Mot de passe oublié ? Inscription gratuite

Auberge de Vouvry

Restaurant (Resto chic)
Avenue du Valais 2,1896 Vouvry, Valais, Suisse
+41 24 481 12 21
Site officiel

" Grande cuisine servie en salle de restaurant ou en brasserie. Le même soin apporté aux deux, même si plats moins élaboré... "

Maria Steffen (38013 pts de réputation)
Tel / Réserver

Infos pratiques : Poissons/Fruits de Mer, Viandes
Nom du Chef: Martial Braendle
Cité dans les guides suivants: GaultMillau, Michelin
Prix moyen du menu: 130 CHF
Plats Remarquables: Assiette de charcuterie, Boudin aux pommes, Fromages, Fruits rouges, Perles de foie gras, Tarte Tatin glace vanille
Fermé: Lundi, Dimanche soir

Ouvert en août

Share on Google+ Pin it

Partenaire Publicitaire
Autres Recommendations de Restaurants

Cornettes de Bise Vouvry, 1.7 km

Bon Accueil Vionnaz, 1.8 km

Des Caprins Torgon, 2.1 km

Partenaire Publicitaire

Les évaluations des membres iTaste

Auberge de Vouvry

Mittagessen vom 12.9.13 in der Gaststube. Ankunft um 1226 Uhr, die Damen sagten, alles besetzt, aber kurze Zeit später wurde ein Tisch frei. 1 Terrine de Campagne, mit Toasbrot, kleiner Salatgarnitur und Feigenkonfitüre: die textlich hervorgehobenen Korinthen waren sehr spärlich, dazu Pistazien und eine eigentlich gute aber fade Fleischmasse, in 2 Tranchen serviert, CHF 15.80. Eglifilets meuniere: eine grosse Portion von den kleinen Fischen, ohne Haut, ultrafrisch, goldgelb gebraten, saftig und wirklich erstklassig, die besten seit langer Zeit, nur mit ein wenig Petersilie verfeinert, echt Spitze, dazu Pommes-Frittes von der übleren Sorte, nicht knusprig, ohne Geschmack, zu wenig gesalzen, das war gar nichts, das nächste Mal nehme ich Salzkartoffeln. Die dazu gereichte Sauce habe ich nicht probiert, CHF 39.90. Ein grünes Henniez, CHF 5.00 und ein guter Kaffee, CHF 3.20.

Es war, da voll, extrem laut, am Nebentisch sass die Feuerwehr von Crans-Montana... Die junge Serviertochter mit der Brille hatte von allem keine Ahnung. Die Toiletten sind eine Zumutung: steile und enge Treppe in den Untergrund, keine Seife...

 Je suis le responsable de cet établissement et je souhaite répondre à mes clients

Auberge de Vouvry

C'est un déjeuner d'affaires qui m'a amené enfin à l'Auberge de Vouvry. Fort d'une longue réputation, ce restaurant bénéficie d'une clé majeure: son chef. Martial Braendle, grand, charismatique, dévoué et passionné. Nous avons été accueilli par le chef en personne et conduit à la salle à manger. Cette salle est une petite bouffée d'ancienneté. On hésiterait entre un salon de l'Orient-Express ou une ancienne brasserie parisienne. Nous étudions nos cartes avec intérêt et optons pour le menu du marché. Nous commençons par une mise en bouche constitué d'une verrine contenant de la crème fouettée parfumée au lard : une pure merveille ! S'ensuit un "Toblerone" de pigeon sauvage aux marrons et ses aiguillettes en vinaigrette. L'ensemble est harmonieux, puissant en bouche et cuit à la perfection. Le plat d'après s'intitule "Retour de pêche du Léman". Cela se compose d'un filet de grande perche du lac, arrosé d'une sauce crémeuse au citron vert. L'ensemble est agréable et bien balancé. Nous recevons ensuite notre plat : filet de veau simmental accompagné de petits légumes. La sauce est extraordinaire, la viande fond en bouche, les légumes croquent et relèvent le plat: tout est parfait. Nous prenons ensuite une assiette de 8 fromages. Amateurs très avertis, mon convive et moi-même apprécions beaucoup le vaste choix de fromages. Le dessert nous est ensuite apporté : Eventail de poire pochée, caramel à la fleur de sel de Guérande, glace vanille. C'est un dessert somme tout simple, mais réalisé dans ce cas avec le professionnalisme et l'expérience qui font chavirer les papilles des plus avertis..! S'ensuit le café et une assiette de mignardises. Nous avons bu une Syrah de Boven et une bouteille de Constantin (fûts de chêne). Le service est magnifique, aux petits soins aurais-je envie de dire... Pour ma part, l'Auberge de Vouvry est une halte nécessaire une à deux fois par an.. Attention de ne pas abuser des bonnes choses....

Auberge de Vouvry

Bonne surprise ce soir – nous nous décidons de visiter l’auberge de Vouvry de manière assez impromptue. La réservation est rapidement envoyée sur I-taste. Arrivées tôt dans la soirée nous recevons les cartes rapidement et écoutons les suggestions du jour. Poisson du lac de différentes manières… bref tout nous tente et nous nous décidons pour finir par le menu dégustation à savoir : Pour débuter correctement une petite mise en bouche nous est servie – joliment présentée elle se décline en trois : sur la gauche un petit filet de féra aux agrumes – au milieu un espuma de céleri avec de petits morceaux de lard fumé maison – et pour finir sur la droite du petit plateau une bouchée d’écrevisse mini avec sa petite sauce basilic. Tout est très frais et bien agréable en bouche. Nous choisissons l’œuf de poule en mouvement aux asperges vertes et râpé de truffes. Nous nous posons la question : est-ce l’œuf ou la poule qui est en mouvement ??? Nous attendons donc de voir la suite. L’assiette arrive avec une belle présentation. En fait le jaune d’œuf est au cœur d’une mousse de blanc battu en neige, entouré de lichettes de radis (très belle présentation) et surmonté de truffe noire. Dans l’assiette de belles asperges vertes. Tout est très beau et les couleurs font de ce plat un beau tableau. La surprise en dégustant ce plat c’est ce jaune d’œuf qui « s’échappe » au fur et à mesure de la dégustation. Bon et beau ! Pour suivre nous avons opté pour le canard de Challans au cacao et poivre de Sichuan et ses légumes du potager. Selon le serveur le canard de Challans est le meilleur canard au monde – il vient de la Vendée. Nous dégustons donc ce plat – le canard est parfaitement rosé comme demandé. Petit bémol concernant (à mon avis) la sauce – je n’y ai pas retrouvé le cacao (serais-ce encore un vilain tour de mon goût immodéré pour les douceurs ? hé hé hé). Les légumes du potager étaient tout simplement excellent – j’ai particulièrement apprécié la cuisson du brocoli – fondant et croquant à la fois… Faudra m’expliquer ! Pour suivre nous déclinons l’offre du restaurateur pour son dessert et nous privilégions le chariot des desserts. En effet j’avais gardé en mémoire l’idée d’une tarte à la crème et oui youpiiiieee elle est encore là. Je ne pouvais pas résister à m’en faire servir une IMMENSE tranche accompagnée d’un tout petit morceau de gâteau au chocolat (70%) l’histoire de ne pas laisser cette tranche de gâteau à la crème isolée. Ce gâteau à la crème est une pure merveille et mérite, à elle seule, la note de 20 ! Pour accompagner notre repas nous avons dégusté un magnifique Barbera d’Asti de Guido Berta – Nizza 2004. L’étiquette de cette bouteille « Canto di Luna » était très belle. Bref, nous avons passé un agréable moment dans cet établissement. Pour accompagner la petite verveine finale une petite assiette de mignardise nous a été amenée. Toujours très agréable. Je tiens à signaler que le service était impeccable et qu’ils ont su répondre à toutes nos sollicitations – même les plus « excentriques » (voir point à améliorer).

Dommage que lorsque notre vin nous a été servi de petits moucherons ont dérangé l’entier de notre repas – et ce n’est pas faute d’avoir essayé de les « attraper » - raison pour laquelle nous avons du demander de petits morceaux de papier pour éviter toute visite impromptue dans nos verres. Merci au service pour nous avoir trouvé une manière très élégante de remédier à ce petit souci. D’autre part la visite aux WC fut agrémentée d’odeurs bizarres de refoulement ? à suivre.

Auberge de Vouvry

Tout d'abord une précision utile : nous y étions, à deux, mais à la brasserie. le 21 janvier au soir. Ce commentaire ne concerne donc pas le restaurant gastronomique qui jouit d'une très bonne réputation depuis longtemps... et méritée. Nous avons pris : 1 filet de perches, citron vert vraiment savoureux, (Frs 39.80) 1 moules marinière, sans beaucoup de goût, je dirais même fades, (Frs 28,40) Pas de différence avec un bistrot ordinaire du même genre malgré la "proximité" du Resto chic; donc pas vraiment emballés ni déçus. Ben voilà!

Auberge de Vouvry

franchement bien manger ptetre un peu vieillot niveau deco

la deco

Auberge de Vouvry

Auberge de Vouvry

Nous y sommes allés pour le repas de midi côté Brasserie. Plat du jour : rôti de porc, avec purée de pdt et haricots secs, suivi d'un dessert (assortiment de desserts de l'auberge). Très bien servi, service très cordial, on nous a demander si nous voulions un deuxième service sur le plat du jour. Terrasse agréable. Nous y retournerons certainement pour la partie restaurant de l'auberge.

ràs

Voir plus d'évaluations

Carte & Street View

Loading...

Ajoutez les photos de l'établissement



Photos des iTasters

Ajouté par Marc Blondel le 8 décembre 2012.
Ajouté par Marc Blondel le 8 décembre 2012.
Ajouté par Marc Blondel le 8 décembre 2012.
Ajouté par Colette Crittin le 14 septembre 2012.
Ajouté par Colette Crittin le 14 septembre 2012.
Ajouté par Colette Crittin le 14 septembre 2012.
Ajouté par Colette Crittin le 14 septembre 2012.
Ajouté par Colette Crittin le 14 septembre 2012.
Ajouté par Colette Crittin le 14 septembre 2012.
Ajouté par Colette Crittin le 14 septembre 2012.
Ajouté par Colette Crittin le 14 septembre 2012.
Ajouté par Colette Crittin le 14 septembre 2012.
Ajouté par Nina ZANETTI MARTIN le 7 août 2011.
Ajouté par Nina ZANETTI MARTIN le 7 août 2011.
Ajouté par Nina ZANETTI MARTIN le 7 août 2011.
Ajouté par Nina ZANETTI MARTIN le 7 août 2011.
Ajouté par Daniel Canola le 23 mars 2011.
Ajouté par Daniel Canola le 23 mars 2011.
Ajouté par Charlotte Pichon le 20 juillet 2009.
Ajouté par Charlotte Pichon le 20 juillet 2009.
Upload terminé
© 2008 - 2014 iTaste SA

 X