Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Chez Dédé

Restaurant (Café, Bistro, Brasserie)
Rue Charles-Cusin 2,1201 Genève, Suisse
+41 22 731 71 04

" Situé dans un quartier très pittoresque de Genève, cette table est quand même quelque chose de très particulier. Après a... "

Serge Thorn (88377 pts de réputation)
Tel / Réserver

Infos pratiques : Cuisine française
Prix moyen du menu: 48 CHF
Fermé: Samedi, Dimanche

Ouvert en août

Share on Google+ Pin it

Partenaire Publicitaire
Autres Recommendations de Restaurants

L'Espresso Vernier, 238 m

Au Royaume de Jade Vernier, 246 m

Café de l'Etoile Vernier, 274 m

Partenaire Publicitaire

Les évaluations des membres iTaste

Chez Dédé

Sur recommandation d'une amie et habituée des lieux, nous sommes allés vendredi soir manger une fondue bourguignonne à l'occasion de mon anniversaire . La viande était excellente!! Ça faisait longtemps que je n'en avait pas mangé une aussi bonne!! La mayonnaise faite maison et un plateau où l'on peut faire ses sauces soi-même. J'ai trouvé le personnel très agréable et j'y retournerais avec plaisir.

 Je suis le responsable de cet établissement et je souhaite répondre à mes clients

Chez Dédé

Arrivée en dehors de heures de la cuisine le patron n'a pas hésité a rallumer les fourneaux pour nous faire sa fabuleuse Escalope Panée. Incroyablement grosse et BONNE. Servie avec des pommes sautée maison avec oignons grillés. un régal.

Le bruit du bar en face,

Chez Dédé

Je ne reviendrais pas sur la vue depuis le restaurant, (voir évaluation de Serge)... Nous sommes arrivés à 20h45. On m'avait dit fais attention chez Dédé, tu risque de trop manger effectivement ce fut le cas. Nous étions quatre, sur recommandation de plusieurs Itasteurs je n'ai pu éviter de commander les os à moelle ainsi que le cordon bleu et motiver l'un de mes amis à me suivre dans mes choix, mes autres amis ont pris selon leurs envies une cassolette de champignons puis cuisses de grenouilles (parait-il excellentes). Si je n'ai pas de commentaires à mentionner sur l'os à moelle mis à part que la portion fut énorme (pain grillé aurait été apprécié plutot que du pain frais) le cordon bleu était gigantesque. Revenons au cordon bleu qui était accompagné de gratin, il est vrai que je n'ai fait que tester devant l'énormité du plat qui m'attendait. Je dois avouer que si la quantité y était, j'émets de forte réserve sur la qualité. En effet je n'en ai mangé que la moitié, la panure et le cordon bleu était trop gras (il est dimanche j'en garde encore quelques séquelles), j'ai eu l'impression a un moment donné que la viande n'était pas bonne. alors que j'adore les cordons bleus, je crois que je vais faire l'impasse quelques temps cela m'en a un peu dégouté, dommage, je préférerai une portion nettemment moins généreuse et une meilleure qualité. Quant aux desserts, même s'il n'y a pas beaucoup de choix, je défie un peu tout le monde d'en avoir envie après une entrée et un plat aussi généreusement servis. Nous avons bu une bouteille de brin de folie 2009 de frédéric Zufferey ps je reviendrai tester le cordon bleu... mais pas tout de suite

cordon bleu

Chez Dédé

Voilà une cuisine toute simple et très bonne !!! Pas d'esbrouffe... chez Dédé.. c'est du solide, du sérieux... Une table pour les Tontons Flingueurs !!! Le cordon bleu est digne de sa légende... En entrés deux magnifiques os à moelle... Des vins excellents (l Epesses L'Etrier et un Côtes du Rhône du Domaine Mont Redon... Accueil chaleureux... Bref.. On va y retourner et goûter toutes les spécialités !!

Chez Dédé

très déçue de ce restaurant où on m'avait vanté sa viande, j'ai pris un tartare en le demandant bien relevé, et bien il n'avait aucun gout, fade à mourir !!! j'ai alors demandé de bien vouloir me l'épicer un peu plus, résultat le cuisiner m'a vidé la bouteille de tabasco, il était immangeable !!! Au prix de Frs 35.-- le tartare suis vraiment trop trop déçue, dommage

Chez Dédé

voilà un restaurant vraiment sympa où vous aurez la possibilité de découvrir les cuisses de grenouilles du patron. un paradis sur terre. Les filets de perche sont également extraordinaires, servis à la carte et le vendredi en plat du jour. vous trouverez également l'inflation à l'échalotte qui vous donnera un goût merveilleux en bouche. Le service est très agréable et vous passerez un excellent moment

la carte des vins le quartier n'est pas des plus acceuillant, il se trouve dans un quartier pittoresque ou travaille des femmes exerçant le plus vieux métier du monde.

Chez Dédé

Situé dans un quartier très pittoresque de Genève, cette table est quand même quelque chose de très particulier. Après avoir déambulé dans notre « red light district » local, constaté « le rafraichissement » des « techniques de vente » (nous aussi nous avons dès à présent des vitrines comme à Amsterdam !), vous arriverez Chez Dédé. Dédé c’est une table populaire comme il n’en n’existe presque plus. Vous franchissez la porte de l’établissement et vous trouvez dans une salle de restaurant au décor le plus banal possible et archicomble ! Ici, principalement des hommes…mais pas pour les raisons mentionnées ci-dessus, mais parcequ’ici on mange « du costaud » ! Pas de nappes sur certaines tables, pas de maitre d’hôtel, pas de cuisine inventive. Ici on trinque, on s’interpelle entre tables, tout cela dans la bonne humeur. Dédé travaillait dans le passé juste en face en tant que cuisinier, « au pressoir » et un beau jour décida d’acquérir l’arcade de l’autre coté de la rue pour y ouvrir son restaurant, un vrai bistrot de quartier. Fréquenté la journée par des trognes à goutte et des aïeuls, le soir on y vient manger la cuisine de la belle-mère ou des grands-parents. Une cuisine rassurante, parfaitement exécutée, pas fine mais bonne ! Ici vous êtes au royaume des portions gigantesques (ce qui explique probablement la clientèle masculine), et n’allez pas chipoter pour les quelques kilos pris au passage. Le mot « diététique » est à proscrire. Et que mange-t-on ? Des viandes (pavés et filets de bœuf, chateaubriand, tartare), des mets au fromage, des grenouilles, des abats (rognons) et il parait en saison de la chasse. Egalement ce soir une ardoise avec des plats additionnels (cassolette de chanterelles, harengs fumés à l’huile, pieds de cochon désossés). En entrée, une belle tranche de terrine campagnarde, un œuf meurette, une salade a la féra fumée pour certains. Au hit-parade des mets de chez Dédé, le « Cordon bleu qui dépasse l’assiette». Je dois avouer que j’en avais déjà mangé des bons, des très bons, mais celui-là dépasse a quelque chose de plus que n’importe quel autre. Il vaut le déplacement à lui tout seul ! Le veau d’une extrême tendresse, coupé en portefeuille juste l’épaisseur qu’il faut, farci d’un magnifique fromage coulant et d’un très bon jambon. Une panure parfaite, le tout évidement cuit au beurre. Et... probablement avoisinant les 400 gr !!! « Gros mangeurs »…vous êtes ici au paradis ! Ce qui peut décevoir, ce sont les accompagnements. Une sauce à salade au goût un peu trop industriel. Des frites maison mais qui sont un peu molles, un gratin de pommes de terre un peu trop liquide, et des légumes surcuits. Accidents de parcours ? Dans notre Pigalle genevois, « Chez Dédé » on y vit un moment intemporel et délicieux, pendant lequel il faut oublier quelques instants votre silhouette et les plages de cet été…

Accompagnements un peu plus soignés

Voir plus d'évaluations

Carte & Street View

Loading...

Ajoutez les photos de l'établissement



Photos des iTasters

Ajouté par Yves Frutiger le 18 Novembre 2011.
Ajouté par Olivier Micheloud le 4 Novembre 2011.
Ajouté par Olivier Micheloud le 4 Novembre 2011.
Ajouté par Olivier Micheloud le 4 Novembre 2011.
Ajouté par Serge Thorn le 23 juin 2011.
Ajouté par Serge Thorn le 23 juin 2011.
Ajouté par Serge Thorn le 23 juin 2011.
Ajouté par Serge Thorn le 23 juin 2011.
Ajouté par Serge Thorn le 23 juin 2011.
Ajouté par Serge Thorn le 23 juin 2011.
Ajouté par Serge Thorn le 23 juin 2011.
Upload terminé
© 2008 - 2014 iTaste SA

 X