Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Auberge de Gy

Restaurant (Café, Bistro, Brasserie)
Route de Gy 134,1251 Gy, Genève, Suisse
+41 22 759 21 92

" Rapport relatif au repas pris le samedi soir 27 octobre 2012: Nous sommes aujourd'hui dans les terres de celui que le b... "

Walter ULBRICHT (15134 pts de réputation)
Tel / Réserver

Infos pratiques : Cuisine française, Suisse
Nom du Chef: Marie-Josèphe Raboud
Cité dans les guides suivants: La Suisse Gourmande, Le Petit Suisse à Table, Le Renard sur la lune, Die 1000 Leukste Restaurants Nederland, Disciples d'Escoffier, Fourchette Verte, euro toque, Gastrosuisse
Prix moyen du menu: 60 CHF
Plats Remarquables: Confit de canard, Poulet fermier, Tarte aux pommes
Fermé: Mardi, Mercredi

Ouvert en août

Share on Google+ Pin it

Partenaire Publicitaire
Autres Recommendations de Restaurants

Auberge des Vieux-Chênes Presinge, 1.4 km

Café Restaurant de la Frontière Anières, 2.4 km

La Clef des Champs Veigy-Foncenex, 2.5 km

Partenaire Publicitaire

Les évaluations des membres iTaste

Auberge de Gy

Repas du 9 juin midi. Accueil charmant comme d'habitude. Marie-Jo est l'un des meilleurs chefs de Suisse, mais elle a ses particularités. Chez elle, la cuisine est parfaite, goûteuse, et les habitués l'apprécient, mais ce n'est évidemment pas la tasse de thé des gastrosnobs et autres épicuriens de salon. Heureusement, s'ils ne sont pas présents, cela évite les critiques bien inutiles sur l'esthétique des lieux et la simplicité des mets. La bonne cuisine n'a que faire de la sophistication de présentation et de mélange des goûts. Elle ne doit pas susciter plein de questions, mais plutôt satisfaire pleinement les convives, simplement leur donner du plaisir, voire de l'émerveillement papillaire. Nous aimons Marie-Jo, sa truculence rafraîchissante et sa cuisine à nulle autre pareille!

Auberge de Gy

Un délice!

Auberge de Gy

Rapport relatif au repas pris le samedi soir 27 octobre 2012: Nous sommes aujourd'hui dans les terres de celui que le barreau genevois appelle "Le Prince" et que j'appelais, à l'époque, "Marc avec terre" par opposition à "Jean sans terre". Plus exactement, je vous invite chez une de ses vassales dénommée Marie-Josèphe RABOUD. Marie-Jo, comme on l'appelle ici, est à la cuisine genevoise ce que Maïté est à la cuisine landaise. Mais ne le lui dites, car elle en prendra ombrage ! Quand on sait que Mari-Jo est Valaisanne par son père et Camarguaise par sa mère, la réaction risque d'être explosive... Avant de franchir la porte de notre Maïté genevoise, le client est appelé à faire son examen de conscience, puisqu'une ardoise, située à la droite de la porte d'entrée, dit clairement que "L'établissement est interdit aux fâcheux, aux agélastes, aux sycophantes et aux cuistres". Tous les autres sont-ils bienvenus ? Que nenni ! "Seules les femmes d'esprit sont les bienvenues... " Et moi, qui suis un homme ? "les hommes de goût aussi". Tentons donc de feindre de l'être... Ouf ! Je regarde à gauche de la porte et je vois un jambon accroché. Le message est clair, puisqu'il fait référence à la chanson de Serge GAINSBOURG: "Suspends un violon un jambon à ta porte Et tu verras rappliquer les copains...", chanson reprise par Les Gais Compagnons de La Confrérie du Guillon ! Nous sommes, ce soir, les invités d'un couple genevois, que nous souhaiterions voir plus souvent. Nous prenons place vers l'entrée, soit dans la partie bistrot, à côté de la table à laquelle Me BONNANT prend habituellement place. Celle-ci est dressée, comme si on l'attendait à tout moment ! Notre repas ? Un pâté de tête avec cornichons pour l'ami de mon épouse et cette dernière, en entrée. Pour l'amie de mon épouse, émincé d'endives au roquefort, et pour moi, boîte de sardines millésimée (2008). Si la tête marbrée de mon épouse était digne du "kholodets" que me faisait ma grand-mère russe et la salade d'endives aussi ravigotante que relevée à souhait, mes sardines ne présentaient malheureusement aucune saveur particulière ! Puis, pour mon épouse et son ami: 1 entrecôte saignante de 250 gr sur le grill ! Je connais de bien meilleurs endroits à Genève pour en manger, surtout quand on sait qu'elle coûte ici CHF 46.- ! Dois-je préciser qu'elle contenait beaucoup trop de gras au goût de mon épouse, qui, de plus, la trouvait dure ?!?! Pour l'amie de mon épouse et moi-même: confit de canard croustillant. Si le confit a largement tenu ses promesses, les lentilles n'étaient de loin pas à la hauteur de celles que me faisait ma Maman ! J'ai été le seul à prendre un dessert: un délicieux "opéra café-chocolat", servi avec une boule de glace maison au chocolat et une boule de glace maison au café. Quant au vin rouge, qui a accompagné les plats principaux, il s'agissait d'un gamaret de Gy. Avant de nous faire offrir le repas par les amis de mon épouse, nous avons encore pris des cafés. Les principaux enseignements de ce repas sont les suivants: 1) Si vous voulez passer une bonne soirée, j'ose espérer qu'Eiko, le chien de Marie-Jo vous acceptera ! 2) Quelques citations choisies de Marie-Jo: "Me comparer à Maïté, c'est m'insulter; me comparer à la Mère BRAZIER, c'est me faire honneur !" "Je refuse de faire une entrecôte bien cuite !" Les principaux points positifs de ce restaurant sont les suivants: 1) Il faut y aller, rien que pour voir Marie-Jo, car l'Auberge de Gy sans Marie-Jo ce n'est plus l'Auberge de Gy ! 2) Le fait que l'auberge se divise en deux, avec une partie bistrot et une partie restaurant avec nappes blanches et photos du Japon, fait qu'il plaît à beaucoup de gens !

Les principaux points à améliorer dans ce repas sont, à mon avis, les suivants: 1) Le côté foire à la brocante de cette auberge attire énormément de poussière ! 2) Puisque le dessert fut très bon, on peut se demander pourquoi on ne nous en propose pas spontanément ! 3) Même si le sympathique chien de Mary-Jo vous ouvre la porte, on est en droit de se demander si c'est bien l'endroit pour un chien, surtout quand celui-ci vient s'asseoir à vos côtés !

Auberge de Gy

Première expérience pour moi dans cette auberge dont la patronne pense qu'elle devrait en changer le nom pour l'appeler "Guacamole"... En effet, c'est le lieu de prédilection de certains avocats genevois lorsqu'ils s'éloignent du Palais. Nous avons été accueillis chaleureusement et le service a été impeccable pendant tout le déjeuner. Le menu est présenté sur une grande ardoise (CHF 57.- pour une entrée, un plat et un dessert). J'ai choisi le "Poisson d'avril" en entrée, une boîte de sardines millésimée avec une petite salade mêlée. Cela m'a redonné le goût des boîtes de sardines. Mon mari a pris la terrine au poivre vert qu'il a trouvée délicieuse. En plat, j'ai pris l'agneau. La viande était tendre et bien rose. Les pommes rôties étaient excellentes. Et en dessert, j'ai pris quelque chose (désolée, je ne suis pas dessert, donc j'oublie les noms), donc une sorte de moelleux (mais ce n'était pas un moelleux, plutôt une tranche de gâteau qui ressemblait à un moelleux) au chocolat noir que j'ai adoré. Le cadre est sympathique, typique des auberges de campagnes. La patronne est à connaître, très ouverte et naturelle, très attentive à ses clients. Pour l'instant la terrasse est encore fermée, elle ne s'ouvre que lorsqu'il n'y a plus de neige sur le Jura. Très bon choix pour un déjeuner dominical. Ne pas oublier de réserver!

Auberge de Gy

Quels grands moments de bonheur à chaque passage à Gy, chez Madame Raboud !!! Voilà une bonne cuisine très bien maîtrisée. La Cheffe nous fait revisiter tous les classiques de la gastronomie... Ne pas oublier les terrines maison... du grand art !!

Auberge de Gy

Pour résumer nous avons apprécié les qualités de la cuisine, de l'accueil, du service, c'est à dire tout l'inverse de leur confrère à GY, LE CHARLEMAGNE ou il vaut mieux passer son chemin.

Auberge de Gy

Ah! quand Marie-Josèphe Raboud est en grande forme, l'Auberge de Gy n'est alors ni plus ni moins que la meilleure auberge de la campagne genevoise. Une partie bistro très charmante et une partie "resto" avec les nappes etc. La même cuisine est servie dans les 2. Je me souviens encore de son émincé de filet mignon de veau aux champignons... servi au guéridon, dans une poêle en cuivre. Une sauce, mais une sauce... Hmmmm. Des tartes maison succulentes

La carte des vins n'est pas le point fort pour l'amateur de bons crus. On peut se rabattre sur les vins de cave de la Chena (GY) qui sont plus que corrects et servis au verre. Sinon on peut aussi apporter sa bouteille contre un droit de bouchon de 30CHF.

Voir plus d'évaluations

Carte & Street View

Loading...

Ajoutez les photos de l'établissement


Photo du restaurateur


Photos des iTasters

Ajouté par R Marijo le 9 septembre 2012.
Ajouté par R Marijo le 9 septembre 2012.
Ajouté par R Marijo le 31 juillet 2012.
Ajouté par R Marijo le 31 juillet 2012.
Ajouté par Oeil de Cat le 1 avril 2012.
Upload terminé
© 2008 - 2014 iTaste SA

 X