le Castel

Restaurant (Resto chic)
Route de Bois Genoud 36,1023 Crissier, Vaud, Suisse
+41 21 648 07 07
Site officiel

" J'en avais entendu parler du Castel de Bois Genoud ! Pour fêter deux anniversaires, nous y sommes allés en famille, ce m... "

Manuel Martinez de Tejada (40034 pts de réputation)
Tel / Réserver

Infos pratiques : Poissons/Fruits de Mer, Viandes, Bio, végétarien
Nom du Chef: Ronald Barrier
Cité dans les guides suivants: Clé Lausannoise, Guide du shopping éthique, Gastrosuisse
Prix moyen du menu: 56 CHF
Plats Remarquables: Risotto à la crème de courge
Fermé: Lundi soir, Dimanche soir

Ouvert en août

Share on Google+ Pin it

Partenaire Publicitaire
Autres Recommendations de Restaurants

Bleu Lézard Lausanne, 4.3 km

Java Lausanne, 4.3 km

KAZOKU Lausanne, 3 km

Partenaire Publicitaire

Les évaluations des membres iTaste

Le Castel

Un lunch en terrasse le 16 juillet 2013. Accueil cordial, table au bord de l'herbe. (voir points négatifs) Nous choisissons une assiette du jour végétarienne (feuilleté tomates, avocat et mozzarella) et un carpaccio de boeuf format plat. Le temps de service a été un peu long. Nos plats arrivés, nous commençons notre repas. Le feuilleté était très bon, quoique un chouilla trop léger pour un repas de midi... Le carpaccio était... coriace. Comme s'ils avaient utilisé une viande à ragoût pour un carpaccio. Donc je mange tant bien que mal ce qui est tendre et sans nerfs/gras/muscle. A milieu du repas je remarque avec effroi une petite limace sur le bord de mon assiette. AAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH!!!!! quelle horreur!! Ca m'a dégoûté pour le reste du repas. J'ai vraiment eu envie de vomir car j'avais l'impression d'en avoir mangé avec la salade qui était sous le carpaccio. Desserts: cafés gourmands et l'addition. J'avais vraiment pas envie de m'éterniser.

- Les graviers de la terrasse. Quand on est en talons c'est vraiment pas agréable! Et après on a les chaussures toutes blanches, pleines de poussières de graviers. Sympa quand c'est des chaussures de créateur... :( De plus, le gravier est instable, chaises et tables dansent le zouk. S'il vous plait, changez le revêtement de votre terrasse!! - Rincer à fond les salades!!! Je pense que je pourrais plus jamais manger de salade verte au resto. Et encore moins au Castel. Certes les insectes sont "bons" pour la santé mais la c'est clairement ragoûtant.

Le Castel

J'en avais entendu parler du Castel de Bois Genoud ! Pour fêter deux anniversaires, nous y sommes allés en famille, ce mercredi 24 juillet 2013. Situé un peu à l'écart de la commune de Crissier, dans un cadre très nature, forêts, champs, plantations, école Steiner à ses côtés, le Castel est plus agréablement accessible en voiture, quoique rien n'interdit de s'y rendre en après une randonnée en forêt ou une ballade à vélo. Situé dans une ancienne maison du XVIIIe siècle, le cadre est des plus plaisant ; entouré par la nature, on a véritablement l'impression de se propulser dans une maison de maîtres de l'époque pour aller y dîner des produits du jour. Après un vestibule passé, on pénètre dans une jolie salle assez classique et élégante haute plinthes blanches à caissons et murs jaunes juste décorés de sobres tableaux, tables recouvertes de nappes virginales, le lieu est très joli. On traverse la salle pour arriver sur une terrasse au sol caillouteux ouvrant sur un grand parc herbeux très rafraîchissant et plaisant. Installés à notre table, on nous apporte les cartes et on nous propose un apéritif. La carte propose une jolie proposition de plats composés essentiellement de produits bios, de saison et locaux, travaillés sur des notes créatives, tantôt orientales, tantôt avec des herbes et fleurs ; une carte qui témoigne d'une réelle responsabilité et d'un grand respect, appétissante et présageant d'une jolie patte de cuisinier. Il y en a pour tous les goûts, joli choix d'entrées chaudes et froides, des plats de poisson, viande mais également un grand choix végétarien et une jolie carte de desserts, le tout dans des prix semble-t-il raisonnables. Une proposition de menu encore, à une ou deux entrées, avec une entrée et un plat à choix parmi une sélection permettant aux végétariens de respecter leur régime. Deux d'entre nous prennent le menu proposant une ou deux entrées, un plat et un assortiment de dessert. Je le prends avec deux entrées, ma Maman avec une. Le menu s'est constitué ainsi : Une 1ère entrée à choix entre : « Mille-feuilles de truite fumée bio de l' Isle et ricotta au wakamé et wasabi, salade et crudités vinaigrette de soja » ou « Brick croustillante de chèvre bio suisse chaud sur lit de ratatouille aux olives parfumée au romarin » Nous avons tous deux choisi le mille-feuilles : c'est une très jolie assiette qui nous arrive, assez copieuse et joyeusement colorée : un mesclun de salades et crudités d'un côté, carottes jaunes et oranges, betteraves, tomates cerises, concombres et feuilles, le tout fraîchement travaillé et nappé d'une bonne vinaigrette bien acidulée au soja met en scène un gourmand mille-feuille qui est composé d'un pliage de feuilles de brick bien croustillantes et de truite fumée excellente, moelleuse et riche en goût, le tout rafraîchi de pointes de ricotta douce et mousseuse augmentée de wakamé émincé aux saveurs discrètes et de wasabi que j'admets n'avoir que peu senti. Une jolie assiette fraîche et estivale de très bon goût. A suivi en 2ème entrée « Carpaccio de tomate et mozzarella au balsamique doux et boule de sorbet glacé au basilic » Une deuxième entrée des plus classique, tellement classique qu'il faut qu'elle soit parfaite pour être vraiment appréciée. Et c'était le cas : au centre de l'assiette, une coupe de sorbet basilic intense en goût et très plaisant, avec alentour de fines tranches de tomates juteuses et fruitées surmontées d'une mozzarella de belle qualité se succèdent. Au lieu d'être nappé de balsamique, c'est un savoureux petit pistou qui vient couronner l'ensemble. Une assiette sentant bon le soleil. En mets principal deux choix à nouveau entre « Médaillons de filet de porc laqués au miel, soja et sésame, parfumés aux épices thaï » ou « Escalope de saumon bio Ecosse rôtie à la plancha, sauce vin blanc aux échalotes confites et à la mélisse citronnée » A nouveau un plat a fait l'unanimité, ce sera pour les deux menus le porc, avec à choix d'accompagnement riz, tagliatelles ou pommes natures, ce sera riz pour moi. L'assiette est des plus généreuse : une timbale d'un riz très bon, très bien cuit, mêlé de quelques graines et fruits secs émincés ; une belle portion de légumes cuits apparemment à l'eau, brocoli, chou fleur, carottes jaunes et oranges, fenouil, chou rouge, courgettes et maïs et enfin, ce qui aurait dû être des médaillons s'est révélé être de larges escalopes de filet bien cuites, peut-être une once trop (cela aurait pu être un brin plus moelleux) mais le centre était cette sauce superbe : le porc, de par sa préparation laquée, a un goût très doux et un joli parfum d'épices. Le jus est manifestement un déglaçage du jus de cuisson augmenté de soja et d'un rien d’huile de sésame pour former une sauce assez sirupeuse, riches en saveurs sucrées-salées et avec beaucoup de relief. Nous a été servi comme assortiment de dessert une coupelle de salade de fruits fraîche et excellente, présentée exclusivement dans le jus des fruits, très léger et nature, sans sirop, ce que j'ai énormément apprécié. A côté, une boule de sorbet chocolat noir très intense et présent en bouche, j'adore, et une tranche de tarte à la crème extrêmement bien travaillée, pas écœurante (et c'est un gâteau qui m’écœure très vite) et délicate. Mon frère n'a pas pris de menu. Il a choisi à la carte en entrée : une « Soupe de poissons de roche "maison" aux graines de fenouil rouille et croûtons », une jolie soupière d'une soupe riche en saveurs au dire du dégustateur, richement mêlée de poisson émietté. A ses côté, une de belle facture et du pain grillé ; l'ensemble a beaucoup plu à mon frère. En plat, il a choisi les « Toscanis frais aux aubergines, pâte au safran » : des pâtes fourrées servies en honorable portion nappés d'une sauce au choix, un pesto pour mon frère, et recouvert de parmesan. Il a fini, en dessert, avec une tarte à la raisinée extrêmement bien faite, et deux boules de glace, un sorbet chocolat et une glace cannelle. Pendant tout le repas, nous avons savouré un superbe pain au levain de très belle qualité, augmenté tantôt de graines de pavot, tantôt de graines de sésame. Côté abreuvoir, en plus de la carafe d'eau, nous avons profité de la très jolie carte de vins, faisant part belle aux produits suisses, bios et biodynamiques. Nous sommes restés à 100% fidèles à un vigneron neuchâtelois travaillant totalement en biodynamie, Monsieur Rossel : deux apéritifs d'abord, un verre de Chasselas non filtré 2011 et un Oeil-de-Perdrix 2010 (le troisième convive préfère une bière, une Houleuse du Docteur Gab's, blonde à l'écorce d'orange amère) et enfin un Pinot noir 2010 en désirée. J'ai passé un excellent repas dans une belle ambiance familiale. Si je devais souligner un élément question cuisine, ce serait juste de veiller aux appellations exactes dans les intitulés des menus. Cela ne m'a personnellement aucunement dérangé mais cela peut embêter les pinailleurs. Côté service, en revanche, c'était un peu mitigé : essentiellement géré par une personne, de temps à autres aidé par deux autres personnes tout à fait charmantes, le serveur principal manquait de chaleur et d'attention, était sensiblement oublieux et pas forcément très attentif. C'est dommage car cela nuit à l'image du restaurant, et va sensiblement influer sur le confort des convives et donc le plaisir de l'instant vécu dans l'établissement. L'instant fut néanmoins très agréable et n'en recommanderai pas moins cette table de qualité, avec une philosophie responsable à souligner et qui ne majore pas pour autant ses prix, notre addition ayant été de 235 .-.

Le Castel

Le Castel

Soirée historique qui commence dans un établissement que j'apprécie énormément: Le Castel de Bois-Genoud à Crissier, ouvert depuis dix-huit ans déjà... Notre amie Sandra enterre sa vie de divorcée et nous nous retrouvons à 8 dans l'une des salles de cette belle maison de maître perdue dans la nature, qui côtoie l'Ecole Steiner chère aux anthroposophes. J'ai déjà eu l'occasion de découvrir la cuisine très créative aux produits bio issus de la ferme voisine, et cet endroit si particulier. L'accueil augure bien de la suite... Et l'organisatrice de cet "enterrement" joyeux et festif, en ce samedi 9 mars 2013, a choisi le menu "Soirée à l'envers". Et aux chandelles. Un charmant monsieur nous apporte des douceurs, puisque nous commençons par la fin. Assortiment de desserts maison, soit une Mousse aérienne et sucrée d'avocat, un Sorbet mûres, une tranche de Gâteau aux pommes d'une extrême finesse et une déco au caramel. Avec un Gerwürstraminer 2009 vendange tardive (allergique au blanc, on me conseille un rouge très agréable). En plat principal, nous dégustons les Médaillons de filets d'omble étuvés, sauce au vin blanc à la vanille et poivre rose. Cuisson parfaite, légumes ni trop ni pas assez cuits (brocoli, tomate, fenouil) et un riz aux agrumes et graines de moutarde. Et toujours de la poudre de paprika, des pistaches concassées qui donnent un plat coloré et aussi beau que bon. Du plus bel effet en photo sur Facebook. Pour accompagner ce mets, un Epesses 2011 (chasselas) Chenaux en Lavaux, Domaine Wannaz, qui semble apprécié par mes joyeuses compagnes de table (je continue avec mon petit rouge suisse). Cette soirée originale et festive se poursuit avec l'"entrée": Queues de gambas d'élevage biologique pochées au lait de coco et citron vert, avocat, mangue, vinaigrette d'agrumes, salades et crudités. Le cuisinier est un artiste... La cuisson des crevettes est parfaite, et elles reposent sur un lit coloré d'une extrême fraîcheur. Depuis 1994, la ferme attenante revit avec de jeunes agriculteurs travaillant en biodynamie. Et leurs animaux (vaches, moutons) ne finissent pas dans des lasagnes de grandes surfaces. Alentour et dans les salles voisines, des couples, des familles, des tablées d'amis, et tout est feutré, harmonieux. Pas un mot plus haut que l'autre. Le concept attire visiblement une clientèle qui ne doit pas écouter du hard rock en rotant ses bières... Nous hésitons à finir avec un... apéritif, mais prenons des cafés. Accompagnés de délicieuses pâtes de fruit rouge maison au goût exquis. Les deux personnes qui se relaient au service à notre table sont parfaites, discrètes, efficaces. Nous papotons et "pedzons", sans réaliser que nous sommes les dernières. Aucun signe d'agacement ou d'impatience, contrairement à tant d'autres établissements. Nous nous partageons la douloureuse et offrons le repas à notre future (re)mariée. Tout à fait correcte, l'addition m'incite à revenir dès les beaux jours profiter de la grande terrasse dans son écrin de verdure... Belle soirée à graver dans les annales. Tous nos voeux de Bonheur, ma Sandra qui me lit!

Le Castel

02.03.2013. Un super dîner au Castel, comme toujours. L'accueil y est chaleureux, courtois et attentionné. Les salles sont agréables, les tables bien espacées et le bruit y est moyen. La cuisine est vraiment exquise. Nous avons opté pour un flan de courge musquée et un croustillant de chèvre pour l'entrée, ce fut délicieux et très équilibré. Pour les plats, nous avons choisi le suprême de pintade et le magret de canard, c'était vraiment très bon, et une fois de plus très équilibré. Pour le dessert nous avons voulu goûter la crème brûlée aux pépites de chocolat et à la menthe, et nous avons adoré l'audace du mariage de saveurs! Le vin était très bon et régional.

Etoffer un petit peu plus la carte... Toutefois il y a déjà beaucoup de choix!

Le Castel

par beau temps une grande terrasse dans un cadre de verdure exceptionnel. par temps moins favorable un intérieur agréable. une cuisine avec de très bons produits bio, souvent originale. ce soir ma femme a adoré les filets de loup de mer à la plancha avec une sauce au safran et j'ai beaucoup aimé le canard au miel. les glaces étaient légères et je préfère les glaces avec plus de crème. celle au gingembre manquait de force, chocolat et framboise étaient très goûteuses. leur tartes sont souvent très bonnes.

Le Castel

Soirée étrange.moi j'ai mangé vegétarien et j'etais déçu, dommage pour un restaurant Bio. Premier plat brick au fromage de chèvre frais. Trop cuit, tiède, sauce froide , salade melée sans sauce, suite risotto aux asperges, morilles et pignons grillés, riz trop cuit , plutot papette, sans pignons, pas chaud, et en forme de trois petites quenelles, morilles , plutôt une demi morille coupée en fine julienne pour les trois quenelles, sept ou huit légumes tous coupés tout petit, cuits a l'eau, sans goût , pas très chauds, et la préparation sans originalité, haricots coco, carottes rouges et jaunes, radis blanc, courgettes , brocolli, côte de bettes tous cuits sans goût, aucune echalotte, beurre sel poivre ni herbes .cuisine simple de grand-mère sauf que ma grand-mère n'etait pas cuisiniere dans un restaurant et c'était bien meilleur.Il y a tellement de façon de cuire des légumes, gratin à la provencale, mimosa, aux herbes, toujours mieux que à l'eau. Déçu même plus. Mais Madame a commandé une salade de poulet tandoori excellente d'apres elle avec bien du goût et pas sec, suivie par un magret de canard bio avec legumes .OUI les mêmes legumes toujours aussi fades ....! Madame a commandé des pâtes mais a reçu du riz mais sinon son repas était excellent. Trés bizarre soirée , de mal manger des légumes dans un restaurant vegétarien.. Donc 8 pour moi et 15 pour madame

il faut que le chef /cheffe suivre à tout prix des cours sur la cuisson des légumes , comment faire des gratin de courgettes, les brocolli hollandaise, carottes vichy, etc, C'est dommage de couvrir les assiettes avec trop de persil haché et poivre paprika , trop ça donne l'impression que le chef a laissé tomber sa mise en place sur les assiettes. En fin de repas il y avait un bruit de meubles déplacés ou tirés à l'étage en dessus, assez dérangeant.

Voir plus d'évaluations

Carte & Street View

Loading...

Ajoutez les photos de l'établissement


Photos du restaurateur

Ajouté le 16 juillet 2013
Ajouté le 16 juillet 2013
Ajouté le 16 juillet 2013
Ajouté le 16 juillet 2013
Ajouté le 16 juillet 2013

Photos des iTasters

Ajouté par Orélie Rednails le 26 juillet 2013.
Ajouté par Orélie Rednails le 26 juillet 2013.
Ajouté par Manuel Martinez de Tejada le 25 juillet 2013.
Ajouté par Manuel Martinez de Tejada le 25 juillet 2013.
Ajouté par Manuel Martinez de Tejada le 25 juillet 2013.
Ajouté par Manuel Martinez de Tejada le 25 juillet 2013.
Ajouté par Manuel Martinez de Tejada le 25 juillet 2013.
Ajouté par Manuel Martinez de Tejada le 25 juillet 2013.
Ajouté par Josée Lavanchy le 11 avril 2013.
Ajouté par Josée Lavanchy le 11 avril 2013.
Upload terminé
© 2008 - 2014 iTaste SA

 X