Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Le Sud (Mandarin Oriental, Geneva)

Restaurant (Café, Bistro, Brasserie)
Quai Turrettini 1,1201 Genève, Suisse
+41 22 909 00 00
Site officiel

" Lorsque j'ai appris que le restaurant Le Sud du Mandarin Oriental avait fait venir Thierry Marx pour présenter durant un... "

Olivier Micheloud (62916 pts de réputation)
Tel / Réserver

Infos pratiques : Restaurant d'hôtel, Cuisine française
Nom du Chef: Yoann Le Bihan
Prix moyen du menu: 120 CHF
Fermé:

Ouvert en août

Share on Google+ Pin it

Partenaire Publicitaire
Autres Recommendations de Restaurants

MO Bar Genève, 0 m

Terrasse le Paradis Genève, 4 m

Yuki Guni - Bar à ramen Genève, 45 m

Partenaire Publicitaire

Les évaluations des membres iTaste

Le Sud (Mandarin Oriental, Geneva)

Après le désastre de l'opération Thierry Marx et notre mécontentement que nous avons clairement fait savoir, nous avons eu le plaisir d'être réinvités la semaine dernière par le directeur food and beverage au restaurant Le Sud. Cette fois-ci, nous avons très bien mangé. 1. Amuse-bouche composé d'une émulsion de moule et d'une St-Jacques (parfaitement cuite) 2. Entrée foie gras pour les uns (relativement copieux) et raviole aux champignons (cépes, chanterelles entre autre) excellente. 3. Coeur de boeuf sauce poivre et légumes (la viande très tendre, la sauce au poivre excellente, les légumes bons mais pas forcément mes préférés). Pour les autres, une grillade de poisson et légumes bons également. 4. Les desserts ont tous été très appréciès: fondant au chocolat sur crème anglaise, 2 cafés gourmand, et un vacherin glacé (petit bémol sur les meringues un peu trop dures). 2 cafés, 4 verres de vin apéritifs, 2 bouteilles de St-Estèphe et 4 digestifs. Le personnel aux petits soins. En somme, une très bonne expérience qui efface la précédente. Mieux vaut continuer à faire une cuisine plus simple avec de bons produits et une excellente maitrise, plutot que de se baser sur les succès d'un chef étoilé pour avoir un résultat médiocre.

Le Sud (Mandarin Oriental, Geneva)

Après les nombreuses évaluations médiocres sur la soi-disant venue de Thierry Marx durant cette semaine spéciale au Sud, j'ai hésité à annuler ma réservation. Ayant un évènement à fêter avec les amis m'accompagnant et me disant que peut-être les Itasteurs avaient été un peu dur sur les éval, j'ai souhaité me faire ma propre opinion. J'aurai du les écouter ! Je ne peux pas dire que c'était mauvais, mais c'était loin d'être extraordinaire. En réservant, je m'attendais à du moléculaire, le cas échéant des plats plus classiques mais avec une explosion de saveurs. Que nenni ! Nous étions 4 et avons pris le menu à Fr. 175.- avec 5 plats. Première chose, il n'y a pas d'amuse-bouches, ok ce n'est pas une nécessité, mais c'est fort apprécié lorsqu'on mange gastronomique. Concernant les plats, la première entrée: " Risotto de Soja, huile de truffe" bon mais pas exceptionnel. Je m'attendais à découvrir quelque chose et non. Pareil pour la 2e entrée " Flan de parmesan, mi-cuit de jaune d'oeuf", je dirai même que le flan était fade. Ensuite" Effeuillé de cabillaud confit à l'huile, cardons poêlés et espuma de pomme de terres", c'était bon mais je cherche encore le cabillaud... pauvre en poisson et riche en espuma, et comme je l'ai déjà lu, ça ne m'a pas frappé qu'il s'agissait de cardons. "Filet d'agneau rôti au Pecorino, cœur d'artichaut braisé aux girolles". C'était bon enfin disons agréable mais comme tout le reste, pas de découverte, pas d'explosion de saveur et pas réellement gastronomique. Le dessert fut un "biscuit au chocolat express", la texture était excellente mais encore une fois cela manquait de goût. Macaron à la rose et petite bouchée en chocolat servi avec les cafés, (il faut vraiment aimer la rose, car c'était pour une fois très fort en goût). En accompagnement: 4 coupe de champagne en apéritif, 1 litre d'eau, 4 verres de chardonnay domaine des Balisiers (excellent) et un St-Estèphe de 2005. Concernant le service, bien que le personnel soit sympathique, il y a eu une erreur lors de notre commande coupe de champagne (entre le brut et le rosé), rien de bien dramatique. Nous avons senti la gêne et le mensonge honteux que notre serveuse nous a servi lorsque nous avons demandé si le Chef Marx était là. Il serait parti précipitamment dans l'aprés-midi à Paris, étonnant car je crois savoir qu'il n'était pas la non plus durant la semaine. Pour le reste, il était assez désagréable de nous pousser à la consommation en venant nous proposer toutes les 10 minutes une nouvelle coupe, un nouveau verre de vin etc. Et dernière remarque, il y avait du pain sec dans notre première corbeille de pain.

La seule chose qu'il y a de gastronomique c'est le prix. Fr. 29.- la coupe de champagne rosé (entre autre). Un énorme coup marketing et la sensation d'avoir été pris pour des pigeons. Payer autant pour une si médiocre qualité c'est du vol autorisé.

Le Sud (Mandarin Oriental, Geneva)

Service rapide (trop). Pas vraiment le style gastronomique visé par l'établissement. Sans entrer dans le détail de chaque plat, de manière générale une vraie déception: assaisonnements laissant à désirer, produits pas mis en valeur, etc. Le maitre d'hôtel admettant en fin de repas que la cuisine "de volume" servie aurait mérité un plus (nombre de couverts plus limité, mais une cuisine mise en valeur). En résumé, un effet médiatique pour pas grand chose. Dommage pour la réputation de l'établissement et du chef, dont la renommée semble avoir été utilisée pour un coup de pub.

Service trop rapide. Assaisonnements pas respectés. Produits pas mis en valeur. Ensemble fade sans touche gastronomique. En somme, grosse déception.

Le Sud (Mandarin Oriental, Geneva)

Lorsque j'ai appris que le restaurant Le Sud du Mandarin Oriental avait fait venir Thierry Marx pour présenter durant une semaine sa cuisine je me suis empressé de faire une réservation afin de découvrir la cuisine. Nous étions deux personnes, après avoir pris un apéritif au bar de l'hôtel nous avons décidé de nous installer à table. La salle est jolie, bien décorée, nous avons été malheureusement placé à coté d'une table qu'utilisait les employés, c'était un peu dérangeant. Nous reprenons un apéritif un verre de Meursault de Bouzereau & fils 2011 au prix de chf 18 le verre. Je regrette que le vin ait été trop froid pour pouvoir pleinement l'apprécier, nous avons du attendre un peu qu'il se "réchauffe". J'entends la même réflexion d'un voisin de table pour un autre vin. Nous choisissons le menu à chf 175 plutôt que celui à chf 225 avec vin compris. En effet, je préfère choisir un vin que j'aime, je ne suis peut-être pas assez ouvert d'esprit pour confier le choix des vins à quelqu'un que je ne connais pas. Nous n'avions pas fini notre verre de vin blanc, que l'on nous apporte déjà la première entrée soit le fameux risotto de soja, huile de truffe, qui est l'un des plats les plus connu de Marx. Je commence à manger cette entrée en gardant la carte de vin sur les genoux, personne n'étant venu prendre ma commande. Je suis d'ailleurs un peu surpris qu'il n'y ait pas eu un petite amuse bouche. En deuxième entrée, le sabayon à la sauge, gelée de passion, huîtres frites au Panko & perles de pamplemousse, plat bon, mais j'ai trouvé que les huîtres n'était pas assez chaudes, (peut-être avaient-elles été refroidies par la gelée passion) Troisième entrée, effeuillé de cabillaud confit à l'huile, cardons poêlés et espuma de pommes de terre. La présentation du plat laisse, à mon avis, un peu à désirer, la cuisson du poisson était parfaite. J'adore les cardons, mais franchement, je n'ai pas pu les reconnaitre (cardons ou blettes ?) En plat principal, le filet d'agneau rôti au Percorino et cœur d'artichaut braisé aux girolles. La cuisson rosé de l'agneau a bien été respectée, en revanche j'ai trouvé que le jus de cuisson servi avec était beaucoup trop gras, on aurait dit de l'huile. En dessert, pressé de pain d'épices aux pommes et crème mascarpone. Avec les cafés les macarons à la rose et au litchee étaient très bons. Je ne sais pas si je suis peut-être blazé, mais en résumé, une déception. Du point de vue des plats, je ne me suis pas trouvé dans un restaurant gastronomique, mais plutôt dans un style brasserie. Pas de grande découverte sauf peut-être les deux premières entrées. Je ne mets pas la faute sur le cuisinier, mais je pense que plutôt que de servir une cuisine de "volume" à Genève, il aurait peut-être été plus judicieux de reprendre l'excellence de M. Marx à Paris avec sa cuisine moléculaire. Même d'ailleurs le Maitre d'hôtel nous a dit à la fin que la cuisine faite ce soir n'est pas en comparaison avec celle que M. Marx fait à Paris, et pourquoi d'ailleurs ? J'irai, lors de mon prochain séjour à Paris tester sa cuisine moléculaire. Le Chef est venu faire un tour de table à la fin du repas.

Le Sud (Mandarin Oriental, Geneva)

Menu spécial pris pour les fêtes, excellent plats. Le service est agréable et professionnel - hôtel 5 étoiles oblige. Bien sûr le prix est élevé.

Le Sud (Mandarin Oriental, Geneva)

Repas du soir avec plat puis dessert: - 1 sole meunière bien cuite, plutôt bien préparée (tout de même une arrête). Accompagnements bons. 15/20 - La panna cotta en dessert est bien frâiche et accompagné de toutes sortes de baies (ainsi qu'un sirop de baies) qui se marient bien. 16/20 En accompagnement, un vin blanc tout à fait correct conseillé pa le sommelier. Le nom ne me revient plus.

Trop cher au regard de la qualité.

Le Sud (Mandarin Oriental, Geneva)

Testé à l'occasion d'un business lunch. Beau cadre pour ce restaurant d'hôtel. On donne sur le Rhône et la "cave à vins" est intégrée dans un piège de verre plaisant à l’œil. En entrée, j'ai choisi un tartare de boeuf bien coupé et présenté mais pas assaissoné comme demandé (j'avais demandé bien relevé et l'assaissonnement était très peu présent). 15/20 En plat, la saltimbocca de saumon m'interpelle. Le plat était généralement bon mais à mon sens le jambon sale trop le saumon. 15/20 En dessert, je prends un fondant avec crème anglaise, très bien réalisé. 16/20 Le Chateau Potensac qui rafraichit nos gosiers fit honneur à sa réputation de cru bourgeois (rang juste en-dessous de grand cru). 17/20

Rapport qualité-prix moyen

Voir plus d'évaluations

Carte & Street View

Loading...

Ajoutez les photos de l'établissement


Photo du restaurateur

Ajouté le 5 Novembre 2013

Photos des iTasters

Ajouté par Olivier Micheloud le 30 octobre 2013.
Ajouté par Olivier Micheloud le 30 octobre 2013.
Ajouté par Olivier Micheloud le 30 octobre 2013.
Ajouté par Olivier Micheloud le 30 octobre 2013.
Ajouté par Olivier Micheloud le 30 octobre 2013.
Ajouté par Olivier Micheloud le 30 octobre 2013.
Upload terminé
© 2008 - 2014 iTaste SA

 X