Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Carpe Diem

Restaurant (Resto chic)
Route de Fribourg 54,1783 Pensier, Fribourg, Suisse
+41 26 322 10 26
Site officiel

" Genevois, je vous prie de ne point lire ce commentaire, car il ne vous intéressera pas, vous qui croyez trop souvent que... "

Walter ULBRICHT (15134 pts de réputation)
Tel / Réserver

Infos pratiques : Italien
Prix moyen du menu: 104 CHF
Plats Remarquables: Antipasti, Bistecca alla fiorentina, bonne pièce de viande, Bresaola, Bruschetta, dessert
Fermé: Lundi, Mardi, Mercredi midi, Jeudi midi, Vendredi midi, Samedi midi, Dimanche

Share on Google+ Pin it

Partenaire Publicitaire
Autres Recommendations de Restaurants

Hotel le Centre Courtepin, 1.4 km

Restaurant du Casino de Fribourg Granges-Paccot, 1.9 km

Ban Thaï Granges-Paccot, 2 km

Partenaire Publicitaire

Les évaluations des membres iTaste

Carpe Diem

Très chaleureux, cuisine italienne soignée, buffet d'antipasti magnifique, terrasse superbe!

Difficile à trouver du négatif... La proximité toute relative de la route peut-être? Ou un tiramisu un peu quelconque?...

 Je suis le responsable de cet établissement et je souhaite répondre à mes clients

Carpe Diem

Genevois, je vous prie de ne point lire ce commentaire, car il ne vous intéressera pas, vous qui croyez trop souvent que manger italien revient à manger une "bonne" (il suffit de le dire pour inspirer confiance !) pizza, des lasagnes "al forno" (il faut faire croire qu'on maîtrise l'italien !), des spaghetti "carbonara" (le mot fait penser aux Carbonari de l'unité italienne et en appelle au côté factieux de certains) ou des fruits de mer (comme si ceux-ci ne pouvaient pas se consommer en France, pour ne prendre qu'un exemple). Alors même que tous les habitants de l'arc lémanique, Américains de Genève et Archamps y compris, savent que les crustacés et autres fruits de mer les plus frais se consomment au marché de Divonne, le dimanche ! Maintenant que nous sommes entre nous, je peux bien vous l'avouer... Mes grands-parents maternels, Vaudois d'origine, habitaient à deux pas de l'hôpital Daller à Fribourg. Raison pur laquelle, je suis depuis fort longtemps attaché à la ville de Saint Nicolas et à sa région, puisque mes grands-parents possédaient aussi une maison de campagne à Vallon et un chalet près de Planfayon (ou Plaffaien, si vous préférez !). Depuis trop longtemps, mon frère me recommandait un restaurant connu pour ses "prodotti casalinghi" ! Il était donc plus que temps pour moi de prendre au sérieux sa recommandation et de me rendre avec mon épouse au "Carpe Diem" ! Oh, permettez-moi une petite pensée pour ma Maman qui, ne savait certes pas le latin, mais ne cessait de me dire "demain est un autre un jour !" Il n'était pas facile de trouver ce petit restaurant logé dans un ancien moulin datant de 1426, situé à un jet de pierre du lac de Schiffenen et au bord de La Sonnaz, au point le plus bas après la sortie de Pensier et avant d'entamer la montée en direction de Belfaux. Ce n'est pas le petit panneau avec des couverts qui nous est d'une grande utilité, même s'il nous a servi d'indice pour quitter la route principale sur notre droite ! 22 places, et pas une de plus, vous sont proposées 4 soirs par semaine dans ce charmant "ristorantino", comme il tient à être appelé. 2 entrées classiques, 2 entrées de pâtes, 4 plats principaux et 1 menu seront soumis à votre choix. Pour accompagner votre repas, on vous présentera une carte de vins italiens sous format A4. Nous avons donc craqué pour le "Buffet d'antipasti e d'affettati caserecci" ou "buffet de hors d'oeuvres et charcuteries maison". Non, je n'ai aucun mérite de vous traduire l'entrée que nous avons prises, mon épouse et moi, car tous les plats, à l'exception des desserts, sont inscrits en italien et en français ! Nous devions prendre cette entrée, car elle nous tendait les bras, tellement elle est visible (plus de 30 assiettes différentes !). Ces entrées vont des plats les plus simples (ex: olives noires grosses comme des noix) aux plats les plus raffinés (ex: l'omelette aux truffes, qui sent les sous-bois parfumés par temps de pluie), en passant par les "salumi", qui, tous, sont fait par Giovanni Cambioli Rosenberg en personne, arrivé à Genève il y a 12 ans, par amour. C'est en effet à l'Hostellerie de la Vendée au Petit-Lancy que Giovanni et son épouse Monica Rosenberg ont commencé à travailler ensemble !  Je ne sais pas pourquoi je vous dis ceci, puisque les Genevois ne me lisent plus... C'est à l'Hôtel de Ville de Fribourg que Monica et Giovanni ont fait leurs premières armes de tenanciers, avant de s'installer à Pensier dans cette maison au décor de brocante. Après ces hors d'oeuvres, que l'on a pris en 2 services (CHF 37.-), mais que l'on peut aussi prendre en un seul service ou en entrée (CHF 19.-), accompagnés de pain sarde (mon épouse s'est crue en Sardaigne en 2001 !), nous avons passé au plat principal... Des "tagliatelle ai tartufi bianchi primaverili" (tagliatelles aux truffes blanches de printemps) ! Quel parfum ! Quelle saveur ! Quelle douceur ! Quelles senteurs ! Et si je ne parlais que des truffes... Giovanni ne fait pas que ses charcuteries, il fait aussi ses pâtes "maison" ! Certes, ma belle-mère met plus d'oeufs dans ses pâtes, mais on ne va pas chipoter ! En apéritifs, mon épouse a pris un "crodino" et votre serviteur un verre de "prosecco". Pour ce qui est du vin, nous avons pris 4 verres de "Cannonau i fiori 2010". Eh oui, il me fallait conduire pour le retour ! Et, par conséquent, 2 petites bouteilles d'Arkina. Quant aux desserts, ils vous sont présentés sur un tableau en forme de triptyque ! Soit 6 au total, sans oublier la surprise du patron, celle qui vous emmène au 7ème ciel: un moelleux flan caramel aux amandes grillées ! Non, pas un de ces flans qu'on a coutume de commander pour nos enfants, ni même un "budino" qui nous fait croire que la crème est exceptionnelle, car elle est servie par un Italien ! En fait un duvet de  crème agrémentée d'une bruine de caramel avec des amandes qui ont passé à travers une pluie de météorites caramélisées ! Il est vrai que pour l'apprécier à sa juste valeur, il faut aimer les desserts ! Patrizia a pris quant à elle un verre de "vin santo (non, on ne dit pas "vino santo" !) con cantuccini". Encore une chose que Giovanni fait lui-même ! Eh oui, son "vin santo", qu'il fait maison comme ses cantucci, date de 1985 ! La seule chose qui fut industriel le dans notre repas était le petit chocolat apporté avec mon express et le thé à l'orange de mon épouse. Mais le petit chocolat était un chocolat "Cailler" ! Les points positifs de ce restaurant sont les suivants: 1) tout, ou presque, est fait "maison"; 2) le patron est aux fourneaux et l'épouse au service; 3) mon épouse a enfin retrouvé les saveurs de son enfance; 4) notre repas se fit aux chandelles avec des bougeoirs en étain; 5) le mobilier, ancien, sent bon la cire d'abeilles; 6) le "ristorantino" accueille, sous le vocable "le moulin en musique", des concerts de musique classique (vin compris dans le prix de l'entrée !); 7) ce petit restaurant offre le meilleur rapport qualité/prix, loin à la ronde ! 8) last but ont least, l'indication des toilettes (une pipe sur la porte pour les damoiseaux... Allons, allons, pas de mauvaises idées ! Nous sommes entre gentilshommes ! Et des fleurs pour les toilettes réservées aux damoiselles. Envoyé de mon iPhone

1) Il n'y avait pas d'eau minérale italienne ! 2) Suivant les clients arrivés avant nous, il faut compter un certain temps pour que Mme Rosenberg actualise le buffet de hors d'oeuvres; 3) A côté du pain sarde, les tranches de pain campagnard avait bien pâle figure. Or, demander à un boulanger de créer une vraie "ciabatta" devrait être facile... 4) Même si, personnellement, j'ai apprécié recevoir une facture établie à la main, peut-être qu'une facture électronique serait préférée par d'autres... 5) Les cartes de crédit ne sont pas acceptées dans ce "ristorantino" ! 6) La bâtisse étant fort ancienne, certaines personnes pourraient vite souffrir du froid... Envoyé de mon iPhone

Carpe Diem

Carpe Diem

très jolei demeure.... anciennement moulin du 16 ème joli jardin par beau temps accueil très chaleureux cuisine authentique du nord de l'italie avec buffet d'antipasti exceptionnels

Carpe Diem

L'accueil est excellent. Le cadre est super sympathique et la décoration est faite avec beaucoup de goût. La nourriture est excellente, car le buffet d'entrées est aussi varié que bon et les pâtes aux truffes sont un régal

Il n'y a rien à améliorer, car ce restaurant perdrait de son authenticité

Carpe Diem

omelette à la truffe excellente la viande trés bonne qualité les pâtes aux truffes

ouvert que le soir.

Carpe Diem

Le buffet maison d'antipasti et la truffe blanche généreusement servie

Voir plus d'évaluations

Carte & Street View

Loading...

Ajoutez les photos de l'établissement



Photos des iTasters

Ajouté par Walter ULBRICHT le 15 avril 2012.
Ajouté par Walter ULBRICHT le 15 avril 2012.
Ajouté par Walter ULBRICHT le 15 avril 2012.
Ajouté par Walter ULBRICHT le 15 avril 2012.
Ajouté par Walter ULBRICHT le 15 avril 2012.
Ajouté par Walter ULBRICHT le 15 avril 2012.
Ajouté par Walter ULBRICHT le 15 avril 2012.
Ajouté par Walter ULBRICHT le 15 avril 2012.
Ajouté par Walter ULBRICHT le 15 avril 2012.
Ajouté par Walter ULBRICHT le 15 avril 2012.
Ajouté par Walter ULBRICHT le 15 avril 2012.
Ajouté par Walter ULBRICHT le 15 avril 2012.
Ajouté par Patrizia Chollet le 12 avril 2012.
Ajouté par Patrizia Chollet le 12 avril 2012.
Ajouté par le 13 décembre 2010.
Upload terminé
© 2008 - 2014 iTaste SA

 X